Conquis par la Reine des Neiges

120x160_affiche LRN

 

Depuis que nous en avions vu quelques extraits lors de la projection de Planes, les monstroux me harcelaient régulièrement pour savoir quand nous irions voir la Reine des neiges.

J’avoue que je redoutais un peu le côté princesse gnangnan, histoire d’amour avec beaucoup beaucoup de chants… J’avais peur que mes garçons soient déçus parce que généralement les princesses ils leur lancent des tonnes de playmobils à la tête et les décapitent à coup de pistolet nerf…

Mais PAS DU TOUT ! Ils ont adoré et moi j’ai ravalé mes préjugés !

 

Le pitch : « Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven, à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…

En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas… Anna et Kristoff vont devoir rivaliser de courage et d’inventivité pour survivre et sauver le royaume du chaos… »

(source: Disney)

La_Reine_Des_Neiges_Elsa

 

En fait, il n’y a pas de princesse gnangnan, par contre on en a deux pour le prix d’une avec deux personnalités aussi différentes qu’intéressantes. J’ai beaucoup aimé le caractère espiègle et volontaire d’Anna, la petite sœur d’Elsa qui elle lutte depuis toujours contre les pouvoirs qui l’envahissent et l’handicapent.

 

Absolument tous les personnages sont attachants ( même le « méchant » avec sa perruque volante). Il y a bien sûr Olaf, le bonhomme de neige qui rève de soleil, formidablement interprété par Dany Boon, mais il y a aussi Sven le renne, qu’on a juste envie de câliner et dont l’intervention dans la dernière partie du film nous prouve qu’il est effectivement dotés de nombreuses qualités. ( Note à l’intention de Mr Poux : puisqu’on ne peut pas avoir de chien, pourrait-on adopter un Renne ? Même qu’on l’appelerait Sven).

La_Reine_Des_Neiges_Olaf

Les chansons sont superbes et bien que très présentes, ça ne m’a pas du tout gênée tant c’était parfaitement intégré au film et aux magnifiques décors. Parce que oui, c’est un vrai Disney avec tous les bons ingrédients et un graphisme extrêmement soigné et féérique. Je ne pensais pas qu’on pouvait créer de si beaux tableaux avec juste de la glace, Disney l’a fait.

 

On a rit, on a retenu notre souffle, on a adoré et la question de Petit Monstrou ce matin en partant à l’école vous le prouve : «  dis Maman, quand-est-ce qu’on retournera voir la Reine des neiges ? ». (juste pour info : on l’a vu hier)

 

C’est un film qui plaira aux petits comme aux grands, je pense notamment à certaines de mes amies qui ont des enfants avec un grand écart d’age : pas de souci, ça plaira à tout le monde.

logo titre LRN

 

Et sinon juste avant la projection nous avons eu une belle surprise, au Grand Rex ils ont fait les choses en grand ( je sais elle est facile), nous avons eu un magnifique spectacle : la Reine des eaux.

 

Jets d’eau, musique, jeux de lumière et même feu nous ont tenus en haleine ou même fait rire pendant une quinzaine de minutes. On y retrouve les personnages du film en « néon » qui dansent sur des musiques récentes, tout le superbe cinéma a été utilisé pour faire des jeux de jets d’eau et il a même neigé sur une partie du public : autant vous dire qu’entre les musiques entrainantes et toutes ces suprises, la salle était déchainée.

 

Merci donc au Grand Rex et au disney social club pour les invitations.

Be Sociable, Share!

2 réflexions sur « Conquis par la Reine des Neiges »

  1. moi, du moment qu’on retrouve les ingrédients princesse / amoureux / méchant, ça me convient… je n’ai plus qu’à demander aux enfants « alors, c’est quand qu’on y va ? » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *