Chouette un tournoi !

–           Tu fais quoi dimanche ?

–           Pff ne m’en parles pas, j’accompagne Grand Monstrou à son premier tournoi de judo je suis « ravie » (ironie puissance 5) !  Mais bon, c’est une fois de temps en temps contrairement au foot où c’est tous les dimanches après-midis !

–          Oui et puis au moins le judo c’est en intérieur !

–          De toute façon les Monstroux sont prévenus, ils n’auront le droit de faire du foot que lorsqu’il y aura des gradins chauffés équipés du wifi dans tous les stades ! ( c’est  peut-être mon côté Mamafunky : je veux bien être dévouée, jouer les «  supportrices » mais à condition d’avoir internet !).

En attendant, le dimanche à 11h15 nous étions tous prêt à accompagner Grand Monstrou à son premier tournoi. Le soleil devait être parti en ballade avec ma motivation car c’est en pataugeant dans de grosses flaques que nous avons rejoint le « dojo » où Papounet avait déjà emmené le grand combattant pour qu’il se mette en kimono.

Et là, moi qui avais œuvré tout l’été pour que Grand Monstrou reste sur sa décision de faire du judo à la rentrée ( tout pour éviter le foot) j’ai réalisé à quel point, justement, je n’avais pas réalisé que… le judo est un sport de COMBAT !

Sous-entendu, des enfants vont essayer de faire chuter mon bébé volontairement sans que je puisse leur arracher  les deux yeux râler dessus parce que c’est le BUT de ce truc sport : mettre l’autre à terre. (sans déconner, vous n’avez pas des devoirs plutôt ?)

Pendant qu’on attends pour  la  « pesée » de nos ptits cochons (comme au marché) apprentis Judokas, j’ai des nausées rien qu’à regarder les grands se secouer, se tirer et se balancer par terre sur le tatami. Purée, ça doit faire hyper mal ce truc ! En plus, franchement ils n’ont fait aucun effort pour leur épargner des bleus, le tatami est un tapis tout plat, à peine rembourré… La moquette de mon salon aux USA , d’environ 10 cm d’épaisseur avec bouclettes ( et acariens inclus) aurait été beaucoup plus adaptée à ce genre d’activité( un peu débile il faut l’avouer) !

Hop, le grand gaillard d’au moins 30 kilos vient de passer par-dessus l’autre fou-furieux qui l’a à moitié déshabillé avant de le balancer… ( note personnelle :  penser à recouvrir ENTIEREMENT Grand Monstrou  de papier bulle planqué sous le kimono avant de le ramener à une telle «  joute »).

Finalement je comprends pourquoi ils les pèsent eux même avant le tournoi parce qu’à ce stade je l’avoue sans mal, j’aurais enlevé sans sourciller 5 kilos à Grand Monstrou pour être sûre qu’il tombe sur des plus petits que lui !

L’heure fatidique approche, Grand Monstrou est impassible, voire même content de retrouver ses copains, je suis verdâtre, malade à l’idée d’assister à ça, en plus ils combattent debout et il me semble que la classe des mini-poussins de Grand-Monstrou n’a jamais fait ça !

En même temps je ne suis pas sûre, j’ai arrêté d’assister aux entrainements depuis que je me suis fait  dessus  dans les gradins pendant qu’un affreux jojo rouait  mon fils de coups de pieds dans la poitrine pour le maintenir à terre (le prof ne regardait pas : un mauvais  point pour lui !).

Ca y est, c’est aux « mini-poussins » de s’échauffer. Les organisateurs sont de grands malades, il y a environ 60 gamins de 6 ans et  ils les font tous courir dans tous les sens sur le tatami : je transpire, c’est sûr ils vont se percuter, mon bébé aura une dent cassée ou le front ouvert : j’attrape mes clés de voiture pour être prête à l’évacuer d’urgence !

L’entrainement est terminé, Grand Monstrou part avec 10 autres mini-poussin pour commencer le tounoi et je me rassure en me disant qu’ils sont tous de la même taille( et certainement du même poids).

Premier combat, un gamin (qui à l’air gentil comme tout) arrache à moitié le kimono de Grand-Monstrou (c’est malin il est tout froissé maintenant),puis le met à terre ( argh je hais ce gosse qui est certainement très mal élevé et  bourré de défauts). Grand Monstrou lui, n’est pas rancunier, il passera tout le temps d’attente de son prochain combat à discuter avec son « bourreau ».

Personnellement j’essaie de me souvenir pourquoi j’ai accepté que  mon tout-petit, mon bébé, la chair de ma chair aille se faire martyriser ainsi sur un tatami !

–          Il y a tout un état d’esprit autour du judo : respect de l’adversaire, de son niveau, salut du tatami, de l’adversaire etc…

–          Je comptais sur le judo pour que Grand Monstrou apprenne à maitriser son agressivité ( takacroire :  ils sont en train de lui donner les armes pour mieux assommer son frère).

–          Quand le prof à expliqué le principe des «  ceintures » j’ai immédiatement réutilisé la chose pour expliquer à Grand Monstrou que lorsqu’il frappe sur son petit frère avec ses dix kilos de plus que lui, c’est comme si je l’envoyais lui, combattre un gars qui a une ceinture noire.

Rien n’y fait, je suis en pleine crise de mauvaise foi, tout ce qui me plaisait dans ce sport me semble aujourd’hui totalement insuffisant pour justifier que de parfaits inconnus agressent ainsi mon fils chéri.

Second combat, je suis au bord du tatami, j’hésite à encourager mon fils : si j’encourage, je vais lui mettre la pression, si je ne le fais pas il va croire que je m’en fous !

Ce combat là dure plus longtemps, Grand Monstrou résiste, il est très concentré et le regard déterminé, il remporte le combat : je n’en peux plus de fierté ! Troisième combat : pareil, Grand Monstrou a une technique très particulière, il laisse l’autre le faire tomber, il le retourne ensuite comme une vieille crêpe moisie et remporte ainsi la victoire ! Na na nanèèèère !

Je ne sais pas si je suis très très contente parce que mon adorable fils à gagné deux combats sur trois ou si c’est parce que c’est enfin terminé ( ça fait quand même deux heures et demi qu’on respire des odeurs de pieds dans ce dojo…) mais j’ai le sourire jusqu’aux oreilles !

En repartant nous admirons la superbe médaille de mon champion mais malgré ma fierté, c’est décidé, l’année prochaine il fera de la danse classique ! (l’avantage c’est qu’il saura déjà balancer les ptits rats !).

Et vous ? Quels sports pour vos enfants ?

Be Sociable, Share!

9 réflexions sur « Chouette un tournoi ! »

  1. Mon homme voudrait que ma fille fasse du judo, après cette lecture j’ai comme un doute 😉 mais n’empêche je pense que ça pourrait lui faire du bien! elle fait de la danse, enfin de l’éveil à…

  2. Tu m’as fait rire ! (Surtout le ‘ils donnent des armes pour assomer le petit fr§re’, j’ai pensé à mes monstrosaures, tout à fait ça)
    Mais tu ne dois pas stresser, ce n’est pas l’apprentissage de la violence, au contraire.
    J’ai pratiqué l’aïkido de 10 à 14 ans, avec un de mes frères. J’ai détesté chaque minute, chaque entraînement, chaque tournoi.
    Mais je peux te dire que j’ai appris à tomber, que j’ai gagné un peu en assurance (moi la brindille terrifiée par tout ce qui bouge) et surtout, j’ai pu me défendre lors d’une agression, j’ai fichu le type à terre – bon j’avoue avoir détalé ensuite, mais on apprend aussi que le courage, c’est également savoir s’incliner.

    Pour répondre à ta question : ils ne sont pas encore en âge, mais j’aimerais en effet un sport de défense, ainsi qu’un sport d’équipe, comme le rugby (mon côté anglo-saxonne – et puis monstrosaure premier est bâti comme une armoire à glace).

  3. je rigolais toute seule en te lisant…Pardon..Je compatis…nannn mais c’est vrai que lorsqu’ils sont petits ça fout la trouille….On a tjrs peur pour eux.
    Bon quand ils sont grands aussi, rassure toi..OU PAS !
    le garçon fait du surf, de l’aviron de l’acrosport et de la boxe taï
    de quoi m’occuper le tête…
    et ma fille ainée 1m59 et 1/2 elle y tient…50 kgs à tout casser elle fait aussi de la boxe taï…elle est impressionnante…mais moi lorsque je la vois..je suis verte, blanche, grise…BREF MALADEEEEEEEEE!!!

  4. pour rappel, ta fillote fait de la danse classique, et ce n’est pas forcément tendre non plus, car il faut apprendre (entre autres) à faire le grand écart, et là, ça ne se fait pas sans mal non plus…

    Dis… heu… sinon, la livraison (hebdomadaire, ça ira ?) de papier-bulle, c’est au dojo ou à chez toi qu’il faut la faire ? 😉

  5. Euh… après 3 années d’école de cirque encadrés par des fumeurs de bedos, elle a fait trois années de gymnastique (après avoir marché sur un fil, la poutre c’était de la rigolade ! lol) Cette fois elle était encadrée par des folles furieuses qui les encourageait à faire un soleil tout en haut des barres parallèles à 3,50 mètres de haut, sans filet, sans rien d’ailleurs avec en plus de la poudre sur les mains pour que ça glisse mieux !!!!!! … Mon sang ne faisait qu’un tour dans les gradins…
    Du coup cette année on a opté pour le tennis…. Pas de coup, pas de risque, hormis celui de s’assommer avec sa raquette les 3 premiers cours… Mais passé cette échéance tout va bien… En plus y’a pas de compet’ pour l’instant !!!! Je crois que j’ai trouvé le sport parfait……. Pour les parents ! lol
    Et le mieux c’est que ma fille de 11 ans adore !!!
    En tous cas, tu m’as bien fait rire de bon matin !

    Fofie
    ( http://www.et-si-on-changeait-le-monde.blogspot.com )

  6. Moi, le mien il en a fait 3 ans , après 2 ans de refus de ma part.
    Les deux premières années, je ne voyais aucune évolution ( il faut dire que lui c’était pour qu’il s’affirme) et ne faisait que se défendre et non attaquer : donc très peu de combats gagnés. l’année dernière, il y a eu un déclic, il essayait d’attaquer. Puis, après ces 3 années, il a eu envie d’essayer autre chose : le tennis de table!…

  7. Alors moi, j’aime pas le judo justement parce que c’est le plus brutal des sports de ce genre.
    Le mien a fait du Karaté pendant plus années et aussi de l’Aïkido pendant 3 ans. Ca c’est vraiment un truc bien et en plus, il n’y a pas de compétition mais uniquement des rencontres inter-club, ce qui enlève tout envie de « j’suis l’plus fort que toi » !!!

  8. Je me suis plier de rire, le judo a ma (faible) connaissance et un bon sport il faut beaucoup de discipline. et la compétition t’apprend
    a perdre et a te surpasser pour gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *