La laborantine est une cochonne !


Ce matin, suite à un petit souci de cuir chevelu, je suis allée au laboratoire me faire « gratter la tête » pour analyser ce qui fait tomber mes ( jolis) cheveux et me démange constamment ( non ce ne sont pas des poux, un Mr Poux me suffit !).

Je n’avais pas spécialement envie d’y aller, ça fait d’ailleurs une semaine que je repousse et j’avais bien raison : il n’y avait rien d’agréable dans cette procédure.

Le seul truc « sympa » c’est lorsque la laborantine à fermé le volet et m’a annoncé qu’elle allait me kidnapper ( humour de biologiste). Grand fan des experts j’ai compris tout de suite qu’elle allait sortir la « lumière bleue » et là, mon esprit tordu s’est de suite félicité de n’avoir pas honoré Mr Poux d’une petite « gâterie » ce matin là 🙂

En effet, j’ignore ce que la laborantine cherchait dans mes cheveux avec sa lampe à UV mais je sais que (merci TF1 ! Roo je n’aurais jamais cru écrire ça un jour !) sur les cadavres, qui peuplent la plupart des séries américaines, elle sert à révéler la « semence masculine » ( c’est bien dit hein !!).

Comme je ne voyais rien sur ma tête ( forcément) j’ai regardé autour de moi et que vois-je sur la blouse de la laborantine à l’air si sérieux, si sage : une énorme tache fluorescente. Bien entendu je me suis abstenue de pouffer ou de demander à la jeune femme si elle s’entendait bien avec son patron !

D’autant plus que, toujours grâce aux experts, je sais que certains sodas ainsi que le jus de citron sont révélés par ces lampes . Ceci dit, je suis repartie d’humeur moqueuse, après tout la vilaine m’avait fait souffrir, il n’y avait pas de raison que je lui accorde le bénéfice du doute. J’ai donc décidé que cette laborantine était une cochonne !

N’est-ce pas ainsi que l’on démarre une rumeur ?

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *