La véritable histoire du Chat botté : premier ciné pour Petit Monstrou

Sur le blog de  Shalima, j’ai gagné récemment deux invitations pour aller voir « la véritable histoire du chat botté ».

Occasion parfaite pour faire découvrir à Petit monstrou les joies du grand écran, de la salle sombre et du pop-corn, car en ces temps de crise, les DVD ont allègrement remplacé les sorties « ciné ».
Nous voilà donc partis « à la ville » pour la séance de l’après-midi. Après quelques bouchons et des soucis pour se garer (à rester dans notre campagne on avait oublié ce genre de désagréments) nous arrivons à temps pour faire provision de pop-corn, rehausseurs et nous installer bien confortablement.
Confortablement il faut le dire vite, car si je félicite les cinéma de fournir ( ENFIN) des rehausseurs pour les enfants ceci sont particulièrement durs et inconfortables ( si si j’ai essayé).
Pour grand monstrou, aucun problème, à peine assis, le voilà absorbé par les bandes-annonces, dévorant son pop-corn, fier comme un paon .
Petit monstrou par contre , a été très impressionné, était-ce par le bruit, le grand écran ou le fait qu’il fasse très sombre ? Il ne m’a pas lâchée pendant les 40 premières minutes, n’osait pas toucher à son pop-corn et bien sur faisait ses commentaires tout fort !
On avait bien expliqué que dans le cinéma on ne parle pas, mais c’était plus fort que lui, la princesse ne lui plaisait pas (il en voulait une jaune), tout le monde l’a su…
Il a fini par se détendre et me lâcher pour profiter du film, et là comme prévu, la boite de pop-corn s’est renversée. En super Maman j’avais prévu le coup et demandé une seconde boite vide pour garder un stock en cas d’accident, nous avons donc à plusieurs reprises redonné du pop-corn à petit monstrou en attendant la chute.
Bien que le film ait tous les « ingrédients » pour leur plaire, une princesse, un ogre, un chat, une reine (complètement jetée) etc. C’était trop long pour notre petit monstrou de 3 ans et il a commencé à gigoter, essayer de manger le pop-corn par terre, grimper sur les fauteuils devant lui, sur moi, sur son frêre, il faisait sa gym  .
Autant dire que la fin de la séance a été sportive entre petit monstrou qui ne tenait plus en place et grand monstrou qui ne voulait plus de son rehausseur.
Dur dur donc de faire un commentaire sur le film qui revisite l’histoire du chat botté de façon caricaturale en modernisant les personnages à la mode de shrek et autres films du genre.
Le chambellan a un petit côté Louis de funès tandis que l’ogre nous rappelle Gérard Depardieu, le chat en faisait bien trop à mon goût, par contre la reine m’a beaucoup plu, même si je n’arrive pas à retrouver à quelle actrice elle me fait penser.
Hormis quelques dialogues dont on aurait pu se passer, c’est un film tout a fait adapté pour les petits, la musique est très agréable ( je n’avais jamais entendu une telle version de la Marche Turque), mais pour les grands c’est un peu fade à mon goût.
Ceci dit, je n’ai pas complètement profité du film donc ne soyez pas échaudés par ce commentaire 😉

Be Sociable, Share!

Une réflexion sur « La véritable histoire du Chat botté : premier ciné pour Petit Monstrou »

  1. Ancien commentaire de Flo sur l’ancien blog : je viens d’aller voir le film : les enfants ont apprécié, mais je suis, tout comme toi, mitigée quant à l’opinion à donner sur ce film.
    Les images sont super bien faites, mais la voix du chat est « désagréable » à mon goût, et l’histoire d’origine est un peu perdue ; on ne se rend pas bien compte des fourberies que le chat manigance pour que son maître devienne le Marquis de Carabas face à la Reine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *