La boulette de la rentrée ( rediff)

Ou comment foutre la honte à son fils pour les trois mois à venir ( au moins…).

Je ne parle même pas de ma coupe de cheveux aérodynamique de ce matin, je n’ai jamais rien pu/su faire de mes cheveux, les enseignantes de la maternelle s’y sont faites, et la maitresse de Cp a eu la grande bonté de ne pas ciller en regardant ma frange dressée sur ma tête. (Elle a tout de même marqué un temps d’arrêt… certainement pour se demander si c’était la dernière mode).

Je n’ai pas craqué, je n’ai pas fondu en larmes en hurlant « mon lapppppppppiiiiiiiiin » quand mon « petit-grand » s’est installé sur une GRANDE chaise avec un VRAI bureau, non je suis restée très zen, très « propre sur moi » !

La boulette date en fait du mois de juin. J’étais très fière d’être une Maman or-ga-ni-sée qui a fait ses courses de rentrée dès la fin du mois de juin, avant de partir en vacances et avant de perdre la fameuse liste des fournitures exigées par l’éducation nationale ( gratuite ? Humm) les enseignantes de CP.

Et le problème c’est ça :

Ou plus exactement ça :

Hier soir, alors que tout était prêt, les monstroux récurés, les habits de rentrée sortis, les affaires étiquetées, j’ai eu comme un doute… Je n’avais jamais demandé à Grand-Monstrou d’ouvrir lui-même l’énorme cartable qu’il avait choisi en juin pour sa première année à la grande école.

Et ben si, vous avez bien deviné : IL N’ARRIVE PAS A L’OUVRIR !

(Est-ce parce que les boucles sont dures, est-ce parce qu’il n’a jamais eu de telles fermetures… en tout cas le premier qui se moque de mon fiston dans les commentaires sera lynché au beau milieu de la blogosphère et croyez-moi y’a du monde sur la blogo en ce jour de rentrée !)

Donc là, j’imagine déjà la cata à l’école…

Enseignante : « Bon alors les enfants, j’avais demandé à ce que vous ameniez un peu de matériel pour la classe, on va le ranger dans les bureaux »

Brouhaha dans la classe, tout le monde étant ravi de montrer sa jolie trousse, ses supers feutres, le cahier de texte « Ben 10 »…

Grand Monstrou ne bouge pas, raide comme la justice sur sa chaise, il attends…

Enseignante : « ceux qui ont déjà amené la blouse de peinture, vous pouvez me l’amener, on va les ranger au fond de la classe ».

Tout le monde se lève sauf UN élève…

Enseignante « maintenant qu’on a bien tout rangé, sortez tous : vos ardoises et vos feutres »

Grand Monstrou n’a toujours pas bougé…

Enseignante : « que se passe-t-il Grand Monstrou, tu n’as pas amené d’ardoise ? »

L’enfant se décompose, au bord des larmes…

L’enseignante ( voix rassurante) : mais ce n’est pas grave, pour le premier jour je vais t’en prêter une ( sous entendu : purée ta mère a eu deux mois entiers pour se procurer une ardoise c’était pas bien compliqué si ?).

Et là, drame, mon Grand Monstrou fond en larmes en disant : « je ne saiiis paaaas ouvriiiir mon caaaaaartaaaaaaaable »

C’est sûr, ça le poursuivra jusqu’en CM2, il n’aura plus jamais aucun copain, aucune amoureuse, il sera seul, banni au fond de la cour, étiqueté pour les 4 ans à venir comme « celui qui ne sait pas ouvrir son cartable ».

J’en ai des sueurs froides !

Du coup nous avons passé une partie de la soirée à essayer de lui apprendre à ouvrir lui-même son cartable et malgré cet entraînement intensif, il n’y arrive toujours pas… je l’ai donc laissé à l’école avec son cartable déjà « déverrouillé » histoire d’éviter le drame ci-dessus, mais dès ce soir je vais m’acharner sur ce P…. de cartable de M…. histoire de rendre un peu moins dures ces deux fermetures rebelles qui menacent la vie sociale de mon fils !

Déjà qu’il aura un peu honte lorsqu’il sera au collège et que j’irai lui crier que je l’aiiiiiime, la face collée au grillage, faudrait pas que ça commence dès le CP !

Cette année nous avons retenu notre leçon et pris un sac à fermetures « éclair » pour éviter les problèmes, il reste juste à espérer que les fameux  » zips » tiennent toute l’année…

 

Be Sociable, Share!

3 réflexions sur « La boulette de la rentrée ( rediff) »

  1. J’ai connu ça aussi, il a fallut une séance intensive « d’ouverture-fermeture » par mon pôpa pour que le cartable soit facile à ouvrir …
    Je trouve ça quand même dingue, les industriels ne se rendent pas compte que ça n’est pas un pro du catch qui va ouvrir le cartable, mais un enfant !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *