quand l’éducation te laisse tomber…

Mon cher Pierre,

Je ne te connais que par le biais de ta Maman, mais depuis toutes ces années où elle s’inquiétait pour toi, me racontait tes dernières démêlées avec le collège et ses enseignants, j’ai l’impression de te connaître.

Alors, ça y est, l’éducation nationale a tiré un trait sur toi, tu es tombé dans une sacré faille du système, tu étais trop différent, et en même temps trop «  adolescent ».

Je suis désolée….

Ces enseignants d’un collège privé, qui avaient été prévenus que tu n’avais toujours pas trouvé ta place dans le système, ceux-là même qui étaient censés te remettre dans le droit chemin, dans ce moule où tu n’es jamais parvenu à entrer, oui ces individus qui côtoient des adolescents à longueur de journée, ils ont baissé les bras !

Je suis désolée…

Mais en abandonnant, en t’ordonnant de partir, de quitter le collège à trois mois du brevet ils n’ont pas seulement failli à leur mission, c’est ton avenir qu’ils ont hypothéqué…

Je suis désolée…

Est-ce qu’il y a pensé cet individu qui malgré son titre de professeur t’a dit «  ta gueule » en plein cours ?

Je suis atterrée …

Alors bien sûr tu n’es pas tout blanc dans l’histoire, tu t’es montré encore plus exaspérant que la moyenne des adolescents… tu as fait des bêtises. Il fallait peut-être faire un exemple.

Je suis désolée…

Ah et puis c’est pénible cette façon que tu as de « bisouiller » ta copine entre les cours, mais enfin quelle idée, ce n’est pas comme si tu étais plein d’hormones, en pleine puberté !

Je suis désolée…

Tu ne faisais jamais tes devoirs, et pourtant tes parents chaque mois ont payé l’établissement pour assurer l’internat mais visiblement l’assumer n’était pas dans le contrat…

Je suis désolée…

Sur la belle plaquette de l’établissement on promettait aux parents qu’ils pourraient consulter les devoirs sur le site internet, ça n’a jamais fonctionné…

Je suis désolée…

Chaque Psychologue, Pedo-psychiatre ou médecin qui t’ont rencontré ont rappelé à tes parents ton intelligence «  différente », certains ont même rassuré : «  quand Pierre aura trouvé sa voie tout ira tout seul »

Oui mais voilà, ta voie ne passait pas par le moule de l’éducation nationale, ta voix non plus ne passait pas apparement…

Je suis vraiment désolée que l’éducation nationale dont je suis si fière, t’ait laissé tombé comme une vieille chaussette, je suis désolée qu’aucun de ses «  éducateurs » n’ait su te parler,t’intéresser, te prendre en charge, je suis désolée que tu sois passé dans le mauvais sens de l’entonnoir de l’éducation pour tous.

Tu n’as pas eu la chance de rencontrer LE prof qui allume dans ton cerveau la petite lumière du savoir et de l’intérêt, ton sourire candide a été traduit par ironique, tes facilités ont été utilisées contre toi car il n’y a rien de plus frustrant qu’un élève qui peut mais qui ne veut pas…

Je suis désolée…

Que personne depuis 12 ans ne t’ai donné l’envie de les utiliser, tes facilités ;

Je suis désolée…

D’admettre que cette école et ce collège français dont je suis si fière ne soient pas du tout adaptés aux enfants précoces, différents, exigeants…

Je suis désolée…

De constater que le message que t’envoient les professeurs du collège soit : «  fallait rentrer dans le moule, te taire, ne pas être un ado, tu n’avais qu’à ETRE COMME TOUT LE MONDE , maintenant tu es dehors, tu n’as RIEN, tu te démerdes, tu nous as trop emmerdés »

J’AI HONTE !!!!

Et pendant ce temps, on ne forme plus les enseignants, on supprime les RASED, on enfonce chaque jour un peu plus la classe moyenne.. on désinforme, on dés-enseigne…

Je suis désolée, je ne peux même pas dire vivement les élections…

Où est le candidat qui rendra à Pierre son avenir ? Quel candidat comprendra que l’avenir de la France passe par l’éducation de ses enfants ? Qu’une éducation « discount » n’entraînera que du chômage supplémentaire ?

 

Je ne suis pas désolée d’exiger le retour des RASED, d’enseignants formés et mieux payés, je ne suis pas désolée d’être différente, exigeante et parfois exaspérante …

Je ne comprends pas que Pierre doive payer pour cela…

J’ai peur pour mes enfants, j’ai peur pour mon pays…ou bien j’ai honte !

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

23 réflexions sur « quand l’éducation te laisse tomber… »

  1. époustouflant, ce billet! Mais tellement vrai! Bravo pour ce coup de gueule qui malheureusement ne changera pas notre système si rigide!

  2. Merci pour ce vrai et malheureusement triste coup de gueule et pour le petit rappel pour aller signer la pétition en faveur ddes RASED…Bon lundi de Pâques pluvieux…Bisous

  3. Comme tu dis, il faut rentrer dans le moule, parler correctement à pas 3 ans pour que l instit’ ne fasse pas trop d effort, suivre les cours comme les autres sinon tu a forcément besoin d un psy, d un orthophoniste mais surtout pas d un profs qui sait s occuper de toi et te recarder si nécessaire…. J ai une collègue qui a une fille de 8 ans en grande difficulté et la dernière fois elle lui a dit de ne pas prendre son carnet du jour pour faire les exercices mais on carnet de brouillons car de toute façon elle n était pas capable de faire ce qu on lui demandait….. Bel exemple de mise en confiance et de persévérance ……

    1. Ne me méprends pas ma boudinette, mon but n’est pas de casser du prof mais de remettre en cause ce système unique, le manque de moyens, de spécialistes ( rased) etc…
      Dans ce que tu décris, la prof n’a pas été très diplomate, mais comment tu fais de la pédagogie différencié avec des classes surchargées ?

      1. Je ne casse pas non plus du profs mais comme tu le dis ils seraient mieux formés ça n arriverais pas ……Et puis je pense que le problème est aussi qu avant on devenait instit ou profs par vocation et j ai l impression qu il y a moins d entrain à transmettre aujourd hui.

        Par contre les classes surchargés ont bon dos car dans notre école primaire lorsque j y étais on étais à peu près 35 par instits avec 4 niveaux différents et ils arrivaient à gérer……

        Et je trouverais intéressant de remettre les classes uniques, il y a moins d enfants du même âge qui font « ‘ masses » et qui prennent le dessus sur les instits, les plus grands aident les plus petits et ceux qui ont des difficultés peuvent réécoutes les explications des classes inférieur et ceux qui ont de l avance peuvent approfondir leur connaissances avec les classes supérieurs.

        Enfin tout ceci n est qu un avis personnel lol

    1. tout n’est pas rose non plus ailleurs, aux USA il y a plen de methodes et d’écoles différentes mais inscrire ton enfant en petite section montessory coutait la bagatelle de 18000 dollars /an…
      ça n’est clairement pas accessible à tout le monde !

  4. En tant que future professeur de français, cet article me concerne. Enfin, pas tant que ça car je suis en Belgique. Mais quand même. Je trouve ça dommage de mettre tout sur le système. Comme tu le dis, l’enfant n’a pas remplit sa part du contrat. Les enseignants ne sont pas des parents de substitution. Alors l’enfant doit s’adapter à l’enseignant. Cela fonctionne comme ça depuis des lustres. Et encore, je trouve qu’on permet de plus en plus de choses. Avant, on ne se préoccupait pas des élèves. On leur donnait de la matière et puis c’est tout. Maintenant, on tente de prendre en compte les besoins et les envies des enfants pour avancer. Si un collège renvoie un élève, c’est qu’il a été trop loin. On ne prend pas des décisions aussi grave si cela ne s’avère pas nécessaire. Je n’arrive pas à me positionner sur la question car je suis concernée. Mais je ne pense pas que ce soit la faute des enseignants qu’il a côtoyé au fil de sa scolarité. Chacun fait comme il peut. Les enseignants ne sont pas des super-héros. Ce métier est éreintant physiquement et nerveusement.

    1. Bonjour et merci pour ce commentaire constructif 😀

      Comme dit plus haut, mon but n’est absolument pas de casser du prof, ni de nier que Pierre a des torts car bien sûr il en a, mais pas que…
      Je regrette juste qu’il soit, comment dire: « mal tombé » tout au long de sa scolarité et que ça se termine comme ça.

      je sais que ce métier est éreintant et c’est pourquoi je déplore le manque de formation, d’accompagnement, de spécialisations et de soutien par le gouvernement, des enseignants… Depuis des années, on tape sur les fonds de l’éducation, de la culture,du social en général et ça, ça me fait peur !

      Et pour finir, bien sûr, que les enseignants ne sont pas des substituts de parents et pourtant plus le niveau d’éducation recule, moins le savoir sera partagé, plus il leur faudra remplacer des parents désarmés, désinformés… je n’ose pas dire analphabètes mais heu…

    1. ils ont proposé des solutions pour que Pierre passe son brevet malgré tout, mais cette exclusion risque d’avoir des conséquences dramatiques pour lui…pour son avenir, pour sa relation déjà particulière aux études…

  5. Ce qui est également « malheureux » c’est qu’aujourd’hui, avec un BAC + 3, tout le monde (ou n’imporque qui?…) peut tenter et obtenir son concours et après? Même plus deux années d’IUFM!!!!
    Alors?…

Répondre à iMaelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *