un jeu dangereux au collège : le Chat Bite !

Chat-bite-vivelespestes

 

Je m’inquiétais déjà pour le jeu du  » foulard » qui était présent dans l’école élémentaire de mes Monstroux l’an dernier. D’ailleurs il faut que je leur en parle…Que je leur explique les dangers et que j’arrive à les convaincre que, peu importe la pression des copains, s’ils sont témoins de ce genre de jeu :

1/ ils refusent catégoriquement de participer

2/ ils informent le premier adulte présent.

Je pensais qu’au collège on serait sortis d’affaire avec ces jeux à la con et bien non !

Il y a quelques semaines, une amie à moi à constaté que son fils, élève de 6ème,  avait du mal à marcher, elle l’a questionné à plusieurs reprises mais celui-ci était très mal à l’aise. La gène semblait venir de l’entre-jambe et autant mes Monstroux de 6 et 8 ans sont encore très exhibitionnistes, autant à 11 ans on ne montre plus cette partie là à sa maman ( qui pourtant en a vu d’autres…)

Après de longues négociations il a fini par lui montrer les dégâts : Une coucougnette violette extrêmement boursouflée et  et un énorme hématome à l’aine.

L’explication ? Il avait été victime du Chat Bite !

Le principe : un groupe d’enfants désigne une victime au hasard ( et le mot est parfaitement choisi) et l’un des membres du groupe doit le frapper par surprise dans les parties. ( on constatera ici l’extrême intelligence de nos pré-ados). Parfois ça fait juste un peu mal et parfois ça se termine aux urgences, comme pour le fils de mon amie, qui a boité et souffert plusieurs jours et qui a du subir plusieurs examens médicaux par forcément agréables lorsqu’on à 11 ans et qu’on est pudique, pour vérifier l’état de sa bourse.

Il n’a « rien » d’autre que des douleurs mais aussi surement un sentiment d’insécurité quand il traverse la cour du collège où il est censé se détendre entre ses heures de classes. Ça  va surement l’aider à se concentrer, à avoir confiance en lui, à étudier sereinement…

Bien entendu mon amie à rapporté l’affaire au collège dont l’administration a préféré ne pas faire passer de mot pour informer les parents parce que  » sinon tout le monde va vouloir essayer« .

Je comprends tout à fait l’argument, et pourtant si mes enfants étaient déjà au collège je voudrais savoir ! Je voudrais pouvoir en parler avec mes garçons leur expliquer la débilité profonde de ce genre de jeu, ses dangers. 

Cela ne m’empêcherait pas de stresser qu’ils deviennent un jour des victimes… j’envisage donc de plus en plus sérieusement d’installer des barreaux à leurs fenêtres et de les inscrire au CNED  !

Mais trêve de plaisanterie, le Chat Bite est une tare qui circule dans les collèges depuis des années… n’hésitez pas à en parler à vos enfants, à leurs copains, à vos amies…

Il me semble que si l’on a déjà une bonne discussion à ce sujet avec nos enfants, on ne les protégera pas de tout, mais on les aidera à prendre les bonnes décisions si jamais ils sont confrontés à ce genre de « jeu ».

Vous connaissiez ce jeu débile ?

 

Edit de 14h00 : une  fidèle lectrice m’a fait passer un document bien intéressant à ce sujet mis à disposition par le ministère de l’éducation Nationale : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/violence/11/7/guide_jeux_dangereuxWEB_2011_175117.pdf

Il y a aussi une association à ce sujet : http://www.jeuxdangereux.fr/association-sosbenjamin-onecr.html

Je vous invite à visiter ces liens si vous voulez vous documenter sur ce sujet.

 

Be Sociable, Share!

37 réflexions sur « un jeu dangereux au collège : le Chat Bite ! »

  1. je ne connais pas! mes enfants sont encore à la maternelle. ca me fait peur pour la suite de la scolarité (tellement de mauvais souvenir du collège pour moi!)…on pourrait peut etre faire une commande groupée de barreau à mettre au fenetre.

      1. salut j’ai été victime de ce jeu et c’est très débile et sa fait très mal
        le docteur m’a dis que j’aurai une chance sur 1000 de pouvoir avoir ma puberté car ils m’ont bien éclaté ma ….. gauche…

  2. Je connaissais ce jeu débile… Mais sans violence…Le but étant de parvenir à « simplement toucher » les parties d’une personne qui devient alors le chat et doit toucher quelqu’un d’autre… comme quand on jouait au loup quoi…sauf qu’on ne tille plus le manteau mais les noisettes !
    Je prends note de ton article et viens de trouver le sujet de conversation du goûter ! lol
    Bisouxxx à toi !

      1. si si ! mais pas la version « moderne » violente, la version plus soft (mais tout aussi débile !)
        Mon aîné est peut-être moins neuneu que son père, je lui ai demandé ce midi il ne connait pas ce « jeu ».

  3. Les enfants sont vraiment crétins !! Non mais franchement, ou vont-ils chercher des jeux aussi débiles !
    A mon époque il y avait aussi le Chat Bite. Nettement moins violent.
    Je ne connaissais pas cette version et j’espère que mes enfants n’auront jamais à la connaitre.

  4. Miss Lu a participé à une discussion avec une fille qui jouait au jeu du foulard : aussitôt, elle me l’a répété.
    Pour le chat-bitte, je ne connaissais pas, mais je vais en dialoguer avec mon ado et ma pré-ado !

  5. « Depuis plusieurs années » ? Mais ca fait une éternité que ce jeux existe … Très bête certe mais moins dangereux que le jeux du foulard. Et bien sure ca peut aller à l’extrème …

    1. moins dangereux en effet tout dépend de la force de l’agresseur en fait… Dans le cas présent ce n’était pas juste un petit coup pour plaisanter mais un grand coup pour faire mal…Qu’on m’explique où est le jeu là dedans …
      Mais sinon bienvenue par ici Nicolas 😀

  6. Je connaissais le jeu débile du foulard mais celui là pas du tout. Je ne pense pas qu’il soit en usage dans le collège de ma fille sinon elle m’en aurait parlé. Je reste vigilante par rapport à tout ça. J’ai de la chance, elle est grande de taille et ne se laisse absolument pas faire, elle a du répondant verbalement et physiquement, du coup elle n’est jamais embêtée et elle défend même les autres. Pourvu que ça dure !!

    1. Ici j’en ai un qui saurait se défendre mais qui est très influençable et l’autre qui est très très fort pour faire pêter les plombs aux gens mais épais comme un haricot vert…
      Bref, j’ai rappelé les dangers du jeu du foulard je parlerais du Chat-bite en temps voulu…

  7. C’est incroyable, je n’avais jamais entendu parler de ce jeu! Mais que font les parents? Et l’école? Comme le jeu du foulard il y a des risques pour la vie de nos enfants. Je suis atterrée par la stupidité morbide de certains gamins! Maman d’un petit garçon de un an et d’une petite fille de 5 ans je crois que moi aussi je vais adhérer aux barreaux-CNED!!!

  8. tu me rappelles pourquoi je veux que mes enfants arrêtent de grandir …
    une en élémentaire, une en maternelle et mon petit à la maison, trop bien, j’adore cette période !!!!
    VEUX pas que cela change …

  9. Excusez-moi, il est vrai que ce jeu est extrêmement dangereux, pour qui y joue mal! Dans le camping ou je me trouvais cet été pendant 1semaine, nous avions un groupe d’amis, garçons et filles mélangés, j’ai 14ans, et il est vrai que quelque parties de « chat-bite » ont prises place, mais c’est de notre âge. Il faut simplement se rappeler constamment, que les principales règles de ce jeu sont « FairPlay et ne pas blesser son « adversaire ». En revenant, ce jeu avait aussi pris une place assez importante dans mon collège, il a été interdit, mais revenait toujours car très discret. J’ai pu effectivement remarquer des actions de violences… Je ne pense pas mesdames (ou messieurs) qu’il faille interdire ce jeu, mais simplement, en rappeler les règles, risques et conséquences ;).
    Sur ce, bonne fin de soirée.

  10. Ce jeu vient de l’époque où Chirac était notre président et a été plus ou moins lancé par l’émission les guignols de l’info à cette époque. c’était très en vogue dans les collèges il y a 10 ou 15 ans. Etonant que ca existe encore. Mais c’était vraiment gentillet en ce temps. Pas question de faire trop mal. On trouvait aussi la variante Chat cul !

    C’est un jeu de gamins permettant de tester ses limites et les limites de l’autre. J’en fais pas l’apologie (loin de là) mais je pense qu’il faut relativiser. Nos cheres tetes blondes sont à cet âge là à la recherche d’eux meme et trouvent des jeux plus stupides les uns que les autres pour arriver à ces fins. Je pense que comparé au foulard, le chat bite reste « gentil » dans la mesure où les gosses ne vont pas chercher à faire trop mal pour ne pas que leurs collegues leur fassent trop mal après.

  11. Bonjour,

    Ceci n’est qu’une perversion du noble jeu du chat-bite. Celui-ci consiste à jouer à chat, mais une variante ou on doit toucher aux parties génitales (mais sans violence) pour que l’autre soit « chat ».

    Le fait de se frapper à cet endroit est un dévoiement d’un jeu qui se pratique amicalement entre grands enfants ou gens bourrés.

  12. De mon temps je connaissais le « chat-bite », plutôt soft, mais la version violente doit être nouvelle, parlons plutôt de « lion-bite » ou « tigre-bite » 🙂

  13. Mon fils et 2 de ses copains, suite à plusieurs chat bîte se sont vengés en tapant les filles à l’origine du geste. Mais il en a tapé une sur les fesses. Lun d’eux a eu d’autres gestes déplacés ( il touchait les seins d’une des filles.)…mon fils ne s’est jamais plaint et a préféré régler ça tt seul. Mais il a eu la mauvaise surprise d’être accusé d’attouchements par les jeunes filles en question, ce qui lui a valu convocation chez la principale, menace de plainte des parents, de conseil de discipline, de signalement, et d’aemo et rumeur disproportionnées dans son collège. La parole des filles n’ayant souffert d’aucun doute…. mon fils devait avouer sous peine de prendre une exclusion temporaire voire définitive.il à donc avoue ce qu’il n’avait pas fait..et on l’a traité comme le pire des vaux rien… Finalement le lendemain l’une des jeunes filles s’est rétractée en disant que mon fils ne l’avait jamais touchée. . Mais qu’il lui avait claqué les fesses. .. sans jamais avouer les chat bîte. .. alors un conseil.. parlez en a vos enfants qu’ils dénoncent au plus vite ces gestes avant que ça ne s’aggrave. .. j’attends des excuses… Je pense que mon fils comme moi même pouvons attendre longtemps…

  14. Vraiment je suis au collège moi je fait et on me fait des chats bites mais c’est normal et n’aller pas croire que on boite après on a juste mal , on se plit en 2 et sa passe mais je suis désolé madame mais votre fils il s’abitura et surtout n’ayez pas peur sa ne fait pas mal , sa forge le caractère . Ah oui si votre enfant se laisse faire et qu’il rn est victime tous les jours par les memes personnes c’est se qu’on appelle une victime donc n’aller surtout pas au collège pour aller faire un leçon de morales au élèves qui le lui font parce que vous aller ruiner sa reputation et sa sera encore plus répeter.

    PS: je suis en 5ème et meme mes amis me le font mais je garde sa en tete et dans la demi heure qui suis le moment ou il ne s’y attende le moins hop chat bite.

  15. Et c’est faux pas en primaire a moins qu’il est des grands frère au collège mais a partir du collège on est assez mature pour dire oooh dsl ça va et que l’qutre nous fasse un chat bite pour se venger.

  16. En se moment je suis une des victimes du chat-bite déjà que je déprime parce que je viens d’emménager et en plus mes futurs amis s’amusent avec des partis génitales c’est complètement horrible le matin je n’ai pas envie d’aller à l’école juste pour ca j’aurai besoin de soutient ou d’aide mais je n’ai pas envie d’en parler avec mes proche car c’est assez gênant

    1. Bonjour Baptiste,

      Oui c’est gênant mais tu peux peut-être en parler avec l’infirmière de ton collège ? Ou faire confiance à tes parents qui ne te jugeront pas et essaieront de t’aider 🙂
      Bon courage en tout cas et tiens moi au courant de l’évolution de la situation

    2. J’ai été plusieurs fois victime du chat bite sa fait super mal et on m’a fait une autre chose mais je sais pas si sa porte se nom si c’est possible d’en parler en privé svp je serrai intéressé de savoir se que c’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *