Se retrouver

Vendredi dernier, à la maison c’était soirée retrouvailles. Deux amies d’enfance s’étaient donné rendez-vous chez moi pour une soirée riche en émotions, en rires, en papottis et pleine de bonheur !

Ces deux amies je les connais depuis l’école primaire, autant dire qu’elle font partie de la famille, d’ailleurs je connais toute la leur et lorsqu’on communique on se demande régulièrement des nouvelles de tout le monde.

Je les ai peut-être même connues dès la maternelle ( j’ai des photos) mais on n’a pas beaucoup de souvenirs de cette époque, à part le sable doux que l’on faisait avec application dans la cour. ( le sable « doux » : consiste à frotter du sable pendant des heures jusqu’à ce qu’il se transforme en poussière « douce » donc… on était bien loin des cartes pokémon et autres trucs abominablement chers).

L’une d’elle était en formation sur Paris et avait spécialement décalé son retour pour venir passer la soirée avec nous avant de rentrer dans sa Savoie d’adoption.

L’autre, ma SuperCopine de tous les temps, a pris une demi-journée de congé afin de venir en co-voiturage et de parcourir les très très vilains 400 kilomètres qui nous séparent.

Mr Poux en a récupéré une sur l’autoroute, je suis allée chercher l’autre à la gare la plus proche et vers 19h30 nous étions toutes réunies, à parler sans s’arrêter, à s’interrompre, ne plus savoir ce qu’on disait, reprendre, rebasculer vers autre chose… C’était bon… C’était trop court, on a juste pas eu le temps de tout se dire !

Mr Poux a d’ailleurs assuré comme une bête, ( ne lui dites pas que j’ai dit ça) car, malgré son décalage horaire ( il était rentré de Chine la veille) il s’est occupé de tout le repas sans que je lui demande, juste parce que «  ben t’étais avec tes copines, en pleine discussion ».

Ce qui est bien avec ces amies d’enfance c’est que même si on ne se voit pas souvent, même si on ne s’appelle que trop rarement, lorsqu’on se retrouve, c’est comme si on s’était quittées la veille, on a juste encore plus de trucs à se dire !

On ne se juge pas on est bien au dessus de ça, par contre, on est très à l’écoute des conseils des deux autres. On est toutes différentes et je crois que c’est ce qui fait notre attachement et notre force !

Et comme à chaque fois, lorsqu’elles sont reparties chacune vers leurs familles le samedi midi, j’ai eu un gros coup de cafard, et je me suis dit : je vais appeler plus souvent… écrire même..

Et puis il y a la vie, les enfants, les projets, les associations, le bénévolat, les amies d’ici que je n’ai pas trop le temps de voir non plus…

Mais je sais que ce n’est pas grave, car lorsqu’on se retrouvera, ce sera comme si on s’était quittées hier !

u24660160

Be Sociable, Share!

5 réflexions sur « Se retrouver »

  1. heu……. lecture du matin, ou comment avoir les yeux embrumés dès 8h00 (ça va, je ne suis pas encore maquillée)……..
    je pense tout pareil 🙂
    et surtout, je souhaite à tous tes lecteurs de connaître le bonheur que procure cette amitié qui nous lie depuis… la nuit des temps !

  2. J’ ai aussi 2 copines que je connais depuis quelques années ( 1 du collège et 1 du lycée) et c est vrai qu on ne se vois pas souvent non plus même si  » qu’une heure » de route nous sépare. Et j ai la même sensation que toi, et des fois je me dis ce sont des filles, même si je le appelles à 3h du mat’ pour un soucis elles seront toujours la. C est ça les vraies amies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *