Archives par mot-clé : Dodow

Le compagnon de mes nuits

Quand il est arrivé à la maison, séduite par son élégance je l’ai immédiatement invité à dormir avec moi.

Mais clairement ça commençait mal entre nous, non seulement il comptait sur moi pour regarder sa lumière mais en plus il fallait que je fasse attention à ma respiration or, je ne SAIS PAS respirer.

Un des grands regrets de ma vie c’est de n’avoir jamais pu jouer de la flute traversière car dès la fin de la première ligne de la partition je m’étouffais, à moitié violette parce que je ne savais pas reprendre mon souffle par le nez.

Bref, après des années à ne pas pouvoir m’endormir j’ai testé comment s’endormir plus facilement avec Dodow et je suis ravie ! 

Le principe est de regarder les variations de lumière que le Dodow projette au plafond et de respirer profondément en rythme.

Deux soucis pour moi : je ne m’endors jamais sur le dos mais plutôt sur le côté ou encore étalé comme une bouse à plat ventre, et le second donc : je ne sais pas respirer.

Alors oui les premières fois j’ai eu du mal avec la respiration mais je dois reconnaître que le fait de respirer profondément et tranquillement en suivant la lumière permet d’éviter de :

– cogiter en refaisant la journée

– cogiter en pensant à tout ce que l’on doit faire le lendemain

– tourner et retourner avec des idées noires.

D’ailleurs dans ses conseils d’utilisation le Dodow précise bien : il est inutile d’essayer d’arrêter de penser, vous n’y arriverez pas. Ben ça je sais bien après des années d’insomnie je suis parfaitement au courant que mon abruti de  cerveau n’en fait qu’à sa tête (et donc pas à la mienne alors que gentiment je l’héberge dedans).

Il y a deux programmes : un premier de huit minutes et un second de vingt. Optimiste j’ai commencé par le huit mais j’avoue que les premières nuits j’ai du recommencer une seconde fois le programme.

Et puis .. MIRACLE … le dodow a opéré sa magie, le fait de me concentrer sur ma respiration je m’endors maintenant AVANT lui !

Je commence donc ma nuit sur le dos pour profiter au maximum du côté hypnotique de la lumière tout en inspirant et expirant profondément. Pendant que je m’applique à faire cela, je ne pense qu’à cela, ma respiration, mon ventre qui se gonfle et se dégonfle… et puis au bout d’un moment je me tourne et pouf … plus de Béa, plus de cerveau en train de mouliner.

Pour ceux qui comme moi ne s’endorment pas naturellement sur le dos, ne paniquez pas, suivez les conseils de votre dodow et faite l’exercice sur le dos le plus longtemps possible, vous reprendrez votre position favorite quand le sommeil viendra vraiment ( ne vous tournez pas dès les premiers signes de fatigue c’est un leurre).

Il m’a fallu environ une semaine pour bien m’habituer à mon Dodow et m’endormir plus vite et je suis ravie, après des années d’insomnies je n’ai plus cette hantise d’aller me coucher épuisée et de tourner des heures dans mon lit.

Pour tout vous dire, il y a deux jours je me suis même endormie sans mon dodow, juste en respirant calmement.

Du coup je vais pouvoir le prêter à Mr Poux qui lui n’a aucun problème en début de nuit mais ne peux plus se rendormir s’il se réveille à 3 ou 4 heure du matin.

Mon seul regret : ne pas avoir essayé avant !

Produit offert : Merci Dodow et surtout merci pour mes douces nuits !

Rendez-vous sur Hellocoton !