Le blocage

dossier

Nous avons bataillé pour l’avoir ce dossier et voilà plus de deux semaines qu’il est là se déplaçant du coin de la table au piano, et que je ne le remplis pas.

Tout à commencé avec un stage de Judo de Grand Monstrou à l’autre bout du département en février. Là ils lui ont parlé de ce fameux collège qui avait une section sportive de judo.

OUF à ce moment là, ça ne disait absolument rien à Grand Monstrou qui ne voulait pas “changer de vie”.

Mais pendant les vacances de Printemps, il a refait un stage et là on lui a dit qu’il devrait vraiment envisager de s’inscrire dans cette section judo.

Si je ne vois pas d’inconvénient à ce que Grand Monstrou fasse plus de judo (tant qu’il étudie correctement) cette fameuse section judo a un défaut majeur : elle se situe à 80 km de la maison et donc forcément s’il est inscrit là-bas ça veut dire : internat.

Vous le sentez le stress de la Mère hélicoptère qui va perdre son grand bébé? Au début j’avais carrément une boule dans la gorge rien que d’évoquer cette possibilité.

Mais Grand Monstrou était super motivé, il a passé le reste des vacances à faire du sport pour se muscler et se renforcer, il avait pris sa décision, il voulait y aller.

Gloups… c’était le moment d’accepter le choix de mon fils même s’il ne me convenait pas.

Et puis cette année de 6ème a été particulièrement rude pour nous tous, au point que nous en sommes arrivés à nous engueuler plus souvent qu’à passer du bon temps avec Grand Monstrou.

Nous éloigner nous fera sûrement du bien.

J’ai donc demandé les formulaires pour postuler dans la section judo, envoyé les bulletins de Grand Monstrou et je l’ai emmené au test sportif (là déjà, petit acte manqué je me suis trompée dans l’heure et donc j’ai amené mon fils le ventre vide car nous devions manger sur place avant d’y aller et comme je m’étais mélangé les pédales, nous n’avons pas eu le temps).

Ensuite a débuté une longue attente, entre l’espoir qu’il soit pris et les crises d’angoisse à la même idée.

J’ai eu largement le temps de lister tous les avantages et les inconvénients d’un départ en internat.

+ Grand Monstrou est super motivé, il adore le judo et sera plus stimulé pour bosser s’il fait quelque chose qu’il aime

– L’établissement est à l’autre bout du département, en cas de problème j’y suis en 1h15 sauf s’il y a de la neige, des inondations, des tornades ou une manifestation de kangourous en colère.

+ L’internat impose une étude surveillée de 1h30 chaque soir : quelqu’un d’autre va gérer les devoirs qui se terminent systématiquement en hurlements ici.

– Ca va bouleverser tout l’équilibre familial, déjà qu’on n’a pas souvent l’honneur d’avoir Mr Poux à la maison, on va se retrouver à deux avec Petit Monstrou qui va souffrir de l’absence de son frère (et me parler tout le temps sans interruption).

+ Les semaines passent vite et nous serons contents de nous retrouver

– les week-ends passent encore plus vite, ne vais-je pas perdre le lien avec mon fils?

+ Grand Monstrou est déjà parti en colo, en stage, il est très sociable il se fera de nouveaux amis.

– Il m’a avoué que les gens qui se moquaient de ses cheveux longs il ne le tapait pas, non non c’est interdit, il les attrape pas le tee-shirt et les colle au mur… (alors là, j’ai beugué, je n’ai pas réussi à lui faire comprendre que ce n’était clairement pas la bonne solution il trouve que ça marche plutôt bien).

+ il a tellement fait le C* en 6ème que plus aucun prof de son collège ne le supporte.

– Donc il FAUT que ça marche dans son nouvel établissement sinon le retour sera bien compliqué.

+ Je vais avoir plus de temps libre (enfin si Petit Monstrou ne me parle pas tout le temps)

– je vais passer un certain nombre d’heures à tourner en rond en me demandant si tout va bien…

La lettre d’acceptation est arrivée, nous étions tous très contents pour lui, après des jours de «  grognonnerie » Grand Monstrou avait le sourire jusqu’aux oreilles.

Et puis le fameux dossier final est arrivé… Mon bébé n’aura pas encore 12 ans qu’il sera déjà en internat, nous allons déposer le dossier demain il va peut-être falloir que je me décide à le remplir…

Bon aller, je vais faire des exercices de respiration pour me calmer un peu et parvenir à ouvrir mon stylo …

Be Sociable, Share!

17 réflexions sur « Le blocage »

  1. Génial – extra – formidable nouvelle. Si je t’assure Béa ça va vous faire du bien à tous cette distance, même si ça passe par une phase de « pas bien du tout et cafard à fond », d’autant plus qu’il en rêve. Quelle opportunité pour lui. Enfin être considéré tu te rends compte ??? (c’est ton HPI le grand c’est bien ça?). Et félicitations à ton champion alors parce que c’est top d’être admis dans ce type d’établissement.

  2. C’est une merveilleuse nouvelle mais comme je te comprends. Je te propose de laisser petit monstrou parler à un mur une fois de temps en temps et de venir parler aux copines !
    Bises et gros calins

    PS : j’ai honte je ne suis pas venue par ici depuis longtemps et je découvre le nouvel aspect du blog, que j’aime beaucoup

  3. Je trouve ça super (bon j’avoue si ça m’arrivait je serais en larmes mais j’ai qu’un enfant !) pour vous deux ! et tu vas passer de chouettes moments avec ton cadet (que tu refourgueras à des copains le week end pour passer de chouettes moments avec ton grand ! !
    allez, tout va bien se passer !
    Bises

  4. félicitations à Grand Monstou pour cette sélection !
    quant à toi, souviens toi lorsque tu étais ado, tu ne sentais pas tes ailes pousser ? Et puis mieux se séparer pour mieux se retrouver, sans les heurts du quotidien, non ?
    Courage ma Poulette, je suis certaine que tu y arriveras !

  5. Bravo à ton fils pour la sélection, c’est top !
    Et franchement je suis sans voix devant ton courage de mère de le laisser partir, je n’y arriverais pas..

  6. Génial pour vous 4, rien de mieux que de changer la routine pour mieux se retrouver!
    Tout va bien se passer, cela va même te surprendre😉

  7. Oulalala, comme je te comprends béa, je pense que je serais dans le même état que toi mais comme on veux leur bonheur on fera toujours ce qu’il y a de mieux pour eux ! Profite bien de cet été pour faire le plein de bons souvenir et se préparer à cette séparation. Et puis on sera la en septembre nous !

  8. coucou
    super nouvelle pour lui, il va pouvoir se défouler sans embêter maman 🙂 mais qui mieux que moi peut te comprendre avec ma fille qui part à la rentrée prochaine à 940 km de moi !! grrr
    alors pour te remonter le moral dis toi que 80 km ce n’est rien
    tu as tout l’été pour profiter de lui et te faire à l’idée, sinon il reste le nutella en cas de coup dur :)) gros bisous chocolatés

      1. je suis à l’ouest et elle va à l’est…. et tes enfants qu’ils aient 10 ans, 15 ans ou 20 ans seront toujours tes bébés donc tu t’inquiètes autant, et oui c’est ça la vie de maman poule 🙂 nous n’avons pas fait des petits poussins pour qu’ils restent dans le nid mais pour leur apprendre à voler de leurs propres ailes, le moment est venu pour eux, souhaitons leur beaucoup de courage et encourageons les…. et pleurons en silence sous la couette (mais pas sous les yeux du coq qui va se moquer ^^)

  9. Je lis l’histoire à l’envers donc…. Je comprend largement . Je suis si proche de mes filles. C’est le naturel inquiet d’une maman … Pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *