Quand tout va trop bien

En ce moment tout va plutôt bien …

 

Les travaux de la salle de bain touchent à leur fin,

Les enfants sont fatigués et fatigants mais pas malades,

Papounet et Mamina sont venus nous rendre visite et m’ont donné un sacré coup de main pour la fameuse salle de bain,

Mr Poux devrait rentrer de Chine demain après 10 jours d’absence

J’ai des amies formidables, ici, à Paris, en Charente Maritime, en Savoie etc.

 

Bref, je devrais juste être heureuse et profiter du moment présent mais je n’y arrive pas !

 

Quand tout va trop bien je serre les fesses en me demandant quelle catastrophe va nous tomber sur la tête. Je ne peux pas m’en empêcher, ça me provoque même de grosses crises d’angoisse.

Je n’ose pas crier à tue-tête que je suis heureuse parce que j’ai peur du revers du bâton.

 

Si l’école me téléphone, je stresse en me demandant lequel de mes monstroux s’est blessé.

Si les gens que j’aiment partent en voiture je stresse jusqu’à ce qu’ils soient bien arrivés.

Imaginez un peu comment je me sens quand je sais que pour rentrer Mr Poux va passer une dizaine d’heures dans un avion…

 

Comme tout le monde nous avons eu notre lot de coups durs, plus ou moins graves, que nous avons résolus ou gérés, du mieux qu’on pouvait, mais ce que j’ai retenu c’est que la vie est une belle saloperie ( incurable en plus) et que si tout va trop bien, on va s’en prendre plein la tête très prochainement.

 

Alors en ce moment, comme tout va bien, au lieu de profiter j’ai peur !

 

C’est grave docteur ?

inquietude-avertissement_~k9590330

Be Sociable, Share!

11 réflexions sur « Quand tout va trop bien »

  1. Je connais, malheureusement, bien.cet état de stress.
    Mais la vie est ainsi faite, alors pour se détendre rien de mieux qu’un petit coin zen aveh

  2. Oups j ai glissé ;-)… Donc je reprends..
    Un petit coin zen, avec un petit bruit d eau, une lumière douce… Un petit coin apaisant :-).
    Bisous et prends bien soin de toi 🙂

  3. Je crois qu’à force de tout gérer (maison, enfant, boulot, activités, association,mari…..) des qu on a un peu de temps, et bien on pense à ce qu on ne peut pas gérer et souvent ça nous fais peur, on ne vois que le pire (en même temps les médias ne nous aident pas à voir le meilleur….). Chez nous aussi ça m arrive souvent de me dire qu un jour la roue tournera…. Et pendant ce temps la on je ne profite pas non plus….

  4. allez, ma Poulette, comme le note MadameMoustik, tu vas avoir des fesses d’enfer ! Et essaies de profiter du moment, seule ou avec les Monstroux et Mr Poux dès demain… il sera bien temps d’aviser si/quand les soucis arrivent….
    et moment déstress vendredi soir !!! (moi aussi, j’en ai sacrément besoin !)

  5. oui, je crois que j’ai parfois tendance à être pareille…

    C’est coooompliqué parfois dans ma tête 🙂
    ça se trouve tu pourrais demander une explication rationnelle à tes enfants? ça se trouve tout ça vient du spermatozoïde fille !? 😀

  6. « La peur n’évite pas le danger », telle est ma devise.
    Ou encore, « Enjoy Now »!
    Peut-être par fatalisme, je sais que le coup du sort arrivera si ce doit être le cas, et que l’anticiper n’y changera rien; donc, ds la mesure du possible, je reste positive et fais en sorte de demeurer dans une dynamique énergisante.
    Pas toujours facile mais on y arrive avec le temps!
    Tiens, je t’offre ton 1er cours de positivisme vendredi soir!
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *