Une journée au zoo

Profitant de notre séjour en Charente Maritime, j’avais convaincu  Mr Poux de nous accompagner pour une journée au zoo de la Palmyre, un zoo de très bonne réputation qui  s’est auto-proclamé sur son site internet :   «  site d’éducation et de sensibilisation aux problèmes de l’environnement ».

Dès l’entrée avec les girafes nous avons été particulièrement étonnés de voir que  ce zoo à vocation «  pédagogique »  met en vente du popcorn juste devant l’espace  des girafes.
Résultat, malgré quelques panneaux interdisant de nourrir les animaux, la plupart des gens, dès leur entrée, nourrissent allègrement ces pauvres girafes  de pop-corn sucré !
Grand Monstrou s’est étonné qu’on lui ait menti jusqu’ici et jamais appris que les girafes aimaient le pop-corn…Et moi qui pensait être déjà sensibilisée aux problèmes de l’environnement, je n’avais jamais réalisé que LA solution pour éviter la disparition des espèces était de les nourrir de pop-corn et de chips !
Je ne suis QUE femme au foyer, mais il me semble qu’il aurait été plus «  pédagogique » et mieux adapté de mettre en vente de la nourriture spéciale girafes ( feuilles d’acacia, jeunes pousses d’arbres). Non seulement cela éviterait aux enfants de repartir en pensant que les girafes sont « pop-cornicoles », mais en plus économiquement parlant ce serait un plus pour le zoo qui pourrait faire un bénéfice considérable en vendant devant chaque espace la nourriture adaptée à ses protégés.
Ah, quand même un truc écologique, c’est que le zoo n’imprime pas de plan individuel de son site, il n’y a qu’à regarder les panneaux et suivre les flèches «  sens de la visite ». C’est un peu pénible lorsqu’on est venu avec son propre cerveau et qu’on voudrait commencer par les animaux de notre choix de peur que nos enfants ne tiennent pas le coup toute la journée, mais visiblement, les touristes ne sont pas censés prendre de telles initiatives.
Nous nous sommes donc conduits en visiteurs disciplinés et nous avons suivi les flèches et observé les animaux dans le sens prévu !
Notre passage aux toilettes fut épique, il est visiblement moins cher d’acheter une machine à Pop-corn qu’une bonne vieille cuvette Jacob Delafon, les toilettes n’étaient composées QUE de toilettes turques, ultras pratiques quand on a un Petit Monstrou un peu dérangé qui souhaite faire sa «  grosse commission ». D’ailleurs le gamin a fait un blocage lorsqu’il a vu les installations et nous avons traversé tout le zoo en courant pour trouver les seules cuvettes disponibles (dans les toilettes pour handicapés) afin qu’il puisse œuvrer sans risquer de tomber dans ses défécations, en s’ouvrant la tête sur dix centimètres parce qu’il aurait glissé dans les toilettes turques.
Ne venez pas me dire que ce genre de toilettes est plus hygiénique, c’est juste moins difficile à entretenir, on en revient à la notion de service à la personne qui est  relativement sous-développée en France.
Que la direction se rassure, nous n’avons absolument pas regardé les animaux dans le désordre dans notre course vers les seules toilettes pour handicapés qui n’exigeaient pas qu’on fasse quinze minutes de queue pour obtenir la clé, nous sommes sagement revenus sur nos pas pour reprendre le «  sens de la visite ».
Les monstroux étaient enchantés, ce zoo est vraiment magnifique, les espèces  y sont multiples et ils étaient ravis de voir enfin des guépards, des lions des éléphants et tous ces animaux qu’ils ne connaissaient jusqu’à présent que virtuellement.
Je ne voudrais surtout pas avoir l’air de mauvaise foi, mais je dois avouer qu’au 5647ème singe, nous étions un peu las, et qu’ils soient jolis, différents, petits ou gros nous importait peu, Mr poux et moi en avions ras la casquette des primates, surtout moi qui ai souvent l’impression que j’en ai trois à la maison !
Nous avons tout de même beaucoup apprécié la dextérité des Mamans gorilles qui se promenaient avec leurs bébés accrochés sur le ventre et n’avaient cependant aucun problème pour sauter, se déplacer avec un bras avec un équilibre parfait malgré leur imposante masse.
Les autruches étaient d’autant plus impressionnantes qu’elles allaient jusqu’à voler les sachets de chips des pauvres gens qui leur en avait sottement grassement donné une ou deux, elles partageaient l’enclos de zèbres qui se nourrissaient également de chips et de pop-corn, aliment ô combien recommandé pour leur équilibre et leur développement.
Là quand même j’ai pu étaler un peu ma science et expliquer au monstroux que le cerveau de l’autruche n’était pas plus gros que son œil (qui a dit comme tous les membres du front national ?).
Nous sommes arrivés juste à temps pour voir les rhinocéros prendre leur bain de boue tout en recevant des chips sur la tête(très certainement lancées par le même débile des autruches qui en avait racheté), chips qu’ils ignoraient royalement  preuve que le cerveau du rhinocéros est plus gros que celui de l’autruche ( et donc des membre du front national, CQFD).
Enfin les enfants ont été très impressionnés par les énormes dents des hippopotames qui réclamaient du pain aux touristes désormais démunis de pop-corn ou de chips. Je ne peux affirmer que c’était du pain qu’ils réclamaient car je ne parle pas l’hippopotame couramment, mais la famille juste à côté de nous devait comprendre ce  dialecte car elle a fourni au moins une demi-baguette à chacun des deux hippopotames qui quémandaient. Le troisième qui était trop loin s’est vu refuser toute nourriture, prise de pitié j’ai failli lui lancer une compote à boire mais je n’étais pas sure qu’il sache aspirer dans le sachet et qu’il ne pollue pas ensuite en recrachant ledit sachet !
Non, vraiment c’était une bien belle visite, depuis les monstroux demandent tous les jours quand on va retourner au zoo.
J’ai tout de même un peu peur de les emmener dans un zoo qui n’aurait pas cette grande vocation pédagogique qu’à celui de la Palmyre…
Be Sociable, Share!

9 réflexions sur « Une journée au zoo »

  1. rien à dire … si ce n'et pourquoi relever systématiquement ce qui ne va pas ! Et je suis ravie que tes monstrous aient , eux apprécié … ce qui finalement était le but !

  2. @Océane : lol !
    @M.kine : j'ai en effet mis l'accent sur ce qui m'avait déplu mais j'ai reconnu aussi que le zoo était magnifique avec de multiples espèces représentées. D'ailleurs je suis certaine que nous y retournerons un jour, mais je suis certaine également que je serai toujours aussi choquée par les gens qui donnent n'importe quoi aux animaux !

  3. Il est effectivement magnifique, ce zoo. Quant à la nourriture aux animaux, là c'est plutôt une question d'indiscipline à la française, bien typique ! Quant les gosses étaient petits et qu'on allait au zoo, je lisais toujours avec eux les recommandations et on ne donnait pas de pop corn aux girafes, point barre.

  4. @Sophie L : insinuerais-tu qu'avec ma " ménagerie" j'ai acquis les compétences nécéssaires ?
    @Bbflo : Maintenant avec tes grands, les pop-corn n'arriveraient même pas jusqu'au girafe 🙂

  5. J'ai un problème avec les singes… trop anthropomorphes ? Les zoos, j'y vais parfois mais j'ai toujours des sentiments mitigés à la sortie, parce qu'à la fois j'adore voir les animaux, et à la fois je ne peux m'empêcher de penser qu'ils seraient mieux sans les barreaux… Mais c'est sûr que pour les enfants, c'est un super moment!

  6. merci pour ce descriptif très…. détaillé !
    Je te dirai ce qu'il en est pour l'indiscipline des touristes étrangers lorsque j'irai avec les LuLu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *