Ma vie avec la Purge !

Je suis en train de lire un livre1 aussi sérieux qu’intéressant qui explique qu’il faut faire attention aux surnoms qu’on donne à nos enfants parce que ça leur colle à la peau façon pygmalion et qu’ensuite ils s’efforcent consciemment ou non de correspondre à ce surnom.

N’empêche que j’ai parfois l’impression de vivre dans une mauvaise série télé ( pléonasme ?) qui s’intitulerait : « ma vie avec la Purge et la Brute » ( La brute sera abordée dans un prochain billet).

J’aime mes enfants plus que tout au monde, mais parfois, dès le matin je SAIS que la journée va être longue, que je vais finir épuisée psychologiquement, rêvant toute éveillée qu’il y ait école TOUS les jours !

Ca commence dès le petit déjeuner, Petit Monstrou nous hurle dessus au bord des larmes que « de toute façon la confiture elle est dégoutante et qu’il n’en mangera plus jamais ». Hier, elle était parfaite la confiture, c’est juste le premier signe d’une journée difficile…

A partir de là je SAIS qu’il ne mangera rien de son petit déjeuner quelles que soient mes menaces, mon chantage, ma grosse voix etc. Je sais aussi qu’il ne faudrait pas faire la guerre des repas mais cette scène je l’ai vécue si souvent, et j’ai jeté tant de fruits frais et de tartines entières ( que je ne peux pas manger => gluten) que j’espère toujours trouver LE moyen ( autre qu’un entonnoir) de lui faire absorber quelque chose.

Pourtant, dans les bons jours, Petit Monstrou allias la Purge, est un véritable ogre au petit déjeuner, c’est même son meilleur repas les autres étant quasi exclusivement réservés à ses représentations théatrales (comprendre qu’il cause, invente des histoires abracadabrantes mais ne mange pas => spirited child).

J’avoue que je lâche plus facilement prise les jours d’école, parce qu’il faut de toute façon être prêts à temps, et parce que s’il a faim dans la matinée, ce sera SON problème et pas le mien ! Mais en cette période de vacances scolaires, ça va devenir MON problème.

Lasse d’argumenter, de négocier, de menacer, dorénavant je retire l’assiette en annonçant fermement « et bien tu n’auras rien avant l’heure du déjeuner ». Mais je SAIS que dès 10h00 du mat, il va commencer à me suivre partout telle une sangsue pour me réclamer quelque chose à manger. Je sais que je vais dire non et qu’il va pleurer trépigner, hurler, tenter de m’amadouer à coup de « Maman t’es belle », à coups de câlins… Je sais que cette journée dans son intégralité sera placée sous le signe de la guerre psychologique ! Je suis fatiguée d’avance ! Je rêve d’un bureau ou aller me planquer, d’un pensionnat qui accepterais les élèves de moyenne section…

Voici quelques exemples de moments difficiles pour lui et moi et le reste de la famille :

Dialogue dans la chambre :

« Mais pourquoi c’est toujours moi qui dois m’habiller »

« heu tu as 5 ans là mon chéri…tu sais faire, tu le fais »

« je n’ai pas 5 ans j’ai 4 ans et demi »… ( et là ça me tente souvent de régresser et de lui sortir un truc du genre « et gna gna gna »).

Je gagne cette bataille là, il s’habillera tout seul mais j’aurais le temps de récurer une pièce entière, de jouer avec Grand Monstrou, de reboire un demi-litre de café… En clair, faut pas être pressé mais on y arrive !

Dialogue dans l’entrée

« Si je mets mes chaussures c’est toi qui ferme les scratchs »

« non, attends, les scratchs c’est quand même pas compliqué »

« alors je mets une chaussure et tu mets l’autre »

(déjà excédée alors qu’il n’est même pas 9h30 je prends ma grosse voix et je crie)

« tu mets tes chaussures TOUT DE SUITE où je te sors en chaussettes »

Sanglots, indignation et bien sûr… argumentation en hoquetant ( cet enfant est sensible ne l’oublions pas) : « bouhouhou mais si je sors en chaussettes je vais être malade, j’aurais la toux, un gros rhume et même plein de fièvre et toi tu seras triste parce que ça sera de TA faute … ».

Là je ne réponds même pas que ce sera SA faute, à défaut de rédiger une annonce sur Ebay pour le revendre, je désamorce la bombe et j’accepte de lui mettre une chaussure s’il met l’autre.

La Purge 1 Maman : 0  ! Je suis une mauvaise mère c’est officiel !

Je vous vois arriver avec vos gros sabots, mais pourquoi tu ne l’as pas sorti en chaussettes comme promis ?

Je l’ai déjà fait, il a tant hurlé que deux de mes voisins sont sortis pour me demander si tout allait bien, il a effectivement eu les pieds froids et mouillés, et s’il a mis ses baskets NORMALEMENT sans râler deux jours de suite après ça, ça ne vaut pas la semaine qu’il a passé à la maison parce qu’il était malade. (Coïncidence ou cet enfant est-il capable de tomber malade sur commande ?)

Et puis, là ça fait 20 minutes que Grand Monstrou cuit dans son blouson, sous son bonnet et son écharpe parce que LUI s’est préparé quand je l’ai demandé, et c’est lui qui va finir par prendre un chaud et froid si on ne sort pas.

Et puis, je suis FAIBLE ! Je sais qu’à la première tentative de négociation je devrais le mettre dehors pieds nus, jusqu’à ce qu’il admette qu’à 5 ans on met ses chaussures tout seul, sans y passer 20 minutes, sans passer par la case « je casse les oreilles ( et les pieds) de tout le monde ».

Mais comprenez-moi, quand Petit Monstrou est en mode purge, TOUT est dramatique, TOUT est source de conflit/problème et quand je parlais de guerre psychologique c’est exactement de cela qu’il s’agit, une guerre d’usure, sans pitié aucune, une lutte de chaque instant…

Du coup, pas la peine de me jeter la pierre dans les commentaires, je le fais très bien toute seule car bien souvent je me demande si je n’aurais pas mieux fait d’avoir des poissons rouges plutôt que des enfants… ( bon vu que je fais crever tous les poissons rouges en un temps record, ce n’est peut-être pas une bonne idée).

Alors, là je rentre d’une semaine de vacances SANS monstroux donc je suis regonflée à bloc, j’ai refait un stock de bouquin d’éducation, de discipline positive, ça file droit à la casa… Mais que se passera-t-il quand je commencerai à fatiguer ? à oublier mes bonnes résolutions ? A réagir avec plus de colère que de fermeté ?

Et bien nous reviendrons au terrible constat qu’une femme de 38 ans, relativement éduquée, soit disant capable d’élever des enfants, ex-enseignante (en plus !) se fait bouffer par un p’tit bonhomme de 5 ans.

Et voilà, dit comme ça, ça fait pas envie hein ?

Je comprends que certains parents jettent l’éponge et se retrouvent à vie, coincés avec de petits tyrans… Je SAIS qu’à chaque fois que je perds une bataille on s’en rapproche un peu plus et je tremble en me disant que si je ne redresse pas la barre maintenant lorsqu’il sera adolescent ma vie sera un enfer…

Alors, est-ce que c’est juste moi qui suis mauvaise ou est-ce que parfois c’est dur aussi pour vous ?

Est-ce que vous avez aussi un « spirited child » à la maison ?

Comment vous faites pour vous en sortir ?

Et question subsidiaire pour les mamans qui ne manqueront pas de me dire qu’elles s’en sortent très bien ELLES  :

Vous faites quoi à Pâques ? ça vous dirait 15 jours de pur bonheur avec la Purge ?

 

 

 

1 « raising your spirited child » de Mary Sheedy Kurcinka …. Spirited dans le sens « plus », plus demandeur, plus « difficile », constamment en train de nous mettre à l’épreuve, d’argumenter etc .

 

Be Sociable, Share!

35 réflexions au sujet de « Ma vie avec la Purge ! »

  1. Ne perds pas courage ! Et surtout ne culpabilise pas !

    Mon bébé n’a que 10 mois, donc je ne suis certainement pas la plus expérimentée mais je ne pense pas qu’une bataille perdue te rapproche à chaque fois d’un enfant difficile + tard…

    Comme je dis toujours, s’il était si simple d’élever un enfant et d’éviter d’en faire un capricieux, un ptit malin aurait déjà écrit un bouquin et serait milliardaire aujourd’hui !

    Je ne pense pas qu’il faille envisager l’éducation comme une bataille mais plutôt comme un challenge…

    Je dis ça aujourd’hui, j’espère que j’aurai le même discours dans quelques années 😉

    1. Bienvenue par ici S. et merci pour tes encouragements 😀
      En effet, l’éducation est plutôt un challenge, avec ses erreurs et ses réussite, mais je t’assure que les jours de  » purge » c’est une vraie bataille !

    1. taratata ! Je savais que j’aurais du ajouter à la fin que les autres jours Petit Monstrou est un être absolument charmant, très câlin, toujours à essayer de faire plaisir aux autres, gentil, partageur etc.
      Heureusement qu’il n’y a pas que des moments difficiles 😀

    1. ah oui c’est vrai ça, en plus si je l’ignore ça l’énerve encore plus : niak niak niak ! Mais bon, on n’est pas prêts d’être prêts si je joue l’indifférente… Le temps joue contre moi, généralement quand je demande de mettre les chaussures c’est qu’il faut qu’on parte !
      Tiens je pourrais peut-être le faire dormir tout habillé et AVEC ses chaussures 😈

  2. rah je t’avais laissé un long com en te disant en gros que mon fils était pareil mais qu’en ce moment miracle cela allait bien mieux,..une question de cycle? je sais pas je profite du moment présent et en tous cas je te comprends (les voisins me parlent plus…enfin les plus cons ! )

  3. Je cherche encore en quoi tu es une mauvaise mère après avoir lu ce billet ! Franchement je te tire mon chapeau ^^ bon courage et des bisous (je suis sur que c’est un petit chou le monstrou 😉 )

  4. J’ai eu trois purges donc je connais la musique, le premier (qui a maintenant 28 ans) ne tenait pas en place, il était monté sur ressorts du matin au soir, j’étais épuisée, la seconde était plus calme, elle ne mangeait rien, la troisième ne mange rien, elle rentre dans l’âge ado, claque les portes et lève les bras au ciel quand je lui fais une réflexion, je dois l’accompagner au cinéma voir des trucs que j’ai pas envie de voir et son père l’accompagne à des concerts avec des chanteurs qu’il ne connaît même pas….. finalement on a tous nos purges, petites ou grandes…. je pense que tu es une excellente maman, à l’écoute de ses enfants, quand petit monstroux sera un peu plus grand ça ira mieux !!!

  5. ah ben je compatis 🙂
    je n’ai pas ce modèle là (pour l’instant, chouquette est *relativement* facile (sauf pour les repas, mais je laisse couler)
    par contre j’ai deux modèles plus agés, qui pris indépendamment sont *relativement* faciles, quand ils sont mis ensemble me donnent des envies de meurtre…
    Mes deux grands ne peuvent pas se décoller l’un de l’autre mais ne peuvent pas se supporter. L’ainé est même méchant avec sa soeur, et elle hurle dès que ça va pas (c’est à dire toutes les 5 minutes) et quand je sévis, j’ai droit à la grande scène du « de toute façon tu m’aime pas/moins que lui/elle, pourquoi tu m’as fait, je préfèrerai être mort, je veux qu’elle crève… etc…
    Et pourtant j’ai aussi Tuit ans, une bonne éducation, prof, toussa…
    courage
    on les aura
    ou pas ;-p

    1. ça m’a fait suer d’avoir mes enfants si tard, mais quand je vois les phénomènes je me dit que finalement, heureuseument que j’ai attendu d’être plus mature car sinon je n’aurais jamais tenu le coup !
      Et oui on les aura… ou pas !

  6. Comme toujours j’ai le sourire en finissant de te lire…Et comme toujours je crois appercevoir certains traits de mon ptit loup, le 2ème comme toi qui s’affirme et qui crie plus fort que son « grand » frère…Et comme toi a certain moment j’aimerais avoir une touche pause pour prendre le temps de choisir la « meilleure » façon de faire…Mais bon j’apprends aussi…Et j’echange avec mes amies quand certaines situations me dépassent… Allez super Maman les vacances sous la pluies paraissent toujours plus longues!!!

    1. Tiens, tu mets le doigt exactement dessus en disant que tu  » apprends » aussi, en fait on  » éduque » nos enfants mais comme on en apprends tous les jours, ils nous éduquent un peu aussi 🙂

  7. Tu sais quoi ? Ton billet me rassure. Deux monstrosaures comme toi et il y a des jours où je me demande pourquoi j’ai fait des enfants. Donc, à l’approche de Pâques, comme toi, je tremble (mais nous avons d’abord carnavl, la semaine prochaine).
    Je te souhaite du courage, et je ne pense pas que tu auras des enfants tyrans si tu as conscience de cet état (hum, chuis pas très claire sur ce coup-là, bon, on se rassure comme on peut).

  8. Ces dialogues me rappellent étrangement quelque chose.
    Samedi elle est sortie les chaussures non zippées car JE DEVAIS le faire pour elle…
    5 1/1 ans et déjà une guerre psychologique.
    La plupart du temps elle est charmante. Mais si elle est fatiguée, cela devient très pénible. Surtout que je ne suis que très rarement au top de ma forme en ce moment…
    Ca promet pour la crise Ado…

  9. je ne crois pas à la recette miracle…. chaque enfant est unique…. et puis j’ai eu tellement de mal à « maîtriser » Miss Lu que je ne saurai te donner de bon conseil !
    Juste un mot : courage ma poulette ! tu y arriveras !

  10. Tu acceptes les conseils de non-mères ? Je tente… Puisqu’il veut régresser (ne pas s’habiller seul, ne pas mettre ses baskets seul…), offre lui de régresser pour de bon en le privant de tout ce que ses cinq ans lui avaient permis d’acquérir comme nouveau privilèges de « grand » !! Ca devrait le calmer…

  11. je pense que le pire est devant nous …
    l’ado !!!!
    une autre guère psycho où les enjeux vont être bien plus importants ….

    alors profitons de cette époque dont on ne gardera que les bons moments d’ici peu
    et dont on parlera avec nostalgies !!!!!

  12. nan, nan, je te rassure, y’a que toi qu’es mauvaise mère !!
    …mouarf !! franchement, que celle à qui ce n’est jamais arrivé jette la 1ère pierre !!
    pfff bien sur qu’on est toutes débordée à un moment où à un autre, on en n’est pas des mauvaises mères pour autant (moi je suis assez mère indigne par contre !!)
    je te rassure, je suis éducatrice, j’ai des grands principes (enfin non, maintenant, j’ai des enfants ), j’aime le cadre, le respect, et je fais les choses en sorte qu’elles soient respectées !
    ouai, sauf que dès fois, ben ton mome t’aurait envie de le claquer !!!
    ouai; ma grande a tjrs été un amour, facile, indépendante, trop facile à éduquer quoi !!…bon, sauf la bouffe, on s’est battu tellement de temps…
    et puis y’a eu l’école, et elle est devenu…infernale !! alors à coup de punitions et de chantage (oui, je suis une faible femme) dès fois je m’en sors, dès fois non ! mais bon, entre chantage aux dessins-animés (ça c facile à tenir !!) ou même à l’histoire du soir ( ouuuuh pas bien, ouai, mais quand y’a plus rien qui marche, j’ai voulu trouver autre chose que de lui taper dessus !!), sinon, puni sur la marche pour se calmer, voir dans la chambre si ça va trop loin. là, elle gueule pendant min, puis se calme tte seule en retrouvant ses jouets, et passe un bon moment tranquille (et moi ça me laisse le temps de faire baisser la pression)
    quand à la petite, elle n’a jamais rien écouté en fait, et fait bcp de bêtises, je crains le terrible two approchant, pcq sur elle, je n’ai que peu de prise…les dessins-animés elle s’en fou, les livres, sans plus ça lui manquera pas…alors quoi ?? je vais quand mm pas la priver de doudou ??????lol

    tout ça pour dire qu’il n’y a pas de solution miracle, qu’on n’est pas des mauvaises mères, mais qu’on passe toutes par là !!
    je crois surtout qu’il faut que tu trouves TES solutions qui te conviennent à toi et qui correspondent à ton enfant.
    effectivement, pendant les vacances, les journées comme ça, c l’horreur, mais c vrai qu’il faudrait arriver à tenir…à moins d’accepter dès le début que ça ne se passera pas comme tu veux. ce qui marche dès fois, c’est le « ekksssseptionnel », là il a l’impression que tu lui fais une supe fleur, que t’es la meilleure des mamans, tu passe un supe bon moment, mais c en contre partie de ce qu’il fasse ci ou ça après ! faut se mettre d’accord dès le début.
    j’ai remarqué que ça marche pas mal avec ma sauterelle. et puis poser les règles dès le départ, en étant d’accord, c bien !
    par exemple, si elle me réclame sans arrêt la télé alors qu’à cette heure là je ne veux pas (mais qu’elle va me prendre la tête pdt 1h et se venger en étant chiante), alors je viens la voir pour discuter. je lui dis : écoute, ce soir, exceptionnellement, je veux bien te laisser regarder la télé. mais un petit peu, 2 et après on arrête d’accord ?? mais toi après, tu me promets de manger tranquille/de t’habiller/de ranger, ou tout ce que tu veux.
    elle est tellement contente qu’elle dit oui ! moi du coup je me détends, on est un peu plus « complice », du coup elle est souriante, et tout se passe bien. généralement, le lendemain, elle me rappelle que c’était exceptionnel, et qu’on le fait pas tout les jours hein ! bon, c pas miraculeux, mais dès fois ça désamorce.
    sinon, je lui parle aussi bpc, pcq après qu’elle m’ait bien fait monter, que j’ai passé la journée à gueuler, à la punir, à la menacer, qu’elle n’ait plus ni DA, ni histoire, je suis à bout forcément ! alors je vais lui parler calmement, lui demander pkoi, lui expliquer que ce n’est pas agréable de se fâcher tout le temps, qu’elle n’aime pas ça et moi non plus. je lui dis que ce serait plus sympa si elle faisait des efforts, si elle écoutait quand je lui disais stop, qu’elle aurait ses DA, son histoire, et qu’en plus on pourrait passer ds bons moments ensemble,et que c’est super chouette !!
    bien sur quand ça se passe bien, je lui fais remarquer aussi, je lui dis combien j’étais contente d’elle et qu’on avait passé une bonne journée ! forcément, elle est contente aussi, et promet d’être toujours sage !!lol
    bon, ça non plus c pas miraculeux, mais ça peut désamorcer parfois ! quand tu parlais des surnoms au début, c’est un peu vrai, on lui colle une étiquette ! donc là c pareil, s’il croit que de toute façon quoi qu’il fasse ça n’y changera rien, il risque de ne pas faire d’effort. mais l’enfant a aussi besoin d’être valorisé et rassuré. donc mets l’accent sur les jours où ça se passe bien ! il en sera très content. et pour ces jours là, je garde en réserve des bonbons ou kinder surprise. et dès fois, quand je suis très contente, je lui dis que j’ai envie de lui faire plaisir parce que la journée était super, alors je lui donne un kinder !! bonheur suprême !!lol

    voilà, je t’ai fait un roman (désolée, en tan qu’éduc et maman, faut pas me lancer sur ce terrain là !!!lol), j’espèr que ça pourra te servir un petit peu !! avec un petit bout de chacun des com, tu arriveras bien à te faire ta popre tambouille !!;))
    bon courage en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *