La vie trépidante d’une femme au foyer

 

 

Ma vie est ce qu’elle est, la plupart du temps, je l’aime comme ça ou alors je fais les changements nécessaires, mais pour beaucoup je ne suis qu’une femme au foyer au service de ses enfants voire de son mari. Une vie banale en quelque sorte, ponctuée par la rupture de stock de brocolis à la supérette du coin, ou par le cauchemar du petit dernier.

J’admets que, outre le fait que je fais plein de choses en plus d’élever mes enfants (et mon mari), la routine peut parfois paraitre bien fade…

Enfin c’était jusqu’à ce que l’inspecteur « jvoitou » n’entre dans ma vie par le biais d’un jeu d’écriture donc les règles étaient simples : décrire une journée ou une partie de votre journée à la façon d’un rapport de police, écrit par quelqu’un qui vous aurait pris en filature.

Et voici donc le rapport de l’inspecteur « jvoitou » qui prouve à quel point ma vie de femme au foyer est trépidante, étonnante voire suspecte, limite dangereuse !

Rapport 16800523 _ filature du 22 mars 2011_personne surveillée : Béalapoizon

16h30 : Elle a récupéré ses enfants à l’école comme chaque soir depuis que je l’observe. Ce qui est surprenant c’est que malgré le beau temps, ce soir  là ils sont rentrés tous les trois dans la maison sans profiter du jardin, de la balançoire comme ils le font dès qu’il y a du soleil.

17h50 : Encore plus surprenant, ils sont ressortis tous les trois avec une grosse enveloppe marron qu’elle a mis dans le coffre, un gâteau et une chemise cartonnée qu’elle a posés sur le siège passager pendant que les enfants s’attachaient à l’arrière.

Elle s’est garée rue du Chat botté, ils ont sonné plusieurs fois à tour de rôle au numéro 11.

Elle a appelé quelqu’un avec son téléphone portable mais n’a pas parlé.

18h00 : Une femme et deux filles sont arrivées et tous sont rentrés au numéro 11 avec le gâteau, la chemise cartonnée mais sans l’enveloppe.

18h10 : Elle est ressortie seule, préoccupée, tendue et elle est partie à pieds vers le centre ville.

18h15 : Elle a embrassé deux femmes qu’elle a suivies dans l’école élémentaire du village.

20h20 : Elle est ressortie visiblement très contrariée et accompagnée de la femme du 11 ( que je n’avais pas vue arriver), elles sont retournées dans la rue du Chat Botté mais seule la mère des filles y est entrée.

20h25 : Ma cible, elle, s’est dirigée vers sa voiture, dans le coffre de laquelle elle a récupéré la grosse enveloppe. Elle est partie en tournant le dos au numéro 11, sans récupérer ses enfants et arrivée place du  » jeu de paume », elle a jeté l’enveloppe dans une poubelle.

20h30 : Elle a sonné au n°11 et s’est engouffrée à l’intérieur dès que l’interphone a grésillé.

20h45: Elle est ressortie avec ses deux enfants, un énorme carton de papier, un livre, et ils sont repartis

20h50 : Ils sont rentrés chez eux. D’après les lumières je sais qu’elle est dans les chambres des enfants, elle doit les coucher.

20h55 : Je fouille la poubelle, ressort l’enveloppe marron sur laquelle est écrit  » pour les enfants pauvres ». J’ouvre et je découvre une quinzaines de sucettes en caoutchouc et un accroche-sucette. Je n’y comprends rien…

Pourquoi écrire  » pour les enfants pauvres » et jeter à la poubelle ensuite ?

Et surtout : pourquoi dans une poubelle de cette place et non pas tout simplement chez elle ?

Il va falloir que j’enquête !

Avouez que vous ne vous doutiez pas que ma vie de femme au foyer était aussi trépidante et que mes actes bien que totalement justifiés, pouvaient paraitre aussi louches vus de l’extérieur.

Je taguerai bien Sophie L qui a l’habitude de ce genre de jeu d’écriture mais je ne sais pas si elle me lit toujours, alors je vous prête Monsieur « Jvoistou » que celles qui voudraient lui faire rédiger un rapport se dénoncent dans les commentaires.

Qui osera relever le défi et inviter l’inspecteur dans sa vie ?


EDIT de 17h00 : Elles se sont inscrites pour recevoir l’inspecteur :

Galinette , BBflo , Jaydeedwa.

Ptisa , Fofie, Cécile et Alo ont déjà été suivies et ça vaut le coup d’oeil !


Be Sociable, Share!

35 réflexions sur « La vie trépidante d’une femme au foyer »

  1. je vais réfléchir, l’excercice demande un peu de temps et j’en ai très peu en ce moment – mais c’est possible que je m’y colle.
    Par contre, franchement ce que tu as fait est génial ! (et tu as raison, ce serait un « truc » pour Sophie L, ça !)

  2. Haaaa génial ce que tu as fait! Vraiment super rigolo!!
    Si j’avais le temps, je me serais bien prêté au jeu, mais ça risque d’être un peu juste avant mon départ.
    Mais je note, et si c’est pas trop tard, je ferais peut être ça à mon retour de vacances! 🙂

  3. Ca commence à m’énerver, tes billets sont toujours au top, on reste suspendu au texte, on boit l’écriture, on s’enivre….pfff c’est vraiment krop injuste d’avoir toutes ces idées et de savoir si bien les mettre en oeuvre…. comme quoi, on ne nait pas tous égaux !!!!

  4. Well done… je vois que les chats t’inspirent: rue du chat botté, le chat bossu, le chat peau?
    Je te raconterai un jour le projet de filature et d’écriture que j’avais avec une amie…
    Mais là, je me défile.

  5. Tu fais du traffic de sussu??? Ca rapporte, dis??
    Allez parce que j’ai été une vraie merde pour tes derniers tags, je veux bien me faire filer le train!!
    Je m’y colle aujourd’hui, cromis comme dirait Willow!!
    Gaffe y a quelqu’un derrière toi!!:D

  6. je viens de chez Virginie…..et ce que j’ai lu chez toi me plait beaucoup…..
    comment fait on pour « s’abonner a tes articles ???
    je ne suis pas douée pour les jeux d’écriture….mais j’aime lire et créer des liens…
    bise

  7. Je te rassure, je suis toujours là!! Un peu plus en pointillé sur la blogo, mais pas tout à fait morte non plus!
    Dis-donc, elle a l’air compliqué ton affaire!! Je vais réfléchir à la question… Ca mériterait bien que l’Inspecteur Peignefin intervienne!

Répondre à Galinette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *