Dis Maman, comment on fait les bébés ?

Cette question on l’a toutes eue, généralement ça tombe en pleine séance de thé chez votre Tante Adéle, vieille fille particulièrement coincée, où le jour ou vous avez invité votre patron à dîner, la question tombe tel un couperet, entre la poire et le fromage ( la prochaine fois vous prendrez une baby sitter et vous emmènerez ledit patron au resto).

On  a toutes notre façon de répondre ou d’éluder  cette question qui généralement arrive bien avant qu’on s’y soit préparé et bien avant que nos enfants ne soient en âge de comprendre la technicité de la reproduction humaine.

Bien  évidemment la question est arrivée chez moi aussi, bien sûr beaucoup trop tôt, Grand Monstrou avait à peine  3 ans et il voulait savoir comment la dame qu’on croisait tous les matins dans son école avait «  mis le bébé dans son ventre »…

C’était fort tentant de répondre «  ah mais j’en sais rien je la connais pas moi cette dame »  mais je savais que même petits, aucun de mes garçons n’aurait « gobé » ça.

Donc j’ai baratiné un truc du genre «  le Papa et la maman s’aiment très fort (et j’ai pensé, enfin pas forcément) , le Papa serre  la Maman dans ses bras, il lui donne une graine qui avec la graine du ventre de la maman va faire grandir un bébé ».

Et là, une fois que vous aurez fini de vous moquer de moi et de mon « pédalage dans la semoule » pour trouver une version édulcorée de la vérité, vous verrez arriver la question suivante, évidente et  encore plus compliquée…
« Mais comment il met la graine le papa »…

Evitez absolument de répondre «  j’en sais rien je dormais », cette explication ressortira forcément un de ces jours et vous allez vous brouiller avec le Papa…

Vous pouvez prier pour qu’à ce moment là, un énorme lion/éléphant/tigre passe sur le trottoir d’en face pour détourner l’attention de vos enfants (heureusement, ça marche aussi avec un tracteur/vélo/camion).

Ou vous pouvez comme moi,  décider que c’est trop tôt et éluder la question (n’hésitez pas à corrompre vos enfants à coups de bonbons, tours de manège, peinture pour leur faire oublier l’épineux sujet).

N’empêche que même si vous êtes passés maître dans l’art de détourner les sujets, de noyer le poisson, ne vous faites pas d’illusion la question reviendra !  Et il faudra cette fois la traiter, car je suppose que vous n’avez pas envie que vos enfants arrivent au collège en pensant qu’ils sortent directement d’un chou ou qu’ils regardent toutes les petites  abeilles avec des yeux ronds , convaincus qu’elles se baladent toutes avec un stock de spermatozoïdes entre les ailes…

Grâce à mes deux bibliothécaires préférées, j’ai trouvé deux albums très sympas, qui avec beaucoup d’humour, expliquent à notre adorable progéniture ce qu’elle doit savoir.

Le premier : Graine de bébé de Thierry Le Nain et Serge Bloch réponds aux deux questions existentielles : Mais par où passe la petite graine ? et «  Par où passent  les  bébés ».

Le second (qui a vraiment ma préférence) :  Comment on fait les bébés !  de Babette Cole, nous montre deux parents qui se débattent avec la question «  comment on fait les bébés » et qui inventent pour leurs enfants des tas de méthodes aussi  saugrenues qu’impossible à croire ( pâte à bébés, garçons cultivés dans le jardin etc). Si bien qu’à la fin, les enfants ont pitié des leurs ignares de parents et  leur expliquent avec de superbes schémas représentant les différentes positions, ou encore la course des spermatozoïdes, comment ça se passe vraiment.

Deux albums à se procurer absolument  et à garder dans un ptit coin pour le jour où, vous ne pourrez plus éluder les questions de vos enfants.

Pour tout vous dire, après avoir lu ces albums en cachette, (maintenant que Grand Monstrou sait lire je dois tout planquer) je les ai bien vite rangés  parce que la question n’est pas revenue depuis quelques temps et que je ne pense pas  qu’il soit indispensable pour eux  de tout comprendre maintenant ou d’aller expliquer ça à leurs copains de CP ou de moyenne section.

Et vous ? A quel âge avez-vous dû expliquer à vos enfants comment vous les aviez conçus ?


Be Sociable, Share!

24 réflexions sur « Dis Maman, comment on fait les bébés ? »

  1. Bonjour,
    En son temps (ma fille a 22 ans) j’ai dû aussi affronter cette inévitable question. Comme elle n’avait que 3 ans à l’époque, j’ai essayé de m’en sortir le plus simplement mais le plus drôle, c’est quand elle s’est plantée devant son papa (rouge de confusion) et qu’elle lui a dit « tu peux m’expliquer, je suis une femme aussi ».
    Bonne journée

  2. Je crois que je vais aller courir dans une librairie cette semaine :-)!! Merci pour les infos!
    Victor ‘a déjà posé la question, j’ai répondu simplement  » Papa et Maman ont fait un gros câlin, … » il avait l’air satisfait de ma réponse. On ira plus loin que il reviendra avec ses questions!

  3. Moi je pense que c’était autour de 4 ou 5 ans et je leur ai franchement dit que le papa avait des petites graines dans son zizi et qu’il les mettait dans le ventre de la maman en lui faisant des câlins. Le pourquoi du comment est venu plus tard (vers 8-9 ans), et j’ai acheté au plus grand « le guide du zizi sexuel » de Titeuf. Je n’aime pas Titeuf en général, mais il faut admettre que ce livre-là est fort bien fait !

  4. Acheter les livres c’est bien, les laisser à disposition c’est mieux. Les enfants peuvent pressentir que la question est gênante, ils apprécieront d’avoir dans leurs bibliothèques des livres répondant à leurs interrogations à condition que ces livres soient assez clairs , adaptés à leur âge et vous plaisent. Le choix doit être minutieux car les explications doivent être claires sans heurter.

    On peut détourner le « problème » avec des encyclopédies du corps humain, il y a toujours un chapitre consacré à l’éducation sexuelle, pages très consultées.

    Je me souviens d’avoir parfois retrouvé dans les cartables de mes enfants ce type de livres, des preuves qu’ils emportaient à l’école, sans m’en parler, pour leurs copains, qui disaient que des bêtises dans la cour! A la maison ces livres étaient souvent consultés par des enfants d’amis. J’étais un peu ennuyée mais cela voulait dire que les interrogations des enfants étaient là, j’en parlais alors aux mamans.

    Les livres mis à disposition ne sont pas toujours lu, vos enfants les liront, ou pas et viendront vous en parler ou pas. A nous de respecter leurs pudeurs. Les enfants n’ont pas forcément envie de parler avec leurs parents des choses de la vie, mais les papotages de la cour d’école dès la maternelle sont à redouter, parfois.

    Après tout, on leur achète bien des bouquins sur « Comment on fait du pain? » « Comment l’univers a été créé », sans que forcément ils nous aient posé la question, ils ne s’étonneront pas plus.

  5. Mille Mercis Béa…..effectivement, c’est très intéressant de savoir comment élucider cette question……qui je pense ne va pas tarder à pointer le bout de son Nez 😉
    J’étais ces derniers temps dans des sujets plus graves (pourquoi on meurt….c’est quoi la mort….) et les bibliothécaires du village m’ont aussi été d’un grand secours…..en espérant que ce sujet bien plus gai de la vie prenne le pas sur celui de la disparition….

    Bisous et bonne semaine

  6. Nous on a paulo le sperme (traduction the « where willy went »). Tres bien fait et tres explicite et mignon. Offert par une copine francaise et ca a permis a Anatol d’assouvir sa soif de savoir. On lui a fait le coup du calin petit graine du papa, etc.REponse du gamin: Dis maman, pap pour mettre sa graine dans ton ventre, il a fait un trou? Ca t’a pas fait mal au moins…
    Bref une bonne explication est meilleure que beaucoup d’interrogation. En plus quand les bouquins sont bien fait, faut pas s’en priver.

  7. pour ma part, c’est le Grand Lu qui, après un cours en classe dans lequel il a découvert que les oeufs sortaient du derrière de la poule, m’a demandé par où il sort le BB : j’ai répondu « par un trou spécial entre le trou du pipi et le trou du caca ! ». Ça les a à la fois dégoûté mais aussi écroulé de rire !
    Depuis, je n’ai plus eu de question, mais je crois qu’ils savent….

  8. tu me rappelles l’époque où les miens avaient environ 11-12 ans, lorsqu’est sorti le « guide du zizi sexuel ». Qu’est-ce qu’ils ont pu se bidonner niaisement (ok, 11-12 ans, c’est l’âge un peu cul-cul à ce niveau là)

  9. ma fille ainée m’a posé la question lorsqu’elle avait environ 7 ans (c’est une rêveuse je crois qu’elle n’y avait pas songé avant), je l’ai envoyée sur son père qui lui a expliqué. Elle se marrait, trouvait ça franchement rigolo ! Pour son frère et sa soeur on n’a pas eu de question, je crois que c’est à elle qu’ils se sont adressés, ça m’a bien arrangée …

  10. Le grand a pose la question il n y a pas longtemps pour savoir ciment les bébés faisaient pour sortir…… Et bien je lui ai répondu la vérité, mais c est vrai que c est pas facile de répondre!!! Je garde les titres des livres en reserves pour le jour ou il pense a l étape précédente lol

  11. Lorsque j’étais enceinte du 3ème, j’ai bien dû fournir quelques explications aux ainés de 4 et 6 ans surtout que le mythe du « Il va sortir par le nombril » n’a pas manqué d’arriver.
    A ce propos, Titeuf sort au ciné demain, quelqu’un sait si cela va être « sexuel »?

  12. Le coup du câlin, j’y ai eu droit aussi, avec un bouquin très bien fait pour l’époque (début des années 70), pas illustré avec des dessins mais carrément avec des photos, genre roman-photo, et commenté par un médecin (c’était l’histoire d’un jeune couple depuis sa rencontre, mariage puis arrivée du premier enfant). Il y expliquait notammen tl’utérus, le développement de l’embryon, etc. Mais LA question essentielle, le comment du pourquoi de la graine qui arrive dans le ventre, toussa, ça ça restait de l’ordre du câlin, style « le papa et la maman se donnent beaucoup d’amour » et hop… C’est donc resté un mystère relativement longtemps pour moi. Mais ça ne m’a pas traumatisé pour autant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *