Archives par mot-clé : diplomatie

Coach en « moral »

Si toi aussi parfois tu as un petit coup de mou, le moral en berne, envie de rien … Sache que Petit Monstrou est là pour toi ! Ou pas !

L’autre jour nous avons eu une grosse dispute avec Mr Poux et nous ne nous parlions plus. Évidement Petit Monstrou était inquiet alors le soir au coucher il m’a questionnée ..

– Tu crois que vous allez divorcer ?

– Mais non c’est une dispute ça va s’arranger

– Remarque si vous divorcez j’aurais deux fois plus d’argent de poche

– Ah mais non !

– Ah ouais c’est vrai, toi t’auras pas les moyens de me donner de l’argent de poche…

– …

– Ben t’auras qu’à te trouver un autre petit boulot comme ça tu pourras.

Heureusement que la dispute n’était réellement pas grave sinon il m’aurait bien plombé ma nuit le petit Monstrou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’art de la formule…

En ballade avec Petit Monstrou, 9 ans.

« Non je n’aurais pas de femme … ça coûte trop de sous. En plus faudra s’occuper des gosses … »

Heuu et je fais quoi moi là, maintenant ? (bien penser à montrer à ses «gosses» toutes les bêtises possibles et imaginables quand je les garderai)

Grand Monstrou 10 ans et demi,  au téléphone avec un de ses copains :

« Maman ne veut pas que tu viennes dormir à la maison parce que c’est tout le temps toi qui viens, en plus elle a deux gosses à s’occuper , trois avec le chien, quatre avec Papa. »

(Là je pense que c’est Mr Poux qui se chargera des montrer des bêtises à la progéniture de Grand Monstrou).

Les enfants sont merveilleux, juste pas tout le temps …

Par contre, c’était un mardi tout doux lorsque pendant les vacances, Grand Monstrou m’a préparé mon petit déjeuner sur un plateau.

ptitdej

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon voisin ce malotru !

Lorsque nous sommes rentrés en France, après 6 mois de camping dans un tout petit appartement en région parisienne, nous avons acheté notre maison en Eure et Loir, dans un lotissement.

Tant qu’à être à la campagne, Mr Poux aurait voulu une maison isolée en pleins champs, mais depuis que nous avons été cambriolés aux USA, j’ai la trouille lorsqu’il n’est pas là et je voulais avoir des voisins proches : nous avons emménagé dans un lotissement.

 

Quelle idée saugrenue me dis-je maintenant ! Entre ceux qui ont mis plus d’un an à nous saluer, celui de droite qui roule comme un taré et préférerait nous rouler sur les pieds plutôt que de ralentir… Celle du bout de la rue qui voulait être ma copine et qui m’appelait trois fois par jour ou qui venait frapper à chaque fois qu’elle passait devant la maison.

On est gâtés !

 

Ceci dit, nous ne sommes pas un cadeau non plus, nous essayons d’être polis avec tout le monde, nous avons sympathisé avec certains voisins, nous ne faisons jamais de soirée bruyante, MAIS nos Monstroux jouent bruyamment ! Grand Monstrou crie beaucoup en jouant et lorsqu’ils sont dans le jardin nous devons régulièrement leur demander de baisser le ton pour ne pas gêner tout le monde.

 

C’est un peu comme la voisine de derrière, dont le jardin est séparé du notre par une grande haie, elle garde des petits qui font beaucoup de bruit en jouant. Parfois ça m’agace parce que j’essaie de me concentrer pendant que les Monstroux sont à l’école, mais je n’ai jamais rien dit, après tout ce sont des enfants !

 

Samedi avait lieu la fête d’anniversaire de Grand Monstrou, j’avais organisé une grande enquête avec enigmes et gages et je me réjouis maintenant d’avoir quasiment tout prévu en intérieur ( à cause de la pluie annoncée) car le SEUL gage que nous avons effectué dans le jardin, s’est plutôt mal terminé.

 

Il faut dire qu’il y avait cinq garçons de 8 ans et un de 6 et demi, tous très enthousiastes, excités et volubiles. Le gage extérieur consistait à ramasser le plus de feuilles possibles en 5 minutes et oui, j’avoue : ils se sont rués dehors en hurlant

 

Là, derrière la fameuse haie du fond du jardin nous avons entendu une voix masculine colérique et très agressive nous dire : «  ouais , tu peux pas crier encore plus fort ? »

 

Les enfants se sont arrêtés net, ne comprenant pas ce qui se passait ni pourquoi on les engueulait ainsi.

 

J’ai essayé de temporiser : «  oh c’est bon c’est une chasse au trésor »

 

Réponse aboyée : «  ouais c’est comme ça tous les week-ends, y’en a marre… »

 

Je cesse de temporiser ( faut pas pousser mémé dans les orties!) et je réponds : «  c’est un peu la même chose en semaine avec les enfants que garde votre femme » ( il s’en fout il ne doit pas être là dans la journée).

 

Et là, mon cher voisin, modèle de diplomatie, de pédagogie et de politesse nous hurle :

MEEEEEEERRRRRDE ! Et il claque sa porte !

 

J’ai arrêté le gage en disant que c’était terminé et j’ai dit aux enfants que comme ils pouvaient le constater, ici les voisins étaient fort sympathiques.

Nous sommes rentrés, l’enquête a continué dans la bonne humeur, MAIS je ne décolère pas !

 

Il faut savoir qu’en plus de bruits de gosses gardés par sa femme, Môssieur nous a gonflé tout l’été à construire son abri de jardin, y compris le dimanche après-midi alors qu’on n’est pas censé bricoler ou tondre ce jour là ( règles du lotissement)

Ils ont également installé sur leur toit une éolienne qui, même si je trouve que c’est une super idée, augmente la pollution sonore à toute heure du jour ou de la nuit. Et comme ici il y a vraiment beaucoup de vent on se dit que si jamais une des pales se décroche un jour, nos enfants n’auront pas intérêt à jouer dans notre jardin à ce moment là, sous peine d’être décapités.

 

Alors nous hésitons…
Est-ce qu’on laisse couler parce que comme me le disait une amie, cette personne est visiblement un être frustré qui ne doit plus avoir de vie sexuelle et défoule sa hargne sur les autres ?

 

Est-ce qu’on lui fait un gentil courrier pour lui demander quel est le programme de maintenance de son éolienne parce que ça nous fait peur ?

 

Est-ce que je l’intimide en lui demandant s’il a bien déclaré son abri de jardin comme l’exige la charte du lotissement ? ( en précisant que ça nous ennuierait de lui faire démonter vu qu’il nous a cassé les oreilles tout l’été).

 

Personnellement je déteste les conflits, je n’ai pas envie d’être en « gueguerre » avec les voisins aussi malpolis et mauvais coucheurs soient-ils, mais je n’ai pas envie non plus de pardonner cette agression verbale envers mes enfants et leurs copains !

 

Que feriez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon fils ce diplomate #2

L’autre soir, gros câlin d’avant dodo dans le lit de Grand Monstrou qui sentait bon le dentifrice et le mustela visage (oui je sais, il a 7 ans et demi et  JE lui nettoie le visage avec ce que je veux !).

Je lui fais un bisou et le complimente sur la douceur de ses joues que je croquerais bien volontiers et là il me réponds :

– « toi aussi tu as le visage doux, c’est dommage toutes ces fentes là, et là et là…

– … ( soupir)

– Mais pourquoi tu as toutes ces fentes et là sous tes yeux ces gros trous

– Tu sais mon chéri, je suis fatiguée en ce moment c’est pour ça, et puis je vieillis aussi…

– Mais t’es pas aussi vieille de Mamina quand même

– Non mon chéri, Mamina a 28 ans de plus  que moi

– Mais alors pourquoi tu as presque autant de fentes qu’elle ?

il hoche la tête et assène : Tu devrais vraiment te soigner le visage !

Avis : Peste légèrement flétrie cherche à tester crèmes et traitement anti-rides pour faire plaisir à son fils…Si tu travailles chez Botox, appelle-moi au 06…..

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon fils ce diplomate !

J’avais besoin de m’absenter, je demande à la Maman du meilleur copain de Petit Monstrou si elle peut me dépanner et le faire déjeuner mercredi midi.

A table, il dit tout bas à son copain (mais pas assez bas) :  » je ne me souvenais pas que ta soeur était moche comme ça« . Tout le monde a entendu, même la demoiselle en question. (encore pardon pour lui jeune fille !)

Grand moment de solitude dans l’entrée de la maison lorsque la Maman du copain me raconte ça…

J’appelle Petit Monstrou pour le sermonner, pour une raison que j’ignore il était à quatre pattes sous la table ( oui oui il a 6 ans), il vient me rejoindre les mains tendues et me dit:

«  il va falloir que je me lave bien les mains à la maison parce que c’est plein de poussière chez eux« .

Payes ta honte !

Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de creuser du carrelage avec vos pieds pour vous planquer dessous mais là, en cet instant de pure diplomatie enfantine, j’aurais voulu m’enfoncer sous le carrelage de l’entrée…

Je pense qu’il ne sera jamais plus invité chez ce copain…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La diplomatie enfantine

En fac de sciences de l’éducation on étudiait plusieurs courants de pensées et il y avait  notamment la grande «  dispute » internationale entre l’acquis et l’inné… Qu’est-ce que l’éducation nous apporte vraiment et est-ce qu’il n’y a pas des choses déjà pré-acquises ?

Loin de moi l’idée de vous faire un cours de sociologie, ce n’est pas le genre de la maison (et surtout la fac c’était il a très longtemps, ma mémoire ne fonctionne plus assez bien), je veux juste en venir au fait que la diplomatie, c’est clairement pas un truc inné… ou alors, au contraire,  ça se transmet dans les gènes et grand monstrou a hérité de mon terrible côté « pas-diplomate-pour-deux-sous ».

Nous sommes en train de dîner avec Mamina et Papounet, Petit Montrou, comme d’habitude, pense que le dîner est un lieu de spectacle et lorsqu’il ne nous baratine pas d’histoires abracadabrantes ( pour ne pas manger) il nous gratifie de grimaces en tous genres. Je précise que Petit Monstrou n’est pas «  difficile », il aime à peu près tout, mais depuis tout petit, il préfère captiver son public (coincé à table) que de manger.

Bref, ce soir là c’est « option grimaces » et même Grand Monstrou trouve que c’est trop, il interpelle son frère :

«  Arrête Petit Monstrou tu vas avoir plein de rides comme Mamina »

Mamina (légèrement dépitée) : «  Mais tu m’as dit ce matin que j’étais jolie ! »

Grand Monstrou ( qu’on appelle aussi « réponse à tout ») : Oui, mais je parlais des habits !

Et PAF Mamina vaincue par K.O !

Il faudra tout de même que j’envisage d’apprendre à mes garçons comment on parle aux femmes… ou pas…

Petit Monstrou lui, est dans sa période «  les filles sont nulles »…En petite section, il tombait amoureux tous les deux jours (de « vieilles» de grande section), cet été, au centre de loisirs je l’ai retrouvé en train d’ausculter une petite fille (allongée par terre, tee-shirt remonté) dans la petite maison de la cour…

Cette année il est contrarié parce que sa nouvelle maîtresse le FORCE à donner la main aux filles et que  « c’est dégoutant les filles »! Changement radical donc, au point que même à la télé, les trucs de fille le gonflent… L’autre jour on l’a entendu râler devant une publicité «  ah non, pas les barbies, ça PUE les barbies »…

Non, vraiment y’a rien à redire, mes montroux sont de vrais martiens, pas encore prêts pour l’art délicat de la séduction de vénusiennes.

Rendez-vous sur Hellocoton !