Je me demande

Je me demande pourquoi la maîtresse de Petit Montrou m’a convoquée…

Certainement pas pour me dire qu’il est beau et intelligent ( et pourtant il l’est!)

 Je me demande si je vais survivre à ce mois de folie

Et pourtant j’adore être débordée, courir dans tous les sens et surtout après le temps…

En parlant de temps je me demande bien où est passé mon mois de Septembre, et son copain Octobre…

d’ailleurs, on n’a même pas vu passer Novembre !

Je me demande s’il va neiger demain !

Moi qui déteste le froid, depuis quelques jours j’ai comme un besoin de neige… de ce paysage chamboulé, embelli, de tous ces gens à pied ( pourvu que ça ne dure pas trop longtemps quand même).

Je me demande si j’ai bien répondu à Petit Monstrou lorsqu’il m’a demandé «  dis Maman à quoi ça sert la vie ? » .

En tout cas, ça a eu l’air de lui plaire quand je lui ai dit ( à la question suivante) que savoir qu’on allait tous mourir nous permettait très certainement de profiter plus de notre vie. Il voulait qu’on soit éternels, mais si nous l’étions nous aurions tant de temps devant nous que rien ne presserait, ni les bonnes actions, ni l’amour ou l’amitié, ni le bisou volé à son fils entre deux exercices.

Je me demande si Grand Monstrou ne va pas encore tomber malade…

Le pauvre tousse sans arrêt ce soir ( j’aurais du lui faire retirer ces foutues amygdales c’est sûr).

Je me demande si mes enfants appliquent la stratégie « bon flic méchant flic » à la sauce « enfant » histoire de me faire craquer plus vite.

Quand l’un est charmant l’autre est une purge et vice versa, en même temps vu leurs aptitudes à la  » purgitude » je n’ai pas vraiment envie qu’ils le soient tous les deux en même temps !

Je me demande si on fera le sapin ce week-end, entre judo et comédie musicale, trouverons nous le temps ?

Je me demande si le chirurgien qui a failli me tuer l’an dernier dort sur ses deux oreilles ou si , comme moi, il souffre d’insomnies…

Tiens je devrais peut-être lui faire une petite carte de vœu… histoire de  ( et si jamais il dort je lui demanderai de retrouver le fameux consentement que je n’ai JAMAIS signé !)

Je me demande ce que je vais bien pouvoir offrir à Mr Poux pour Noël…

Déjà qu’il n’a pas aimé mon cadeau d’anniversaire… je n’ai pas intérêt à rater mon coup cette fois.

Je me demande ce que Sandra nous concoctera pour sa HBDP3…

et si j’y serai conviée cette fois encore.

Je me demande pourquoi j’ai fait chauffer de la soupe alors que je rêve de tartiflette…

Décembre n’est pourtant pas le mois des régimes !

 

Et enfin je VOUS demande, à vous qui me lisez dans l’ombre de me laisser juste un petit coucou, je vous promets que je ne vous mordrai pas !

 

Ce billet est une suite aux questionnements  d’Isa qui elle-même, répondait à Marie et à 8àlamaison ( que j’ai été ravie de rencontrer même trop vite…)

Be Sociable, Share!

39 réflexions sur « Je me demande »

  1. Et bien je me demande si je vais enfin convaincre un futur n+1 et donc ne plus « glander » à la maison…Mais en même temps je me dis qu’avec nos horaires…Mes loulous et la vie qu’ils auront de 7h30 à 19H…et ma culbabilité…Et bien comme toi depuis quelques temps le matin devant mon mirroir c’est pas la joie…Enfin sinon je suis contente de voir ce matin à 7h30 mes loulous prets à dévaler notre pente en combi…joyeux Noel…Bisous doux et neigeux

  2. Et oui les enfants resteront toujours la première source de questionnement des parents. Cela reste la preuve qu’on se soucie d’eux ceci dit. Merci pour ton retour d’expérience.

  3. je me demande si devrait pas arrêter de se demander
    et faire à la place ce qu’on se demande et qui nous ferait plaisir sans se demander si on aurait pas mieux fait de faire ce qu’on aurait du ou lieu de juste se le demander …

    je me demande si mon message est clair …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *