Va te faire…restructurer !

Cher Monsieur le nouveau Chef du Poux,

Avant tout je tiens à vous féliciter pour votre nouveau poste ( NDLR : toujours commencer par caresser dans le sens du poil) et votre immense motivation ( doubler le chiffre d’affaire SANS augmenter les effectifs c’est illusoire- inhumain-culotté,-abusif-tout à votre honneur  –rayez la mention inutile-).

Sachant qu’après des années de bons et loyaux services votre prédécesseur a été collé dans un « placard » je vous assure du soutien total et illimité de notre famille (enfin surtout celui du Poux) jusqu’à ce que vous y soyez « rangé » aussi.

Donc pour marquer votre territoire fêter votre arrivée, vous avez annoncé une grande restructuration des équipes, reformulation des objectifs ( multipliés par deux donc…) et injecté une bonne dose de pression à vos équipes déjà totalement pressurisées ( entre autres par la restructuration annuelle de décembre /janvier).

Chef d’équipe moi-même ( deux monstroux et un poux) je connais les bienfaits d’un peu de stress voire de chantage pour faire évoluer ou coopérer les membres de mon entreprise (range ta chambre où je sors le sac poubelle). Ceci dit, je voudrais attirer votre attention sur deux ou trois petites choses qui me chagrinent actuellement.

Il semble que les performances du Poux au sein de votre entreprise soient inversement proportionnelles avec ses performances dans la mienne.

–          Lorsque vous avez gracieusement libéré le Poux-ratatiné vendredi dernier, ses fils ne l’avaient  pas vu depuis trois jours, ils le croyaient reparti à l’étranger…

–          D’ailleurs, j’ai été aussi surprise qu’eux de le voir arriver en plein jour, j’ai cru que vous l’aviez viré !

–          Samedi, Petit Monstrou s’est senti obligé d’indiquer le chemin de l’école à son père de peur de ne jamais arriver à la kermesse.

–          Pendant ladite kermesse le Poux n’a absolument pas reconnu l’enseignante qui s’occupe de son fils toute la semaine et du coup il a papoté avec toutes les « brunes qui tenaient un stand » (dans le doute…).

–          Lorsqu’il doit écrire un mot à l’enseignante de Grand Monstrou, Mr Poux prépare une « présentation Power Point » avec des graphiques et des schémas  puis me demande son e-mail.

–          Le dimanche c’est à moi de me coltiner l’entrainement de foot dans le jardin parce que le Poux se prépare pour le lundi avec vous.

–          Le soir il s’étonne que je lui dise «bonne nuit» au lieu de « bonsoir mon chéri » alors que j’ai péniblement veillé jusqu’à 22h30 espérant le croiser avant d’aller me coucher.

–          Lorsqu’il a terminé de préparer sa journée du lendemain jusqu’à… déjà le lendemain,  il me réveille en se couchant pour un torride câlin parce qu’il est tellement crevé qu’il ronfle dès la tête posée sur l’oreiller.

–          Le matin (seul moment où il voit les enfants) il est déjà absorbé dans ses « présentations » et autres « workshop » à venir, il ne FAUT pas lui parler…

–          D’ailleurs il entretient une relation presque sensuelle avec la cafetière pour tenir le coup, je suis donc, presque jalouse…

Je fais donc appel à la solidarité entre « managers » pour vous demander d’accélérer un peu le mouvement de votre restructuration afin que nous récupérions notre tiers de Papa/mari, ce dernier ayant déjà deux jobs ( pour le prix d’un) chez vous !

Pestouillement

Bealapoizon

 

Pour virginie B, j’ajoute une photo de mon Poux en plein travail, il est beau quand il est concentré n’est-ce pas ?

Be Sociable, Share!

29 réflexions sur « Va te faire…restructurer ! »

    1. Ben là, en ce moment j’ai un peu de mal à les voir les compensations mais oui, il y en a… genre parce que Mr Poux voyage beaucoup j’ai pu aller en Chine avec un billet prime 😀

  1. Bon j’avoue ce n’est pas drôle, mais par contre ton texte l’est, il est diablement bien rédigé comme d’habitude, j’adore et je m’éclate.

  2. ton post fait plus que me faire sourire mon cher et tendre bosse également comme un dingue ! il commence a 5h et fini a 20h30 au mieux sans compter le jour de repos qui saute !
    alors quand on lui a annoncé une promotion j’etais contente pour lui jusqu’à il lui dise  » non rémunérée bien sure » , la grincement de dent !!!
    alors je me projette dans quelques mois via ton post parce que moi je suis sensée vèler en juillet d’un ti pois qui va me demander comme toi d’être wonder woman !!!! alors béa tu as toute mon admiration .

  3. Ben moi quand je lis des billets comme celui-là, j’en arriverais presque à féliciter ce chef de t’inspirer de si bons écrits !
    Point positif dans l’affaire :
    Si tu n’avais pas des emmerdeurs pareils autour de toi tu aurais certainement moins de lecteurs à ton blog ! Eh ! Faut bien reconnaître que c’est lorsque tu es contrariée que tu es la meilleure !!! lol
    Pour autant je compatis… et pauvre Vénusienne que je suis je mousse même jusqu’au « Je te comprends » ! lol
    Ca te fait une belle jambe hein? (C’est moi ou c’est con comme expression ça ?)
    En tous cas merci pour tous ces billets qui égayent nos journées et à très bientôt… Au plaisir de te lire…

  4. Comme d’ab, j’adore ton style d’écriture ! 🙂
    Pour ce qui en est du boulot de Mr Poux, j’avoue que ca doit vraiment pas être facile.

    J’aime pas les chefs qui oublient que leur équipe a une vie de famille. Ceci dit moi ca me dérangerait pas outre mesure de bosser comme une damnée, mais c’est l’avantage d’être célibataire et sans enfants (et de ne vouloir ni mari ni enfants. J’en ai déja 500 enfants, tu penses… ^^)

    Courage, j’espere que vous allez bientôt en voir le bout.

  5. Il va te le laminer ton mari! A ta place je ferais une descente au bureau (non en fait, j’ai juste une grande bouche…)… Et pour marquer son territoire mieux vaut ça que de lever la papatte aux quatre coins du bureau, non?

  6. Des situations comme celles-ci, il vaut mieux en rire et tu sais très très bien nous y inciter ! Au début, j’ai crû que Monsieur Poux bossait chez FT (non, personne dans mon entourage n’y bosse, mais cela ressemblait à des situations dont j’avais pu lire quelques lignes), puis j’ai compris qu’en fait, tu décrivais ce que je vivais il y a encore quelques mois (et que je revivrai sans doute dans quelques autres… mais la pause actuelle pour changer de voie fait grand bien !). Et je me suis complètement retrouvée sur la manager qui met la pression avec le sac poubelle 🙂 ça marche bien ça !!!
    Je confirme les commentaires précédents, c’est un régal de te lire !

  7. « inversement proportionnel » je connais ça aussi …
    les gens qui ne savent pas dire non, c’est dur à comprendre … et qui pensent que la priorité c’est le travail et non sa famille …
    parce qu’il faut pas rêver, on le sait que le zèle ne paie pas, au contraire, le jour où on dit non, personne comprend, tout est du !
    et puis personne n’est indispensable : le jour où on ne pense plus ça on est foutu !

    1. Ben si justement le Poux est indispensable pour notre famille, malheureusement c’est souvent à nous qu’il dit non parce qu’il a  » trop de travail »…enfin tu connais apparemment …

Répondre à ysa Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *