La laverie

lava-linge
Crédit Photo : Kot

Il aurait du faire sa lessive chez lui comme d’habitude, tout cela c’était la faute de Jess qui lui avait assuré que les laveries étaient le top pour draguer.

Il avait donc soigné sa tenue, embarqué son linge sale dans son sac de sport et s’était rendu dans la laverie de son quartier, espérant y rencontrer plein de jeunes femmes, enfin au moins une.
D’après Jess, l’inaction pendant que le linge se lavait ou séchait les rendait beaucoup plus favorables à la conversation avec des étrangers. Il y avait comme une solidarité innée de ceux qui étaient coincés là, à attendre leur linge.

La solidarité il l’avait bien sentie lorsqu’une petite Mamie lui avait prodigué tout un tas de conseils pour l’utilisation de la machine, elle lui avait même offert une dosette d’adoucissant pour lui faciliter le repassage de ses chemises.

Aussi sympathique soit-elle, elle n’était pas exactement le genre de personne qu’il aurait souhaité rencontrer en venant ici. Mais à part elle, pas une âme n’avait franchi la porte d’entrée et maintenant il était seul, regardant son linge sécher.

La totalité de ses chemises et caleçons dorénavant roses grâce à un cadeau anonyme : une culotte restée dans la machine qu’il avait utilisée.

Il aurait vraiment du faire sa lessive chez lui !

 

Ce court texte participe au jeu d’écriture du blog : Bricabook

Be Sociable, Share!

11 réflexions sur « La laverie »

  1. Mouahaha ! On a choisi un angle d’approche similaire pour cette photo. J’ai un temps fréquenté une laverie automatique et j’avais entendu dire que c’était un bon endroit pour faire des rencontres, mais pas vraiment…ou du moins pas dans la mienne 🙂

    De plus, cet atelier me permet de découvrir ton blog que je ne connaissais pas et que je vais découvrir de ce pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *