The tourist…#1

Aujourd’hui The Tourist est à Venice Beach, Los Angeles, California…

 

Venice Beach c’est l’un des incontournables à visiter lorsqu’on va à Los Angeles ( parce que, juste entre nous, LA  n’est absolument pas la ville la plus intéressante des États-Unis « touristiquement » parlant). Mais c’est aussi une ballade qu’on va faire de temps en temps lorsqu’on vit sur place, contrairement à Hollywood boulevard  et ses étoiles ou l’on ne se rend que lorsqu’on a de la famille ou des amis en visite. ( à moins qu’on ne soit Québécois et  qu’on s’y rende tous les dimanches pour embrasser l’étoile de Céline…)

photo by Roger Howard <rogerhoward@mac.com>

Pour la petite histoire, ce quartier s’appelle Venice car derrière la longue avenue aux multiples boutiques en front de mer, il y a tout un quartier qui ressemble fort à Venise avec ses petits canaux, crées par Abbot Kinney après son voyage en Italie. En 1906 les visiteurs pouvaient même circuler sur les canaux dans des gondoles directement importées d’Italie. ( Des années que je me demandais pourquoi ce gars était peint en géant sur un immeuble, j’ai enfin demandé à wikipédia comme quoi bloguer aide à être un  peu moins ignare !)

Et donc, on peut se promener entre les belles maisons au bord des canaux, ou choisir le front de mer, juste au bord de Venice Beach !

Là quelque soit le jour de la semaine il y a du monde ! Des locaux venus profiter de la plage, des artistes de rue qui essaient de gagner leur vie ( quoi que cette année j’ai trouvé qu’il y en avait moins que d’habitude), des body-builders qui s’entrainent ( c’est ici que Schwarzeneger a été repéré)  mais aussi beaucoup de sans-abris, de jeunes (ou vieux) imbibés de substances  illégales, beaucoup de  » skaters » qui n’ont pas  intérêt à être imbibés eux ( billet à venir), et bien sûr des touristes venus dépenser leurs dollars dans les boutiques qui vendent quasiment toutes la même chose.

 

 

 

Vous le reconnaissez ?? Bien sûr que non, mais quand même, c’est sur cette plage qu’a été tourné Alerte à Malibu !

D’ailleurs, moi qui n’ai pas une opulente poitrine, il a suffit que je coure 5 mn et hop… (Photo réalisée sans silicone toxique)

Et zut, j’étais bien partie pour faire un article ultra sérieux et documenté et être recrutée par Géo magazine et Pfiouuut mon unique neurone a glissé…

Peut-être parce que la vie m’a rappelé encore récemment qu’elle était bien trop fragile pour se prendre au sérieux…

Demain je reviendrai vous parler (sérieusement ou pas) du Skate-board à Venice !

 

Be Sociable, Share!

10 réflexions sur « The tourist…#1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *