Comment passer pour une folle…

…auprès de ses collègues !

Derniers achats de Noël, je suis à la Fnac et je cherche des BD pour mon beau-frère. Belle-sœurette m’a conseillé des titres mais j’ai un gros doute sur l’un d’entre eux et oppressée par la foule qui  se (et me) bouscule pour trouver des cadeaux, je ne parviens pas à me souvenir correctement.

Je dégaine mon  téléphone portable mais le rayon livres est au sous-sol et l’on capte très mal. En plus j’ai horreur de téléphoner en public parce que j’adore écouter les sans-gênes qui parlent très fort dans leur téléphone et imaginer sur eux de terribles histoires donc je n’ai pas envie de leur ressembler.

Je m’en voudrais aussi de déranger les clients peu délicats qui lisent des BD entières  au milieu du rayon BD… ( j’ai toujours envie de leur demander si quand ils vont chez le charcutier ils consomment le boudin sur place et rentrent chez eux avec l’emballage !)

Finalement je trouve un petit coin tranquille près de la réserve des employés et je passe mon coup de fil.

« Allo —prénom de Belle-Soeurette— C’est Béa, je te dérange ? »

«  Non pas du tout nous rentrons d’Angers là » ( à noter que dès cet instant j’aurais pu comprendre ma méprise mais non, j’ai trouvé drôle que ma Belle-sœur qui n’a aucun congés pendant les fêtes et qui travaille à Boulogne sur Mer revienne d’Angers, mais bon, des fois elle fait des trucs bizarres Belle-Sœurette…)

«  J’suis à la Fnac, là, je suis embêtée avec le troll de troy, je ne trouve pas le tome 14, juste l’histoire de Waha »

«  L’histoire de quoi ??? » ( oui je parle tout bas je n’ai pas envie que la petite famille qui s’est posée juste à côté de moi participe à ma conversation )

«  L’histoire de Waha ? Tu sais s’il l’a lu ? »

«  Nan, je n’en ai lu aucun moi » ( là je tique un peu parce qu’on les a tous lu les trolls et les Lanfeust dans la famille, mais tant qu’à être complètement hermétique aux indices, je continue à m’enfoncer)

«  Mais —prénom de mon beau-frère— il l’a lu ou pas ? »

« Hein ? Mais pourquoi tu me demandes ça… »

Et là je réalise que cette voix que j’entends si mal ne ressemble pas à celle de ma Belle-soeurette mais au lieu de dire «  heu je pense que je me suis trompée de numéro » je dis bêtement

« Mais c’est pas Belle-Soeurette ? »

« Mais Béa, t’es tombée sur la tête ou quoi ??? »

Grand moment de solitude…je bafouille, je m’explique… même prénom, je me suis plantée dans mon répertoire de téléphone etc… et là, ma collègue de bibliothèque me dit en riant bon ben si ça rappelle je ne décroche pas .

Et en effet je l’ai rappelée  parce qu’il y a trois fois le même prénom dans mon tel, mais trois fois le même numéro ! Ma collègue de bibliothèque a écrabouillé ma belle-sœur dans mon téléphone !

Tiens c’est ce que je lui dirai lorsqu’elle se moquera de moi cet aprem quand je reprendrai mon service : t’as qu’à ne pas avoir un numéro qui bouffe celui des autres !

Parce que bon, ça ne peut absolument pas être une fausse manip de ma part, nous sommes bien d’accord !

Be Sociable, Share!

29 réflexions sur « Comment passer pour une folle… »

  1. T’es prête??Je vais te tuer net!!:D
    J’ai envoyé un texto, en fait un sexto au Camarade, je me suis plantée de n° et là c’est arrivé en vocal sur le téléphone de la secrétaire de ma boite!!!
    Mode: oubliez moi je suis en Tasmanie pour une durée indéterminée on!! »

  2. Un jour, Jean-Michel Ribes, qui cherchait à parler à Buren (excusez du peu) a laissé un message sur mon portable. J’ai rappelé pour prévenir que ce n’était pas le bon numéro et c’est Ribes lui-même qui a répondu. Et moi, totalement professionnelle, au lieu de dire ouahou ouahou, j’ai le numéro de portable de Jean-Michel Ribes, j’ai dit qu’il avait un mauvais numéro pour Buren et j’ai ensuite effacé le numéro de Ribes…

  3. Je ne me résous toujours pas à ce qu’on raconte sa vie et fort dans le métro par exemple, alors je fixe la personne, elle croise mon regard et se détourne, moi je n’ai gagné qu’à être passablement agacé. C’est fou ce que les gens sont sans-gêne. Et dans ces cas-là, j’suis d’assez mauvaise foi, je me dis, ben tant pis pour eux s’ils se font voler leur iPhone, ils l’ont cherché, na.

    Mais sinon, LOL ton histoire. C’est bien, LOL pour un commentaire. Car j’ai LOLé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *