Archives par mot-clé : Jazzy

Ils sont fous ces humains #2

Je n’ai pas osé le dire dans le titre mais je pense que je vis chez des débiles mentaux !

Dès mon arrivée dans cette famille, j’avais clairement fait comprendre à tout le monde, (à grand renfort de bouffage de feuille et de renversage de terre) que je détestais les plantes d’intérieur.

A priori ils avaient plutôt pas mal compris le message, le vilain ficus de l’entrée a été déplacé, les autres plantes moches et méchantes aussi : j’avais gagné !

Et puis samedi, je ne sais pas ce qui leur a pris, ils ont carrément ramené un arbre dans la maison !! Oui vous avez bien lu : un arbre !!!!

J’ai d’abord été estomaquée par cette stupide action, j’ai tenté de leur expliquer que les arbres c’était dehors, mais visiblement ils sont totalement attardés, les enfants piaillaient de joie devant l’arbre, et comble de la provocation, mon maitre a déplacé mon panier pour poser son gros machin piquant.

Alors là j’ai dit non, déplacer mon panier (dans lequel je ne dors pas) même de quelques centimètres, c’était HORS DE QUESTION.

La guerre était déclarée et au péril de mes délicates gencives j’ai commencé à dévorer l’intrus !

Ils m’ont fâchée, disputée, envoyée au panier … mais bien sûr le fameux panier qui n’était plus à sa place… j’ai redoublé de colère et aboyé mon mécontentement.

Ma maitresse chérie qui ce jour là se déplaçait constamment avec une bassine à la main ( elle est gentille mais des fois elle a de drôle de manies) a essayé de me réconforter, de me calmer et pour lui faire plaisir ( et aussi parce qu’elle puait sacrément du bec) je me suis calmée.

J’ai encore mangé un peu de l’arbre dans la nuit mais je commençais à m’y faire lorsque le lendemain, les garçons et mon maitre ont accroché plein de choses dans l’arbre.

Oubliée ma colère, j’étais folle de joie, en fait cet arbre était un cadeau pour moi, un jouet géant avec des boules qui brillent, des sortes d’écharpes franchement délicieuses des petits personnages en bois absolument malléables et parfait pour mes dents.

J’ai voulu leur montrer ma reconnaissance en tirant de toutes mes forces sur une des écharpes de l’arbre puis en faisant bruyamment rouler les boules au sol, ils se sont fâchés !

(vous remarquerez qu’en plus d’être débiles, ils sont un peu caractériels)

J’ai donc, à mon grand regret, cessé de jouer avec mon « arbre-a-moi-que-j’aime-d’amour-même-s’il-prend-la-place-de-mon-panier » et je suis allée faire une sieste.

C’est pénible l’hiver, la pluie, le froid, car mes maitres ne me sortent presque plus et je dors trop en journée, du coup la nuit je m’ennuie…

Mais maintenant, je ne m’ennuie plus jamais la nuit, j’ai mon grand jouet à moi et rien que la première nuit j’ai éclaté 5 boules, dévoré un père-noel, deux lutins et trois bottes à paillettes ( depuis mes crottes sont à paillettes aussi, je suis une vraie princesse).

Bien évidemment le lendemain matin mon maitre s’est fâché, il a râlé, pesté et balayé (ce qui l’a mis encore plus de mauvaise humeur) car parait-il que :

1 les boules ça coûte cher

2 les boules brisées ça peut faire mal, aux enfants ou à mes papattes.

j’ai donc pris la résolution de ne plus jamais manger de boule EN SA PRESENCE mais je continue la nuit et je les planque sous le canapé quand elles sont complètement défoncées ( vous avouerez que je suis particulièrement intelligente).

Parfois le matin ils trouvent que l’arbre est bizare…. je fais celle qui dort et j’espère que personne ne va regarder sous le canapé …

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures, avec des maitres pareils je me demande ce qu’ils vont bien pouvoir inventer la prochaine fois !

sapinmalaise

 

 

 

 

 

Le wouaf café

Edito : Ca y est j’ai 5 mois je suis en plein crise d’adolescence de boxerfou et j’ai décidé, puisqu’on ne me sort pas assez, d’ouvrir mon propre journal.

Nouvelles fraiches : Justement il fait bien frais, mes maitres ont commencé à faire du feu dans la cheminée, après m’être brulé le museau sur la vitre de l’insert j’ai décidé de me venger en mangeant une grosse plaquette d’allume-feu. Ma Maitresse dit que je suis une bombe à retardement et que si je pète je risque d’exploser mais je n’en crois rien, c’est encore un truc pour me faire culpabiliser d’avoir grignoté .

Sport : Entretenez la santé de vos maitres en les sortant régulièrement, vous pouvez les faire courir en tirant comme un veau sur la laisse ou encore mieux, si vous trouvez qu’ils ne vous sortent pas assez, partez seul(e) faire une petite ballade dans le quartier, sans rien dire à personne et vous constaterez que ça leur arrive de courir, particulièrement lorsqu’ils vous cherchent.

Recommencez l’opération plusieurs fois par semaine voire jour afin de leur faire perdre leur embonpoint ou de leur refaire des muscles (selon si c’est votre maitre ou votre maitresse).

Santé : Pour une constipation passagère n’hésitez pas à grignoter une ou deux bougies, la paraffine vous sauvera.

En cas de ballonement, une ou deux tomates délicatement volées sur le plan de travail vous aideront.

Régime : j’ai eu récemment l’occasion de goûter tout un paquet de biscuits sans gluten (j’avoue j’ai même mangé l’emballage) et je ne vois pas de quoi ma maitresse se plaint, ils étaient délicieux (en même temps ceux-là elle n’aura pas eu le temps de les goûter).

Hygiène : j’ai encore du prendre un bain, si comme moi vous n’aimez pas sentir le shampoing n’hésitez pas à vous rouler dans la boue/crotte/vase, à la première sortie après le fameux bain.

Horoscope

Septembre à Décembre (vous êtes du signe de la croquette) : vous devriez surveiller votre alimentation. La consommation abusive de rouleaux de sopalin ou de PQ pourrait nuire à votre digestion.

Janvier à avril ‘vous êtes du signe de l’os à Moelle) : il semble important que vous comprenniez que ce sont les ours qui hibernent et non pas les toutous, bougez-vous un peu le popotin !

Mai à Août (vous êtes du signe de la boulette) : Vous allez encore casser quelque(s) chose(s) ce mois-ci, attention au courou de vos maîtres.

C’est tout pour aujourd’hui mais je suis déjà en train de réfléchir à mon prochain wouaf café…

Et NON ce n’est pas moi qui ait mis le canapé dans cette état là, je le jure sur le baume à lèvres que je n’ai dévoré que parce que l’haleine d’eucalyptus j’adore.

Boxer assis