Parfois je suis sadique !

Hier soir j’ai eu un grand moment d’attendrissement… court mais intense !

Depuis quelques jours j’ai le bras en écharpe pour une sombre histoire de coude démis, luxé, ou juste tordu… enfin bref, je n’ai qu’un seul bras valide et la préparation du dîner ou même la vie quotidienne s’en trouve un peu plus compliquée.

Une Maman avec un seul bras, surtout après ce qui m’est arrivé en Août, ça inquiète les monstroux qui réagissent chacun à leur façon. Petit Monstrou lui, est une véritable purge depuis la semaine dernière, parce qu’il est angoissé et qu’il « veut que tout redevienne comme avant » ( vous savez bien que les mamans n’ont pas le droit d’être malades ). Grand Monstrou lui s’est transformé en « petit homme », très protecteur, très câlin et puis il aide beaucoup !

Aussi, hier quand il m’a dit «  vas-y Maman, va préparer le dîner je vais sécher les cheveux de mon frère », et qu’il a dit à Petit Monstrou «  tu vas voir je vais te faire une coupe super » je suis descendue avec des papillons dans la tête, c’était tellement mignon de voir mon « grand », s’occuper si gentiment de mon « petit »… Séquence émotion !

Je commence donc le dîner toute émue, un sourire béat aux lèvres, le doux ronronnement du sèche-cheveux dans les oreilles, quand j’entends :

-« ahhhhh j’en ai avalé »

Mon sang n’a fait qu’un tour !

Mais qu’est-ce qu’il peut bien avaler en se séchant les cheveux ??? Il n’y a aucune nourriture à l’étage… je monte à toute allure et là…

Petit Monstroux a une coupe aéro-dynamique, le front et les joues luisants grâce… au quart de bouteille d’eau coiffante que son frère lui a vaporisé sur la tête ( et donc dans la bouche).

(Punaise ! C’était trop beau pour être vrai, il fallait qu’ils fassent une bêtise ! Et moi qui étais en train de m’émouvoir d’avoir de grands garçons autonomes… tu parles!)

Je demande en râlant si c’est bien de l’eau coiffante qu’il vient d’avaler, on m’explique que oui, un coup de pschit malheureux et paf, dans la bouche…

Et là, je dis d’un calme trop olympien pour être crédible «  Grand Monstrou si ton frère meurt dans la nuit tu vas en entendre parler ! ».

Je pense que Grand Monstrou ne m’a pas crue plus d’une seconde, mais Petit Monstrou s’est décomposé : «  hein ??? je vais peut-être mourir ? »

(sourire sadique de la mère qui aime torturer ses enfants et qui assume) : «  ben écoutes, je ne sais pas encore je n’ai pas vu la composition mais tu sais bien qu’on n’avale pas les produits d’entretien ni ceux de la salle de bain ».

Et puis, « grand seigneur », je lis rapidement la composition et je lui annonce calmement «  non c’est bon, tu ne vas pas mourir cette nuit, au pire tu auras très très mal au ventre toute la nuit »

Et j’ajoute en regardant son frère avec de gros yeux : «  et s’il a mal au ventre cette nuit je ne veux pas en entendre parler, c’est toi Grand Montrou qui te lèveras ». (s’il avait été là Mr Poux aurait dit « pfff t’es même pas cap »)

En retournant dans la cuisine je me suis demandée si je n’avais pas un truc laxatif à ajouter à l’assiette de Petit Monstrou pour qu’il se souvienne bien qu’on ne mange pas les produits de beauté, mais ma crise de sadisme était terminée (et puis je n’ai rien trouvé).

A ceux qui pousseraient de grands cris en disant que ce n’était vraiment pas malin de ma part… ( et j’en connais) je répondrais :

  • que ce n’était pas prémédité
  • qu’il y a 3 mois Petit Montrou avait visionné à l’école un truc sur la sécurité à la maison et qu’ensuite, pendant des semaines entières il nous a asséné des conseils tels que «  il ne faut jamais laisser traîner des médicaments » «  il faut enfermer les produits d’entretien » comme si on avait attendu qu’il soit en Grande section pour s’informer…
  • que maintenant je pense qu’ils ont bien retenu qu’on ne consomme rien d’autre que de la nourriture ( après s’ils veulent bouffer des insectes c’est leur problème mais je ne leur ferai pas cuire).
  • Qu’il en faut bien plus pour les traumatiser je ne les ai pas rebaptisés « monstroux » pour rien !
  • Et que c’est une bien maigre vengeance après les heures que dis-je les nuits d’inquiétude à leur sujet, nuits passées, présentes et futures.

 

 Un ptit verre de Canard WC pour l’apéro ?

 

Be Sociable, Share!

6 réflexions sur « Parfois je suis sadique ! »

  1. Rhoooooo!!! NumDeux aurait été capable de faire semblant d’avoir mal au ventre la nuit pour venir dans mon lit!! Rien de tout ça pour tes monstroux?? Ils n’ont pas osé faire ce coup-là? Mais en fait, ils ont peur de toi :-)))))!

  2. j’adooore ! Dans de telles conditions, il est certain que la leçon est retenue !

    Mais trop mignon que Grand Monstrou s’atèle à t’aider en s’occupant de son petit frère….. même si ça a dérapé ensuite….

  3. Ah! Ben bien!!! Belle mentalité!!!!… Bon, entre nous, je t’avouerai que j’ai déjà fait pareil à mon p’tit gars… Mais après, il s’invente des maux de tête, de ventre, de coude… Juste parce que je lui ai dit qu’il aurait mal! Une grande carrière d’acteur à venir…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *