La Cystite des jours fériés !

Je me souviendrai toute ma vie de ma première ( et dernière j’espère) Cystite (dossier doctissimo).

A l’époque, Grand Monstrou n’avait pas un an et nous étions partis de Paris pour rejoindre ma Charente Maritime natale et accessoirement mes parents.

Je crois que je me suis arrêtée dans TOUTES les aires d’autoroutes entre Tours et Pons ! Les aires avec station essence, celles sans, et plus j’avançais vers la Charente Maritime plus les envies se faisaient pressantes.

Imaginez un peu le scénario : Je conduis, bébé dort à l’arrière, j’ai super méga envie d’aller faire pipi, je surveille la prochaine aire. Arghh elle est dans 10 km, je ne vais pas tenir, je vais me faire dessus.

Pendant 8 km je me tortille en grimaçant et en marmonnant : je vais me faire dessus, je vais me faire dessus garglll

Je m’arrête dans une aire de repos sans station service et je sens déjà où se situent les toilettes ! Je sors la poussette, Bébé Grand Monstrou ( qui du coup se réveille), je cours à la cuvette salvatrice sauf que :

– La poussette ne rentre pas dans le box des toilettes

– il n’y a pas de cuvette mais des toilettes à la Turque.

Je suis au bord des larmes, persuadée que dans deux secondes, les chutes du niagara vont me dégouliner jusqu’aux chevilles ! D’habitude les toilettes à la Turque ça me bloque, mais là même la dizaine de mouches qui tournent n’y font rien : IL FAUT QUE J’Y AILLE !

Mais que faire de Grand Monstrou, il est hors de question que je le laisse tout seul dans la poussette pendant que je suis enfermée dans le box, de même qu’il est hors de question que je me soulage, accroupie au dessus de cet immonde orifice, avec la porte ouverte…

Je sens que ma vessie est prête à se carapater pour aller s’installer ailleurs, je me décide, j’attrape mon Bébé, j’entre dans les toilettes et je referme la porte.

Bon ok me voilà les jambes écartés sur le carrelage glissant des toilettes, mon bébé dans les bras je suis prête à déverser l’équivalent du lac Léman sauf que : J’ai encore mon pantalon !

Je serre Bébé Grand monstrou sous l’un de mes bras, en priant sainte infection urinaire pour qu’il ne se tortille pas et là je me contorsionne pour faire glisser mon pantalon sur mes chaussures le plus vite possible.

CA Y EST ! J’y suis, c’est merveilleux, jamais je n’ai été aussi heureuse de pouvoir uriner !

Mais Aîeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! Je n’ai fait que trois gouttes au lieu des hectolitres promis, mais ce n’était pas vraiment du liquide : de véritables poignards plutôt !

Je suis au bord des larmes, même pas soulagée, je me re-contorsionne dans l’autre sens, toujours avec Grand Monstrou sous le bras droit, pour remonter un tout petit peu mon pantalon, que je refermerai dehors, une fois mon bébé déposé dans sa poussette.

Nous repartons, il reste 245 km… J’ai envie de faire pipi tous les 5 km, il y a une aire tous les 20 km ce fut le trajet le plus long de toute ma vie !

En arrivant chez mes parents je suis épuisée, mais soulagée ! On va trouver un traitement pour me soulager ! Et je vais dormir dans les toilettes !

C’était sans compter sur le mois de Mai et ses ponts à rallonge… Il faut agir aujourd’hui , dès ce soir, car demain et les jours suivants, tout sera fermé.

Pas le temps de voir un médecin mais le pharmacien ne me connaît pas assez pour me donner un traitement adapté… il me vends juste un nettoyant désinfectant.. RIEN pour calmer mes douleurs, rien pour arrêter la chute des poignards à chaque goutte que je relâche…

On a fait marcher nos relations, on a dérangé un médecin, ami d’un ami, obtenu une ordonnance avant les 4 longs jours de disette médicale, OUF j’étais sauvée.

Je n’ai pas eu de cystite depuis mais si ça devait m’arriver pendant un jour férié, j’appellerais immédiatement la pharmacie en ligne au 0975 17 88 68 je décrirai mes symptômes et ils me prescriraient un traitement infection urinaire que je pourrais même me faire livrer par UPS pour me soulager encore plus rapidement.

ces toilettes où tu fais ta gym !

Et vous ? La méchante vilaine cystite est-elle déjà passée par chez vous ?

Article sponsorisé

Be Sociable, Share!

10 réflexions sur « La Cystite des jours fériés ! »

  1. ma Miss Lu a déjà été « atteinte », tout comme toi, ailleurs qu’à la maison, un week-end prolongé…. quel bonheur 🙁
    C’est la pharmacie de garde qui l’a sauvée !
    Mais je compatis à ton douloureux souvenir concernant ce trajet.

  2. C’est fait !!! Comment passer une journée entière de cours sans laisser mes élèves en plan parce que j’ai un besoin absolu d’aller faire mes 3 gouttes et demi ? Pourquoi les toilettes de mon étage sont à l’autre bout du couloir ? Ces dizaines de mètres étaient interminables… Moi aussi j’ai testé le traitement du pharmacien. Que nenni, pipeau, queutchi (ça s’écrit pas ce mot ?!) ! Rien de tel qu’un antibiotique prescrit par un des médecins du cabinet habituel qui, limite m’engueule d’avoir attendu si longtemps. Je travaille monsieur (enfin… je suis prof, je sais, mais parfois je bosse), j’ai un enfant monsieur, qui ne tient pas longtemps dans les salles d’attente de médecins ! Alors je fais ce que je peux…
    Bref un grand moment de ma vie, y’a quelques semaines seulement, qui j’espère seront les dernières où je vivrai un truc pareil.

    bisous

  3. Ici pas de cystite depuis au moins un siècle mais merci pour le tuyau…On ne sais jamais

    Bisous

    PS: excuses moi par avance mais tu m’as encore bien fait rire…Les malheurs des uns…

  4. Oui désolée, je compatis ms j’ai bien rigolé aussi parce que je t’imaginais tt à fait ds les toilettes sur ces aires d’autoroute qui sont les nôtres qd ns descendons…ms pr la douleur j’avais mal pr toi. Ici pas enc (et j’espère pr longtemps) mais par contre je ne savais pas qu’on pouvait avoir un traitement aussi rapide avc un simple coup de fil. Alors merci pr l’info!!!

  5. Cela fait une éternité que je n’ai pas eu ce problème mais j’avoue que c’est terrible…une fois enceinte, pas décelée tout de suite, une vraie galère ensuite…température, bref, dur dur !
    Merci pour l’info Béa !

  6. de mauvais souvenirs ici aussi … à quand le produit miracle contre toutes ses petites bébêtes qui nous pourrissent la vie …. sans nous donner autre chose …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *