Les doux et piquants du Boxerfou

Au mois de Décembre la dame qui sent bon et le monsieur tout poilu sont revenus, c’était doux, j’ai une passion pour ce gros monsieur barbu, en plus quand il va dans le jardin il a des chaussures hyper excitantes ça me rend dingue !

Autre bonne nouvelle les garçons ont enfin arrêté de partir tous les matins et même mon Papa est resté à la maison, c’était super doux d’avoir tout ce monde pour s’occuper de moi !

Par contre, ce coquin de Papa a installé plein de grosses pierres sur le mur d’enceinte pour que je ne puisse plus aller me promener à ma guise, c’était piquant.

Mais comme je suis un boxer-fou super intelligent j’ai trouvé un autre passage et toc : douceur (et revanche).

J’ai l’impression que Papa est un être plutôt têtu, car du coup il a ajouté des fils métalliques tout le tour de la maison et là je suis bien embêtée, je ne peux plus du tout sortir c’est vachement piquant !

(rassurez-vous je suis déjà en train de chercher une solution)

D’autant qu’il fait moche tout le temps et que mes humains favoris ont tendance à zapper ma promenade quotidienne pour faire des repas à rallonge auxquels je n’ai même pas le droit de participer ! Piquant !

Doux et piquant l’arbre qu’ils ont installé dans le salon, j’adore jouer avec les bouboules qui y sont accrochées, j’en mange plusieurs par jour, même si des fois ça coupe un peu.

Un soir alors qu’ils avaient posé plein de boites colorées sous l’arbre du salon, boites que je ne devais absolument pas toucher, même pas les ptits galons dorés qui me tentaient bien, Maman m’a tendu un paquet avec mon propre galon à moi. Le galon était délicieux et surtout une fois que j’ai déchiqueté tout l’emballage, j’ai découvert un joujou magnifique et bruyant, ça m’a fait la soirée : super doux.

Puis la dame qui sent bon et le monsieur tout poilu sont partis, j’ai été triste c’était piquant mais pour me réconforter Maman m’a fait gouter du saumon fumé, c’est une tuerie, j’adooooore ça et je ne voudrais manger que ça : Doux !

On m’a encore remis dans la grosse boite carrée qui bouge, maintenant c’est sûr, je déteste ce truc, l’air y est sec, ça bouge tout le temps et j’ai quand même un peu envie de vomir quand je suis dedans : piquant.

Ensuite on m’a présenté un monsieur en blouse bleue qui avait l’air vachement sympa et doux, mais qui n’avait absolument pas envie de jouer avec moi… En plus ce gros cochon il m’a tripoté de partout même sur mon bidou et mes tétines de fille ! Quand je pense que moi je n’ai pas le droit de sentir le derrière de mes congénères, là au bout de deux minutes le gars me palpait de partout et en plus, il m’a fait une piqûre… Piquant donc !

Et puis un jour, mon Papa est parti tôt le matin et ensuite les deux garçons sont partis avec Maman qui est revenue seule, là j’étais totalement déprimée, j’ai pleuré, suivi Maman partout toute la journée, à la fin elle m’appelait « glue-glue » et j’ai trouvé ça bien piquant !

Ouf ils sont revenus le soir (doux) mais ils persistent à partir tous les matins alors que je leur ai clairement fait comprendre que je n’aimais pas cela ! (piquant).

Mais bon que voulez-vous ce ne sont que des humains, ils ne comprennent pas aussi vite que nous les toutous, mais je ne perds pas espoir qu’ils se rendent compte que c’est tout de même beaucoup mieux de passer la journée à s’occuper de moi plutôt que de faire d’autres trucs forcément moins intéressants !

Aller, à plus tard je vais aller grignoter un truc pour leur signifier qu’il est absolument anormal que je n’ai pas accès à leur grand lit !

Et sinon les pompes c'est vachement plus facile sur le dos ! ils sont fous ces humains !
Et sinon les pompes c’est vachement plus facile sur le dos ! ils sont fous ces humains !
Be Sociable, Share!

4 réflexions sur « Les doux et piquants du Boxerfou »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *