Ikigami : Mes dernières 24 heures !

Mais non je ne suis pas en train de vous écrire que je vais me jeter par la fenêtre … De toute façon même si c’était le cas, vu la dose de neige qu’il y a autour de la maison le pire qui puisse m’arriver, serait de me geler les fesses !
C’est en rapport avec le second Manga que j’ai dévoré : IKIGAMI ( préavis de mort) de Motorô Mase
L’ikigami c’est la notification que l’on reçoit au japon lorsqu’il ne nous reste plus que 24 heures à vivre. Car là-bas ils ont mis en place un système de vaccination systématique des enfants ( à tous les coups c’est eux qui nous ont refourgué M’ame Bachelot !!) et un petit pourcentage d’entre eux ne dépassera pas les 25 ans ! pourquoi  ? Parce que, dans certains vaccins a été ajouté une capsule qui provoque la mort par infarctus. L’argument principal de l’état c’est la « prospérité nationale » ( sgroumpf) et le fait qu’avec un tel couperet sur la tête on est obligé de bien vivre sa vie, bien étudier, être bon … être docile est aussi fortement apprécié dans ce contexte car celui qui oserait critiquer la procédure se verrait immédiatement dénoncé et recevrait la piqûre contenant la capsule dans les heures qui suivent.
L’histoire nous montre donc plusieurs personnes, et leurs diverses réactions face à la réception de l’IKIGAMI.  Précisons que la famille de la personne euthanasiée, recevra une pension compensatrice si et seulement si, le « mourant » n’a pas pété les plombs devant son préavis de mort et commis plusieurs crimes ( assassinat, critique ouverte de l’état..)
On découvre ces jeunes gens à travers le livreur d’Ikigami qui se pose beaucoup de questions sur la validité de ce génocide alléatoire, au point que son supérieur hiérarchique est obligé de le prévenir que s’il doute trop du bien fondé de l’administration autocrate d’une telle capsule il sera piqué à son tour.( parce que c’est bien de ça qu’il s’agit … on pique un certain pourcentage de gens sous couvert de prospérité nationale).
Voici donc un manga fort intéressant donc la terrible fiction nous pousse à la réflexion .
Qu’est-ce que je ferai s’il ne me restait plus que 24 heures ?  Et bien vous le saurez demain …
 Et vous que feriez vous ?   et hop  je «  tague » donc Océane, Sandra et Madame Kévin pour savoir ce qu’elles feraient elles, si elles n’avaient plus que 24 heures à vivre.
A demain donc,  si vous le voulez bien !

Be Sociable, Share!

11 réflexions sur « Ikigami : Mes dernières 24 heures ! »

  1. Je le recommande vivement car malgré le thème, la BD n'est pas du tout noire ou morbide… le graphisme est sympa et puis ça te changerait des Lucky Luke 🙂

  2. rassure moi, ce n'est pas pour les enfants ça ? En tout cas, pour te remonter le moral ….parfait, je comprends ton passage à vide ! Et je ne sais pourquoi ça me rappelle une réalité… pas tellement vieille, dans un pays proche du nôtre !

  3. En effet ça n'est pas pour les enfants, par contre mon " passage à vide " n'a rien à voir avec Ikigami que j'ai lu mi décembre. Comme je le disais plus haut ce n'est pas gai mais ce n'est pas hyper noir non plus , c'est très bien écrit 🙂

  4. pffff ! tu dis que ça me changerait de mes Lucky Luke !?!
    Mais je lis aussi Boule & Bill / Astérix / Gaston Lagaffe ! Tu vois, je diversifie mes horizons 😉

  5. Un thème qui m'intéresse bien !! J'y ai pensé souvent ! Merci du sujet, j'espère que tu aimeras ma réponse, comme je pense apprécier ta reflexion demain alors 🙂

  6. @Flo : arrête de piquer les BD de ton fils !!
    @Océane : maintenant que je lis ton blog régulièrement je suis certaine que j'aimerai ta réponse 🙂

  7. Malheureusement je les ai empruntés à la bibliothèque, mais comme ça tu sais quoi m'offrir pour mon anniversaire Jeffounet 🙂
    d'autant plus que j'ai lu le tome 1 et 2 mais il y a un 3 et un 4 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *