Epoux de Peste…

A signé pour en chier souffrira ! En silence… ou pas !

Ce soir je ne suis pas là, je fête l’anni du blog de Sandra ( #HBDP2 pour les intimes et les twittos).

Mr Poux a eu l’extrême gentillesse d’accepter ( sinon je divorce, alors c’est oui?) de rentrer plus tôt pour s’occuper des ramener les monstroux à la maison.

 

Hier soir donc nous sommes passés ensemble devant la garderie afin qu’il sache où c’est ( ne vous moquez pas tout de suite, les monstroux n’y sont allés qu’une fois et Mr Poux jamais).

 

Sur le chemin du retour je lui rappelle gentiment qu’il y a judo… 17h30 pour l’un, 18h15 pour l’autre.

 

  • Hein y’a judo mais je ne vais jamais pouvoir travailler moi !
  • Mais si justement, Grand Monstrou a une heure de cours, si tu installes Petit Monstrou devant la télé tu pourras bosser tranquille.
  • Mais heuu, avec tous ces trajets je ne vais jamais pouvoir me concentrer, TU NE TE RENDS PAS COMPTE !

 

( note à moi même : ne pas le taper immédiatement, j’ai besoin qu’il récupère les enfants demain… je pourrais l’étrangler mardi matin)

 

je réponds avec une légère pointe d’ironie (un menhir) : « nooon je ne me rends pas compte, je fais ça toute les semaines depuis deux ans mais je ne me rends pas compte !!! »

 

Et là, mon Poux s’enfonce en me disant : vas chercher la tronçonneuse je ne mérite que ça oui mais toi à ce moment là tu peux faire des trucs où il n’y a pas besoin de se concentrer !

 

A partir de mardi donc je ne serai plus du tout concentrée quand :

 

  • Je gluerai ses manches de chemises afin qu’elles soient impossibles à enfiler,
  • dans mon extrême déconcentration, je renverserai du marc de café dans ses chaussures,
  • je déplacerai son bouton de pantalon de costume afin qu’il soit plus serré,
  • accidentellement je tremperai sa brosse à cheveux dans la farine…

 

Et là je compte sur vous, sur votre créativité déchaînée, pour ajouter tout un tas d’idées de vengeance dans les commentaires.

N’ayez aucune pitié ces sévices ne seront que virtuels… ( quoique !)

 

Je vous laisse je vais me CONCENTRER !

 

Ceci n’est PAS Mr Poux mais son avenir …
Be Sociable, Share!

25 réflexions sur « Epoux de Peste… »

  1. :))) j’ai l’impression de retourner plus de 20 ans en arrière avec mon propre vécu!
    et le soir où il te dit: « quoi, tu sors ?(réu de parents d’élèves) alors que c’est le seul soir où je n’ai pas de réunion? »
    tu as envie de lui faire avaler sa pile de dossiers, et sans un verre d’eau!!!!

  2. Cher Madame la Poison,

    En ma qualité de Président de la SPA (Société des Poux Anonymes)
    Je m’insurge contre ce billet qui est une dénigration déguisée du métier de Poux. Je pense que vous ne vous rendez pas compte des efforts immenses que nous les Poux faisons chaque jour pour l’éducation de nos enfants en plus de notre travail alors que vous passez votre temps à la maison et que vous avez l’outrecuidance de prendre du temps pour vous en allant à des « reunions » avec des copines. Donc oui , nous sommes suffisament concilliant pour accepter vos sorties mais mettre en doute nos capacités de gestion de notre progéniture est proprement scandaleux. Car même célibataire nous nous en sortirions trés bien.

    1. Cher Président de la SPA

      C’est bien là que le bas blesse : vous devez faire « d’immenses efforts » ( je cite) pour parvenir à notre niveau ( et encore) pour éduquer vos enfants.
      Quand à se débrouiller en étant célibataire je n’en doute pas une seconde mais serait-ce la même chose si vous étiez Père-célibataire ?
      Pestouillement !
      Béalapoizon

  3. Poser le fer à repasser sur sa chemise préférée et l’y laisser ?
    « Oublier » de trier son linge avant de le mettre dans la machine à laver, et bien sûr être tellement distraite que tu as mis la température de lavage à 90° ?
    Laisser son repas dans le four allumé ?
    Ne plus te souvenir de l’endroit où tu as rangé ses clés (son portable, ses chaussures, ses caleçons etc) ?

    Les possibilités de « distraction » sont multiples en fait !

  4. Devant cette attaque sexiste et puisqu’il est question d’atteinte à mes affaires personnelles (personne ne touche à ma brosse à cheveux, non mais), je dois sortir de mon habituel devoir de réserve pour répondre.
    Répondre, oui, … mais quoi ? Ce billet ressemble quand même bien à un traquenard, un de ceux où l’on s’enfonce inexorablement quoiqu’on fasse pour essayer de s’en sortir.
    Concentrons nous (pas facile avec les monstroux dans la pièce. J’aurais mieux fait de les emmener au judo ceux-la, finalement) J’ai peu de marge de manœuvre en fait. Nier ? marchera pas… Feindre une folie passagère ? elle sait déjà 🙂 Bon, lançons nous quand même :
    « Ma petite pestouille préférée, je te prie de m’excuser. Je sais bien que tu es concentrée à fond quand tu danses devant l’évier le soir, le baladeur MP3 sur les oreilles, ton éponge à la main en guise de micro, sur les tubes des années 80.
    Je vois bien ta rage de vaincre quand tu te ressources devant ta glace grossissante x5, glorieusement posée sur la table du salon. Aucun doute non plus sur ta concentration quand tu extermines ce pauvre père noel en chocolat, dans ta quête de magnésium et d’inspiration pour ton prochain billet.
    Alors que puis-je faire pour ne pas me faire tronçonner, espèce de sadique… pardon … pour me faire pardonner ces paroles malheureuses ? (qui n’ étaient comme tu le sais qu’une vague tentative pour ne pas emmener les enfants au judo, et que tu as soigneusement détournées en une vile attaque personnelle)
    Au final, je n’ai pas pu bosser, tout occupé que j’étais à écrire cette réponse. Les enfants sont également restés à la maison. Vois ce que tu as fait, mère INDIGNE !
    Sinon, quand est-ce que tu rentres ? Les monstroux et moi, nous t’attendons à la maison… (et tu ne perds rien pour attendre)
    PS : pour les chaussures… le marc de café, si ça retire les odeurs, ça serait peut être pas mal après tout.

    1. Aurais-je touché un point sensible pour que tu sortes ( ENFIN) de ton silence ? 😈

      Tu me demandes ce que tu peux faire pour te faire pardonner ces paroles malheureuses… humm j’ai tout un tas d’idées qui ne sont pas forcément publiables… mais si tu commençais par t’occuper de nouveau de NOS enfants jeudi soir ce serait un bon début !

      je suis ravie de savoir que je suis ta pestouille préférée ( mais qui sont les autres ???)

      Je suis rentrée mais pas toi…

      PS : Pas de souci pour le marc de café j’essaie dès demain 😀
      PS2 : je t’ai imprimé une carte pour te rendre au dojo, elle est accrochée sur le frigo…

    1. C’est malin j’ai l’air dans la tête maintenant… De là à ce que je commette l’irréparrable à l’arrivée du Poux il n’y a qu’un pas !!
      C’est pas moi monsieur l’inspecteur, c’est Bonbon Acidulé qui m’a conditionnée !

    1. Tiens la dame de la garderie que je vois souvent pour gérer l’aide aux devoirs a halluciné quand je lui ai dit que Mr Poux viendrait récupérer les enfants elle a dit  » on croyait que vous n’aviez pas de mari ».

  5. Mouah ah ah !!!!!
    Le poux a de la ressource !!!! Il brandit le drapeau blanc ! Mais il est trop tard Poux ! À moins que dans ton élan tu ne déroules le tapis rouge à ta belle et si ( mais seulement si ! ) la pestouille dans sa GRANDE bonté décide d y poser les pieds, alors nous te ferons grâce de nos idées ô combien ingénieuses pour « améliorer  » ton quotidien .
    Je te salue Poux !

  6. Moi aussi j’ai plein d’autres idées si tu vx…tu ns diras dc si tu pardonnes…ou pas!!
    Et pr jeudi, n’oublie pas de faire à M.Poux une carte pour venir chez moi depuis son boulot…puis d’adapter celle de chez toi au dojo car il faudra qu’il s’y rende depuis ma maison à moi…la route change un tout petit peu…
    Mouhahaha!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *