Un seul être vous manque

9 juillet 2015

 

Nous l’avons fait, nous sommes partis sans toi ! Bien sûr, tu nous avais donné l’autorisation, du haut de tes neuf ans tu avais dit  » allez-y, il n’y a pas de raison que vous soyez privés à cause de moi ».

Bien sûr, tu es bien chez tes grands-parents, tu manges des tonnes de fraises et de framboises du jardin, ils t’ont appris le yam’s et tu reçois même de supers colis de nos amies pour t’occuper avec des Légos.

J’ai eu beaucoup de mal à accepter ta décision, allais-je assumer de partir en vacances sans toi ? Peut m’importais le jugement des autres, je trouverais toujours quelqu’un pour me dire  » moi je ne l’aurais jamais fait ». Non, ce qu’il fallait c’est que moi, j’accepte de te laisser sans culpabiliser, et surtout sans que cela te blesse que nous ayons accepté ta proposition.

Nous en avions tous besoin de ces vacances, mais toi aussi …

Je ne supporte plus le quotidien, chaque geste est difficile, burn-out ? Crise de la quarantaine ? Conséquences d’une année difficile ? Je n’ai pas la réponse, mais je compte sur ces deux semaines de farniente pour renaitre de mes cendres, rebondir, repartir du bon pied.

Alors nous t’avons laissé… mais tu es PARTOUT ici…

Dès notre arrivée quand j’ai vu le nombre d’abeilles qui circulent partout à la recherche du sucre des sodas, j’ai pensé à toi. Tu aurais été constamment terrorisé puisque tu es allergique.

Le soir au restaurant j’ai encore pensé à toi, il y avait des tonnes de pastèque que tu aimes tant. Au petit dèj le lendemain j’ai du me retenir de préparer un chocolat au lait, tu l’avais déjà bu deux heures plus tôt chez Mamina et Papounet.

Dans la piscine les gens me regardent bizarrement faire le requin sans personne à attaquer…

Même les parties de jeu avec ton frère sont difficiles car je pense à ton rire cristallin lorsque tu poses la carte qui te fais gagner.

Nous t’avons laissé… Mais tu es partout avec nous mon poussin.

S’il te plait, ne fais pas de nouvelle cascade et n’achève pas tes grands-parents pendant notre absence.

k13002916

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Un seul être vous manque »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *