Archives de catégorie : monstroux

La vengeance est un plat qui se mange gras !

 

 

Depuis samedi matin, que dis-je depuis quelques jours, que dis-je, depuis quelques semaines… Petit Monstrou est en mode « purge ».

Il  a bien grandi, progressé, muri, et gagné en autonomie durant cette année  de moyenne section mais môssieur est maintenant persuadé qu’il peut faire sa loi… Et, comme  son père et moi sommes également convaincus de notre bon droit à faire la loi chez nous, forcément ça  « clashe »!

« je te prive de bisous » « t’es vilaine » « Je t’obéirai plus jamais de la vie » me hurle-t-il à la moindre contrariété. J’avoue la première fois, j’avais trouvé cette dernière menace plutôt drôle dans le genre caustique, j’avais même répondu un truc  du genre «  ça ne va pas  me faire beaucoup de changement »…

Mais bon, à la longue c’est un peu usant, irritant voire carrément horripilant : tension 17… patience ratatinée, humour enterré, et numéro de la dass mémorisé « allo, vous pourriez me les prendre pour le week-end, ça éviterait que je fasse un malheur » (Oui, je suis pour une politique de prévention moi Madame !).

A défaut de le frapper en permanence ( ben oui, la fessée c’est mal !), je multiplie les  punitions diverses et bizarres, les menaces, les chantages… Bref, je fais de mon mieux pour me faire entendre par cette tête de bois enfant de 5 ans qui est le mien. (J’avais bien dit au Poux qu’avec nos deux sales caractères, on ne devrait surtout pas se reproduire !)

Ce qui  marche le mieux en ce moment c’est de lui retirer sa balançoire, ça le met hors de lui et je ne passe absolument pas pour une couillonne en extension sur ma chaise en plastique jurant contre les mousquetons qui sont si durs/rouillés/coincés  que je me pète les doigts à chaque fois.

Sauf que là, ça va faire trois semaines qu’il fait mauvais et je n’ai que très peu de moyens  de chantage  en intérieur  puisque la plupart des jouets ont été mis en commun et que si je prive l’un, je prive l’autre…

Pareil pour les sorties, je ne peux que menacer de tout annuler et ma « Purge » le sait très bien, si je le prive de piscine, cela veut dire que personne n’ira puisque je ne peux pas le laisser tout seul.

Samedi matin donc, mon chieur de première adorable bambin nous a pourri la vie pendant tout le concert organisé à la bibliothèque. Grand Monstrou a pu en profiter mais j’ai passé mon temps à faire des allers-retours entre la salle et la cour où se tenait mon boudeur qui ne voulait pas entrer ( et que je ne pouvais pas faire entrer de force sous peine de gêner tout le monde avec ses hurlements de hyène égorgée).

Lorsque nous sommes rentrés, j’étais d’une humeur aussi massacrante que la sienne, fomentant des plans diaboliques (mais légaux ) de vengeance !

Et l’heure de la vengeance est arrivée plus vite que prévu : YESSSSSSSSSSSSSSSSSS !

Samedi soir nous devions dîner au « Mc bof » : j’avais promis et comme Mr Poux était rentré des USA dans l’après midi, cela nous aurait permis de papoter tranquilles pendant que les monstroux profiteraient de l’aire de jeu (notez l’utilisation du passé et vous commencerez à entrevoir la vengeance).

Petit Monstrou me harcèle régulièrement pour y aller, non pas pour la merveilleuse nourriture équilibrée de l’établissement (qu’il absorbe en quantité tellement ridicule qu’il ne risque pas l’obésité) mais grâce à l’attrait de la merdouille en plastique qu’il abandonnera au milieu de mon salon deux jours après du jouet/cadeau du « joyeux repas ».

Au moment de partir, j’ai commis l’inacceptable, moi, mère si exigeante  que c’est très certainement maladif, oui j’avoue, j’ai demandé à Petit Monstrou de mettre lui-même ses baskets et ce « en-moins-d’un-quart-d’heure-merci-beaucoup ». (il a 5 ans bordel !)

Je ne sais pas si c’est le côté ironique de la demande ou l’incongruité que l’on exige encore de lui qu’il mette ses chaussures alors « qu’il les avait déjà mises lui-même ce matin » (hum ! 5 ans donc…)

Môssieur Purge a pété un plomb ( y’a pas d’autre expression) et s’est mis à me passer un savon comme si j’avais commis un crime de lèse-majesté.

En tant normal, j’aurais menacé de tout annuler mais je ne l’aurais bien sûr pas fait pour ne pas punir Grand Monstrou qui lui était prêt, sage : mon digne héritier quoi !

Mais là, Mr Poux étant exceptionnellement présent, il a endossé le mauvais rôle et annoncé à notre Purge ( SON digne héritier) qu’il ne méritait pas d’aller au Mc Bof et que nous irions seuls, Grand Monstrou et moi.

En refermant la porte pour partir dîner en amoureux avec mon ainé, j’ai eu un instant pitié pour Mr Poux, seul avec un enfant hurlant sa colère, prêt à lui faire LA grande scène du deux, et puis j’ai accéléré le pas…

Grand Monstrou et moi sommes partis consommer notre vengeance qui ce soir là était  un repas bien gras !

Avons-nous passé une bonne soirée ? Ça c’est une autre histoire….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sensible (2)

Souvenez-vous, en Janvier, Petit Monstrou avait eu du mal à laisser partir le sapin de Noël, encore récemment il encourageait avec compassion les fleurs du lilas que je coupais. Cet enfant est un grand sensible, malheureusement ça lui joue parfois  des tours… ( et à mon avis ce n’est que le début).

Hier en rentrant de l’école, il jouait tranquillement avec son frère dans le bac à sable, chose suffisamment rare pour que j’ose bouquiner un peu au lieu de les surveiller comme de l’huile sur le feu pour éviter la prochaine cascade ou la prochaine bagarre.

– Maman regarde-moi !

– Beurk mais c’est quoi cette bestiole sur ton nez, enlève ça tout de suite !

– Mais c’est un gentil moustique Maman

– Le gentil moustique il a déjà dû te piquer

– Oui, je l’ai laissé boire le sang de mon bras parce que tu sais Maman, c’est pas pour être méchant qu’il boit notre sang, c’est pour nourrir ses bébés.

– ( Sérieusement, qu’est-ce qu’il lui font fumer à l’école ?) Mais enfin, tu ne te laisses pas piquer exprès, si tu as un insecte sur toi tu le Viiiiiiiiiiiiires ( oui je suis un peu tendue là, vous savez à quel point je déteste les insectes).

– Mais Maman celui-là il était troooooooop mignon !

Résultat ce matin sur le bras, les boutons  étaient énormes et très chauds au point que nous avons demandé conseil au pharmacien qui a été formel « les insectes ne sont pas nos amis, il ne faut pas se laisser piquer ». Petit Monstrou fait une réaction locale importante mais pas inquiétante tant que ça ne s’étale pas à tout le bras.

Heureusement, sur le nez, la vilaine bestiole ( entre le moustique et la mouche) n’a pas eu le temps de trop piquer… on voit à peine le bouton comparé à ceux du bras !

N’empêche, ça vous viendrait à l’idée de vous laisser piquer pour éviter la famine chez les moustiques ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je trouve chouette

Je trouve chouette qu’une fois la lecture du jour terminée, Grand Monstrou refuse de fermer son livre tant qu’il n’a pas lu la suite de l’histoire, ça me rappelle quand j’étais petite, je faisais exactement la même chose.

Je trouve chouette qu’il partage tous les jours son encas du matin avec les copains qui n’en ont pas.

La plupart du temps je trouve chouette qu’il ait de grandes capacités d’argumentation (et de baratin) sauf quand ça se transforme en interminables négociations pour contrer mon autorité.

Je trouve chouette qu’il range son assiette et ses couverts dans le lave-vaisselle ( même si ça veut dire qu’on le suit à la trace grâce aux aliments et gouttes semés sur le chemin)

Je trouve chouette qu’il s’intéresse à tant de choses, qu’il veuille absolument apprendre l’anglais, même si c’est parce qu’il veut un travail où  » on voyage beaucoup » et que je sais que je serai constamment inquiète dès qu’il voyagera.

Je trouve chouette qu’il soit si souple, énergique et sportif, même si ça veut dire qu’il grimpe partout et qu’il m’impose des foots à longueur d’après-midi.

La liste est encore longue, mais vous l’aurez compris, quoi qu’en disent Lucky Sophie et Euréka c’est mon Grand Monstrou le plus chouette, enfin avec Petit Monstrou et Monsieur Poux évidemment !

Si vous aussi vous avez de « chouettes » personnes, trucs, histoires dans votre vie, participez au défi chouette d’Euréka et Lucky Sophie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sorties en famille : pensez à Dealikid ( very bon plan inside)

J’ai  l’honneur de vous présenter Dealikid et son emblématique chien rose «  Deali », les derniers nés du magazine  Bubblemag*.

Dealikid, c’est quoi ?

Une plateforme d’achats groupés entièrement consacrée aux familles, avec chaque semaine des bons plans négociés à -50 % minimum !

Dealikid négocie auprès de ses partenaires une réduction sur une prestation « famille » de minimum 50 %. Celle-ci sera effective dès qu’un nombre minimum d’acheteurs (défini avec le partenaire) sera atteint. L’union des consommateurs fait la force ! Le mieux, c’est encore de tester…

Et là j’en vois au fond qui marmonnent «  bouh c’est un truc comme Groupon… » Que Nenni  mes ami(e)s, c’est effectivement le même principe d’achat groupé, mais il s’effectue grâce aux relations privilégiées entre l’équipe Bubblemag et les entreprises qui proposent des activités pour les familles.

C’est un partenariat basé sur la confiance et le respect des partenaires, n’oublions pas que Bubblemag est LE spécialiste des activités en famille.

On trouve quoi grâce à Dealikid ?

– Des bons plans « chouchous » : massage bébé, yoga femme enceinte, garde d’enfant, séance photo pour la famille avec un pro…

– Des bons plans sortie : spectacles, séjours dans des parcs d’attraction, ateliers artistiques et gourmands…

Dealikid, une offre 100 % famille, 100 % utile

Pour toutes les familles qui souhaitent passer plus de bon temps, en dépensant moins !
Il suffit de s’inscrire gratuitement sur Dealikid pour accéder aux offres et être informé chaque semaine par mail de nos bons plans.

Quand d’autres sites s’éparpillent dans des offres trop disparates, Dealikid n’envoie que des deals ciblés famille, approuvés par notre équipe de dénicheurs.

Le «  Very » bon Dealikid– Vivelespestes :

Si vous commandez un bon plan, une sortie, un massage en arrivant de ce blog, vous remporterez  4 places à Walibi ! Il faut juste préciser le code ultra secret dans la case «  commentaire » de votre commande «  We are vivelespestes » ainsi que si vous souhaitez des places pour Walibi Rhône-Alpes ou Walibi Aquitaine.

C’est pas une bonne nouvelle ça ?

Bon je vous laisse, je vais commander mes entrées pour l’espace Rambouillet, les vacances de printemps approchent, il va falloir occuper les monstroux et Dealikids va épargner mon petit budget !

Et vous ? Vous prévoyez quoi pour les vacances ?

 

* Bubblemag est un  « city magazine parental » qui regroupe des tonnes d’idées pour occuper nos enfants ( sorties, activités, lectures ) mais aussi pour décorer leurs chambres, les habiller, les chouchouter etc.

Billet NON sponsorisé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Cérémonie !

 

 

Hier mon « petit » Monstrou a eu  5 ans et en rentrant de l’école, outre les nombreux coups de fil de la famille et des amis, outre le fait que nous devions vite repartir car j’allais gueuler un bon coup assister au second conseil d’école de l’élémentaire, nous avons procédé à la cérémonie de la « remise des tututes ».

Oui, mon filston avait encore une tutute a 4 ans et 364 jours et alors ??? Je suppose sais qu’il n’ira pas passer son bac avec (le brevet des collèges éventuellement).

Bref, ce jour était grand, mon garçon aussi, il était décidé et nous avons donc procédé à la mise sous enveloppe de tout le stock de tututes pour les envoyer aux enfants pauvres.

Mais les enfants pauvres se moquent bien des vieilles sucettes de mon Monstrou me direz-vous.

Oui, je sais, mais c’était aussi symbolique qu’important pour lui, de passer ce cap  en transmettant ses tututes  adorées à quelqu’un qui en a besoin. A force de leur répéter qu’on ne joue pas avec la nourriture parce qu’il y a des enfants qui n’en ont pas, mes monstroux se sentent très concernés par la pauvreté, et même si ça reste totalement abstrait  pour eux, avec leurs petits moyens et leur drôles d’idées, ils ont envie de partager et je ne vais certainement pas les contredire.

Grand Monstrou a participé car il avait légué les siennes à son frère lorsqu’il avait arrêté et qu’il voulait bien sûr prendre part à la « cérémonie ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autant je donne les habits trop petits, les jouets trop «  bébé », autant les sucettes ça m’embête car même si je sais qu’elles sont propres, qu’elles sont pour les « grands » bébés, je me dis que les Mamans n’en voudront pas… Du coup j’ai planqué l’enveloppe dans un placard, en attendant le moment opportun de les jeter.

Vous les auriez données ou jetées vous ?

Et sinon, la première nuit s’est bien passée, un ptit coup de cafard en se couchant mais comme Petit Monstrou avait passé la soirée avec ses deux copines et le mari de Céline pendant notre réunion, il était bien fatigué… On n’est pas encore tirés d’affaire, j’appréhende un peu les prochaines nuits, le prochain virus…

Mais puisqu’il a réussi toute une nuit sans tutute, nous sommes sur la bonne voie !

Je suis très fière de lui bien sûr mais je ne peux m’empêcher de me dire, avec un petit pincement au coeur, que mes monstroux grandissent un peu plus chaque jour et que je n’y peux rien !

Même pas les supplier de ne pas grandir trop vite… d’ailleurs, à la fin de la cérémonie, j’ai pris ma voix de présentatrice télé et annoncé :  » je  déclare officiellement qu’à partir de ce jours, vous êtes de grands garçons ».

Bien sûr, ça les a ravis, mais une petite voix dans ma tête me répétait « petits enfants : petits soucis, grands enfants : grands… »

Et vous ? Ça vous inquiète de les voir grandir si vite ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

un tag avec une vilaine vacherie dedans !

Maman@home est une grande curieuse, elle m’a taguée et veut savoir plein de choses, (et tu veux pas un Mars aussi ?) mais comme je l’aime beaucoup je vais lui répondre…

1. Pourquoi avez-vous créé un blog ?

A force de passer mes soirées à lire les blogs des autres, et à en découvrir chaque soir de nouveaux, de clics en clics, un jour je suis dit et pourquoi pas moi ?

2. À quel type de blogs participez-vous ?

La plupart des blogs que je lis régulièrement sont des blogs de Mamans mais je lis aussi quelques blogs étiquetés « politique » histoire de rester informée et bien sûr plusieurs blogs « écolos » toujours pour rester informée mais également pour continuer à me lamenter sur le fait que la protection de notre planète ne soit pas une priorité pour nos gouvernants ! ( et pourtant je n’ai jamais voté Vert)

3. Votre marque de maquillage préférée/ Votre marque de voiture préférée ?

Je n’ai aucune marque cosmétique préférée, j’ai le minimum vital dans ma trousse de maquillage, peu importe la marque, d’ailleurs il y a des trucs que je traine depuis des années, c’est dire si je  me maquille souvent…

Attention la vacherie est là !

L’autre jour, je suis allée assister au repas de cantine à l’école de Grand Monstrou pour pouvoir demander à la personne qui nous avait affirmé que tout se passait bien d’arrêter de fumer des bisounours et pointer ce qui n’est absolument pas normal comme de devoir absorber son repas en 21 minutes …

Comme Grand Monstrou commence à être dans «  l’apparence » je me suis faite jolie (enfin je croyais), bien sappée, maquillée et j’avais mis un gros collier comme il les aime. Le soir même, après la douche il me dit «  pourquoi tu ne t’étais pas maquillée comme une maman Classe ? » (et pan, prend ça dans les dents…)

J’ai bredouillé un « heuuu mais je suis maquillée regarde… »

«  oui mais c’est pas comme les mamans qui ont trop la classe »

«  et tu as rangé ta chambre d’abord ? » ( ce gosse aura ma peau c’est sûr ! )

Bref, je n’ai pas de marque cosmétique préférée mais visiblement j’ai besoin de cours de rattrapage… Un ptit sponsor dans le coin pour m’aider ?

Fin ( au moins pour celle-ci ) de la vacherie !

4. Votre marque de vêtement préféré ?

Je m’en fous ! J’suis pas une modeuse d’abord et je déteste faire les boutiques, je n’y vais que contrainte et forcée, ou alors avec super Copine, mais comme elle vit  à 450 km vous pouvez imaginer la fréquence…

Je n’ai aucune difficulté à ressortir d’un magasin de fringues sans rien acheter, par contre lâchez moi  dans une bonne librairie et je vous vide le compte en quelques heures !

5. Votre produit de maquillage indispensable/Votre gadget préféré ?

Si vous attendez une réponse à cette question c’est que vous avez mal lu le 3… remontez donc un peu !

6. Votre couleur favorite ?

Jaune et orange… c’est très grave docteur ?
7. Votre parfum ?

Mon parfum d’amour c’est tendre poison mais pour une raison que j’ignore mais que je trouve absurde, ils ont arrêté de le commercialiser ! j’ai même fait une pétition à ce sujet : https://www.vivelespestes.fr/2010/04/02/poison-davril/ mais je n’ai pas été entendue…

Du coup je suis revenue à mes anciennes amours olfactives et je porte «  Trésor » ce qui franchement ne correspond plus vraiment à la Peste que je suis devenue.
8. Votre film préféré ?

Je crois qu’il est bien clair que ce n’est pas «  les bisounours à la cantine », mais je n’ai pas vraiment de film préféré … Comme beaucoup de mon âge, j’ai adoré les bronzés ( à l’exception du dernier), le film de les Nuls, j’ai aussi beaucoup regardé « point break » mais plus pour me rincer l’œil.

Un film m’a beaucoup touchée ceci dit mais je ne connais pas son titre en Français c’est «  Pay it forward ». ( à voir absolument mais prévoyez vos mouchoirs).


9. Quel pays aimeriez-vous visiter et pourquoi ?

L’Australie, le Kenia, le Pérou, le Chili, la Chine, l’Inde et bien d’autres… Pour leurs paysages, monuments ou animaux mais aussi pour m’ouvrir à d’autres cultures, d’autres façons de penser…  et donc vous l’aurez compris, il faudrait que j’y séjourne un temps certain voir un certain temps pour bien m’imprégner de la culture locale…comme plus haut pour le maquillage, si un gentil sponsor veut m’envoyer en exploration dans l’un de ces pays  je suis partante ! ( quoi on peut rêver non ?)
g10. Quel serait le monde du travail idéal pour vous ?

Alors justement je cherche un employeur qui accepterait que je fasse des petites journées histoire de ne pas laisser mes monstroux constamment à la garderie. Qui me laisserait faire du « home-office » lorsque l’un d’entre eux est malade mais pas tout le temps car j’ai testé pour vous, travailler depuis chez soi c’est DUR !

D’une, tout le monde (et surtout le Poux) considère que puisque vous êtes à la maison vous avez le temps de tout gérer , de deux, au niveau socialisation c’est archi-nul car vous ne prenez même plus le temps de papoter avec les copines vous rentrez vite pour vous mettre au boulot.

Comme c’est à la maison, ça ne s’arrête jamais, vous vous retrouvez à bosser à n’importe quelle heure et n’importe quel jour de la semaine au détriment des enfants pour lesquels vous aviez choisi ce job…

Le Job idéal serait donc un boulot pas trop loin de ma pampa, avec des collègues sympas en chair et en os et des horaires flexibles. Bien entendu je voudrais aussi avoir le même salaire que mes collègues masculins, mais là faut pas trop rêver, on n’est pas encore assez évolués pour ça… Peut-être au siècle prochain ? Enfin si on n’a pas explosé la planète d’ici là ! ( oui je sais mon optimisme  vous épate chaque jour un peu plus ! )

Et sinon comme c’est un tag, je fais passer à

Bbflo ( dont je vous recommande le quizz Cul-ture du moment)

Ze Cherry

Alorom

Cranemou

Et Sabine ( dont les monstroux sont aussi créatifs en matière de bêtises que les miens).

Edit du vendredi : j’ajoute Nimportenaouak qui rigole dans son coin !

Si toutefois elles ne l’ont pas déjà eu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sensible !

Ce qu’il y a de bien avec les enfants c’est qu’ils nous surprennent chaque jour. Même lorsqu’on pense qu’on les connait « comme si on les avait fait », il arrive que leurs réactions nous «  scotchent » sur place.

C’est souvent le cas de Petit Monstrou qui entre sa sensibilité à fleur de peau, son imagination débordante et sa capacité à inventer des excuses bidons  pour éviter les efforts,  se révèle la plupart du temps imprévisible.

Samedi nous avons enfin débarrassé le sapin de ses décorations et Petit Monstrou a catégoriquement refusé de participer parce qu’on allait le jeter et que ça le rendait triste. J’aurais du m’en  douter car la semaine dernière il m’avait asticotée pour savoir ce qu’on allait en faire, et pourquoi on n’allait pas le planter dans le jardin, et pourquoi on ne le garderait pas jusqu’à  l’an prochain etc.

Du coup, pendant que  Grand-Monstrou et mon Poux retiraient religieusement délicatement chaque boule, personnage ou guirlande, Petit Monstrou parlait au sapin pour le réconforter !

«  Mon pauvre sapin, tu es trop beau pour mourir »…

« On va t’abandonner, mais tu sais tu es très vieux maintenant… » (purée, le truc à 1 mois et il est «  vieux »,  je suis un dinosaure aux yeux de mon fils !)

«  Tu sais, même si on te mets dehors, moi  je t’aime quand même »

Il lui a parlé ainsi pendant plus de 20 minutes et il s’est pudiquement retourné lorsque nous l’avons sorti par la porte fenêtre…

Du coup l’an prochain il va falloir trouver un sapin avec racines pour pouvoir le planter dans le jardin, et vu la taille du jardin, après plusieurs Noëls,  il faudra déménager parce qu’on n’aura plus la place de mettre ne serait-ce qu’une chaise longue dans notre forêt de sapins.

Et vous ? Ils vous surprennent encore vos enfants ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le père-noël est une peste ! (rediff)

Je suis très fière de vous annoncer que le Père-Noël en personne fait partie du club des Pestes.
Je ne reviendrai pas sur le coup du « cadeau commun » qui consiste à amener une Wii à la maison , Wii que je n’ai jamais le temps d’allumer et qui est donc destinée à prendre la poussière puisque Mr Poux a repris ses horaires de dingo. Mais c’était déjà un bel indice de la « Pestitude » du gros barbu !
Non, il s’agit du Noël de Petit Monstrou qui a reçu au milieu de plusieurs joujoux : un oignon, tout beau tout rond.
Pour rappel, le mois de Décembre a été plutôt terrible avec ce petit bonhomme qui, sous prétexte qu’il a maintenant une vie sociale à l’école, avait décidé de n’en faire qu’à sa tête à la maison. Entre ses réponses insolentes, le fait qu’il soit presque handicapé moteur au point de ne pas savoir ranger un seul jouet (non ce n’est pas SEULEMENT du au fait que ce soit un ptit mec), et ses crises de colère, le mois dernier fut long et pénible.
J’en étais arrivée à rêver d’internat, de bonne vieille pension jésuite, mais ça ne se fait pas en Petite Section (allez savoir pourquoi !).
Rien n’y a fait : les leçons de morale, le vilain chantage au Père-Noël qui n’allait jamais vouloir lui amener quoi que ce soit vu son attitude … (tant qu’à mentir et inventer un gros bonhomme barbu qui circule en traineau avec des rennes volants, autant mentir « utile » et en profiter un peu). Les crises de colères se multipliaient, ma patience s’amenuisait pendant que mon stress se décuplait.
Bref pour citer Thiéfaine : « si ça continue faudra que ça cesse » !
C’est le 24 au soir que l’heure de la vengeance a sonné ! Bien entendu malgré mes menaces de maitre chanteur en herbe j’avais le « Père-Noël » avait prévu des jouets pour chacun des monstroux.
Mais au milieu des paquets de Petit Monstrou, trônait un petit sachet contenant un oignon, des couches et une lettre signée de ma sa propre main. ( c’est quand même bien pratique que Petit Monstrou ne sache pas lire et donc qu’il ne puisse pas encore reconnaitre mon écriture).
Aller, je suis si fière de moi sur ce coup là que je vous copie la lettre de Santa Claus :
Mon Petit M….
Cette année je t’ai amené quelques jouets mais aussi quelques couches car je sais que tu fais toujours pipi au lit. Je voudrais que d’ici l’an prochain tu n’aies plus besoin de couches la nuit.
Je t’ai aussi amené un oignon car tu as fait beaucoup de « crises » à tes parents cette année.
J’espère que l’an prochain, à la place de l’oignon tu auras un jouet parce que tu ranges bien et que tu ne fais plus de « crise ».
Joyeux Noel
Le Père-Noël
J’avoue que j’ai eu un peu peur quand ma tête de bois de Petit Monstrou a passé la journée à se promener avec son oignon sous le bras, décrétant qu’il allait le manger et que c’était SON oignon…
Nous avons, bien sûr, fait disparaitre le bulbe au moment du dîner ( bonjour l’odeur des bisous après), mais nous relisons religieusement ( athéiquement ça se dit pas ?) la lettre du Père-Noël tous les soirs.
Je ne suis pas sûre que Françoise Dolto valide mes méthodes mais c’est là que je m’auto-félicite, que je me réjouis d’être une vraie peste, parce que ça MARCHE !
Bien évidemment mon Petit Monstrou ne s’est pas transformé du jour au lendemain en petit Ange obéissant et complaisant (en même temps avec les parents qu’il a… y’a des gènes quand même !) mais nous n’avons pas eu de grosse crise de colère depuis Noël.
Il y a toujours un problème de ton employé ou de répliques cinglantes qui me font dresser les cheveux sur la tête venant d’un gamin de trois ans, mais nous sommes sur la bonne voie.
Et puis d’ici quelques années, la Petite souris pourra prendre le relais et amener une gousse d’ail avec une lettre bien sentie (et certainement bien odorante) !
Rendez-vous sur Hellocoton !

La marchande de mots

Début Octobre nous sommes allés assister à un spectacle offert par notre bibliothèque locale (et donc par la municipalité) : La marchande de mots par la compagnie Eurélienne : Rockybulle .

Autant le dire tout de suite, ce spectacle d’une cinquantaine de minutes est un véritable «  délice » ( coucou Angélita ! ).

Comme je suis bénévole à la bibliothèque on m’avait demandé d’assurer le service d’ordre de faire entrer en priorité les personnes qui s’étaient inscrites, la salle du spectacle étant assez petite. Évidemment, j’en ai profité pour demander ses papiers au policier municipal de la ville ( niak niak chacun son tour !).

Non, sans rire, j’appréhendais parce pendant que je cochais les noms des arrivants pour voir s’il nous resterait de la place pour les personnes non inscrites, je n’étais pas avec mes monstroux que j’avais installés au premier rang ( l’avantage d’être là en premier). Et du coup j’avais un peu peur qu’ils fassent le bazar, ou qu’ils se battent comme des chiffonniers, bref qu’ils se fassent remarquer pendant le spectacle.

Mais en fait, ce spectacle «  tout public dès 7 ans » était tellement prenant, vivant, passionnant, amusant et dynamique que du fond de la salle j’ai vu mes monstroux littéralement scotchés pendant 50 mn ( j’ai même envisagé de louer l’actrice pour les longs week-end pluvieux !).

Alors bien sur la marchande de mots vend des.. MOTS ! pas des jeux (enfin  si mais… de mots), pas des sucreries ( mais des mots doux : oui ), simplement des mots pour tous les jours, toutes les occasions et tous les âges.

Nous avons bien sûr entendu parler des mots « magiques », j’ai fortement apprécié l’introduction des gros mots avec un truc du genre «  vous savez, quand Papa bricole… ».  Tous les enfants ont participé gaiement, ou tapé des mains en mesure quand l’actrice chantait, c’était un spectacle vraiment emballant.

ET le petit plus… c’est  que la marchande s’était fait voler tous les mots pour « vivre ensemble », elle a laissé une enveloppe à la bibliothécaire « Chef » pour qu’on lui renvoie si on les retrouvait.

Alors dans l’après midi, puis pendant le dîner, les monstroux enthousiasmés cherchaient ces fameux mots. Le premier que nous avons trouvé c’est ( bien sûr) se disputer, parce que quand on vit ensemble, forcément ça arrive, surtout si on est deux monstroux issus du mélange d’un Poux et d’une Peste. Forcément pour régler la dispute nous avons déniché un autre mot pour « vivre ensemble » :  partager ! Mot archi connu des monstroux mais parfois bien difficile à appliquer..

Et le soir au moment de se coucher  Grand Monstrou  m’a annoncé : Chatouiller. Je n’ai pas vu tout de suite en quoi c’était un mot pour «  vivre ensemble » alors il m’a expliqué :

«  Mais Maman, pour les chatouilles il faut forcément être deux : un qui chatouille et un qui rigole ! »

Délicieux non ? Vous auriez pensé à ça vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Angoissée, moi ?

Je sais, je sais, j’ai du retard sur ce blog ! Le petit 3 du billet «  j’aime pas tes potes » est toujours en mode brouillon, parce que j’ai un peu peur de me fâcher avec tout mon village et parce qu’il risque d’être long !

J’ai aussi une fiction pour le jeu d’écriture à terminer mais je suis un peu en mode hibernation cette semaine.

Est-ce le fait que j’ai couru ( nan pas des footings, ça va pas la tête !) toute la semaine dernière ET ce week-end ?

Est-ce ce temps de merde ( y’a vraiment pas d’autre mot) ?

J’ai beau avoir des milliers de choses à faire, je ne pense qu’à me replonger sous ma couette !

Pour vous faire patienter,  sur une idée de Oum et ses angoisses de Maman, je vous mets une petite photo de Grand Monstrou. Oui, pour la première fois vous allez découvrir l’un des amours de ma vie !

Il est beau non ?

Et pour en revenir au titre, sachez que si ça ne tenait qu’à moi, il s’agirait de la première et dernière fois que Grand Monstrou enfourchait un tel engin ! déjà que je trouve que le vélo ça va trop vite… D’ailleurs je ne lui ai toujours pas retiré les stabilisateurs et j’envisage de lui laisser jusqu’à ses 10 ans ! Mais nous en reparlerons plus tard !

Bonne journée et je reviens vite… ou pas 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !