Deux thrillers pour l’été

Je lis rarement des policiers car je suis beaucoup trop curieuse et je ne peux pas les refermer et lire jusqu’à 3 ou 4 heures du matin à mon âge avancé est une très mauvaise idée dans l’année.

L’été par contre j’en emprunte toujours pour Mr Poux et cette fois, je lui en ai piqué deux que je vous recommande vivement !

41lCekxmxOL

Black Out de Mark Elsberg est mon grand coup de cœur de l’été.

 

Tout commence par une, puis plusieurs pannes d’électricité un peu partout en Europe. Bien sûr on pense d’abord à une défaillance technique, on regrette le chauffage, la lumière, l’accès à internet.

Et puis lorsque cela commence à durer on réalise les impacts beaucoup plus dramatiques que le confort personnel. Les hopitaux qui ne peuvent plus assurer les soins, les denrée périmées faute de transport, la mort certaines de tous les élevages fautes de « traite » ou de soins ou de nourriture, et bien sûr les accidents nucléaires dus au fait que les centrale n’ont pas de système de sécurité suffisamment puissant pour pallier à plusieurs jour de pénurie d’électricité (sic).

Monzano, ancien Hacker découvre rapidement que les programmes des compteurs électriques ont tous été piratés, il suspecte donc une malveillance, voire une attaque terroriste, s’en suit une enquête passionnante sur fond de fin du monde pour découvrir qui se cache derrière tout cela et surtout comment retrouver cette électricité qui nous est si chère. ( sans jeu de mots quoique).

C’est extrêmement bien ficelé et en même temps ça fait froid dans le dos. Je ne suis pas spécialement une activiste anti-nucléaire mais j’aimerais vraiment que chaque membre de notre gouvernement lise ce roman qui comme « Ravage » en son temps a un petit goût de  » Et si cela arrivait pour de vrai ? ».

Une lecture pleine de plaisir donc mais aussi matière à réfléchir, sommes nous équipés pour faire face à une telle situation ?

81P-U3uZbUL

Scène de crime virtuelle de Peter May est moins récent que Black Out puisqu’il est sorti en 2013 mais je l’avais raté.

OUF je l’ai découvert cet été et lui aussi je l’ai dévoré. Mickael Kapinsky doit reprendre son travail à la police scientifique alors qu’il souffre toujours de la mort de sa femme, qu’il croule sous les dettes et les soucis. La première enquète le conduit dans l’univers parallèle, vituel de second life, un jeu très populaire où des millions de gens se créent des avatars et une nouvelle vie dans des îles magnifiques, des décors époustouflant. Dans second life on peut être qui on veut, rencontrer des gens, il y a beaucoup de sexe virtuel mais surtout il y a des morts ce qui n’était absolument pas prévu par les créateur du jeu.

Peter May nous emmène dans un monde virtuel qui va s’emmêler avec le monde réel pour une enquête haletante ou l’on retiendra notre souffle jusqu’au bout, inquiet pour notre héros et incapable de deviner l’issue.

A noter que Second Life existe vraiment même s’il a beaucoup moins de succès qu’au début.

Voici donc mes deux coups de cœur policiers de l’été, si vous avez des suggestions je suis toute ouïe !

 

Be Sociable, Share!

Une réflexion au sujet de « Deux thrillers pour l’été »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *