Lettre au trésor Public

Monsieur le trésorier,

Je me permets de vous écrire aujourd’hui car cela fait deux ans que vous m’envoyez une grosse facture appelée «  taxe foncière » juste le mois de mon anniversaire. Je suis désolée de vous le dire, mais ça me donne une très mauvaise image de vous et de vos services ! Ne devriez-vous pas plutôt m’envoyer des fleurs ou des chocolats justement ce mois-ci ?
En plus, vous allez peut-être me trouver limitée, mais c’est quoi cette taxe «  foncière » ? La nommez-vous ainsi car elle ne sert foncièrement à rien ? ( oui je sais, on vous l’a déjà faite celle-ci ).

Pour vous prouver ma bonne volonté et que je ne refuse en aucun cas de payer, mais que c’est juste ce mois-là qui me dérange, je vous propose d’étudier ensemble à quel moment cette taxe serait la moins mal venue à mon domicile.

Octobre : ça ne va pas être possible puisque c’est l’anniversaire de Grand Monstrou ! En plus vos collègues du centre des Impôts essaient à ce moment là de me faire payer une taxe d’« habitation ».

Novembre : Oupss c’est l’anniversaire de Mr Poux, je ne peux quand même pas lui offrir une taxe foncière.

Décembre : Vous avez une famille ? Des enfants ? L’arrivée du Père-Noël est une joie pour tous, SAUF pour les portes-monnaie.

Janvier : Impossible, je suis encore à découvert du mois précédent et je sponsorise tous les boulangers de mon quartier en gavant mes enfants de galettes des Rois (à vrai dire j’ai commencé dès Novembre mais normalement c’est Janvier…).

Février : J’ai dépensé une somme monstrueuse en cœurs, nounours et Mr Poux s’est ruiné en sponsorisant les fleuristes du coin, c’est la Saint Valentin ! Si vous ajoutez à ça le budget crêpes et Nutella…plus de sous pour la taxe foncière.

Mars : Mois difficile puisque mes deux parents fêtent leurs anniversaires et comme ils sont légèrement âgés, on ne peut se contenter des petits présents que l’on peut aisément faire à un jeune couple. ( z’avez déjà vu le prix d’un sonotone !!! ).

Avril : Tout est parti chez les pâtissiers-chocolatiers et dans les diverses sucreries amenées par les cloches (souvent synonyme de consommateurs !).

Mai : J’ai sponsorisé la jardinerie d’à côté et acheté plein de bulbes que je vais ( surement) devoir planter. Du coup, impossible de faire des heures supplémentaires pour vous envoyer un petit chèque, je passe beaucoup de temps au jardin.

Juin : Les enfants ont bien grandi malgré toutes les cochonneries ingurgitées dans l’année ( galettes, nutella, oeufs de pâques…) il faut donc les rhabiller intégralement. Chouette ce sont les soldes ! désolée, encore un mois où je ne pourrais pas vous payer…

Juillet : Petit Monstrou ayant été enrhumé tout l’hiver, on va l’emmener en cure thermale à la montagne, avouez que la santé de mon petit est bien plus importante que la taxe foncière !

Août : Les enseignants sont en vacances, mais si je veux pouvoir payer mes impôts sur le revenu, je ne peux pas prendre un mois sans solde. J’ai inscrit les monstroux au «  centre aéré », j’ignore s’ils seront si aérés que ça, en tout cas mon budget s’est retrouvé très allégé…

Septembre : retour à la case départ, non seulement c’est mon anniversaire mais en plus, il faut que je paye l’assurance de ma voiture. Avouez qu’il est bien plus important de payer son assurance auto qu’une taxe foncière dont personne ne sait à quoi elle sert (et si jamais je vous renversais par le plus grand des hasards ?) !

Non, vraiment, avec la meilleure volonté possible, je ne vois vraiment pas comment je pourrai vous faire un chèque sans augmenter le phénomène de crise que nous subissons. C’est donc par pure citoyenneté, et pour continuer à sponsoriser tous les commerçants de mon quartier, que je vous informe, Monsieur le trésorier, de mon incapacité à vous payer cette année et les suivantes.

Je suis certaine que maintenant, vous comprenez ma situation, et je compte sur votre bienveillance pour effacer mon adresse de vos fichiers.

Pestouillement !

Béalapoizon.

PS : dans un souci d’économie, et puisque vous ne payez pas vos photocopies, pourriez-vous faire parvenir une copie de cette lettre à vos collègues de la taxe d’habitation qui vont eux aussi, tenter de me dépouiller en Octobre ?

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « Lettre au trésor Public »

  1. Anciens commentaires :

    Mamina : Excellent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    mais tu as oublié qu'au mois d'aout il y a l'anniversaire de mariage de tes parents et comme ils sont "agés" tu devras peur-être acheter des cannes.
    Mamina

    Réponse à Mamina : Chère Mamina,

    Pas de souci pour le mois d'Aout, je sais de source sûre que le Père Noel va t'apporter un joli déambulateur 🙂

    Suvi : Nous aussi on a eu THE lettre qui fait plaisir!! Et disons que le montant était légèrement plus élevé que ce que nous avait déclaré les précédents proprios…Ca fait mal!

    Flo : heu…. je peux rajouter mon anniv au mois de mai, ou ça va déranger ?

    Réponse à Flo : Non ça ne dérange pas du tout !! je t'offrirai quelques graines et bulbes 🙂

    Colette : Si réellement cette missive échouait sur un bureau "du trésor public" si on peut le nommer ainsi , je voudrais être petite souris, et écouter les commentaires, je pourrai ensuite te raconter les réactions.
    En Juin, il y a la fête de la musique et c'est mon anniv à moi aussi, mais je ne suis pas partante pour le déambulateur attendons un peu.
    Bisous.

Répondre à Béalapoizon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *