Ils sont fous ces humains #2

Je n’ai pas osé le dire dans le titre mais je pense que je vis chez des débiles mentaux !

Dès mon arrivée dans cette famille, j’avais clairement fait comprendre à tout le monde, (à grand renfort de bouffage de feuille et de renversage de terre) que je détestais les plantes d’intérieur.

A priori ils avaient plutôt pas mal compris le message, le vilain ficus de l’entrée a été déplacé, les autres plantes moches et méchantes aussi : j’avais gagné !

Et puis samedi, je ne sais pas ce qui leur a pris, ils ont carrément ramené un arbre dans la maison !! Oui vous avez bien lu : un arbre !!!!

J’ai d’abord été estomaquée par cette stupide action, j’ai tenté de leur expliquer que les arbres c’était dehors, mais visiblement ils sont totalement attardés, les enfants piaillaient de joie devant l’arbre, et comble de la provocation, mon maitre a déplacé mon panier pour poser son gros machin piquant.

Alors là j’ai dit non, déplacer mon panier (dans lequel je ne dors pas) même de quelques centimètres, c’était HORS DE QUESTION.

La guerre était déclarée et au péril de mes délicates gencives j’ai commencé à dévorer l’intrus !

Ils m’ont fâchée, disputée, envoyée au panier … mais bien sûr le fameux panier qui n’était plus à sa place… j’ai redoublé de colère et aboyé mon mécontentement.

Ma maitresse chérie qui ce jour là se déplaçait constamment avec une bassine à la main ( elle est gentille mais des fois elle a de drôle de manies) a essayé de me réconforter, de me calmer et pour lui faire plaisir ( et aussi parce qu’elle puait sacrément du bec) je me suis calmée.

J’ai encore mangé un peu de l’arbre dans la nuit mais je commençais à m’y faire lorsque le lendemain, les garçons et mon maitre ont accroché plein de choses dans l’arbre.

Oubliée ma colère, j’étais folle de joie, en fait cet arbre était un cadeau pour moi, un jouet géant avec des boules qui brillent, des sortes d’écharpes franchement délicieuses des petits personnages en bois absolument malléables et parfait pour mes dents.

J’ai voulu leur montrer ma reconnaissance en tirant de toutes mes forces sur une des écharpes de l’arbre puis en faisant bruyamment rouler les boules au sol, ils se sont fâchés !

(vous remarquerez qu’en plus d’être débiles, ils sont un peu caractériels)

J’ai donc, à mon grand regret, cessé de jouer avec mon « arbre-a-moi-que-j’aime-d’amour-même-s’il-prend-la-place-de-mon-panier » et je suis allée faire une sieste.

C’est pénible l’hiver, la pluie, le froid, car mes maitres ne me sortent presque plus et je dors trop en journée, du coup la nuit je m’ennuie…

Mais maintenant, je ne m’ennuie plus jamais la nuit, j’ai mon grand jouet à moi et rien que la première nuit j’ai éclaté 5 boules, dévoré un père-noel, deux lutins et trois bottes à paillettes ( depuis mes crottes sont à paillettes aussi, je suis une vraie princesse).

Bien évidemment le lendemain matin mon maitre s’est fâché, il a râlé, pesté et balayé (ce qui l’a mis encore plus de mauvaise humeur) car parait-il que :

1 les boules ça coûte cher

2 les boules brisées ça peut faire mal, aux enfants ou à mes papattes.

j’ai donc pris la résolution de ne plus jamais manger de boule EN SA PRESENCE mais je continue la nuit et je les planque sous le canapé quand elles sont complètement défoncées ( vous avouerez que je suis particulièrement intelligente).

Parfois le matin ils trouvent que l’arbre est bizare…. je fais celle qui dort et j’espère que personne ne va regarder sous le canapé …

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures, avec des maitres pareils je me demande ce qu’ils vont bien pouvoir inventer la prochaine fois !

sapinmalaise

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

7 réflexions sur « Ils sont fous ces humains #2 »

  1. je vais te faire rencontrer Jingsy : même s’il n’est pas certain que vous soyez amies (comme leurs maîtresses), vous êtes en tout cas d’accord sur l’utilisation de ce gros joujou qui brille !!! :p

Répondre à Flo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *