Mon fils le bibliothècaire

Jeudi dernier il y avait grève dans l’école de Grand et Petit Monstroux, mais il n’y avait pas grève dans l’école maternelle et tous les jeudis matins je participe à l’accueil d’une classe de maternelle dans la bibliothèque de ma ville.

J’aurais pu laisser les garçons à la maison puisque leurs grands-parents étaient présents mais j’ai préféré demander à mes collègues de bibliothèque si Grand Monstrou pourrait intervenir et raconter lui aussi, une histoire aux enfants. Comme elles ont accepté tout de suite, j’ai proposé à Grand Monstrou de venir faire l’accueil de classe avec moi et de lire une histoire de son choix.

Première surprise : son enthousiasme et sa motivation, tout de suite il s’est mit à chercher quel livre il allait choisir. je lui avais préparé une sélection de courts albums parmi nos préférés mais rien ne lui convenait, il a choisi Cornebidouille.

Nous nous sommes installés à l’étage et il s’est entrainé sur moi, deuxième surprise et grande fierté : il changeait sa voix selon les personnages, faisait des gestes, un truc de fou, c’était comme s’il avait fait ça toute sa vie !  (et là l’échelle de Richter de ma fierté a explosé son compteur ).

La seule chose qui pêchait un peu c’était sa vitesse de lecture, mais lorsque j’ai commencé les accueils de classe j’avais le même souci. C’est difficile de lire doucement pour un public lorsqu’on a l’habitude de lire vite.

Nous nous sommes entrainés de nouveau le lendemain en faisant attention à lire moins vite et franchement j’étais toujours aussi bluffée par sa performance.

Le jour J, il a souhaité raconter son histoire entre celle de Gaëlle et la mienne. Je l’ai vu se mettre la pression au fur et à mesure que Gaëlle lisait, je voyais son stress monter, et en même temps c’est tout à fait normal, il y avait 24 enfants et 4 adultes installés devant lui.

Biblio1avec bulles

Lorsque son tour est venu, il s’en est très bien sorti, il a commencé d’une toute petite voix qu’on n’entendait pas très bien, puis au moment de faire les personnages, il a repris de l’assurance et les rires des enfants l’ont bien aidé je pense.

Il a assuré comme un grand, il a été applaudi et a reçu les compliments des adultes présents et vous ne pouvez même pas imaginer à quel point mon petit cœur de Maman était gonflé de fierté pour mon Grand Monstrou !

Biblio2

C’était un jeudi tout doux qui participe aux « mardis tout doux «  de Maman@home.

 

 

Be Sociable, Share!

10 réflexions sur « Mon fils le bibliothècaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *