Incontournable de la rentrée littéraire : la série des U4

U4 c’est un très vilain virus qui décime toute la population, adultes, enfants à l’exception des adolescents qui se retrouvent dans un monde bouleversé, sans règles, sans électricité et peut-être sans avenir.

Mais U4 c’est aussi une écriture à 4 mains, quatre auteurs, quatre tomes, chacun son héros, la même trame, la même histoire racontée différemment, dans un angle différent et avec une fin différente puisque chaque auteur suit son propre héros. Ce projet un peu fou, en tout cas très audacieux et créatif, est né lors d’un salon en 2013 alors qu’ils étaient tous réunis. Autant vous dire que lorsque j’ai entendu parler de ce concept j’ai totalement craqué et attendu avec impatience la sortie des 4 tomes le 27 Août dernier.

« Dans un monde post-apocalyptique où seuls les adolescents ont survécu, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ? » ( Source Nathan/Syros)

C’est pour chacun des quatre héros, le début du voyage mais c’est aussi le début de notre voyage parmi les 4 différentes plumes, éditées dans deux maisons d’éditions différentes Syros et Nathan, mais tous publiés en même temps avec déjà un beau succès parmi les lecteurs.

Yves Grevet nous narrera l’aventure de Koridwen, et je trépigne d’impatience car je suis une grand fan de Méto et de Nox qu’il a publié précédemment.

Carole Trébor nous présentera Jules que j’ai hâte de rencontrer avec plus de détails que dans le U4 que j’ai déjà lu.

Vincent Villemot lui, a adopté le personnage de Stéphane une jeune fille très particulière qui est sûre que si certains des adultes ont survécu, son père, éminent épidémiologiste en fait partie. Elle attend donc qu’il revienne la chercher avant de se lancer comme les autres vers le fameux rendez-vous à Paris qui le fera tous se rencontrer.

Et enfin,  Florence Hinckel nous présente Yannis qui : « vit à Marseille et donc les parents et la petite sœur sont morts. Maintenant il voit leurs fantômes un peu partout -peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. »

yannis16€90

 Editions Syros/Nathan

Dès 14 ans

 

Je l’ai juste dévoré ce livre, la situation est poignante, on souffre avec Yannis, on a envie de le consoler, de le protéger de tous ces dangers qu’il doit affronter sur son long trajet. Je me suis également beaucoup attendrie et inquiétée au sujet du chien Happy.

Yannis est donc le personnage principal, mais on fait la connaissance des trois autres protagonistes, particulièrement Stephane qui intervient assez rapidement dans l’opus « Yannis ».

C’est un livre qui séduira les adolescents évidemment mais aussi les adultes car derrière le scénario catastrophe, on est tous amenés à se demander ce que l’on aurait fait dans cette situation et comment reconstruire le monde …

Je crève d’impatience de lire les trois autres et je pense que dès que je les aurai en main, je ne serai plus là pour personne ! L’avantage c’est qu’on peut les lire dans n’importe quel ordre.

Je terminerai avec un mot de Florence Hinckel sur Yannis : «  L’indépendance de Yannis, son besoin de liberté et la découverte de ce que la nature peu offrir lui feront peu à peu entrevoir que le monde lui appartient, à lui et à tous les survivants de sa générations, et qu’un nouvel avenir est à inventer, proche de la terre nourricière et de valeurs simples et fondamentales« .

 

U4 est donc mon gros coup de cœur de la rentrée littéraire.

 

*Livre offert merci Nathan.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!

2 réflexions au sujet de « Incontournable de la rentrée littéraire : la série des U4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *