Concours Madame le Figaro : j’ai participé mais…

 

 

Il y a quelques temps, j’ai reçu comme beaucoup de blogueuses, un mail de Madame Le Figaro pour me proposer de participer au concours « blogueuses Madame ». J’ai commencé par tiquer et me dire que ce genre de trucs avec votes à la fin ce n’était pas mon truc. ( Comme quoi la première idée est souvent la bonne)

Et puis un billet d’une blogueuse que j’apprécie beaucoup ( vas-y clique pour savoir qui c’est mais reviens vite) racontait qu’elle n’arrivait pas à trouver quel billet proposer pour participer, le principe étant de « postuler » avec un de nos meilleurs billets et de voir si on était sélectionnée ou non.

Là, c’est mon côté joueur qui s’est réveillé parce que ça  me paraissait impossible qu’une blogueuse aussi douée qu’elle, ne trouve rien à envoyer. Qu’elle ait l’embarras du choix de bons billets m’aurait paru normal, qu’elle se dise que rien n’était assez bien ça me perturbait. Et la grande prétentieuse qe je suis s’est dit «  roo mais c’est pas possible, tiens, même moi j’aurais quelques bons billets à proposer ».

Et avant de m’endormir, je pensais à ceux que je pourrais envoyer, sérieusement, il y en a au moins 11,5 sur les quelques 400 du blogs dont je suis contente ! Et donc, très sure de moi, le lendemain après avoir vérifié qu’il était encore temps de postuler, je relis THE billet dont j’étais sûre et certaine qu’il était mon préféré… NUL !

Pas de panique, comme dit plus haut j’en avais donc encore 10,5 à présenter. Mais tous me paraissaient : « Nul/Mou/Baclé/incomplet/Mais bordel qu’est-ce qui m’a pris d’écrire ça ? » (Retenez bien l’enchainement de qualificatifs, ça pourrait revenir).

Une heure plus tard, le front perlé d’une sueur d’anxiété, je cliquais compulsivement sur tous mes billets, les vieux, les récents, les moins commentés, les plus commentés… tout était… « Nul/Mou/Baclé/incomplet/Mais bordel qu’est-ce qui m’a pris d’écrire ça ? ».

Après avoir hésité à balancer l’intégralité de mon blog à la poubelle, je me suis ressaisie, drapée dans mon égo, jusque là malmené, et je me suis dit «  ce blog est mon troisième bébé, mon exutoire, mon échapatoire, je vais trouver un texte à envoyer et s’ils ne l’aiment pas chez Figaro, je m’en foutrai, après tout je suis une Peste et j’assume ».

J’ai envoyé ça…  un des rares textes que j’aime encore….

La sélection devait avoir lieu le 15 mars…RIEN… le 17 Mars on reçoit un mail qui annonce la décision pour le 4 Avril…. Le 4 Avril : RIEN aucune information, nada, nothing, quedal. C’est finalement le 9 Avril que Madame le Figaro a publié les finalistes,  pas de pot j’étais en Chine je n’ai rien vu mais mon amie Carole veillait au grain et m’a prévenue.

Alors parlons peu, mais parlons bien, ça a flatté mon petit égo de faire partie des finalistes, je ne vais pas vous mentir, ça fait vachement plaisir.

Et puis on nous a envoyé le thème qu’il faudrait aborder : « festival »…

Premier écueil : j’étais en Chine, trop de beaux endroits à visiter pour réfléchir ou écrire

Second écueil : retour en pleine période de vacances des monstroux, donc toujours  pas le temps d’écrire.

Troisième et dernier écueil mais non le moindre : je ne sais pas écrire sous pression, ou sur commande. Ca m’arrive parfois, mais j’ai du mal.

Alors j’ai renvoyé un texte… aller on répète avec moi : « Nul/Mou/Baclé/incomplet/Mais bordel qu’est-ce qui m’a pris d’écrire ça ? » ( c’est bien, vous avez retenu)

Si Freud était là il analyserait surement le fait que je persiste à me saborder en produisant des trucs que je n’aime pas, juste pour me dire ensuite «  ouais mais bon, j’avais pas forcé… »

Heureusement, comme dirait Grand Monstrou, Freud est «  un petit peu mort » et donc il n’analyse rien du tout.

Et  puis est arrivée la partie finale : les votes… Aucune information là non plus, l’interface de vote a été mise en place sans qu’on soit informés de quoi que ce soit : modalités, durée…

C’est encore Carole qui m’a prévenue ( je vais l’appeler Coach à force) et qui m’a dit « fonce, fais un billet, fais de la pub ».

Donc hier (édit : lundi soir), j’ai partagé le lien sur facebook, twitter et j’ai été très touchée du soutien que j’ai reçu de beaucoup de blogueuses (que je « connais » ou pas d’ailleurs) et de non blogueuses .

Mais ce matin ( edit : mardi) je suis allée à la bibliothèque, j’y suis restée environ une heure trente et à mon retour l’une des candidates avait doublé ses votes. Plus de 200 votes en 1h30, que voulez-vous que j’y fasse ?

Ah oui, en rentrant aussi, j’avais enfin un mail de la rédaction que les votes étaient ouverts et seraient clôturés le 5 juin prochain.

Alors voilà, vous pouvez voter mais ne comptez pas sur moi pour venir vos harceler pour le faire chaque jour, pour voter de votre bureau, de votre caravane, de vos WC, de chez votre belle-mère…NAN

Si Freud était là, il analyserait surement le fait que je jette l’éponge avant même d’avoir commencé alors que je savais qu’il y aurait cette partie «  votes ».

Heureusement comme dirait  Petit Monstrou, Freud est «  complètement mort » alors il n’analyse rien du tout.

Et moi je préfère vous faire rire, sourire, partager mes grognements et mes bêtises  sur ce blog plutôt que de faire du tapage partout pour obtenir quelques votes supplémentaires dans un concours dont le règlement est d’une opacité telle qu’à la fin, la rédaction fera de toute façon ce qu’elle voudra, et choisira qui elle voudra.

Je remercie tous ceux qui ont déjà voté pour moi et partagé le lien de vote, je n’appelle pas au non vote, je dis juste que je ne jouerai pas ce jeu là.

Merci à ceux qui m’auront lue jusqu’au bout.

Edit de mercredi : ah quand je vous disais qu’il y avait un truc qui clochait avec ce système de vote, hier soir alors que ce billet attendait patiemment d’être publié ce matin, les votes ont été suspendus, parce que la rédaction s’est rendu compte qu’il y avait des abus… quand je vous disais que c’était pas clair cette histoire… ça me confirme le fait que je ne veux pas me « prostituer » et faire du tapage sur les réseaux sociaux juste pour aller assister à la conférence de rédaction de Madame le Figaro… ( Si encore c’était Charlie Hebdo …)


Be Sociable, Share!

49 réflexions sur « Concours Madame le Figaro : j’ai participé mais… »

    1. je garde un gout très amer de ma brève participation au concours « cosmo » qui s’est transformé en foire d’empoigne et où le règlement changeait selon le sens du vent…
      Je pensais que là ce serait différent,mais non 🙁

  1. Ah bein je ne suis pas que blonde !!! quand j’ai voulu aller voter hier le lien ne fonctionnait plus !!!
    Je pense que tu n’as pas besoin de la reconnaissance de Mme Figaro ou autre, ce blog est génial, tu as une facilité d’écriture, c’est toujours varié et différent, agréable à lire, amusant, bref, ici on s’éclate et on revient et si tu as eu du mal à trouver un billet c’est parce qu’ils sont pratiquement tous excellents.
    Bon allez, je m’en vais voter….. à plus !!!

  2. Pour ça que le lien marchait pas…
    Ces trucs à votes ça me fout le bourdon.
    Ce n’est pas forcément le mieux écrit, le plus drôle mais celui qui aura, en partie, le plus de copains et de persévérance à l’appel aux dons.
    Bon ben je vais voir ça quand même 😉

  3. Encore un truc mal foutu.
    J’ai voté pour toi mais ce sont toujours les mêmes qui sont en haut du panier.
    j’ai postulé au concours mais je n’ai pas été retenue, tu peux voter pour moi;
    En tous les cas, je dis bravo

  4. Coucou,

    Je n’avais pas participé non plus (pour la même raison – votes du public ET contenu du magazine :))

    et j’avoue oublier systématiquement d’aller voter.
    Mais ton blog est chouette, je crois que c’est l’essentiel.

    Merci d’écrire et merci d’être là !

    Bises

  5. Oh hé poulette, t’as fini de t’auto-flageller en public ? Le dénigrement en public, les psys, qu’ils soient de telle ou telle « école » en ferait quelques séances. bisous.

  6. Je n’ai pas la prétention d ‘avoir de supers billets à proposer mais franchement, ce n’est pas la raison pour laquelle je ne voulais pas participer au concours. C’est exactement pour les histoires de vote qui me sortent des trous du nez… Pareil pour Elle, j’ai complètement passé sous silence le fait que mon blog a été sélectionné dans le top 10 des blogs de maman pour ne pas avoir à demander aux gens de voter pour moi….
    Mais sache que, vote ou pas vote, j’aime beaucoup ta plume de petite « peste » et justement le billet vengeance programmée est topissime !
    Bon, tout ceci pour dire que ça ne n’empêcherait pas de voter pour toi deux fois par jour: au bureau et à la maison !

  7. Et voilà, dès qu’il y a un concours à vote, rien en va plus!!!! Je suis ravie en tout cas de t’avoir un peu « poussée » à participer, être sélectionnée est quand même bien kiffant!! Alors déjà juste bravo pour cela. tu peux être fière !!!!!

  8. Je partage assez ton état d’esprit, c’est pour ça que je n’ai aps participé. Aucune envie de devoir jouer la concurrence et appeler au vote, pour finalement me faire doubler par des gens qui y passeront leur journée.
    De la même manière, je crois que je vais arrêter les concours avec vote sur le net : tu te casses la tête à faire un truc dans lequel tu t’investit, et au final, il suffit de faire voter toutes sa famille et son chien pour gagner. C’est bof.

  9. Et pourquoi elle m’a pas écrit à moi, cette Madame, comment déjà??? Figaro!!!! C’est pas un nom, ça! C’est un opéra!
    Allez, Poizon, j’ai voté pour toi! Bonne chance 😉

  10. Est-ce qu’on tient un blogue pour se « mesurer » aux autres ? Quel est l’intérêt de participer à ces « classements » et autres concours ? L’essentiel n’est-il pas de se faire plaisir, d’abord et avant tout ?

  11. Ton coach te dis d’arrêter de te dévaloriser!
    c’est clair qu’il y a eu des trucs bizarres dans les votes… c’est chiant ces histoires de vote je suis d’accord, les jurys c’est mieux et tu as déjà passé le test du jury avec succès!
    je vais continuer à voter, on verra bien!

  12. De toutes les façons, c’est toujours la même chose. Dès qu’il y a vote, ce sont ceux avec le plus grand carnet d’adresse qui vont gagner. Je pense que peu de gens votent objectivement pour le meilleur texte ou la meilleure photo mais surtout pour leur pote. Ceci dit, il n’y a pas mort d’homme mais ça créé toujours une petite polémique… Bon, sur ce, je vais aller voter pour toi 🙂 (en fait, je l’ai déjà fait l’autre jour)

  13. tu es ch*** à écrire des trucs « Nul/Mou/Baclé/incomplet/Mais bordel qu’est-ce qui m’a pris d’écrire ça ? » !
    D’ailleurs, c’est pour ça que je viens tous les jours constater si tu t’améliores ou non ! 😉

  14. Repeat after me,

    jeneparticiperaiplusjamaisauxconcoursorganiséspardesmagazinesfémininsquisepayentunbuzzgratossurledosdesblogueusesetorganisentdesconcoursalaconoùcestcellequitrichelemieuxquigagne.

    Enfin,ça, c’est ce que je pense, et je trouve dommage que le talent n’ait rien à voir avec les résultats. Parce que que tu sois dans les finalistes, c’est super, mais maintenant, c’est de ta faculté à fédérer, au mieux, ou à berner les compteurs de votes, au pire, dont dépendent les résultats, non ?

  15. Je remets ma phrase de manière plus lisible, c’est mieux.

    je ne participerai plus jamais aux concours organisés par des magazines féminins qui se payent un buzz gratos sur le dos des blogueuses et organisent des concours à la con où c’est celle qui triche le mieux qui gagne.

    Sans parler des pages vues, pour eux.

    1. Bienvenue Dom 😀
      oui, je vais répéter ta phrase si juste jusqu’à ne plus jamais cliquer sur  » participer » !
      En même temps, je ne fais pas trop de buzz vu que je ne fais pas de tapage pour récolter des votes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *