Archives par mot-clé : surprise

Best surprise ever ! (bon plan)

Quelle est la plus belle surprise que vous aimeriez faire à vos enfants ?

Certains rêvent d’aller à Disneyland, d’autres de faire un tour en montgolfière … les miens rêvent d’avoir un chien, ou un chat… ils sont même prêts à accepter un lapin si on refuse les deux premiers mais on leur a expliqué qu’un lapin serait en sursis à la maison car Papounet le transformerait assez vite en civet … par accident évidement !

Bref, en tant que maman nous avons toutes une petite idée de ce qui serait la meilleure des surprises pour nos enfants et la bonne nouvelle c’est que Kinder va permettre à trois d’entre nous (oui j’ai dit nous, pourquoi je ne tenterais pas ma chance d’abord ?) d’offrir the best surprise ever.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de déposer votre idée de surprise accompagnée de l’age et du prénom de l’enfant sur le site http://kindersurprise.fr avant le 15 Novembre prochain.

Un jury Kinder Surprise sélectionnera les trois grands gagnants, qui auront la chance de voir leur proposition réalisée en décembre prochain !

Un second jury, constitué de 15 blogueurs, sélectionnés  suivant leur motivation et leur passé avec Kinder Chocolat, choisira un 4eme grand gagnant qui se verra offrir 1 an de cadeaux Kinder Surprise.

Alors, à vos claviers, soyez créatifs, un peu fous et vous aurez peut-être la chance d’offrir une méga surprise à vos enfants !

Kindersurprise_badge_140x140

 

Ces petits riens qui redonnent le sourire 2/2

Jeudi dernier c’était le jour de LA corvée, après plusieurs faux départs ( pas tous les papiers), voire plusieurs actes manqués ( roo zut, là c’est trop tard pour y aller ça va fermer), je ne pouvais plus repousser : il fallait que j’aille perdre mon temps à la préfecture.

Enchantée à l’idée de ce moment oh combien enrichissant je pars donc équipée :  d’un bon bouquin, de mon téléphone et de diverses notes pour préparer quelques billets pour ce blog.

J’avais donc largement de quoi m’occuper pendant l’heure et quart de « poireautage » imposé et je ne me suis pas ennuyée : j’ai eu Minijupe au téléphone, j’ai préparé le billet «  un monde parfait », noté tout ce que je devais absolument faire en ressortant de là et en retrouvant la vraie vie, j’ai grignoté une barre chocolatée pour reprendre des forces, j’avais tout sauf le café !

Et là pendant les 10 dernières minutes d’attente, pendant lesquelles je ne pouvais absolument rien faire de peur de rater l’appel de mon numéro j’ai commencé à fantasmer sur un bon café.

Il faut dire aussi qu’à la préfecture de Chartres, lorsqu’on est appelé au guichet, on pose délicatement ses fesses sur un tabouret en molesquine bleu, et on s’accoude sur un comptoir en bois pour parler à l’agent administratif. La dernière fois que j’avais vu un décor pareil c’était un BAR et on m’avait servi un joli petit expresso.

Il ne m’en fallait pas plus pour commencer à saliver et penser  à cette dose de caféine qui me permettrait certainement d’être performante tout le reste de la journée.

Et du coup lorsque mon tour arriva, je déposais tranquillement ma liasse de documents sur le comptoir en annonçant «  bonjour, je voudrais un café s’il vous plait ».

Ça l’a scotché la jeune femme qui venait juste de reprendre la place d’une personne visiblement irritée  par tous ces individus qui n’avaient pas les bons papiers et lui râlaient dessus !

C’était ma chance, Vanessa ( oui, j’ai demandé son prénom) était toute fraîche, pas encore lassée par une clientèle de malotrus, et ma demande l’a fait marrer !

Je crois qu’elle a bafouillé un truc du genre « mais on n’en a pas »  ce à quoi j’ai répondu en plaisantant «  ah mais si vous ne servez pas de café faut arrêter d’installer les gens sur des tabourets et de les  accouder  à un bar pour vous parler ».

Elle a regardé son poste de travail d’un nouvel œil en me disant qu’elle n’avait jamais remarqué que oui, ça ressemblait bien à un bar de notre côté.

Lorsqu’on s’occupe finalement de mon dossier, il manque un document ! Là j’ai bien failli perdre mon humour car je ne me voyais pas revenir perdre une matinée pour un petit papier de rien du tout mais ouf, compréhensive, Vanessa me dit «  vous n’avez qu’à le remplir sur le côté et revenir entre deux personnes, je vais faire chauffer l’eau ».

Soulagée de savoir que j’allais enfin obtenir la carte grise dont j’aurais du m’occuper fin décembre ( hum j’aime être en règle, c’est juste que je n’ai pas le temps de l’être…) je n’ai pas réalisé tout de suite qu’elle allait réellement me faire un café !

C’est en revenant attendre mon tour derrière l’homme d’affaires horripilé et  suffisant qui remplissait un formulaire, que j’ai compris qu’elle l’avait vraiment fait, lorsqu’elle m’a chuchoté par-dessus lui : «vous prenez du sucre ? »

Un partout, balle au centre, ce coup-ci c’est elle qui m’a scotchée !

J’ai donc terminé les formalités de ma nouvelle carte grise en sirotant un café, lyophilisé certes, mais le plaisir de me faire payer un café à la préfecture l’a rendu absolument délicieux et je suis repartie avec le sourire.

Souriante d’avoir rencontré quelqu’un de sympa dans ce pays où tout le monde boude parce qu’il fait trop froid, trop chaud, y’a de la neige, y’en a pas assez pour skier,  ces fainéant d’instits sont encore en grève, y’a des crottes sur le trottoir etc.

Souriante parce que touchée par ce geste d’une inconnue qui n’était absolument pas obligée de le faire…

Et enfin souriante parce que, qui d’entre vous pourra me dire : « moi aussi je me suis fait payer le café à la préfecture » ?

Une situation un peu cocasse comme je les aime, un petit rien qui relance la bonne humeur…

Je vous souhaite un excellent week-end et plein de petits « riens » pour sourire, rire et aimer !


Parfois il me surprend…

Oui je sais, je vous avais promis une photo de Mr Poux parce que le vendredi pour faire  plaisir à Virginie on met un ( ou plusieurs) homme(s) dans notre blog, mais Mr Poux était en déplacement cette semaine et je n’ai donc pas eu l’occasion de lui sauter dessus l’immortaliser en train de se frotter les morpions dans la douche !

Par contre, même en déplacement il arrive encore à me surprendre…

Mercredi midi, je venais de faire lamentablement cramer mes pommes de terre parce qu’on faisait les fous avec les monstroux, nous étions en train d’ouvrir touts les fenêtres pour évacuer la fumée quand le facteur a sonné pour nous livrer un énorme colis. Comme nous n’avions absolument rien commandé je lui demande

– » mais vous êtes sûr que c’est pour moi »

-«  Non, c’est pour Monsieur, et apparemment ce sont des fleurs !« 

Interloquée je regarde le nom de l’expéditeur : Jean-Paul machinchose…

–  » Vous êtes en train de me dire qu’un homme envoie des fleurs à mon mari ???« 

Et là, je me suis rendue compte que mon facteur savait sourire, seconde surprise de la journée : je croyais qu’il avait subi une ablation des zygomatiques !

– «  ah mais je ne sais pas moi, vous voyez ça avec lui !« .

Je récupère donc l’énorme colis de 3kilos5 et j’hésite…Ce truc ne m’est pas adressé, mais  si ce sont des fleurs, il faut que je les sorte de là pour les mettre dans l’eau elles ne tiendront jamais jusqu’au retour du Poux. Rien à voir avec ma curiosité légendaire, j’ai ouvert par pure charité pour ces pauvres fleurs !

Et la je découvre 6, non 7, non 8 (HUIT mes amis !!!) bouquets de Mimosa.

Pour réussir à tout sortir du paquet j’ai du monopoliser les bras des monstroux, et là j’ai été assaillie par un énorme doute : ça doit être un truc pour son boulot, il va offrir un bouquet de mimosa à chaque membre de son équipe… En même temps si ça n’est pas pour moi, alors que j’adore le Mimosa, c’est dégueu de le faire livrer ici !

J’envoie donc un sms à mon Poux en espérant qu’il soit joignable et pas en plein « meeting »…

 » Tu veux ouvrir un commerce de Mimosas ? »

Réponse :  » pourquoi y’en a trop ? kisses ! »

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c’est pour moi, mon coeur chavire, il m’a fait livrer des fleurs, ce n’est même pas mon anniversaire, une date spéciale, rien !

Mais alors, si ça se trouve, il m’aime encore un peu malgré notre vie de dingues, le fait qu’on soit plus des colocataires que des amants parce qu’il bosse constamment, malgré nos rares conversations d’adultes parce qu’il y a toujours un ou deux monstroux entre nous…

Nan, en fait c’est un truc pour m’attendrir afin que je refuse le super job qu’on m’a proposé et qui va induire quelques changements plutôt drastiques dans notre vie…

Ou alors il a un truc à se faire pardonner… arghhh que va-t-il m’annoncer encore ? Il va partir trois mois en Papouasie ?

Vous remarquerez mon optimisme habituel… Impossible de me réjouir complètement, depuis janvier 2010 je m’en suis tellement pris plein la tête à tous les niveaux ( santé, enfants, famille, couple) que je ne parviens même plus à apprécier une chose simple sans attendre le coup de bâton qui va avec !

Mais là, c’était juste comme ça, parce qu’il s’est souvenu que je lui avais dit que chaque année, même lorsque j’étais archi-fauchée, je m’offrais un bouquet de Mimosa, que c’étaient les seules fleurs que j’achetais… Il n’y en a pas dans notre région ( à part du blé et du colza y’a pas grand chose dans la beauce…) alors il a trouvé un site de vente directe mais il ne s’est pas rendu compte que 3kg 5 de Mimosa ça faisait énorme !

Du coup, tous les vases de la maison sont réquisitionnés et j’ai même du utiliser le seau de livraison parce que je n’avais plus de place ailleurs…

Et vous ? Il vous surprend encore votre chéri ?