La vengeance est un plat qui se mange gras !

 

 

Depuis samedi matin, que dis-je depuis quelques jours, que dis-je, depuis quelques semaines… Petit Monstrou est en mode « purge ».

Il  a bien grandi, progressé, muri, et gagné en autonomie durant cette année  de moyenne section mais môssieur est maintenant persuadé qu’il peut faire sa loi… Et, comme  son père et moi sommes également convaincus de notre bon droit à faire la loi chez nous, forcément ça  « clashe »!

« je te prive de bisous » « t’es vilaine » « Je t’obéirai plus jamais de la vie » me hurle-t-il à la moindre contrariété. J’avoue la première fois, j’avais trouvé cette dernière menace plutôt drôle dans le genre caustique, j’avais même répondu un truc  du genre «  ça ne va pas  me faire beaucoup de changement »…

Mais bon, à la longue c’est un peu usant, irritant voire carrément horripilant : tension 17… patience ratatinée, humour enterré, et numéro de la dass mémorisé « allo, vous pourriez me les prendre pour le week-end, ça éviterait que je fasse un malheur » (Oui, je suis pour une politique de prévention moi Madame !).

A défaut de le frapper en permanence ( ben oui, la fessée c’est mal !), je multiplie les  punitions diverses et bizarres, les menaces, les chantages… Bref, je fais de mon mieux pour me faire entendre par cette tête de bois enfant de 5 ans qui est le mien. (J’avais bien dit au Poux qu’avec nos deux sales caractères, on ne devrait surtout pas se reproduire !)

Ce qui  marche le mieux en ce moment c’est de lui retirer sa balançoire, ça le met hors de lui et je ne passe absolument pas pour une couillonne en extension sur ma chaise en plastique jurant contre les mousquetons qui sont si durs/rouillés/coincés  que je me pète les doigts à chaque fois.

Sauf que là, ça va faire trois semaines qu’il fait mauvais et je n’ai que très peu de moyens  de chantage  en intérieur  puisque la plupart des jouets ont été mis en commun et que si je prive l’un, je prive l’autre…

Pareil pour les sorties, je ne peux que menacer de tout annuler et ma « Purge » le sait très bien, si je le prive de piscine, cela veut dire que personne n’ira puisque je ne peux pas le laisser tout seul.

Samedi matin donc, mon chieur de première adorable bambin nous a pourri la vie pendant tout le concert organisé à la bibliothèque. Grand Monstrou a pu en profiter mais j’ai passé mon temps à faire des allers-retours entre la salle et la cour où se tenait mon boudeur qui ne voulait pas entrer ( et que je ne pouvais pas faire entrer de force sous peine de gêner tout le monde avec ses hurlements de hyène égorgée).

Lorsque nous sommes rentrés, j’étais d’une humeur aussi massacrante que la sienne, fomentant des plans diaboliques (mais légaux ) de vengeance !

Et l’heure de la vengeance est arrivée plus vite que prévu : YESSSSSSSSSSSSSSSSSS !

Samedi soir nous devions dîner au « Mc bof » : j’avais promis et comme Mr Poux était rentré des USA dans l’après midi, cela nous aurait permis de papoter tranquilles pendant que les monstroux profiteraient de l’aire de jeu (notez l’utilisation du passé et vous commencerez à entrevoir la vengeance).

Petit Monstrou me harcèle régulièrement pour y aller, non pas pour la merveilleuse nourriture équilibrée de l’établissement (qu’il absorbe en quantité tellement ridicule qu’il ne risque pas l’obésité) mais grâce à l’attrait de la merdouille en plastique qu’il abandonnera au milieu de mon salon deux jours après du jouet/cadeau du « joyeux repas ».

Au moment de partir, j’ai commis l’inacceptable, moi, mère si exigeante  que c’est très certainement maladif, oui j’avoue, j’ai demandé à Petit Monstrou de mettre lui-même ses baskets et ce « en-moins-d’un-quart-d’heure-merci-beaucoup ». (il a 5 ans bordel !)

Je ne sais pas si c’est le côté ironique de la demande ou l’incongruité que l’on exige encore de lui qu’il mette ses chaussures alors « qu’il les avait déjà mises lui-même ce matin » (hum ! 5 ans donc…)

Môssieur Purge a pété un plomb ( y’a pas d’autre expression) et s’est mis à me passer un savon comme si j’avais commis un crime de lèse-majesté.

En tant normal, j’aurais menacé de tout annuler mais je ne l’aurais bien sûr pas fait pour ne pas punir Grand Monstrou qui lui était prêt, sage : mon digne héritier quoi !

Mais là, Mr Poux étant exceptionnellement présent, il a endossé le mauvais rôle et annoncé à notre Purge ( SON digne héritier) qu’il ne méritait pas d’aller au Mc Bof et que nous irions seuls, Grand Monstrou et moi.

En refermant la porte pour partir dîner en amoureux avec mon ainé, j’ai eu un instant pitié pour Mr Poux, seul avec un enfant hurlant sa colère, prêt à lui faire LA grande scène du deux, et puis j’ai accéléré le pas…

Grand Monstrou et moi sommes partis consommer notre vengeance qui ce soir là était  un repas bien gras !

Avons-nous passé une bonne soirée ? Ça c’est une autre histoire….

Be Sociable, Share!

21 réflexions sur « La vengeance est un plat qui se mange gras ! »

  1. très bien, ma poulette ! C’est certain, ça a du te faire mal au coeur (et du bien aux oreilles) de quitter la maison sans lui, mais après 2 ou 3 punitions, il finira par comprendre « c’est qui le chef ? »

  2. Moi je t’enverrais Super Nanny si elle n’était hélas pas morte. Ou une de ses cousines.

    C’est entre autre (ton récit) une des raisons pour lesquelles je ne veux pas d’enfant, et c’est non négociable !

  3. Bravo pour avoir eu le courage de partir sans lui, mais souvent il faut vraiment marque le coup pour être  » un peu » tranquille après, la dernière fois pour émilien, qui n avait pas envie de ranger sa chambre, j ai mis tout ce qui trainait dans un sac poubelle et hop au sous sol et bien je vous garanti que maintenant il range… Enfin jusqu a la prochaine fois….

  4. En tous cas, si t’as pourri la soirée de ton monstrou ! Comme d’hab, tu viens d’égayer la mienne !!! lol
    J’adôôôre quand tes monstrausorus te persécutent ! Je trouve que c’est souvent dans ces moments là que tu es la plus drôle !!! lol
    Bon courage quand même et je reviendrai pour la suite….
    Bonne journée à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *