Dur dur de ne rien faire !

Lundi, je suis allée faire «  craquer » mon vieux dos chez l’ostéopathe et comme à chaque fois je suis ressortie avec beaucoup plus de mobilité mais plus aucune énergie. Comme en plus, le docteur m’a interdit l’aspirateur ( Chouette, c’est donc « Monsieur » qui doit s’en charger ! Vous pourriez  me faire une ordonnance pour Mr Poux ?), et toute activité «  physique » j’ai décidé de ne RIEN faire.

Arrivée à la maison, quelqu’un avait étalé des légos partout ( surement Mr Poux qui a joué avant de partir au travail ), je les ai donc ramassés : 5 mn.

Ce n’est pas parce que j’ai décidé de ne RIEN faire que je vais laisser toutes ces miettes sous la table : un ptit coup de balai ne va pas me faire mal au dos : 5mn

Je monte ranger le livre que j’avais emporté pour la salle d’attente, je refais tous les lits : 6 mn. Comme nous avons une malédiction des bacs à linge sale qui se planquent honteusement  dès que l’un de mes trois hommes se déshabille, j’ai aussi ramassé pyjamas, gilets sales et même une pauvre chaussette privée de sa conjointe : 2 mn.

Je précise, tout de même, que généralement, lorsque les affaires de Mr Poux gisent par terre : je les laisse ! Après tout, un caleçon par terre au milieu de la pièce pallière peut avoir une utilité que j’ignore. Peut-être que Mr Poux a l’intention de faire les poussières avec plus tard ( on peut rêver non ?) , ou alors il le laisse s’aérer pour le reporter ensuite ( GARGLLL).  Je suis très forte à ce jeu là, je peux enjamber une pile entière de chemises jusqu’à ce que Mr Poux à la veille d’une réunion hyper importante vienne me voir penaud :
«  dis, je n’ai plus de chemisette ». 
Là je prend un air d’ange complètement estomaqué
«  mais c’est très surprenant ça mon chéri, j’ai justement fait une machine ce matin et il n’y en avait aucune au sale »
( forcément elles sont en train de faire une maquette du mont dore au milieu du couloir !). N’empêche, ça marche bien, depuis qu’il est parti en chemise, par 40 degrés à l’ombre chez un client à Santa Barbara, Mr Poux arrive beaucoup mieux à localiser le bac à linge.  Il faut bien sûr que je fasse des petites grèves surprises de temps en temps, Mr Poux appelle ça mes «  crises féministes » alors que moi je considère ça comme des «  piqûres de rappel ». Encore une preuve que les hommes ne comprendront jamais les femmes et vice- versa.

Mais bon, ce matin là, toute contente d’avoir récupéré des lombaires en état de marche, j’ai eu pitié et j’ai tout ramassé. Et puis maintenant que nous avons les monstroux je ne peux plus laisser des piles de linge par terre, c’est un très mauvais exemple ( n’est-ce pas mon chéri ?!)

Puisque j’étais là-haut, j’ai remis correctement les livres dans les tables de nuit des monstroux histoire de cacher les histoires que nous venions de lire trois soirs de suite et d’en mettre en évidence de nouvelles : 5 mn.

Tiens, puisqu’aujourd’hui je ne fait RIEN, je vais me faire un ptit masque… OUpsss quelqu’un m’a gentiment laissé de superbes traces de dentifrice dans le lavabo : un ptit coup vite fait : 1 mn.

Les jouets de bains sont tout collants, je vais les faire tremper dans ma solution miracle (vinaigre, liquide vaisselle et huile essentielle), je les rince et les range au bord de la baignoire : 7 mn ( mes enfants ont TROP de jouets de bain)

Je redescends, ( j’ai oublié de faire mon masque), il fait soleil et ce n’est pas parce que j’ai décidé de ne RIEN faire que je vais laisser mon linge pourrir dans le lave- linge : je l’étends dehors : 10 mn. Et justement puisqu’il fait soleil, je vais en profiter pour laver ce pull qui ne passe pas en machine : 5 mn.

Je vais m’offrir un ptit café avant d’aller surfer sur le net puisque je ne fais RIEN. Oups, c’est vrai, comme j’avais rendez-vous juste après avoir déposé les monstroux à l’école, je n’ai pas vidé le lave-vaisselle :  5mn. Cette cafetière est constamment sale,  ça ne va pas me prendre longtemps de la nettoyer avant de faire mon café : 3 mn.

Ca y est , j’ai mon café ! Je vais m’asseoir et lire les dernières nouvelles du monde en prenant mon temps. Zut, j’avais dit que je posterai ce truc ce matin, bon je vais le faire maintenant, je sors le chéquier, les timbres, je prépare l’enveloppe et la pose dans l’entrée. Rooo mais c’est pas vrai ça ! Mes monstroux ont encore lancé leurs chaussons n’importe où : je ramasse, je remets auprès de l’escalier pour qu’on les retrouve ce soir après l’école : 1mn.

Le facteur est passé, je vais donc chercher le courrier et puisque je ne fais RIEN, j’en profite pour vider aussi la boite à lettres  du voisin qui a déménagé et m’a laissé ses clés : 5mn. En revenant, je rentre les poubelles,  et je constate que mon rosier a (encore ! ) besoin d’une taille. Aller, ça va me prendre 5 mn, je sors  le sécateur et je libère l’arbuste de toutes ses roses fanées : 7mn.

Le facteur m’a encore amené une facture, puisque j’ai déjà une lettre à poster, je la paie de suite et je la range immédiatement (sans passer par la case : je prends la poussière une semaine au bout de la table, ça a du bon de ne RIEN faire !). Tiens, ça me fait penser qu’il fallait que je cherche  un truc dans la chemise «  auto », aie, tout est mélangé là-dedans, les factures pour la voiture « playmobil » de Mr Poux et celles pour mon supeeeeerbe véhicule. Je reclasse tout : 5 mn

Me revoilà, presque à proximité de mon ordinateur, je vais ENFIN pouvoir me poser mais BEUURRKK il y a une énorme araignée au plafond. Comme en plus, c’est justement le plafond que j’ai repeint cet été il est hors de question que je l’écrase. Je sors l’aspirateur ( mais non docteur je ne vais pas le passer partout )et je déclare la guerre à cette bestiole qui en plus d’être immonde, est particulièrement rapide. Cette satanée araignée s’est planquée derrière le canapé, c’est raté pour l’option «  pas d’activités physiques aujourd’hui », je tire le canapé (qui est plus lourd que moi le bougre)  et j’aspire partout histoire de rattraper la fugitive !
HOURRA je l’ai eue (non, je ne danse pas la gigue dans mon salon mais je suis ravie…) ! Je retape mon pauvre canapé, ratatiné par les sauts  répétés (bien qu’interdits) de mes Monstroux, et le remets en place : 3 mn. J’enlève le
bac de mon aspi car je SAIS que les araignées ne meurent pas forcément en étant aspirées, je vais aller le vider dehors.

En tant que wonder Mummy, entourée par trois hommes, j’ai une devise ( et oui il en faut !) : « pas de voyage à vide ». Puisque je vais vider mon bac d’aspi, autant emmener aussi la poubelle de «  recyclage ». Chasse à l’araignée : 8 mn, évacuation de la prise et du recyclable : 5 mn.

Ayéééé je vais pouvoir regarder mes  mails et surfer tranquillement. Zut, il nous manque des documents pour ’association de parents d’élèves :  Je réponds à ma collègue et j’écris à la directrice d’école : 5 mn. Toujours pour l’association, je retaille une photo pour mettre sur les documents des élections : 2 mn.

OUpss déjà midi,  je commence à avoir un petit creux, je vais me préparer à déjeuner, tant pis pour les nouvelles, de toutes façon elles sont toujours catastrophiques où délibérément déformées. ( je ne me suis jamais remise du coup du nuage de Tchernobyl qui s’était arrêté pile aux frontières de la France ! Trop fort le nuage ! Et complètement neuneus les présentateurs qui ont annoncé ça au journal de 20H00 !)

C’est fou ça ! je ne me sens pas spécialement reposée, et pourtant ce matin, je n’ai RIEN fait ! Bon cet après-midi c’est décidé, j’arrête de glander !

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *