Archives de catégorie : je rale

Scène de ménage

–          Psssst

–          Rooooonnnnnnnn

–          Psssst Chéri tourne toi s’il te plait

–          Humblblbl  pourquoi ?

–          Parce que pendant ton sommeil je t’ai transporté sur un barbecue géant et là c’est l’heure de cuire l’autre côté !

–          Rrrrrblblbl  hein ?

–          Mais enfin depuis le temps qu’on dort ensemble POURQUOOOI est-ce que je te demande de te tourner ? Parce que tu me ronfles dans les oreilles !

–          …..rooooooonnnnn

–          CHERI TOURNE TOI OU JE TE FRAPPE !!!

 

Il se tourne enfin mais je suis tombée sur un spécimen qui ronfle aussi fort sur le côté que sur le dos !

Je me lève, il est 5h00 du  matin, la journée va être très longue …

Vous croyez que je peux le faire opérer des végétations ?

 

 

vas-y appelle moi Pigeon !

Je suis l’heureuse-malheureuse propriétaire d’un Chrysler voyager…

Heureuse quand il s’agit de le charger pour partir en vacances : c’est dingue le nombre de trucs qui rentrent dans cette voiture ! ( et on n’est même pas obligés d’attacher les monstroux sur la galerie, même si clairement ça serait plus calme…)

Malheureuse dès que je dois passer par la case  » garagiste », les pièces Chrysler coûtent un bras mais comme dirait l’autre ça m’apprendra à acheter « étranger » ! Quand même, je précise pour l’anecdote que nous avons passé 7 ans aux Etats Unis sans jamais conduire une voiture américaine, et qu’est-ce qu’on fait en rentrant en France ? Ben on achète ricain ! Logique !

En plus du tarif prohibitif des pièces, le petit garagiste en qui j’ai toute confiance, refuse catégoriquement de toucher au moteur parce que c’est un Chrysler, il assure l’entretien, les trucs simples mais les grosses pannes non. Pour ces pannes là il faut aller chez un garagiste qui a l’habitude de réparer les Chrysler et ça doit être un super bon garagiste celui-ci, parce que ses ouvriers sont payés 95 euros de l’heure ! Enfin je ne sais pas s’ils touchent vraiment de cela, mais moi je paie ce tarif pour chaque heure pendant laquelle ils tripotent mon véhicule en lui susurrant des mots d’amour, enfin j’espère parce qu’à ce prix c’est la moindre des choses !

Donc non seulement je me rends chez le garagiste à reculons et en pleurant mais en plus il est loin… A plus de 70 km, ce qui n’est évidement pas pratique du tout lorsqu’il faut laisser le véhicule plusieurs jours et rentrer en stop !

Cet hiver après des semaines à noter  » prendre RV chez le garagiste », j’ai trouvé une solution dans mon village, un ptit garagiste bien sympa recommandé par une amie ( Gene, si tu me lis, va falloir qu’on cause !).

Bien sûr, il m’a redit  » vous savez que les pièces sont chères », bien sûr qu’il m’a aimée instantanément surtout lorsqu’il m’a remis un devis de plus de 2000 euros. Charmant personnage, il s’est « démené » ( il a envoyé sa secrétaire négocier ) pour me trouver des pièces moins chères. Légèrement irritant, il me donne du « Madame S » à la fin de chaque phrase, en même temps vu le montant que je lui ai laissé il pourrait aussi bien me faire un baise-main et une révérence quand j’arrive.

Bref, cet hiver nous avons sponsorisé la réfection intégrale de sa salle de bain, jaccuzzi inclus, et je lui ai dit, à peine ironique, que j’espérais ne pas le revoir de si tôt.

Vous l’aurez peut-être constaté par vous même ( sinon c’est le moment de consulter), ces derniers  jours il fait légèrement chaud… Loin de moi l’idée de râler, je désespérais de voir enfin arriver l’été sauf que : la clim du Chrysler souffle elle aussi chaud ! très chaud !

Je téléphone donc à mon charmant garagiste pour lui demander s’il aurait le temps de recharger ma clim. Et là il me dit  » ah mais c’est que maintenant on n’a plus le droit de remettre du gaz sans tester qu’il n’y a pas de fuite« , jusque là ça me parait cohérent, voire responsable mais c’est la petite phrase suivante qui m’a fait tiquer : «  Et vous savez qu’avec Chrysler tout est cher, donc il y en aura pour 200 ou 300 euros« .

Biiiiip : alarme on ! Ce gars me prend définitivement pour le pigeon de service !

je doute très fort mais je ne dis rien et je prends rendez-vous, nous allons faire 800 km vendredi et 400 samedi, j’ai besoin d’une clim en état de fonctionnement. Pas de chance, jeudi c’est une très grosse journée pour lui, il faut que je lui laisse mon véhicule de 9h00 à 16h30… Si j’avais eu l’intention de faire des courses jeudi avant de partir c’est mort !

Là, il assène le coup de grâce en me disant  » Mais je dois vous prévenir, si on detecte une fuite vous récupérerez votre voiture sans clim car nous n’aurons pas le temps de réparer et puis les pièces Chrysler toussa toussa… »

Bon je résume, je vais dépenser entre 200 et 300 euros, immobiliser ma voiture toute une journée pour RIEN puisque comme visiblement je suis la nouvelle sponsor de ce garagiste, il va m’annoncer une terrible fuite qui ne sera réparée qu’une fois qu’on aura tous bien cuit en descendant dans le sud.

Non mais franchement est-ce que j’ai une tête de pigeon ??? ( ça va barder pour le premier qui dit oui dans les coms )

 

 

 

Il m’a fallu environ 35 secondes pour retrouver le numéro de mon ancien garagiste, l’appeler et

prendre rendez-vous pour une recharge de climatisation le lendemain. A aucun moment on ne m’a parlé de  » test de fuite », ça coûte 90 euros et ils garderont ma voiture seulement 1 heure !

AH !

La preuve que je suis bien épuisée en ce moment c’est que je n’ai même pas râlé en rappelant l’arnaqueur pour annuler le RV, j’ai même menti en disant que le Poux avait déposé le Chrysler ce matin dans le garage à côté de son bureau…

Je ne voulais pas l’incendier tout de suite au téléphone car j’avais quand même un ptit doute,

lequel des deux garagistes avait raison ? Celui qui me parlait du test ou l’autre, qui me recharge

ma clim sans poser de questions ?

Du coup ce matin, inquiète à l’idée d’intoxiquer les monstroux à grandes bouffées de gaz réfrigérant, j’ai appelé le patron de super copine, garagiste lui aussi ! En fait le test a lieu à chaque recharge mais c’est COMPRIS dans le tarif des  90 euros, c’est pareil partout, il m’a juste dit de me méfier de ceux qui proposent ça  à 30 euros… Merci monsieur P, me voici donc passée de pigeon potentiel à consommatrice avertie !

Autant vous dire que le garagiste de mon village ne sait pas encore à quelle sauce il va être mangé, je me tâte : associations de consommateurs ( mais je n’ai pas de preuves), petite engueulade bien sentie lorsqu’il y a plein de clients à l’accueil…

Comme ce blog n’est pas dans un mode diffamatoire je ne donnerai pas ici le nom de l’arnaquer,  mais avis à la poignée de lectrices de mon village, appelez-moi pour savoir quel garagiste il NE FAUT PAS CONTACTER par ici  !

La revanche du Pigeon sera terrible !

 

 

 

La vengeance est un plat qui se mange gras !

 

 

Depuis samedi matin, que dis-je depuis quelques jours, que dis-je, depuis quelques semaines… Petit Monstrou est en mode « purge ».

Il  a bien grandi, progressé, muri, et gagné en autonomie durant cette année  de moyenne section mais môssieur est maintenant persuadé qu’il peut faire sa loi… Et, comme  son père et moi sommes également convaincus de notre bon droit à faire la loi chez nous, forcément ça  « clashe »!

« je te prive de bisous » « t’es vilaine » « Je t’obéirai plus jamais de la vie » me hurle-t-il à la moindre contrariété. J’avoue la première fois, j’avais trouvé cette dernière menace plutôt drôle dans le genre caustique, j’avais même répondu un truc  du genre «  ça ne va pas  me faire beaucoup de changement »…

Mais bon, à la longue c’est un peu usant, irritant voire carrément horripilant : tension 17… patience ratatinée, humour enterré, et numéro de la dass mémorisé « allo, vous pourriez me les prendre pour le week-end, ça éviterait que je fasse un malheur » (Oui, je suis pour une politique de prévention moi Madame !).

A défaut de le frapper en permanence ( ben oui, la fessée c’est mal !), je multiplie les  punitions diverses et bizarres, les menaces, les chantages… Bref, je fais de mon mieux pour me faire entendre par cette tête de bois enfant de 5 ans qui est le mien. (J’avais bien dit au Poux qu’avec nos deux sales caractères, on ne devrait surtout pas se reproduire !)

Ce qui  marche le mieux en ce moment c’est de lui retirer sa balançoire, ça le met hors de lui et je ne passe absolument pas pour une couillonne en extension sur ma chaise en plastique jurant contre les mousquetons qui sont si durs/rouillés/coincés  que je me pète les doigts à chaque fois.

Sauf que là, ça va faire trois semaines qu’il fait mauvais et je n’ai que très peu de moyens  de chantage  en intérieur  puisque la plupart des jouets ont été mis en commun et que si je prive l’un, je prive l’autre…

Pareil pour les sorties, je ne peux que menacer de tout annuler et ma « Purge » le sait très bien, si je le prive de piscine, cela veut dire que personne n’ira puisque je ne peux pas le laisser tout seul.

Samedi matin donc, mon chieur de première adorable bambin nous a pourri la vie pendant tout le concert organisé à la bibliothèque. Grand Monstrou a pu en profiter mais j’ai passé mon temps à faire des allers-retours entre la salle et la cour où se tenait mon boudeur qui ne voulait pas entrer ( et que je ne pouvais pas faire entrer de force sous peine de gêner tout le monde avec ses hurlements de hyène égorgée).

Lorsque nous sommes rentrés, j’étais d’une humeur aussi massacrante que la sienne, fomentant des plans diaboliques (mais légaux ) de vengeance !

Et l’heure de la vengeance est arrivée plus vite que prévu : YESSSSSSSSSSSSSSSSSS !

Samedi soir nous devions dîner au « Mc bof » : j’avais promis et comme Mr Poux était rentré des USA dans l’après midi, cela nous aurait permis de papoter tranquilles pendant que les monstroux profiteraient de l’aire de jeu (notez l’utilisation du passé et vous commencerez à entrevoir la vengeance).

Petit Monstrou me harcèle régulièrement pour y aller, non pas pour la merveilleuse nourriture équilibrée de l’établissement (qu’il absorbe en quantité tellement ridicule qu’il ne risque pas l’obésité) mais grâce à l’attrait de la merdouille en plastique qu’il abandonnera au milieu de mon salon deux jours après du jouet/cadeau du « joyeux repas ».

Au moment de partir, j’ai commis l’inacceptable, moi, mère si exigeante  que c’est très certainement maladif, oui j’avoue, j’ai demandé à Petit Monstrou de mettre lui-même ses baskets et ce « en-moins-d’un-quart-d’heure-merci-beaucoup ». (il a 5 ans bordel !)

Je ne sais pas si c’est le côté ironique de la demande ou l’incongruité que l’on exige encore de lui qu’il mette ses chaussures alors « qu’il les avait déjà mises lui-même ce matin » (hum ! 5 ans donc…)

Môssieur Purge a pété un plomb ( y’a pas d’autre expression) et s’est mis à me passer un savon comme si j’avais commis un crime de lèse-majesté.

En tant normal, j’aurais menacé de tout annuler mais je ne l’aurais bien sûr pas fait pour ne pas punir Grand Monstrou qui lui était prêt, sage : mon digne héritier quoi !

Mais là, Mr Poux étant exceptionnellement présent, il a endossé le mauvais rôle et annoncé à notre Purge ( SON digne héritier) qu’il ne méritait pas d’aller au Mc Bof et que nous irions seuls, Grand Monstrou et moi.

En refermant la porte pour partir dîner en amoureux avec mon ainé, j’ai eu un instant pitié pour Mr Poux, seul avec un enfant hurlant sa colère, prêt à lui faire LA grande scène du deux, et puis j’ai accéléré le pas…

Grand Monstrou et moi sommes partis consommer notre vengeance qui ce soir là était  un repas bien gras !

Avons-nous passé une bonne soirée ? Ça c’est une autre histoire….

LeS jourS ou j’ai empoisonné mes enfants !

Je vous le disais le concombre est mon ami. Jusqu’à jeudi dernier, j’étais très fière d’avoir élevé le concombre au rang de «  grignoti » que mes enfants grignotent (donc) avidement le soir en attendant le dîner.

Et jeudi je suis tombée là-dessus, le fameux article qui parle des  concombres tueurs venus d’Espagne.

Sueur froide… On fait une telle consommation de concombre que je suis sûre qu’on en a eu des «  Pepinos »( minute culturelle, Pepino est le nom espagnol  de concombre).

Seconde sueur froide, la semaine dernière mes Monstroux ont tous les deux été dérangés des intestins sans raison apparente.

Troisième sueur froide, la veille j’ai profité d’une promotion et acheté 3 concombres à un tarif préférentiel et autant je fais attention à la provenance des fruits autant je n’ai même pas regardé d’où venaient ces 3 concombres là ! ( j’ai vérifié, ils ne comprennent rien quand je leur cause en Espagnol, j’en conclus qu’ils sont bien français : aucune compétence pour les langues étrangères )

De toute façon,  grâce à Jegoun , me voilà totalement rassurée, je le cite «  le bureau interministériel de Traitement des Épidémies a confirmé que les concombres tueurs se sont arrêtés à la frontière. »

C’est quand même ballot que ce ne soit pas la même frontière, on aurait  pu lancer les concombres tueurs sur le nuage de Tchernobyl  séquestré depuis des années par nos supers frontières (NDLR : nos frontières n’ont pas bloqué le nuage de Fukushima mais c’est parce que c’était juste un panache, donc aucune inquiétude à avoir).

En attendant mes Monstroux vont être contents, ce soir après les douches  c’est CHIPS pour tout le monde !

Un ptit coup d’œil sur la composition des chips pour être totalement rassurée :

« Pomme de terre sélectionnées »  ( par qui ? Comment ? pour quoi ? d’où elles viennent les pommes de terre ?)

« Huile de Tournesol » ( je vous ai parlé des grandes compagnies qui ont mélangé de l’huile de moteur à leurs huiles alimentaires ? même hoaxbuster ne sait pas si c’est du lard ou du cochon http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=78556 )

« Sel » ( en provenance directe de la Mer du japon ?)

« Trace de : lait, moutarde, œuf »… ( ben pourquoi ?)

Bref, le slogan  du jour pourrait-être : « pour manger sain, ne mangez rien ! » ( Et oui Eric, dans les concombres tueurs y’a même les concombres bios !)

Et du coup, vous mangez quoi en ce dimanche de fête des mères ?

C’est grave !

Bon là je sens que je ne vais pas me faire que des amis…

Ce matin j’ai trouvé cette image plutôt rigolote, je l’ai même « partagée » sur mon profil facebook.

 

En résumé, les gens ne sont pas contents parce que les panneaux annonçant les radars vont être supprimés, les gens râlent grognent et signent des pétitions  parce que c’est très grave (et pendant ce temps 925 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim, chiffre de septembre 2010) !

Bon oui c’est très grave, en même temps c’était un peu prévisible puisque tout le monde ( moi y compris) accélérait juste après le fameux radar (et pendant ce temps, rien ne s’arrange à Fukushima).

En même temps, comment vous dire, les règles de circulation, les limitations de vitesse ont été mises en place pour la sécurité de tous, nous avons le devoir de les respecter mais surtout, nous avons le droit d’attendre des autres qu’ils les respectent aussi ( même s’ils sont tous des conducteurs exceptionnels, toujours concentrés avec une parfaite maîtrise de leur véhicule).

Ce droit, je le ressens beaucoup plus depuis que je suis Maman évidement, ça me fait bouillir quand je vois un jeune ( ou moins jeune d’ailleurs) passer devant la maternelle à fond les ballons…

Le devoir aussi, je l’applique beaucoup plus depuis que je circule avec mes deux trésors à l’arrière.

Alors excusez moi les gens, mais la suppression des panneaux de radar n’est pas « grave« , vous n’avez à vous en prendre qu’à vous même !

L’état se comporte avec nous comme un parent avec son enfant désobéissant, « tu ne respectes pas les règles, je te confisque tes panneaux et toc ! » Tiens j’ai fait pareil avec Grand Monstrou l’autre soir, il n’arrêtait pas de lire je lui ai retiré sa lampe de chevet, et Grand Monstrou en bon français a… râlé ! ( ouf il n’a pas encore de compte facebook pour organiser un buzz anti  » Maman voleuse de lampe »)

Mais bon flute alors les « gens », vous n’avez plus 6 ans…

Certes, on peut se demander s’il n’y aurait pas des problèmes plus importants à régler, à défaut de faire baisser le chômage, on augmente la sécurité routière, ce qui est franchement assez drôle pour un gouvernement qui base sa communication sur l’insécurité grandissante de notre pays… (enfin je dis ça, je ne dis rien…)

Parce que, pendant que vous vous esclaffez contre cette nouvelle mesure, pendant que vous brassez de l’air, qu’est-ce qu’ils nous pondent en cachette les parlementaires ? Vous savez les fameuses lois qui sont votées en  Juillet Août pendant que personne ne regarde… et qu’en septembre on se rend compte que les riches sont encore plus riches et que la classe moyenne s’est encore pris un coup sur la tête (enfin je dis ça, je ne dis rien…).

Voilà, ce matin je vide mon sac pour Euréka et LuckySophie, je ne suis pas certaine qu’elles s’attendaient à ça mais j’ai toujours eu du mal à rester dans les sujets !

Je vous souhaite un doux jeudi, et ne roulez pas trop vite 🙂

Edit : à lire  absolument sur le même sujet ( on ne s’était pas concertées) elle râle encore mieux que moi !

Après lui, le déluge…

J’avais 11 ou 12 ans lorsque ma Grand-mère m’a envoyé une jolie carte avec cette phrase de Marc Aurèle : «  accomplis chaque geste de ta vie comme s’il devait être le dernier ».

Je suis certaine qu’elle ne s’attendait pas à l’effet bœuf que ça a produit sur moi à l’époque, parce que sincèrement qui a envie que son dernier geste soit un devoir de maths ?

Du coup j’ai commencé  glander très fort au niveau des devoirs parce qu’il était beaucoup plus important de terminer le roman en cours ou d’écouter en boucle le dernier hit en vogue ( au péril des oreilles de Mamina et Papounet).

A douze ans donc, je suis entrée dans la résistance. Résistance aux corvées et autres activités bien peu trépidantes qu’il faut faire mais dont on se passerait bien.

Ma pauvre Mamina répétait inlassablement «  range ta chambre » et moi je pensais : «  à quoi bon ? si je meurs demain je préfère faire quelque chose de plus intéressant ».

Pourtant déjà à l’époque, je me doutais bien que ce n’est pas exactement ce que Marc Aurèle voulait dire, je supposais qu’il évoquait plutôt un comportement bon et altruiste dans le respect de ses congénères  de la nature et gna gna gna…

Je crois bien que c’est ainsi que j’ai débuté ma carrière de piètre femme au foyer, sous le prétexte d’une certaine philosophie de vie du genre Carpe Diem.

Ce n’est certainement pas en récurant la cuvette des toilettes qu’on profite de l’instant présent…

En même temps si je meurs demain, il y aura surement plein de gens qui vont passer à la maison ( une grosse dizaine quoi…) et ça craint si les toilettes sont « cracras »… Ou PAS :  je ne serais plus là pour le voir.

Donc dans ma vie de tous les jours, j’alterne les moments où je m’acquitte des corvées sans rechigner et ceux où, en l’honneur de Marc Aurèle et en grande philosophe que je suis, je remets  à plus  tard ce qui ne me passionne pas.  Typiquement, lorsqu’il s’agit de repasser, je deviens immédiatement encore plus stoïcienne que le sieur Aurèle et je choisis de profiter de ma vie SANS fer à repasser au bout du bras.

Certains parleraient de fainéantise, je préfère appeler ça un laxisme raisonné.

Ceci dit, savoir que je suis mortelle et donc en « sursis » sur notre belle planète ne me donne pas l’excuse de faire n’importe quoi en pensant  «  après moi le déluge »

Et c’est là que le bas blesse, c’est que finalement on est encore trop peu à se rendre compte qu’on n’est pas tout seul, qu’après nous il y aura encore des générations et des générations ( enfin j’espère).

Eric soulignait très justement l’autre jour, dans un excellent billet, que dans un contexte où de plus en plus de gens et d’organismes  se rendent compte des dégâts  et des dangers provoqués par l’agriculture intensive à grands coups de pesticides et autres produits chimique l’UMP venait de supprimer toutes les subventions de l’agriculture biologique. ( après eux le déluge…)

Et le pire, (je ne décolère pas depuis que j’ai lu ça chez Bbflo) :  c’est DSK qui se vante à la télévision de défroisser ses costumes en laissant couler la douche pendant TRENTE MINUTES ! (là c’est : avec lui, le déluge).

C’est HONTEUX qu’avec les moyens de communication actuels, le président du FMI ne soit pas encore au courant que des millions de gens meurent de soif, que la sécheresse nous guette, que le désert avance…

Alors si contrairement à moi, t’es une pro du repassage, tu peux faire un geste pour la planète et offrir des cours gratuits à DSK ( le pauvre ne gagne que 30 000 euros  par mois).

Sinon, tu fais comme moi, tu rédiges un acte notarié pour que le dernier geste de ta vie soit de léguer ton cerveau à DSK parce que visiblement il n’en a pas !

C’est carrément la honte la France en ce moment non ?

raciste jusqu’à ses dons…

Lu  sur facebook hier :

Bon évidement une phrase  a été effacée, juste avant que je ne demande si c’était volontaire, la personne en question avait marqué :

 » Que des trucs avec du porc ha ha ha « 

Ca m’a choquée ! Je n’avais pas remarqué la liste des petits pots, tous avec du jambon parce que ça ne me serait pas venu à l’idée de limiter ma solidarité à certaines catégories de personnes…

Mr Poux à qui j’ai raconté la chose, parle de  » cohérence raciste« , il n’a pas été plus surpris que ça, moi je n’en reviens toujours pas !

Je ne sais pas ce qui me choque le plus, de faire exprès de ne donner que des trucs avec porc pour qu’une certaine partie de la population n’y ait pas accès ou de s’en vanter sur Facebook…

Ceci dit, la personne en question n’assume pas complètement, puisque après avoir demandé si c’était volontaire, lorsque je suis revenue lire la réponse et faire une copie d’écran, elle avait enlevé la terrible phrase …

Je n’ai pas répondu, je l’ai virée de mes « amis »…

Est-ce que ça fait de moi quelqu’un d’aussi intolérant qu’elle ?

Vous auriez fait quoi à ma place ?

 

 

 

Un Troll sur mon blog !

Depuis quelques temps, je reçois des commentaires pas vraiment sympathiques, toujours de la même personne, rien de catastrophique mais ça finit par être désagréable. Et si au début je laissais passer, vendredi pour la première fois j’ai modéré et jeté le vilain commentaire à la poubelle.

Ne vous y trompez pas, j’aime les discussions, les divergences d’opinion mais lorsqu’un commentaire est juste mesquin, aigri voire imprégné d’une certaine jalousie, je n’en vois pas l’intérêt !

Je lis plein de blogs, j’ai ma liste de favoris, plein de nouveaux qui s’ajoutent au fil des clics et je mets un point d’honneur à visiter les blogs de chaque personne qui commente ici, au moins une fois…

Parce que si je n’accroche pas, je n’y retourne pas et je l’ai déjà dit : si le sujet m’intéresse mais que le texte est bourré de fautes, je ne PEUX pas apprécier la lecture. Par contre, ça ne me viendrait pas à l’idée de laisser un commentaire pour dire « bonjour, je suis venue, j’ai lu, ça m’a déplu, je suis repartu ».

Sur la blogosphère, les gens qui écrivent de sales commentaires juste dans le but de nuire ou de blesser sont appelés des trolls … Ayé, j’ai mon propre troll !

Ben mince alors, je ne tiens pourtant pas un blog politique, ni un blog influent qui pourrait susciter des jalousies et générer des critiques gratuites.

Ce blog est un espace de communication ouvert à tous, très certainement temporaire, et qui ne plait pas à tout le monde : et alors ???

Le net regorge d’une multitude de blogs divers et bizarres, il y en a pour tous les goûts, tous les âges et tous les genres…

Du coup Madame Troll : qu’est-ce que vous fichez encore ici puisque visiblement mon style et mes coups de gueule vous importunent ?

Oui, je râle souvent, peut-être un peu trop mais lorsqu’on voit les aberrations de notre société actuelle il y a matière…

Je suis très contrariée par ce que l’école élémentaire est en train de faire vivre à Grand Monstrou et tous ses copains et j’ai bien l’intention de le dire ici, c’est mon choix et mon droit ! Et personne ne vous oblige à cliquer pour me lire (peut-être votre côté maso ?) !

L’autre jour, j’avais des photos rigolotes des monstroux, d’une bonne partie de rigolade que nous avions eu tous les trois et j’ai failli en faire un billet… Et puis NON !

Ce blog est mon exutoire, un espace ou je peux être sarcastique si j’en ai envie, drôle si j’y parviens et même intéressante de temps en temps… (toujours accidentellement bien sûr 😀 )

Donc si vous rechercher un blog avec des photos de mes monstroux qui sont « les plus beaux du monde », de mon dernier gâteau qui a été une « merveilleuse réussite » ou de l’anniversaire du tonton qui s’est terminé en karaoké géant … Ben c’est la première à gauche ! Et fermez bien la porte en sortant !

Et vous les blogo-copines ? Vous en avez des Trolls par chez vous ?


il va sans dire que les commentaires de ce billet seront modérés parce que comme dirait Alain Chabaz nu dans sa cuisine dans  » gazon maudit » : je suis chez moiiiiiiiii je fais ce que je veuuuuux ! ( Bbflo : arrête de déformer mes propos, je n’ai jamais dit que je modèrerai les commentaires NUE !)

Recenser pour mieux ficher !

Je suis en train de remplir les documents du recensement, mais j’ai du mal…

Des fois je ne comprends pas bien la question ( ben ouais, déjà j’suis une femme, en plus « au foyer », à tous les coups mes neurones sont restés coincés dans ma serpillère !)

Dès la première question j’ai un doute :

Liste A : Habitants permanents du logement : Dois-je compter toutes les araignées ?

Liste B : Enfants majeurs logés ailleurs pour leurs études : je ne note donc pas les deux ados-boulets que j’ai viré parce qu’ils n’en foutaient pas une et qui ont sauté sur l’occasion pour arrêter leurs études ?

Ensuite il y a des questions sur le logement, les pièces, les installations sanitaires etc.. Jusque là, tout va bien mais en bas de page d’un seul coup on trouve :

De combien de voitures les habitants de ce logement disposent-ils ? Mais qu’est-ce que ça peut vous foutre ! Tiens j’ai presque envie de compter toutes les petites voitures des monstroux et de répondre 57,5 ( ouais y’en a une cassée).

Disposez-vous d’un emplacement de stationnement réservé à votre usage personnel ?  Oui, on a investi dans le garage Fisher Price : trois étages, un monte charge et sa propre pompe à essence qui fait psssschit  =>  il est top !

Bon, feuillet 1 terminé, j’en ai déjà marre, et pourtant c’est après que ça se gâte parce qu’arrive ensuite le « bulletin individuel » 2011 qui pourrait tout aussi bien s’appeler « bulletin 1984 » ( Si 1984 ne te dis rien tape Orwell dans Amazon et commande vite ce magnifique livre !)

Déjà il faut préciser notre nationalité ( ki ki va savoir exactement combien de gens ils vont devoir expulser d’une manière ou d’une autre ?).

Situation matrimoniale : ( si tu vis dans le péché, ça va se savoir !) Là, on peut s’étonner que le PACS pourtant légal  n’apparaisse dans aucune des options… Si t’es un homme qui vit avec un homme ou une femme qui préfère les femmes, inutile de le préciser, on l’a déjà noté quand tu as déclaré tous les habitants permanents du logement. ( c’est peut-être le moment de l’annoncer à ta famille qui je l’espère aura l’esprit plus ouvert que certains politiques).

Jusque là j’ai tout « juste », je rentre bien dans le moule, tiens je lâche un petit bêlement de satisfaction  ( amis de google tapez : la ferme des animaux, Orwell, encore lui !).

Diplôme(s) : Bon, mon ami dépouilleur de bulletin de recensement, tu prends ton ptit ordi administratif  de Mairie et tu te connectes sur le site de ta copine l’éducation nationale, tu verras, je suis déjà fichée là-bas !

Situation principale : je suis confuse, j’ai  quasiment TOUT coché !

¤ emploi ( salarié ou à votre compte,y compris aide d’une personne dans son travail) => c’est grâce à moi que Mr Poux peut faire des horaires de cadre esclave de dingue, je coche !

¤ Etude ( élèves, étudiants) ou stage non rémunéré :  je suis apprentie Maman, je suis rémunérée en bisous collants ( purée j’aurais pas du le dire à tous les coups c’est imposable) : je coche !

¤ Chomage : vu le nombre de personnes bienveillantes qui pensent qu’être au foyer c’est  se la couler douce ne pas travailler, je coche aussi !

¤ Femme ou homme au foyer : ah la preuve que je ne critique pas tout je constate avec satisfaction la présence de l’option «  homme » au foyer ( si si y’en a, j’en connais !).

Travaillez-vous actuellement : Ben ça dépend…  et « ça dépend, ça dépasse ! »

Est-ce que étendre du linge dès 7h00 du matin est considéré comme un travail ?

Et éponger le vomi en pleine nuit ça passe en heures sup’ ?

S’en suivent tout un tas  de questions plus intrusives les unes que les autres… Votre voisin que vous croisez tous les jours et avec qui vous avez légèrement abusé du Cognac lors du passage à 2011 n’oserait même pas vous demander tout ça…

Je ne vous fais pas le résumé, vous verrez certainement les documents passer, je n’ai RIEN rempli du tout, j’ai décrété une grève du recensement-fichage parce que

1/ ça ne les regarde pas

2/ S’ils veulent vraiment savoir ce qu’on fait comme boulot y’a qu’à demander à leurs copains du trésor public…

3/ Si le Trésor Public et le centre des Impôts ne veulent pas les renseigner et si vous avez des enfants scolarisés, tous ces renseignements sont aussi  soigneusement informatisés dans le fichier « base-élève » ( qui malheureusement permettra  aussi un fichage systématique de toutes les erreurs de parcours de vos enfants).

4/ D’ailleurs si vos enfants vont à la garderie, au centre de loisirs, vous avez déjà du donner votre profession, votre employeur etc.

Parce qu’en fait à l’heure des réseaux sociaux, des tchats et des profils publics, on vous a certainement prévenus, Facebook c’est dangereux, ils gardent vos données, elles ne sont pas protégées, ils les revendent  aux annonceurs pour cibler leurs publicités etc…

Et bien l’Etat c’est pareil ! L’Etat collectionne nos informations, tous les moyens sont bons pour noter le plus de détails possible sur les ressortissants… Et dans le contexte actuel, dans cette démocratie de plus en plus théorique et malmenée, ces lois de plus en plus contestables mais non contestées ( la Loppsi 2 sur la vidéoprotection qu’on peut aussi nommer vidéosurveillance, ou encore le filtrage du net qui permet de vous mettre sur certaines listes selon ce que vous écrivez) :

Je ne souhaite plus donner aucune information  que l’on ne manquera pas d’utiliser contre moi un de ces jours.

Désolée Madame la recenseuse je ne parlerai qu’en présence de mon avocat !

un ptit clin d’oeil en passant à Isa-Iboux chez qui j’ai honteusement piqué les liens 🙂

Devoir conjugal

Lorsqu’on se marrie, notre mère ou nos amies, nous préviennent de certains devoirs conjugaux qu’on devra forcément effectuer, vous savez ces trucs en relation avec la mise en circulation des liquidités, je crois que Rachida Dati appelle ça l’inflation…

Mais personne ne m’avait annoncé que j’allais devoir subir, que dis-je, survivre à : la recherche d’un nouveau costume pour le Poux !

Je suis punie, j’ai du être très très vilaine dans une ancienne vie, non seulement j’ai été emmenée à mon corps défendant dans le grand nord où vit la belle-famille, j’ai été sélectionnée d’office pour arpenter les boutiques avec mon Poux à la quête de THE costume.

Pour rappel,  j’ai HORREUR de faire les boutiques, j’ignore tout de la mode et je m’en moque complètement et là, « Môssieur » ne peut pas y aller tout seul !

J’ai bien tenté un «  vas-y avec ta Maman mon chéri, ça lui fera tellement plaisir » (elle le connait et redoute elle aussi ce genre de séance de « magasinage » avec son fils).

NAN ! Il doit m’en vouloir pour un truc et il a TENU à ce que ça soit moi ! C’est donc la mort dans l’âme que je l’accompagne au « degriff center » où l’on va trouver (ou pas) un grand choix de costumes de marque à des tarifs abordables.

Constatation numéro 1 : il n’y a rien qui ressemble plus à un costume qu’un autre costume… Nous sommes tombés sur un nid : il y en a partout, au point de me donner le tourni !

Nous en sélectionnons quelques uns et commençons la looonngue série d’essayages. Je ne dirai rien sur le fait qu’il a fallu que j’aille chercher la taille supérieure car lorsque j’ai innocemment fait remarquer au Poux qu’il avait repris une petite bedaine, celui-ci m’a affirmé que c’était de la faute des fêtes passées avec mes parents ! ( concours de mauvaise foi : ON )

Brioche ou pas, il est vachement beau en costume mon Poux mais je me demande encore pourquoi il m’impose ça alors qu’à la maison nous avons la version «  pas rasé/jogging pourri/chaussettes radioactives ».

Constatation n°2 : on ne peut même pas reluquer le popotin du Poux, la veste du costume cache tout.

Les deux vendeuses font leur pause café juste à côté de moi et me regardent avec pitié, elles savent quel martyr j’endure, elles ont l’habitude, et si ça se trouve, elles ont déjà du ranimer une ou deux épouses mortes d’ennui pendant  les essayages de leurs maris.

Mais non je suis sauvée, nous sommes tombés d’accord sur LE costume ! Ouf, nous allons partir d’ici, je vais retrouver la saine lumière du jour et non les néons abrutissants du magasin, je vais reprendre le cours de ma vie, faire plein de choses mais… ARGHH

« Tiens, si on en profitait pour chercher un pantalon, ma veste marron est encore tout à faire correcte mais pas le pantalon »

Dépitée, je pique une chaise dans une cabine d’essayage et j’attends patiemment qu’on me montre la sélection des fameux pantalons. D’ailleurs je décide de jouer à « Pretty Husband », je lui fais de petits signes pour qu’il tourne sur lui-même, je hoche la tête où fais la grimace, je suis prête à signer mon chèque «  Richard Gere » quand le Poux me porte le coup de grâce !

Il y a une promotion «  un article acheté, le second à moitié prix », il veut donc choisir un second costume parce que « vraiment ça vaut le coup ». Quand elles ont vu ma tête, les vendeuses ont sorti leur matériel de premiers secours ET de réanimation, mais Mr Poux imperturbable a voulu que je l’aide à choisir une seconde fois.

Retour à la case départ ! Je n’ai pas proposé qu’on prenne deux fois le même, mais j’y ai pensé très fort…

Parce que si je dis que je n’aime pas un modèle qui lui plait ça ne va pas, si je ne dis rien ça ne lui convient pas non plus. Je note mentalement de chercher sur internet, le pourcentage de décisions de divorcer qui ont été prises dans ce genre de magasin.

J’étais en train de me consoler, en me disant que l’avantage de prendre deux costumes tout de suite c’est qu’on serait tranquilles pour au moins un an quand mon Poux a regretté qu’ils n’aient que des costumes d’hiver. Ca revient à dire qu’il lui en faudra un « mi-saison » pour le printemps (ce qui me laisse 4 mois pour trouver une excuse bidon pour NE PAS participer à la recherche du « mi-saison »).

Quand enfin nous avons trouvé les DEUX costumes, je me suis précipitée pour ranger ma chaise et évacuer les lieux mais mon Pretty husband me dit «  il me faudrait aussi des chemises ».

« NAAAAAAAANNN et d’abord elles sont moches ici les chemises » (regard outrés des vendeuses), et puis la mode maintenant c’est nu sous sa veste ! (enfin pour ça va falloir perdre la brioche prise « à cause » de mes parents !).