week-end de rêve…

Samedi 9 Juin j’ouvre un œil et je sursaute il est 10h45 !! Un étrange silence règne dans la maison et tout de suite mon cœur s’affole : où sont les enfants ? Comment ai-je pu dormir aussi longtemps ?

A côté de mon réveil, en équilibre sur mon étui à lunettes une enveloppe rose attire mon attention. Ma curiosité grandissante et mon impatience se chargent de déchiqueter cette pauvre enveloppe d’ouvrir délicatement l’enveloppe pour y trouver une carte de Mr Poux :

 Ma Chérie,

 J’ai remarqué que tu étais fatiguée et que tu avais besoin de temps pour toi (10 points pour le sens de l’observation enfin développé ) j’ai emmené les enfants à Disneyland pour le week-end ce qui ne te manquera pas puisque tu n’apprécies pas trop ce parc ( Tu peux même dire que je le déteste).

 Profites-en pour te détendre, ton petit déjeuner est prêt ainsi que ton déjeuner qui t’attend dans le frigo.

 PS : Si tu fais la sieste ne dors pas trop longtemps, la masseuse à domicile arrive à 16h00.

PS2 : Je t’aime

Abasourdie je descends pour trouver un salon et une cuisine impeccablement rangés ( il a dû y passer la nuit : 20 points pour la motivation ), une salade de fruits frais m’attend sur la table ainsi qu’un thermos de café et dans un paquet cadeau, le dernier roman de Camilla Läckberg que je voulais justement acheter.

Je reste estomaquée par tant de douces attentions et je déjeune tranquillement dans le SILENCE, en commençant mon roman quand j’aperçois une pile d’enveloppes…

Non seulement mon cher mari a tout rangé mais en plus il a préparé les paiements des factures en cours !! Je me souviens avec émotion de la dernière fois où ça lui est arrivé, nous n’étions pas encore parents, nous vivions aux USA et j’étais rentrée en France un peu avant lui pour aller chez une amie. Il m’avait appelée à 23h30 (14h00 pour lui) pour savoir où je rangeais ces satanées enveloppes… ( dans le bac à légumes m’étais-je retenue de répondre).

Mais cessons là les moqueries, je suis tendresse pour cet homme qui a su voir que j’avais besoin de souffler, besoin de calme et de tranquillité, et qui a tout fait pour me la procurer.

Je traîne dans cette grande maison silencieuse, je m’offre même un bain moi qui ne m’approche des baignoires que pour les récurer ou pour nettoyer mes petits cochons de fils.

Mon déjeuner est effectivement prêt, Mon Poux m’a préparé une énorme salade composée et des petits sablés pour le dessert, j’y ferai honneur plus tard, mon petit déjeuner ayant été plus que tardif.

A 16h15 je frôle l’orgasme sous les mains expertes de la masseuse qui me détend tous les muscles dorsaux de ses doigts de fée et qui, avant de partir, me remet une entrée de ciné ainsi qu’un petit mot doux de Mr Poux.

Je vais aller au ciné et voir un VRAI film sans aucun personnage en pâte à modeler, où s’il est question d’animaux ils seront dans les assiettes d’un grand restaurant mais ce ne sera  ni un dragon ni un âne parlant ( quoique si je choisis mal mon film je risque tout de même de tomber sur un âne en train de réciter son texte…).

Je vais pouvoir me goinfrer de pop-corn puisque je n’aurais aucun exemple à montrer… Je n’irai pas visiter les toilettes en plein milieu du film parce que juste avant le début les monstroux étaient « sûrs et certains » de ne pas avoir envie. Je ne dérangerai pas tout le monde en fouillant dans mon sac pour retrouver ce fichu paquet de kleenex que je suis sûre d’avoir ajouté avant de partir.

je me réjouis à l’avance de ce programme d’adulte célibataire quand soudain j’entends :

«  Chérie lève-toi il faut qu’on vide la chambre de Grand Monstrou, on monte son lit aujourd’hui »

Et là je réalise avec horreur que j’ai juste rêvé ma grasse matinée, mon week-end de tranquillité et qu’à la place on va monter le lit combiné de Grand Monstrou en vitesse car le Poux part en déplacement demain matin et que donc demain non plus je n’aurai pas de grasse matinée…

Je suis un mélange absolument pas harmonieux de désespoir et de frustration… j’envisage de me planquer sous mon oreiller jusqu’à ce que revienne ce magnifique rêve.

Ah si seulement je pouvais partir 3 jours en Thalasso…et là j’implore E-Zabel et thalazur : Sauvez-moi du burn-out parce que là, déçue comme je suis, je suis à deux doigts d’enfermer le Poux et les deux monstroux dans le minuscule rangement du lit-combiné ( qui ouf n’est pas encore monté!).

Be Sociable, Share!

25 réflexions sur « week-end de rêve… »

  1. y-aurait-il une demande cachée ???
    en tout cas, je veux bien dormir près de toi la nuit prochaine pour pouvoir partager un tel rêve…..

  2. Courage béa, d ici quelques temps tu pourras dormir très tard car tu devras aller réveiller les monstroux à 12 h pour qu il daignent faire une apparition dans la maison lol vive les ados !!!

  3. Utopie…mais c’est tellement bon de rêver… Et puis on ne sait jms…tu as bien fait de laisser une trace écrite…laisse lui aussi un petit mot toi aussi en lui copiant le lien de ton billet!!!!!!!!!!!!

  4. Bon alors ma chère Béa…Je viens de me lever il est 9h30 la table du ptit déj tronne toujours dans le salon et les enfants s’entredisputent mais tout va bien mon Homme s’en occupent pour que je prenne mon ptit dej tranquille avant de commencer ma journée sur les chapeaux de roue avec 10H…C’est déjà pas mal non? Par contre j’aime bien l’idée de la masseuse ou du moins de l’ostéo dans mon cas…Gros bisous et il ne faut jamais arreter non pas de rever mais d’avoir des buts…

  5. Arrêtez de « grogner », mesdames !! J’aimerais être à votre place, avec encore mes enfants à m’occuper ; le temps passe vite et bientôt vous serez comme moi, une mamie, qui ne s’ennuie certes pas mais dont les enfants et petits-enfants, loin, trop loin pour certains, ne sont plus une « charge » !! Alors profitez du présent au maximum, même si parfois cela vous semble pesant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *