Sentosphère, le savoir-faire faire

Comme chaque année nous sommes allés avec grand plaisir découvrir les nouveautés de Sentosphère, c’est un rendez-vous que nous ne raterions pour rien au monde tant nous sommes fans de tout ce qu’ils proposent.

Cette année encore, Véronique Debroise la dirigeante de Sentosphère était là pour nous accueillir et lorsqu’elle nous a dit qu’elle trouvait ses idées quand elle court ou quand elle nage je me suis dit que je devrais peut-être faire du sport plus souvent, parce que une fois encore ils ont fait très fort.

Le produit qui va révolutionner vos activités manuelles c’est sans aucun doute les moulages en Popsine !

Terminés les longs temps de séchage, et vive l’autonomie puisque les enfants peuvent (presque) tout faire seuls.

heuuu c’est quoi la popsine me direz-vous ? Et bien c’est ça :

carrés popsine

Attention ce  ne sont pas des carrés de chocolat, la Popsine est une matière issue d’un mélange végétal et minéral, totalement inoffensif sauf que d’après Petit Monstrou « La popsine ça pue un peu quand même ».

Le principe est simple, on casse le nombre de carrés de popsine indiqué selon le modèle choisi, on les place dans le moule fourni puis on passe le tout une dizaine de minutes au micro-ondes en ayant préalablement fermé le moule avec les petites barrettes vertes prévues pour cela*.

 

moulagepoisson

Poissonpopsine

Pour la suite de la procédure il faudrait ajouter des barrettes supplémentaires dans le coffret car lorsque la popsine est fondue il faut tourner et tourner plusieurs fois afin de répartir la matière partout dans le moule et ça peut éventuellement couler.

Une fois qu’on a bien procédé au « Rotomoulage » ( terme emprunté à Paf le Paf qui vous explique ici comment détruire une casserole), on place le moule dans de l’eau froide et on attends patiemment (ou pas) que cela soit suffisament froid pour être démoulé.

Le démoulage est un jeu d’enfant mais il faut gratter avec un petit couteau les aspérités sur les côtés et vous imaginez bien que je n’ai pas laissé Petit Monstrou s’en occuper.

Pour tout vous dire, j’ai brisé trois fois de suite notre poisson mais c’est l’un des gros avantage de la popsine c’est qu’on peut recommencer à l’infini.

Et puis quel plaisir de tout mettre en miette pour refaire fondre je crois que c’est ce qui plait le plus à Petit Monstrou !! Casser et avoir le droit !

On s’en était un peu mieux sortis pendant l’atelier puisque nous avons ramené Poli, notre petit cochon « cagnotte à gros mots » !

poli2

Poli est un petit cochon très gourmand qui se nourrit de pièces de 50 centimes dès que l’un de nous dit un vilain mot, et sur la photo il tente désespérément de manger une tartelette aux framboises en Popsine ( Pour les Mamans de fille je vous conseille de regarder leur gamme popsine viennoiseries et pâtisseries ça va faire de super dinettes)

Quand Poli aura le ventre plein de pièces, on le brisera sauvagement mais sans regret, puisqu’on pourra le refaire immédiatement !

J’ai oublié de vous dire qu’on pouvait décorer nos objets avec des feutres spéciaux mais clairement, vu comment nous avons massacrés nos hiboux à l’atelier sentosphère j’ai largement manipulé mes enfants pour que Poli reste vierge de toute tentative de décor !

L’autre nouveauté qui nous a séduit c’est la gamme Blackline d’Aquarellum*

blacklineTout comme pour les Aquarellum classiques on mélange les couleurs entre elles ou avec de l’eau pour obtenir les teintes souhaités, la différence c’est que le tracé de fond est noir satiné ce qui donne un effet top.

Gros succès que cette tête de mort auprès de Grand Monstrou qui en voulait absolument une dans sa chambre ( voilà mon chéri, ça c’est fait, on arrête donc avec les têtes de mort, merci !)

Je signale également que c’est une activité particulièrement déstressante pour les mères de cascadeurs … Toute ressemblance avec une personne vivante ou ayant existé étant bien évidemment fortuite.

Les Monstroux ont aussi beaucoup aimé les animaux à plier* ( paper toys) c’est extrêmement simple à faire même pour mes deux mains gauches !

470x470_470x470_2033_ac-packshot_papertoys_savaneLe seul problème c’est que le Boxerfou les trouve très à son goût également et je possède donc le premier boxer à avoir dévoré un crocodile d’une seule bouchée…

Je vous parlerai très prochainement du coffret « Just for Boys » que nous venons de recevoir et qui permet de faire de magnifiques bracelets juste pour les garçons si toutefois ils font preuve d’un peu de patience. ( en éducation on parlerait de la compétence transversale « patience » en plus de la motricité fine exigée par cette activité, purée l’enseignement ça laisse des traces quand même ).

Je vous laisse je crois que la patience n’est pas la qualité première de Grand Monstrou …

 

 

* Coffrets offerts : Merci Sentosphère et vivement Juin prochain pour les nouvelles créations !

 

Be Sociable, Share!

3 réflexions sur « Sentosphère, le savoir-faire faire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *