Un week-end en famille ( François Marchand)

Ce n’est pas de mon week-end qu’il s’agit mais de celui narré par François Marchand , un week-end d’horreur absolue puisque après avoir épousé une cruche, il va devoir supporter sa belle-famille tout un week-end.

Mais ce n’est pas le pire, sa belle-famille vit dans un coin reculé de la Samouse et suivront de belles discussions sur les avantages de la campagne par rapport à la vie citadine, sur son écœurement de Parisien dans cette province pleine de « bouseux » et des portraits aussi succulents que caricaturés des membres de la belle-famille.

Le narrateur est absolument odieux mais ses sarcasmes permanents sont délicieux, on n’arrive pas à le détester tant on rit des ses remarques acerbes et souvent justes ( son analyse caricaturée de la province et de la sortie obligatoire au centre commercial m’a énormément plu).

Clairement, malgré sa misogynie exacerbée, ses préjugés sur la province et son côté « dérangé » on s’attache facilement à ce personnage qui va vivre un week-end de folie.

L’auteur est parvenu à me surprendre à la fin malgré une petite longueur dans la course poursuite avec la belle-famille.

C’est un livre qui se dévore et que toute Peste qui se respecte devrait avoir lu.

Dans le cadre de la rentrée littéraire de Price Minister, je dois lui donner une note et après moults hésitations je donnerais 16/20 car vraiment j’ai savouré le ton, les sarcasmes, l’analyse de la société sur fond de fiction…

A lire absolument !

 

Un week-end en Famille , François Marchand, Editions Cherche Midi

Be Sociable, Share!

9 réflexions sur « Un week-end en famille ( François Marchand) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *