Archives de catégorie : dur dur d’être une Maman

A vos pièces jaunes !

Généralement, je participe aux opérations de collecte solidaires à la hauteur de mes moyens, je donne de la nourriture, des sous, je refile tous nos vêtements encore potables, bref je participe bien volontiers, dès que je peux.

Du coup l’opération « Piéces Jaunes« , j’y ai toujours contribué, plus ou moins concernée, plus ou moins motivée parce qu’à force d’actions, on finit par ne plus se souvenir pour quelle raison à lieu la collecte.

Et puis hier, j’étais invitée à visiter plusieurs services de l’hôpital Necker, rien de glauque je vous rassure, au contraire une visite pleine d’espoir, de gens motivés, souriants et passionnants !

Nous avons commencé par la crèche/halte-Garderie qui est financée par plusieurs organismes, mais dont les locaux ont été aménagés grâce à l’opération Pièces jaunes. Cette crèche associative a deux fonctions, accueillir les enfants du quartier mais aussi et surtout, accueillir les frères et soeurs des petits malades, pendant que leurs parents sont en consultation ou au chevet de leur frère/soeur.

Un service essentiel donc, qui soulage les parents et permet aux enfants de rester des enfants malgré l’épreuve qui touche la famille.

Dans beaucoup de services, les petits ne sont pas acceptés et il est fort compliqué pour une Maman de se couper en deux pour être au chevet du malade et à l’heure à la garderie dans la ville d’habitation ( j’ai déjà essayé je sais de quoi je parle) .

Une équipe de 8 personnes accueille au maximum 22 enfants de 4 mois à 6 ans de 8h45 à 17h45 du lundi au vendredi. Mon seul regret c’est que ça ne soit pas ouvert le week-end, mais ils ont essayé et n’avaient pas assez d’enfants.

Ensuite nous avons visité, un endroit où justement on se prépare à la suite… gérer la crise d’adolescence ET la maladie, préparer une vie d’adulte avec un traitement lourd, une pathologie rare, envisager une profession malgré ces traitements etc etc…

lasuite-2

J’ai été totalement bluffée par tous les questionnements de l’équipe afin d’aider au mieux ces jeunes qui, il y a encore quelques années n’avaient que peu de chance d’atteindre l’age adulte et qui grâce aux progrès de la médecine vont devenir des papys et des mamies.

Ado c’est un passage compliqué alors imaginez un ado un peu différent (ils détestent ça), un ado avec des rendez-vous à l’hôpital toutes les semaines, un ado sans cheveux ou obligé de porter un masque etc etc…

A  » La suite », ils viennent quand ils veulent, ils apprennent à prendre soin d’eux, à s’organiser pour leur suivi médical, il y a des psychologues, une conseillère en image, des séances de relaxation, des initiations au sport, au Shia-tsu.

Tout a été pensé pour accompagner au mieux ces jeunes qui n’ont pas la chance d’avoir une bonne santé et une vie pépère à glander sur le canapé parental.

C’est donc un lieu convivial d’échanges, d’information et même de soin (consultations diverses), et surtout un site avec des tutoriels à partager avec tous les ados malades ( ou pas d’ailleurs) qui sont loin de Necker : http://www.la-suite-necker.aphp.fr/ .

Un ptit clin d’oeil pour les soignants pour adultes : faites gaffe, un jeune adulte qui a été à l’hôpital régulièrement depuis tout petit connait toutes les ficelles des hopitaux, les termes médicaux et il demandera une attention différente d’un patient « novice ».

Un autre lieu ultra important : L’espace Plein Ciel, lieu d’accueil des jeunes hospitalisés entre 9 et 20 ans, lieu interdit aux blouses blanches, où l’on retrouve une vie  » normale », des jeux, des bouquins, un baby foot, un billard, des animateurs « civils », des soirées pour se changer les idées. Un espace dans l’hopital mais HORS de l’hopital, ou les jeunes peuvent en rencontrer d’autres et surtout se sentir moins « coupés » de la vie, moins « isolés ».

Là encore l’opération Pièces Jaunes à contribué à améliorer la structure car si de plus en plus d’hôpitaux ont un espace pour les « petits », les adolescents n’en avaient pas…Et faire un break dans la maladie, se sentir bien, cuisiner, créer ou même papoter sur la terrasse avec vue sur les toits parisiens ça aide au bien être et donc, à guérir.

Nous avons terminé la visite par la maison des familles, un superbe bâtiment que l’opération Pièces Jaunes à contribué à rénover. Deux espaces : l’espace parents qui peuvent loger là quand l’enfant est hospitalisé et l’espace famille parce que souvent les enfants vont mieux et ne nécessitent plus une hospitalisation mais ils ont encore des suivis, des consultations et ne peuvent pas repartir chez eux.

Alors bien sûr je vous parle de l’hôpital Necker parce que j’y étais hier, mais soyez assurés que c’est une opération nationale et que les espaces pour adolescents par exemple, se développent dans de plus en plus d’hopitaux.  Les subventions issues des Pièces Jaunes sont réparties sur toute la France selon les projets et les besoins et c’est là que VOUS pouvez intervenir …

Plus nous serons nombreux à participer plus il y aura :

De Lits  » parents-enfants », de Pompes à douleur, d’espaces pour les enfants, pour les grands, de maisons familiales, ou maison des « proches » ou encore d’appartements dédiés aux familles…

Quand la maladie frappe à la porte d’une famille, tout l’équilibre est bouleversé, la peur, l’incompréhension et parfois la douleur ne doivent pas être aggravés par l’éloignement de la famille, par une coupure avec la  » vraie vie ». Tout devrait être mis en place pour simplifier la vie de cette famille qui traverse déjà une terrible épreuve.

Nous sommes tous concernés, pas parce que ça pourrait nous arriver un jour, mais parce qu’en ce moment, à l’heure ou j’écris des millions d’enfants, de jeunes se battent contre une maladie et ils devraient avoir tout le confort nécessaire, tout le soutien possible de leur famille mais également de lieux comme  » la suite ».

Donc filez vite remplir toutes les tirelires que vous trouverez, il y en a partout !

pieces-jaunes

Un grand merci à Monsieur Fabrice Abraham, directeur général du réseau Guy Hoquet qui nous a permis cette visite et qui surtout a convaincu 2000 de ses agents de s’investir dans cette opération depuis deux ans.

Merci également à tous nos guides pour cette visite, tous passionnés et passionnants !

Ils auront ma peau !

Le judoka : qui me parle de .. judo en permanence, avec les noms compliqués des prises et des descriptions jusqu’à m’attraper pour me montrer ( rhaaa stop, je suis vieille, mes dorsales sont vieilles et ça fait déjà dix ans que mes lombaires me font la gueule).
Le précoce : qui veut que je repeigne sa chambre “d’ici jeudi” (hummm il n’a pas précisé de quel mois) mais qui veut aussi faire des sablés, de la cuisine et comment dire … impossible de le laisser seul dans la cuisine (d’autant plus qu’aprés ses préparations, j’ai genre, toute la cuisine à lessiver).
Le judoka : qui me dit : “ tu sais, le pôle espoir d’Orléans (Judo, lycée) il n’a pas l’air top, mais celui de Nice il est super …”

-Hummm mais bien sûr et comment tu sais ça toi ?

– C’est mon prof de Judo qui me l’a dit”

– mais merci beaucoup Monsieur, me voler mon fils TOUTE la semaine ne vous suffisait pas…”
(note personnelle, ne pas provoquer le monsieur en question il est ceinture noire).
Le boxerfou: qui veut jouer et donc que JE joue dès 8 heures du matin avec le super jouet qui fait “pouet-pouet” et qu’on a juste envie de passer au four pour le faire taire. ( le jouet hein, le boxerfou ne tient pas dans le four)
Le précoce: qui commence à prendre des habitudes et surtout des attitudes de pré-ado. (Un ne nous suffisait pas… et puis quand on aime on ne compte pas…)
Le Poux : qui va se faire encore charcuter par le dentiste et qui va souffrir tout le week-end. (et un homme qui souffre dans une famille c’est TOUTE la famille qui souffre avec lui).
Le Boxerfou: qui est encore en traitement pour sa patte infectée et qui se jette dans la rivière et donc la vase… (en plus ça sent bon la vase, c’est parfait pour mon salon).
Le Judoka : qui vient de casser son troisième téléphone en UN AN. Amies du 28, si vous voyez ma voiture sur la N10 je ne suis pas en panne… je finance le 4ème téléphone de mon fils.
Et la palme : Au magasin de bricolage, la vendeuse qui me dit “ ah la peinture rouge c’est une des plus dure à appliquer, il faut au moins trois couches”…
“Mais connasse tu ne pouvais pas me le dire il y a trois semaines ? Quand on n’avait pas encore payé et que je pouvais insidieusement manipuler/corrompre le Précoce pour qu’on ne prenne PAS ce P… de Rouge?”
Et sinon vous cette semaine c’était sympa ?
Bon je vais essayer de retrouver mes lunettes roses… ou du leixomil en fait …

20161118_073934_resized

Dear Barack

440px-president_barack_obama

 

Dear Barack,

(I’m not even sorry to call you by you first name, that’s what we do with people we appreciate)

That’s it, in a few hours you will be out of job, I’m pretty sure you already have plans with Michele but I thought a little challenge would please you.

France needs you!

Why wouldn’t you apply for a new, but similar, job in France?

As you may have noticed, we desperately need a serious candidate since, for a few decades, we had some sort of bad karma with our presidents (like having to chose between a snake and a tarantula)

I have many reason to vote, because I’m a citizen but most importantly because I’m a woman but guess what, right now I have nobody I could vote for…

When I saw your “slow jam” in the news, I realised, we NEED YOU for president. (actually, you got me with your “anger management video” and so many things)

Be careful, France is not an easy country, we love strikes and we’re almost never happy with what we have… WE WANT MORE. It could be a great philosophy if half of the country wasn’t depending on antidepressant and the other on unemployment benefits…( or both)

We’re tough to govern as we all have a pretty good education, or at least I used to be proud of our education after a few years in your country. No I’m just worried… Maybe you could come and convince the politics NOT to follow USA model! ( Sorry I had to say it, I’ve not been more proud of French education than after spending seven years in your beautiful country)

Good News for you,our health system will please you as it helps almost everybody but a lot of people are taking advantage of it and maybe you could draw some plan between what you have in USA and what we have in France.

And guess what, as long as we don’t follow you example, French people are used to a healthy food… well at least we try in spite of companies like Monsanto and co… (I promise not to cook snails when you come to diner, just before taking up your new job).

I hope “Prism” will show you my message cause we need you so much here and I (as thousands of people) will miss you so much when you leave the white house. Yes I know, you were not aware about Prism ( ah ah ah).

I’m also scared, don’t ever leave the keys to Donald Trump, just pretend to have lost it ( the keys or even your mind) or create a revolution, USA and even the WORLD can’t afford to have such a person in charge ( I’m staying polite just to set an example for D Trump but it’s tough believe me I’m following your example).

What could I say to convince you to come and be OUR president… well, You had a tough presidency, let me tell you that opposition here is not as active as yours. In fact, we can’t barely see the difference between “ right wing” and left…They all want to reduce our rights, our education, our culture, and increase our fears so they can govern quietly without any reaction from people uneducated and more focused on how to eat and live, than how’s the country doing.

See? There’s a lot to do here …

Please please…Apply for president in France and I promise you we will be a lot WITH you! And since I’m a huge Fan I can say : THE WORLD NEEDS YOU … you can’t apply anymore in USA.. come to France !!!!

Please…

Béatrice, heart between two countries, yours and mine and huge fan of YOU !

 

ps : Désolée pour mes lecteurs français, éventuellement je vous posterai la traduction là je peux pas j’ai dressage de #boxerfou

La faute de Personne

Si vous avez plusieurs enfants, vous avez certainement remarqué l’arrivée chez vous d’un être particulièrement sournois et malfaisant : Personne !

Qui a caché plein d’emballages de bonbons sous les coussins du canapé ? Personne

Qui a laissé le chien rentrer avec les pattes pleines de boues ? Personne

Qui a laissé le nutella ouvert sur la table avec un couteau planté dedans ? Personne…

(à noter que Personne est vraiment vicieux car il a aussi étalé du nutella sur les joues de Petit Monstrou pour le faire accuser)

Qui a laissé trois tonnes de dentifrice dans le lavabo ? Personne

( Ceci dit quand je revendrai la maison, je pourrai certifier que mon lavabo n’aura jamais aucune carie étant donné qu’il voit certainement beaucoup plus de dentifrice que les dents de mes enfants).

Qui a postillonné du dentifrice (encore) partout sur le miroir : Personne.

Variante : « c’est peut-être toi Maman »… Mais bien sûr ! j’aime nettoyer le miroir trois fois par jour alors je crache dessus…

Et enfin le fameux … Qui a encore uriné sans relever la lunette des toilettes et donc inondé celle-ci ? Personne !!!

Variante :  » Çà doit être Papa »… Entendu encore hier soir alors que Mr Poux est en Asie… Deux solutions : soit Mr Poux s’amuse à faire 14 heures de vol dans la nuit entre deux clients pour souiller la cuvette et faire accuser ses garçons, soit il est doté d’un formidable engin capable de traverser plusieurs continents et là on a vraiment un problème, il va falloir agrandir la maison 🙂

Bref, j’en ai ma claque de ce malotru de « Personne » et je vais le dresser moi …

Qui a placé les pots de yaourts qui trainaient sur l’oreiller de Grand Monstrou :  Personne !

Qui a déposé tous les habits sales ramassés par terre sur l’oreiller de Petit Monstrou ? Personne !

Qui n’a pas remis de PQ ? Personne ! ( je m’en fous j’ai ma cachette secrète rien que pour moi)

Qui a étalé des papier de bonbons partout dans les lits des enfants ? Personne !

Fais bien attention à toi Personne, à partir de maintenant c’est la guerre !

k24306984

 

 

Dès 12 ans sur facebook (guide)

facebook_2015_logo_detail

Mon chéri,

Tu viens donc d’avoir 12 ans, et tu vas certainement me réclamer ton compte facebook.

Facebook n’est pas le grand vilain monstre que l’on peut te décrire, c’est un reseau social, un outil de communication et comme tout outil, il faut juste apprendre à s’en servir.

1. Tu devras faire attention à ton image numérique.

Je sais il est déjà bien compliqué pour toi de te construire dans cette période où tu oscilles entre l’enfant, le pré-adolescent, et l’ado. Pourtant, si tu mets un pied (ou une souris) sur facebook, tu vas devoir aussi construire ton image numérique.

Avant de poster une photo, demande toi si tu es parfaitement à l’aise avec le fait que n’importe qui la voit, et si elle ne te mettra pas mal à l’aise dans dix ans de cela. Oui mon chéri, ton image numérique te suivra et tout ce qui est envoyé sur le net y reste, d’une manière ou d’une autre. (cela vaut pour ton compte instagram aussi)

2. Utilise ton bon sens !

Attention sur internet et particulièrement sur facebook et twitter les gens se lâchent et deviennent vite odieux, voire monstrueux.

Avant de commenter ou de croire, demande toi par exemple ce qui permet à untel de dire que les réfugiés envoyés à Toulouse sont des violeurs … Certes ils sont célibataires ( leurs femmes et enfants sont peut-être encore sous les bombes, ou décédés, ou réfugiés ailleurs) et la dernière fois que j’ai vérifié célibataire n’était pas un crime ! (http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/haute-garonne/toulouse/certains-vos-commentaires-facebook-arrivee-migrants-region-sont-insupportables-1117723.html)

J’en profite pour ajouter que si tu n’as rien d’aimable à dire, abstiens toi de poster, facebook est plein de gens frustrés qui passent leurs nerfs sur ce réseau et encore une fois, tout ce que tu écris restera et pourra potentiellement être utilisé contre toi.

3. Soi respectueux.

Depuis toujours nous tentons de te faire passer des valeurs, un brin d’humanisme. N’oublie jamais que tes mots peuvent être des lames acérés et blesser beaucoup plus que tes poings.

Sur facebook, tu vas bientôt retrouver tes amis et amies et certaines jeunes filles posteront des photos d’elles dans la meilleure posture possible, selon elles.

Ce n’est pas parce qu’on montre un bout de décolleté qu’on est une «salope», ni parce que 10 copains à toi l’affirment.

Accorde aux gens le bénéfice du doute et demande toi si tu aimerais qu’on te fasse la remarque que tu t’apprêtes à poster.

Si parfois tu ne sais pas vraiment où tu en es, sache qu’il en est de même pour tes camarades filles ou garçons et que les réflexions de soi-disant « amis » ou pire, un acharnement collectif n’aident absolument pas, et peuvent même provoquer des drames.

4. Vérifie les informations.

De nombreux sites d’informations sont des faux, qui sont là pour nous faire sourire (legorafi etc) mais il y a aussi pléthore de sites d’extrême droite qui balancent des articles incitant à la haine, provoquant la peur de l’autre etc. Essaie de toujours vérifier tes informations, et dans le doute, je suis là, n’hésite jamais à me demander à t’aider à y voir plus clair dans cette mine d’informations pas toujours valables.

5 . Protège-toi et protège-nous. 

N’annonce pas nos départs en vacances, nos absences, cela facilite les recherches des éventuels cambrioleurs.

Sur facebook tu vas rencontrer un grand nombre de personnes « toxiques », soit toujours en train de critiquer, soit toujours en train de se plaindre, soit les deux… Protège-toi de ces personnes, soit en les virant soit en les ignorant, à la base facebook est un réseau social pour passer du bon temps, retrouver des amis perdus de vue et garder le contact.

Ce n’est ni un outil d’espionnage ni le bureau des pleurs ou du lynchage.

Voilà mon Chéri, j’espère avoir fait le tour, essaie de communiquer un peu de ta bonne humeur et de ton humour sur ce réseau social si fustigé et que pourtant tout le monde utilise (ou presque).

Et au moindre doute, n’oublie pas que ton père et moi sommes là pour toi, en vrai dans la « vraie vie ».

Le lundi au soleil #8

Et hop on attaque une nouvelle semaine, on a dépassé la mi-Octobre, déjà que je n’ai pas vu passer Septembre je sens qu’Octobre va être pareil…

  • c’est lundi j’ai accompagné mon judoka j’ai donc 160 km dans les roues mais ça se ressent un peu aussi sur ma forme ( absolument pas olympique)
  • Voui alors parlons en de ma forme … j’ai passé la première couche du plafond … quelques constatations en vrac : soit j’ai les bras trop courts, soit je suis trop près du plafond ( j’ai de nouveaux cheveux blanc, mais satinés hein) soit l’échelle a des marches pas pratique, l’armoire posée au milieu de la pièce n’aide pas non plus … bref la galère totale et j’ai mis deux jours à m’en remettre ! Lunettes roses : cette chambre est hyper mal éclairée, si je ne change jamais l’ampoule on ne verra pas les défauts.
  • Le point auto-hypnose : la dame qui est censé faire de l’auto-hypnose et qui s’endort une fois sur deux on en parle ?
  • On continue les compétitions … ça veut dire que vendredi le Judoka est rentré de Nogent le Rotrou et que samedi nous y retournions … Mercredi il rentre du collège, jeudi matin je le ramène pour un stage suivi d’une compétition… le point lunettes roses : mon fils est épanoui … certes avec nous il n’est pas au top mais clairement il se plait dans cet établissement et plus il fait de judo plus il est content … TANT MIEUX
  • Sur le même sujet, les notes sont plutôt bonnes sauf en maths ( je me demande bien de qui il tient ça) et suite à mon appel le gentil CPE ( purée ça me change de l’an dernier) à trouvé une gentille surveillante pour lui faire un soutien le lundi matin. ( non parce que clairement si c’est moi le soutien, le gamin va juste couler).
  • Le point canal carpien : cet abruti de canal a décidé de ne pas me lâcher ( la peinture du plafond n’a pas aidé je vous l’accorde même si je suis ambidextre) mais j’ai décidé de l’ignorer … plus de sensations dans la main gauche, douleurs jusqu’au coude … pas grave, on a DEUX BRAS et DEUX MAINS … lunettes roses : il faut bien que mon mauvais caractère serve à quelque chose : je ne m’arrêterais ni de taper comme une furie sur mon clavier ni de faire ce que j’ai à faire, main gauche ou pas !
  • d’ailleurs j’ai eu une chance folle, j’ai appelé le rhumato chez qui normalement il y a au moins deux mois d’attente et j’ai rendez vous demain … je vais sortir ma ptite robe noire, le fond de teint pour le convaincre de me faire une infiltration dans ce P… de poignet et hop c’est reparti pour un tour ( je vous ai dit que j’étais le parent référent et que ne plus pouvoir utiliser ma main gauche après une éventuelle opération n’était absolument pas envisageable ?) lunettes roses  : vive les infiltrations !
  • Pour le blog je vais avoir du mal avec les lunettes roses : on joue on lit et tout cela tellement souvent tellement vite que je n’ai plus le temps de tout partager … Lunettes roses : heuu ben rien, j’ai enfin retrouvé le kit oursons de Lutti on va donc pouvoir le tester ( trop bien rangé, je ne le trouvais plus).
  • Lunettes maxi-roses : cette semaine va être pourrie , beaucoup de conduite, peu de temps MAIS … vacances à l’horizon et surtout la semaine d’après direction la Charente Maritime pour changer d’air et se faire chouchouter par Papounet et Mamina ( Cambrioleurs, passez votre chemin, il y aura quelqu’un tous les jours chez nous)
  • Lunettes maxi roses : la semaine prochaine on ira voir SuperCopine et ça … c’est ce qui va m’aider à tenir cette semaine qui s’annonce sportive…

Voilà, je vous souhaite une belle semaine et en  cas de souci … n’oubliez pas vos lunettes roses !

Edit : oupsss j’ai oublié de publier hier … n’importe quoi !

12191981_811309518969213_6371748949286581946_n-1

Range chez toi avec Marie Kondo

A la demande d’une lectrice je vous laisse un petit avis sur le livre  » la magie du rangement » de Marie Kondo.

Je suis une bordélique maniaque, chez moi les trucs s’entassent alors que j’aime les espaces aérés, les commodes dégagées. Je suis poursuivie par le bordel et les trucs divers et bizarres qui viennent s’y déposer et clairement vivre avec trois hommes n’a rien arrangé !

Une activité que je déteste encore plus, c’est le classement de papiers et j’ai toujours des piles de  » à trier ». J’épate toujours Mr Poux par ma capacité à trouver un document malgré la capharnaüm qui règne dans mon bureau (bordélique organisée dirons-nous).

Je suis en train de tourner plus maniaque que bordélique car je reprends de plus en plus la phrase tant haïe de Mamina  » range ta chambre » en réponse à mes monstroux qui prétendent s’ennuyer.

Et puis il y a environ deux ans, j’ai entendu parler de Marie Kondo, cette extra-terrestre qui a passé toute son enfance à chercher comment mieux ranger … ( le truc absolument incompréhensible pour moi). PIRE ! Elle rangeait aussi les chambres de ses frères et soeurs…(une grand malade non ?).

Bon ceci dit, le fait qu’elle ait passé son enfance à ranger et non à gambader dans le jardin ou lire autre chose que des magazines de rangement, va surement vous aider à faire un grand rangement chez vous.

Premier objectif : Les habits.

Je suis totalement d’accord avec elle sur le fait qu’on a tous trop de vêtements et qu’on porte toujours la même chose.

Son conseil : TOUT sortir et faire un grand tri, ne pas hésiter à jeter.

Mon doute : heuu tout sortir ? genre même les habits qui sont gentiment DEJA RANGES dans des boites étiquetées ?

En fait oui ! car si vous mettez le nez dans les fameuses boites, vous risquez de découvrir :

  • que vous vous êtes privées de tous vos hauts préférés cet été parce que vous n’aviez pas pensé à les ressortir
  • que vous gardez ce tailleur pantalon alors que vous ne l’avez pas porté depuis … 11 ans
  • Sans rire, vous allez porter ce pantalon jaune à carreaux un jour ?

( Ne jetez pas les vêtements, ils sont pour la plupart recyclables, et surtout beaucoup d’associations en ont besoin pour les moins chanceux … http://www.restosducoeur.org/)

Ensuite Marie Kondo recommande de « remercier » chaque fringue pour ses bons et loyaux services … hum comment dire… lorsque nous étions en vacances, j’ai remercié une de mes culottes préférées qui malheureusement était passée de blanche à grise et je l’ai jetée… Mr Poux qui avait déjà des doutes sur ma santé mentale m’a regardée avec une profonde inquiétude…

Bon et alors le coup de ranger par couleur et dans des tiroirs pour ne pas les écraser … là j’ai clairement décroché… déjà je n’ai pas de tiroirs, ensuite je veux bien ranger mais faudrait pas abuser non plus, contrairement à Marie, je fais autre chose de ma vie que de ranger ( oui je sais ça se voit mais je m’en moque).

Ensuite Marie Kondo s’attaque aux .. livres…

Attention ceci est un sujet tabou chez moi … mes livres sont mes premiers bébés, je n’offre quasiment que ça lorsque j’ai un cadeau à faire, j’aime les toucher, les manipuler, c’est simple, quand j’étais gosse/ado à la phrase  » range ta chambre » je rangeais toute ma bibliothèque déjà bien fournie, mais pas le reste évidemment.

Le conseil de Marie :

  • débarrassez vous de tous les livres que vous possédez depuis plus de 6 mois sans les avoir lus…

j’ai beaucoup ri en lisant cela car j’ai acheté le livre de Marie en Septembre 2015 et je l’ai vraiment lu en Juillet 2016 …

Ceci dit je suis peut-être une exception ma « PAL » ne désemplit jamais et je répète souvent que je n’aurais jamais assez d’une vie pour lire tout ce que je souhaite lire.

N’empêche que, grâce à ses conseils j’ai quand même réussi à me débarasser de certains bouquins que j’avais acheté et pas lus.

A mon grand désespoir je me rends compte aussi que je n’aurais plus le temps de relire mes livres favoris tant il en arrive de nouveaux chaque JOUR  et pourtant il est hors de question que je m’en débarasse ! Bien entendu mon addiction aux romans « ados » n’arrange rien, je suis juste jalouse qu’on n’ait pas eu tant de choix à mon époque (la vieille parle).

Bref, j’ai tout de même suivi ses conseils et fait un premier tri des livres achetés compulsivement ou du temps ou j’étais étudiante et j’ai fait un peu de place dans ma bibliothèque.

Prochain objectif : convaincre Petit Monstrou de se débarrasser d’une partie de ses albums « bébé » afin de faire de la place pour ses romans de grand… les chiens ne font pas des chats, dès que j’en mets un de côté pour le donner il le relit et le planque… ( j’ai dit planquer pas ranger hein).

Arrive ensuite la partie compliquée … le Komono c’est à dire tous les objets divers et bizarres…

Malgré ses judicieux conseils je n’ai pas réussi à évacuer tous ces objets que l’on garde « au cas où ». Il faut dire que je ne suis pas la seule à les ramener…

Là par exemple à côté de la cafetière se trouvent deux cailloux et un morceau de bois qui n’ont rien à y faire mais qui sont le dernier trésor de balade de Petit Monstrou et que je jetterai lorsqu’il n’y pensera plus …

Pour les papiers elle conseille de tout jeter … bon je ne sais pas comment ça se passe dans son pays mais ici il est hors de question de se débarasser des bulletins de salaire.

Par contre elle a raison : dans ma chemise notices et garanties il y en a certainement qui concernent du matériel que nous ne possédons plus.

Bon la partie sur les photos m’a un peu dérangée par exemple  » ne garder que 5 photos par voyage » serait une excellente solution pour désencombrer mon bureau mais clairement je ne suis pas prête psychologiquement !

En parlant de pas prête … un des conseils de cette dame est de  » vider son sac à main tous les jours » ( pour lui permettre de se reposer hum hum).

Bon là clairement, c’est NIET … évidement comme toutes les femmes, particulièrement les mamans, mon sac à main contient un maximum de choses que je n’utilise pas forcément tous les jours ( et que parfois je me réjouis de retrouver 6 mois plus tard) mais franchement … ben j’ai autre chose à faire que de vider mon sac à main tous les jours !

C’est un livre que je vous recommande de lire avec attention pour ses bons conseils mais aussi avec un peu de recul, rappelons que la dame est une dingue du rangement. Elle annonce qu’il faut 6 mois pour ranger vraiment une maison… ( après elle n’a pas rencontré mes monstroux).

Clairement je ne suis pas au top du rangement mais je pars avec un gros handicap ( deux enfants, un mari, un toutou) et une aversion sévère pour ladite activité.

Ceci dit grâce à certains de ses conseils j’ai bien progressé, il me faudrait juste des journées de 48 heures ou bien que j’envoie le Poux et les Monstroux en colo genre trois semaines 🙂

Bon je vous laisse, je vais sauver mes chaussettes qui sont très mal dans leur tiroir, toutes les sortir, les trier, les remettre délicatement pour qu’elles  soient à l’aise… et bien entendu les remercier pour leurs bons et loyaux services ( mais bien sûr…)

telechargement-1

 

Le lundi au soleil #7

Oui oui je sais on est mardi … Hier je me remettais doucement d’un week-end bien mouvementé.

  • Mon « tout-petit » a fêté ses douze ans vendredi, c’est un beau pré-ado et je ne comprends absolument pas car il est né juste hier.
  • Le #boxerfou a pensé à son anniversaire avec un beau vomi partout sur le canapé dès son retour de la gare… (miam) lunettes roses : je voulais nettoyer les housses de coussin … juste pas le vendredi soir …
  • Nous avons repris les compétitions de judo, je dis nous parce que je participe, déjà en conduisant ensuite en stressant à fond au bord du tatami ! Lunettes roses : mon Judoka s’est qualifié pour une autre compétition (à Orléans… hum kikivaencorefaireletaxi)
  • Lunettes roses fluos : j’avais en cachette invité les amis proches de mon Judoka à une fête d’anniversaire avec bowling et Laser Game. Ils ont tous répondu présent et malgré quelques péripéties le secret à été gardé jusqu’au dernier moment . Voir le bonheur dans les yeux de mon fils a été mon plus beau cadeau.
  • Ayé les murs de la chambre de Petit Monstrou sont prêts à peindre : reste à trouver la motivation pour le faire … j’y suis presque là mais heu … ben faut que je blogue quoi …
  • Bon avouons tout, l’auto-hypnose je m’en sors pas … je lutte contre le lupus mais j’ai le canal carpien qui me tape une crise … une méchante crise, il va peut-être falloir que je consulte un rhumato … ou que je retourne voir mon hypnotiseur ( est-ce qu’il sait faire taire un canal carpien ?). mais bon, si je mets les lunettes roses : mon cher canal me réveille très tôt et j’ai plus de temps pour faire tout ce que je veux/dois faire !

Ce sera tout pour aujourd’hui … même si nous sommes déjà mardi je vous souhaite une excellente semaine et n’oubliez pas, en cas de souci… cherchez toujours le côté positif !

12191981_811309518969213_6371748949286581946_n-1

Se retrouver

Quatorze ans de mariage, un peu plus de vie commune, deux monstroux très très actifs, un boulot passionnant mais extrêmement prenant et à 70 km de la maison pour Mr Poux, les p’tites emmerdes du quotidien, la routine, la vie quoi …

Tout cela fait que la vie de couple disparaît peu à peu sous le flot des obligations, des contraintes même si pour la plupart nous les avons choisies.

Pour ne rien arranger, nous n’avons qu’une paire de Grands-Parents qui prennent les enfants, et généralement lorsqu’ils les prennent, soit Mr Poux est à l’autre bout du monde et j’en profite pour passer du temps à la maison à faire ce que je ne fais pas habituellement (oui, jeter certains joujoux en cachette en fait partie), soit Mr Poux est là et nous en profitons pour faire des travaux dans la maison.

Planifier une soirée romantique après avoir passé la journée à quatre pattes à poser du parquet est totalement vain, si on ne s’est pas engueulés comme des chiffonniers en bricolant, on est de toutes façons trop cassés le soir pour réviser le kamasutra.

Pour les quarante ans de Mr Poux, nous devions partir quelques jours tous les deux dans le jura, berceau de nos amours, mais nous n’avons jamais réussi à coordonner tous les emplois du temps ( enfants, grands-parents, boulots).

Du coup on vit, ou on survit côte à côte, parfois plutôt bien, parfois on se contente d’attendre la prochaine M… qui va nous tomber sur le coin de la figure (comme un Monstrou plâtré sur toute la jambe juste avant les vacances).

Et puis au mois de Mars dernier, Mr Poux a déclaré : « les enfants vont partir en colo au mois d’Août et nous, on ira quelque part tous les deux mais je ne te dis pas où ».

La seule chose que je savais c’est que nous allions prendre l’avion et pour tout vous dire, je n’étais pas super rassurée d’être loin alors que les enfants étaient en colo. Bien entendu Mamina et Papounet étaient là en cas de pépin, et puis les enfants sont plus grands, mais si vous suivez un peu ce blog, vous savez à quel point ils peuvent être créatifs dans les blessures diverses et bizarres.

Je n’ai su que fin Juin où  nous partions et je dois dire que le mot  » caraïbes » a eu son petit effet anxiolytique et a terminé de balayer mes doutes et remords sur le fait de laisser les enfants en colo pendant que nous prenions des vacances au soleil.

Le fameux voyage est enfin arrivé…

Nous avions oublié ce que c’est de ne gérer que soi pendant un voyage…

Je suis partie avec une valise « light » dépourvue de l’énorme trousse à pharmacie que je trimbale d’habitude.

Nous avions oublié ce que c’est que de se lever quand ON veut et non pas quand ces messieurs sont levés.

De se faire une sieste à n’importe quelle heure du jour, parce qu’on est en vacances et qu’on n’est pas stressés par le fait que si on s’absente l’un ou l’autre va se blesser ou cramer sur place sous le soleil de Sainte-Lucie. (A la place c’est moi qui ai cramé, comme une vraie débutante).

Nous avons eu des conversations entières sans interruption !

Pas de bagarre pour le brossage de dents, les douche, le démêlage… (J’avoue que Mr Poux est assez autonome pour cela, en plus il a quand même beaucoup moins de cheveux que grand Monstrou, ça aide pour le démêlage hum hum).

Nous étions ratatinés par le décalage horaire et partions nous coucher très tôt SANS avoir à batailler avec Grand Monstrou qui aurait surement voulu veiller plus tard, assister aux supers concerts qui avaient lieu tous les soirs dans l’hôtel.

Alors bien sûr, tous les soirs nous passions un certain temps à regarder les blogs des colos pour vérifier que tout allait bien pour les monstroux, bien sûr nous pensions régulièrement à eux, mais cette semaine à deux, en amoureux, nous a permis de nous retrouver, de nous souvenir pourquoi nous nous étions choisis et très certainement aussi de nous préparer à mieux affronter le retour au quotidien, à la course perpétuelle… à la vie quoi !

Alors je sais bien que ce n’est pas évident à réaliser (et je ne sais même pas quand nous pourrons le refaire) mais je crois sincèrement que pour être de bons parents, il faut pouvoir souffler de temps en temps et pour sauver son couple, il faut s’accorder du temps à deux, et pas à quatre, six, ou plus.

Pas besoin de partir aux Caraïbes, juste un petit week-end de temps en temps, une coupure…

Enfin je dis ça mais, Mon amour, si tu me lis, on y retourne quand tu veux !

img_3769

Le lundi au soleil #6

IMG_3633

 

Nouvelle semaine et nouveau mois qui commencent … vous êtes motivés ?

Si pas trop faites comme moi, enfilez vos lunettes roses pour essayer de voir le positif de la situation … ( bon des fois faut vraiment chercher quand même)

  • Mon Judoka est exceptionnel … c’est TOUJOURS de ma faute . Le dimanche soir souvent c’est pique-nique devant la télé avec sandwichs, restes, pâtés divers etc ( un repas sain et équilibré donc… hum). Hier soir entre autre j’avais réchauffé deux petites quiches et j’en ai proposé UNE au Judoka, en lui disant « tiens je te donne une assiette pour que tu te serves ». Environ deux minutes trente plus tard, il attaque la seconde sans la proposer à personne, son père lui fait donc la remarque que ce n’est pas très sympa. Réponse : « oui mais c’est de la faute de maman, elle m’a posée les deux devant moi aussi ».  Je préfère donc en rire… Je mets les lunettes roses et je me dit que je le vois bien avocat de la défense plus tard … « Mais monsieur le juge , mon client à égorgé et éviscéré monsieur Dupont mais celui-ci l’avait bien cherché… »
  • Un autre avantage d’avoir toujours tort c’est que j’ai moins le cafard à cause du départ du Judoka aujourd’hui car  je me réjouis de n’avoir que le mauvais caractère de Petit Monstrou a gérer pour 5 jours et croyez moi ce n’est déjà pas une mince affaire… à mon avis cet enfant se rapproche dangereusement de la pré-adolescence. ( et moi de la folie douce …)
  • Chantier de septembre continuera en Octobre et donc c’est toujours le camping la-haut, Petit Monstrou est devenu SCF (sans chambre fixe) et pour cause, le ponçage de sa chambre va prendre plus de temps que prévu dixit Mr Poux qui avait dit la semaine précédente qu’il n’y avait pas trop à rattraper les murs. ( Ne jamais écouter un ingénieur quand il parle de travaux manuels). l’avantage c’est que cela me permet d’effectuer un grand tri dans la tonne de bouquins/jouets de Petit Monstrou, l’inconvénient c’est qu’il voudrait tout garder (je trie donc en cachette).
  • Le week-end à encore passé à grand vitesse, nous avons reçu un ami du Judoka pour 24 heures et ces deux charmants enfants n’ont rien trouvé de mieux que de faire des « expériences » avec du coca et du lait, la nuit pendant qu’on dormait. Rien de grave si ce n’est une assiette pleine d’une mixture étrange retrouvée dans une armoire… Mais la prochaine fois qu’ils seront tous les deux, je vais leur faire faire une expérience sympa: vinaigre blanc, bicarbonate de soude et quelques gouttes d’huile essentielles, c’est super rigolo, ça mousse et surtout ensuite ils pourront récurer ma salle de bain ! (Ne jamais contrarier l’esprit scientifique des ados).
  • J’essaie toujours de vaincre le lupus grâce à l’auto-hypnose, alors je ne sais pas si c’est les abdos, la diminution du traitement anti-lupus ou le changement de temps mais je suis bien cassée… Je m’en moque, je vais trouver le temps d’aller revoir mon hypnotiseur, on va communiquer avec mes ptits globules blancs et leur dire de se calmer. (si on pouvait calmer mon addiction au chocolat ce serait un sacré plus)
  • Je suis presque devenue coach sportif, enfin avec une personne pour le moment… Un grand moment de rires et de souffrance pour ma choupinette mardi dernier, on recommence demain, c’est pour notre bien ! Nous avons fait un mix : assouplissement, équilibre et … Abdos !
  • Ce matin pour la première fois j’ai gratté la voiture, clairement ça ne m’avait pas du tout du tout manqué, mais avec les lunettes roses je me dis que ça va enfin tuer ces abrutis de moustiques qui jouent à me piquer dans les endroits les plus improbables qui soient.

Voilà … je repose mes lunettes roses et je vous les prête pour embellir votre semaine…