Petits bonheurs de Noël

Les Monstroux ne croient plus au Père-Noël, ni aux cloches de Pâques, ni à la petite souris ( même s’ils réclament quand même la pièce lorsqu’ils perdent une dent), et du coup cette année, Grand Monstrou voulait nous offrir quelque chose pour Noël.

Comme il voulait aller faire une course seul et que même si nous vivons dans une toute petite ville, je ne suis pas encore prête pour cela, je l’ai convaincu de se faire emmener par son Grand-Père puisqu’il ne fallait pas que ce soit son père ou moi. J’avais compris qu’il voulait nous acheter un truc et j’avais mandaté Papounet pour l’empêcher de vider complétement sa tirelire.

J’avais également deviné qu’il s’agissait de fleurs car ils sont partis en course début Décembre et sont revenus en disant  » finalement on ira juste avant Noël ».

Bref, mardi soir, alors que nous nous affairions à préparer le réveillon, les deux complices sont partis « faire une course », et revenus les mains vides avec des airs de conspirateurs satisfaits.

Lorsque nous avons installé la nappe de Noël, les bougies et les décos, Grand Monstrou tournait sans arrêt autour de nous, en pleine réflexion, il semblait hésiter. Il complotait avec son grand-père, ça négociait sec et j’ai senti qu’il serait bien que je m’absente quelques minutes.

En revenant dans le salon j’ai découvert un magnifique centre de table !

centre de table noel 2013-001

Grand Monstrou était tout fier de lui, il nous a annoncé que c’était pour Maman ET Papa.

j’étais très émue car il avait parfaitement choisi puisque j’adore le jaune, je l’ai félicité et remercié et là il me dit …

Tu sais il faut que tu remercies aussi Papounet car moi je n’ai mis que 15 euros et ça coutait 38 euros.

Mr Poux a tenté de l’interrompre en lui disant qu’on ne disait jamais le prix des cadeaux que l’on offre mais il a continué de plus belle.

Il faut vraiment que tu remercies Papounet parce que du coup il a payé plus de la moitié des fleurs.

Et là mon cœur de Maman a totalement fondu, non seulement mon Grand Bonhomme avait vidé sa tirelire pour nous faire une belle surprise, mais en plus il était encore tout embêté de n’avoir pas eu assez d’argent pour tout payer.

C’était le premier d’une longue série de petits bonheurs de Noël, ces instants hors du temps ou l’on oublie les soucis, ou l’on profite de sa famille, on l’on craque devant les yeux émerveillés des enfants qui ouvrent leurs paquets.

J’espère que chez vous aussi il y a eu beaucoup de bonheur pour ce Noël.

 

Be Sociable, Share!

5 réflexions sur « Petits bonheurs de Noël »

  1. les enfants sont plein de générosité, que ce soit avec leur tirelire ou leur coeur, ou les deux à la fois ! c’est vrai que c’est le plus beau cadeau que peu recevoir une maman ou une grand’mère , et moi j’ai eu droit à une chanson …. et mon coeur a fondu !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *