J’ai rétréci mon fils !

 

Mes enfants ont seulement 17 mois d’écart, normalement ils devraient avoir juste une classe d’écart mais comme Petit Monstrou est de fin Mars il est entré à l’école à 3 ans et demi contre, pas tout à fait trois ans pour son frère.

Ils ont toujours été très proches, dans les rires, les jeux, les bêtises, les disputes, les bagarres et face à l’adversité (c’est à dire moi en général).

Et puis, depuis l’an dernier Grand Monstrou change à vitesse grand V. Bien qu’il essaie de me faire croire que c’est plutôt moi qui suis devenue une  » vieille conne » et non plus « Maman qui sait tout », je sais bien que c’est lui qui évolue, plus mature, plus autonome, plus agressif et insolent aussi … et non, être maman ce n’est pas QUE du bonheur et j’ai comme l’impression que les prochaines années vont être parfois un peu tendues.

En Septembre il est entré en 6ème, en Octobre il a fêté ses 11 ans (oh my god) et depuis, par un mécanisme encore inexpliqué par les scientifiques, Petit Monstrou a rétréci… ou plutôt devrais-je dire : j’ai rétréci mon petit !

Déjà, entre eux, il n’y a  jamais eu autant de différence, l’un pense à sa chérie, à ses sms, l’autre compte ses cartes pokémon.

L’an dernier quand je discutais, je parlais de mon second, du frère et là systématiquement je dis  » le petit ». Je me surprend régulièrement à l’appeler mon bébé ce qui, vous vous en doutez, lui plait au plus haut point à 9 ans et demi !

Je dois me faire violence pour ne pas le faire régresser par ma volonté (inconsciente hein) de le garder encore en mon sein ( non je n’ai pas repris l’allaitement quand même). Je le chouchoute, je l’assiste beaucoup plus qu’il ne le faudrait, je vais le chercher alors qu’au même âge je laissais Grand Monstrou rentrer tout seul…

Bref, plus le grand entre dans la pré-adolescence plus je « gagatise » mon petit bonhomme… ( du verbe gagatiser, j’invente des mots si je veux).

Rhooo ça va, je sais que c’est mal, je sais que je ne lui rends pas service, je sais qu’il en a marre que je lui réclame toujours des câlins mais bon …

J’ai 43 ans, je ne serais jamais infirmière, jamais Docteur Schweitzer, jamais une grande publicitaire,  jamais écrivain, et surtout surtout, je n’aurais plus jamais de bébé et les miens grandissent bien trop vite !

Alors si rétrécir mon « Petit » me permets de faire le deuil de tout ce que je ne serais jamais ou plus jamais : let it be et tant pis pour l’autonomie, elle reviendra bien un jour ou l’autre ( ou pas hein … si ça se trouve je vais le transformer en Tanguy).

 

Et ça c’est cadeau : 4 ans et demi ( s’il avait pu rester comme ça, bouhouhou)

 

 

Be Sociable, Share!

8 réflexions sur « J’ai rétréci mon fils ! »

  1. génial ce petit film !!!!!
    Allez, laisse le grandir, ce « petit », et tu seras aussi très fière de ce qu’il deviendra !
    et puis, un jour, il y aura d’autres « petits » qui seront là, et tu pourras à nouveau « gagatiser » (oui, moi aussi je le connais ce verbe du 1er groupe ! 😉 ) (OK, je sors :p )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *