Tillô 3 : le meilleur !

 

 

 

Trois générations qui se battent pour lire le dernier tôme de Tillo

Une rigueur scientifique dans l’environnement et la vie quotidienne des Néandertaliens.

Le temps-du-renouveau est de retour ! La tribu néandertalienne de Safa, en quête d’un territoire de chasse plus giboyeux, doit quitter la Terre du feu où elle avait trouvé refuge. Alors qu’elle longe un grand fleuve encombré de blocs de glace, elle rencontre une horde d’étranges hommes longs et minces qui savent tailler les os pour faire d’étonnants outils. Entre confiance et méfiance, les deux groupes décident de poursuivre leur marche ensemble. Mais pour atteindre la plaine aux rennes, Tillô, Sélas, Komè et leur nouvel ami Glew, aidés par T’àcro le loup et Korr le corbeau, vont devoir braver la terreur venue du ciel et se confronter à la fourberie des hommes. (source Gulfstream éditeur)

Des mois qu’on l’attendait, que Petit Monstrou me disait, “mais au fait il n’est pas sorti Tillo 3” et puis finalement je l’ai enfin trouvé dans ma boite à lettres, j’ai sauté de joie mais comme je devais partir je l’ai laissé sur la table de la salle à manger et quand je suis revenue il avait disparu …

Kidnappé par Petit Monstrou ! Il me l’a rendu 24 heures plus tard au prix d’une courte nuit ( je suppose) et il n’en pouvait plus de se retenir de me donner des informations absolument prohibées avant que je n’ai lu moi-même ce petit bijou.

Par ce que Tillo 3 “ les hommes qui transforment les os” il est encore plus fabuleux que les deux premiers dont j’étais déjà archi-fan. Bien entendu on retrouve avec plaisir Tillo et ses amis, hommes ou animaux, on retrouve la tribu et son principal souci : se déplacer pour trouver du gibier. (c’est livre qui donne faim et comme je m’imagine très très mal dépecer un renne et manger sa viande séchée, j’ai boulotté toute une boite de kinder pendant ma lecture).

Cette fois Tillo et sa tribu doivent « sympathiser » avec des hommes longs mais malgré la barrière de la langue, la route ensemble se passe plutôt bien jusqu’à ce que l’autre tribu commette l’impensable : le mensonge et la manipulation.

Ce sont des attitudes totalement étrangères à la tribu de Tillo qui passées la consternation, la stupeur et l’incompréhension devra lutter pour sa survie.

On retient son souffle, on craint pour a-croc le loup, pour Tillo et bien d’autres, mais au passage, les enfants lecteurs seront amenés à réfléchir sur le mensonge, sur les relations aux autres et c’est là toute la force de Martial Caroff, divertir et faire réfléchir en même temps (pour rappel dans Tillo 2 les enfants avaient pu aborder la tolérance et l’acceptation de la différence ce qui ne ferait pas de mal à certains adultes d’ailleurs).

C’est à partir de 9 ans jusqu’à 12 mais dans ma famille ça couvre trois générations,et  je trouve qu’on devrait trouver la série des Tillo dans toutes les bibliothèques scolaires, car outre la rigueur scientifique dans l’environnement et le quotidien des néandertaliens, on y trouve beaucoup de valeurs absolument nécéssaire au développement de nos enfants et à la construction d’une société saine… ( enfin moins malsaine que l’actuelle donc)

En parlant de  » Série », j’ai un message pour Monsieu Caroff de la part de petit Montrou …

 » Maman il sort quand le 4 ? »

« Il n’y en a pas de prévu mon chéri »

 » Bon ben t’as qu’à dire à l’auteur que des Harry potter y’en a eu 7 alors il pourrait au moins aller jusqu’à 7″.

(Petit Monstrou est persuadé que je connais personnellement tous les auteurs ce qui n’est évidemment pas le cas, même s’il m’arrive de papotter avec deux ou trois auteurEs célèbres na na nère).

Donc cher Monsieur Caroff, vous lachez tout ce que vous avez en cours et hop hop vous vous mettez à rédiger Tillo 4 et 5 etc.

Je pense que vous aurez compris que je suis fan et que je recommande plus que vivement la lecture de ces trois tomes qui attendent leurs petits frères !

Be Sociable, Share!

2 réflexions sur « Tillô 3 : le meilleur ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *