Je suis devenue une vieille c…

Avant j’étais une maman super, une super maman même, mais ça c’était avant …

Avant le collège, avant les 11 ans… Maintenant je suis juste une vieille conne qui ne connaît rien à rien.
On faisait plein de jeux de société, on rigolait bien, on papotait sur la route des tournois de judo, on faisait des sorties à trois les monstroux et moi, bien sûr il y avait des engueulades, des querelles, mais la plupart du temps, on prenait du bon temps.
Aujourd’hui j’élève un “Petit-Grand”, mi-ado mi-enfant, un être jamais content, un ptit mec qui ne pense qu’à aller voir ses copains mais qui trouve le moyen de me reprocher de ne plus faire de jeux de société, ou qui fait la gueule si j’ai joué avec son frère pendant qu’il traînait dans le village.
Aujourd’hui j’ai toujours tort, il me demande de l’aide pour un exercice de maths, je consulte la leçon, je lui explique et … je me fais engueuler parce que « si c’est pas ça ce sera de ma faute ».
Je rigole doucement à cette « menace » car TOUT EST TOUJOURS de ma faute. Même quand je n’ai rien à voir dans l’histoire, ça peut-être de ma faute.

Si on l’écoute je ne connais rien à la vie, du haut de ses 11 ans il prétend m’expliquer les choses et ça me gonfle au plus haut point.
Même les trajets à deux sur les routes de campagne pour aller aux tournois sont des sources de conflit ( généralement c’est à cause de la radio, mais ça peut vite dériver sur bien d’autres choses).
Le pré-ado est super sympa avec son père qu’il craint beaucoup plus que moi, du coup c’est moi qui prends tout.
En même temps je suis toujours là, à disposition… D’ailleurs j’ai beau avoir toujours tort et ne rien savoir, c’est quand même vachement pratique que j’ai le permis, une carte bleue, que je fasse à manger etc.
Avant j’attendais mes Monstroux avec impatience à l’heure de la sortie de l’école, maintenant je me dis : pffff que va-t-il encore se passer ?
Et ça ne rate pas, quelques minutes après le retour du pré-ado, les conflits reprennent.
Je sais que je suis l’adulte, que je dois prendre sur moi, faire le dos rond le temps que cette mauvaise période se termine mais je suis lasse, lasse d’avoir toujours tort, lasse d’avoir un ptit mâle qui conteste tout, qui négocie tout, bref, lasse de son attitude.
Je me rends bien compte que je suis agressive avec lui, que je lui parle mal, enfin sur un ton sec et inadapté, mais je n’arrive pas à me détendre, c’est un peu comme si mes batteries de patience, de bienveillance étaient déchargées.
Il faudrait faire une pause, qu’on soit séparés un temps, mais ça n’est juste pas possible, alors j’essaie de me motiver dans la journée, de respirer bien fort et de me préparer à relativiser. Je sais que je ne peux pas me battre pour tout et qu’il faut que je choisisse mes batailles, laisser filer ce qui n’est pas grave car tout n’est pas grave dans son attitude.
C’est beau sur le papier n’est-ce pas ? Et bien je n’y arrive pas, dès qu’il arrive, la moutarde me monte au nez, dès qu’il commence à critiquer, râler, j’ai juste envie de l’envoyer dans sa chambre.
Hier soir j’ai failli l’envoyer au lit à 18h12, franchement ça m’aurait fait un bien fou !
D’un côté je rêve de le coller en internat, de l’autre, je sais que ce serait moi la plus malheureuse, je pense qu’il serait tout à fait capable de s’y adapter, il se ferait des amis, s’intégrerait facilement, et moi, toute contrariée que je suis maintenant je passerais ma semaine à attendre son retour !
Et vous savez ce qui me déprime le plus ? Petit Monstrou vient de fêter ses dix ans, si jamais il devient comme son frère l’an prochain je demande l’internement thérapeutique, ou l’asile politique sur une île déserte.
Bref, les mamans de pré-ados, vous avez des astuces pour supporter votre progéniture ? Ezabel ? Maman@home ?

k3275078

Be Sociable, Share!

13 réflexions sur « Je suis devenue une vieille c… »

  1. ‘D’un côté je rêve de le coller en internat,’… Dans mes bras j’ai dû mal à supporter mon 10 ans et je pense à cette solution surtout pour qu’il soit séparé aussi de sa sœur, car les gros conflits sont entre deux et je me reconnais aussi dans le fait qu’il te dise que tu ‘responsable’ de tout, pareil aussi tout est de ma faute ici et je pète vite des câbles moi!! Maman solo je n’ai pas de relai et je suis presque contente quand il part une semaine sur deux chez son père!!! Je suis un peu perdue car je ne sais pas comment me comporter pour que ça roule notre relation

    1. ah oui j’ai oublié de parler des insultes et coups entre frères…
      Tu sais quoi je ne suis pas Maman solo mais c’est tout comme, sauf que je n’ai pas la semaine de calme une semaine sur deux… mais bienvenue au club des vieilles c… qui n’attendent plus le retour de leurs enfants avec impatience ! Et surtout courage !

    2. Tu es « presque » contente Fémin’elles ? Mais moi je suis enchantée quand ils partent en vacances chez mes parents et regrette bien qu’il n’y ait plus de garde alternée pour souffler et je dis ça pour tout le monde parce que même pour lui ce serait mieux, on est tous ultra tendu dans cette maison:-( à deux doigts d’exploser.

      1. Plus le temps passe, plus il grandit et plus je suis contente qu’il parte chez son père oui… Qu’est ce que j’aimerais trouver des solutions et que tout le monde soit serein ici!! J’ai peur pour les années qui arrivent….

  2. ahahha des quoi ? des astuces ???? non mais tu veux rire ?! Si seulement j’avais des astuces Béatrice j’écrirais un livre pour partager avec toutes les mamans, que dis … tous les parents du monde ! Bon moi ce n’est pas tout à fait le même contenu il ne me reproche rien mais il m’étouffe de son amour mon petit garçon de 13 ans avec son TDAH et sa peur que je disparaisse et il me déprime avec tout son négativisme … quand il arrive j’ai peur, j’appréhende moi aussi « que va t-il encore m’arriver? » Je suffoque je n’en peux plus et ce ne sont pas que des maux, avec le petit de 7 ans et son haut potentiel qui lui fait faire des crises qu’on ne peut anticiper je t’assure que la sortie de l’école je ne l’attends plus depuis longtemps avec impatience, bien au contraire 🙁 Désolée je ne suis pas drôle mais je suis un peu au bout du bout en ce moment, j’ai hâte de lire les autres comm.

    1. ah ah oui parle moi des soucis des enfants à haut potentiel … Je vis avec un pré-ado et un extra-terrestre … sans compter le Poux qui ne fait QUE travailler…
      Tu viens avec moi sur une île déserte ?

      1. mais oui mais grave, toi, moi et des tonnes de Mojito pour oublier 🙂 Là tu vois il est 16h50 et je compte les minutes, le grand va passer la porte d’ici 10mn avec ses innombrables soucis qu’il va me déverser sur la tête, parce que j’ai beau lui dire que ça ne m’intéresse pas d’entendre que du négatif il continue… jusqu’à ce que je l’envoie balader, à croire qu’il aime que je le jette… oui je sais je suis une maman méchante que veux tu.

  3. Que dire, mon fils n est pas encore au collège et c est déjà pareil, sauf que j ai un mari qui fais office de 3ème enfant et il commence à y avoir des conflit entre les 2 et c est qui qui le tampon, c est bibi ! Avec un 2ème qui a des difficulté à l école et avec qui je dois passer bcp de temps pour l apprentissage, je me dis que l année prochaine risque d être coton ! Allez les filles plus que 10 ans à tenir …..

  4. J’aurais pas dû lire. J’aurais pas dû lire!!!!
    Ma grande n’a que 7 ans, mais je crains déjà l’adolescence. Parce que je me souviens trop bien de ce que c’est. Brrr j’en ai froid dans le dos rien qu’en y pensant.
    Ma Loupiotte est (pour l’instant) très sage et gentille, mais elle veut grandir trop vite. Elle nous réclame « une chambre d’ado » (moi je dis qu’elle gardera son cadre de Carole la Luciole jusqu’à sa majorité!), va toujours vers les plus grands qu’elle, adopte des expressions ou des mimiques d’ado….
    Enfin bref, désolée , je n’ai pas de conseils, j’espère seulement que ce n’est qu’une courte passade pour ton grand. Ton homme lui a-t-il dit que son comportement envers toi est inadmissible?

  5. Bienvenue dans ce club très sélecte ! Il faut une très grande dose de patience qui s’amenuise à vue d’oeil. Des conseil? Aucun en perpective.
    De toute évidence les parents font toujours tout de travers. Quand ils ne sont pas d’accord je leur dis ma phrase magique (qu’ils ne supportent plus d’entendre)  » Quand plus tard, tu iras chez le psy, n’oublie pas de préciser que c’est la faute de tes parents. »

  6. Ma mère a mis 2 de mes frères en internat, et ça s’est super bien passé. Les relations étaient moins tendues puisque quand ils revenaient on avait simplement envie de profiter.
    Leurs résultats étaient bien meilleurs aussi. Et surtout, ils se sont fait des tas de copain, ils étaient heureux là bas. Ils pouvaient revenir le mercredi s’ils le souhaitaient, s’est déjà arrivé qu’ils ne veuillent rentrer que le samedi parce que le mercredi ils avaient prévu un tournois de foot ou un autre truc.
    Je n’ai pas vécu l’internat, mais de ce que j’ai pu voir chez mes frères, l’internat a été une bonne chose.

  7. Oh combien vrai ! à 63 ans je me rends compte que bien souvent les enfants cherchent à m’expliquer ainsi qu’à leur Mère que tous ce qui leur arrive est de notre faute, tant sur le plan de la vie sociale que sur la pollution, que de tout d’ailleurs. Triste responsabilité que la nôtre, selon eux. Mais c’est pas vrai, c’est de la faute à Papa et à Maman, c’est bien eux qui m’ont élevé non ?

  8. Ici, l’Ado mâle ne me responsabilise de rien, mais trouve trop naze toutes les règles qu’on lui impose… et qui sont les mêmes chez les copains qu’il me cite en exemple ! (il oublie que je suis copine avec les autres Mamans et qu’on partage nos infos….).
    Quant à l’Ado femelle qui se veut femme, elle n’aime pas mes restrictions concernant le look… mais elle fait avec car je l’ai menacée de ne plus avoir le droit de rien. Elle a fait son choix.
    Même soi je semble avoir gain de cause sur eux, c’est malgré tout une bataille du quotidien nourrie à très fortes doses de patience…. quant il y en a en stock…. parfois il n’y en a plus, et là, c’est la guerre ouverte avec cris dans la chaumière…
    Bon, sinon, on fait un groupe de vacances de Mamans-sans-enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *