Archives de catégorie : correspondance

Lettre à mon futur collégien

 

Voilà mon tout petit, mon bébé, mon presque grand, tu vas faire le grand saut et entrer à ton tour au collège.

C’est une grande étape de ta vie (et de la mienne) et je voudrais te donner quelques conseils car malgré ce qu’en dit ton enseignante je ne suis pas sûre que tu sois complètement prêt.

Tourne ta langue 7 fois dans ta bouche avant de parler !

Et en écrivant ça je sais déjà que l’expression va te paraître saugrenue,Tu es né sans “filtre”, tu es très discret mais quand tu vois quelque chose qui te choque tu le dis, tel quel. Alors sois prévenu, les 4 eme et les 3 eme sont des êtres stupides complètement atomisés par des bouffées de testostérone qui leur étouffent les neurones. (oui ton frère aussi)

Si tu vois un troisième faire quelque chose de stupide, NE LUI DIT PAS ! Je t’imagine du haut des tes trois pommes aller vers lui, et lui annoncer de ta voix fluette “mais c’est complètement débile ce que tu fais là”.

Pour ta sécurité, ignore-le, à moins que son action ne soit dangereuse, dans ce cas là, va chercher un adulte.

De la même manière, il est inutile de préciser aux dames de cantine que la nourriture est répugnante, elles n’y sont absolument pour rien mais ce n’est pas agréable à entendre et elles pourraient t’en vouloir. Oui, même si ce n’est pas elles qui cuisinent, ce genre de remarque n’est pas apprécié.

Ne corrige pas les professeurs !

Tu as hérité de ma passion pour le français et tu m’appelles régulièrement pour me faire écouter tel ou tel Youtubeur qui a fait une énorme faute de syntaxe dans sa vidéo. Il arrive que certains professeurs fassent aussi des abus de langage ou des fautes dans leurs cours, ne les corrige surtout pas.

Je sais très bien que tu ne prendras pas la parole pour corriger mais tu es capable de sortir ton rouge et d’entourer la faute sur un devoir… NON, les profs ont le droit à l’erreur (pas trop quand même hein, ils ont un exemple à montrer) et surtout ils ne vont pas du tout aimer si tu les corriges.

Il va falloir t’organiser !

Quand je te vois partir pour l’école SANS ton cartable je me dis que le coup du changement de salle à chaque heure va être très compliqué. S’il te plaît ne sème pas tes affaires un peu partout. Tu vas notamment avoir un « carnet de liaison » c’est très gênant si tu le perds et ça agace tout le monde. Bon en même temps, vu que les carnets suivants seront payants je te fais confiance pour ne pas en perdre trop ensuite si je prends dans ta tirelire pour le racheter.

Et cesser les constructions bizarres

Avec le matériel de ta trousse, je sais que ton enseignante a été très patiente par rapport à ça, que tes copains trouvent ça très drôle mais d’une part je ne possède pas une papeterie pour te fournir du matériel tous les soirs, d’autre part je doute que tes professeurs soient plus épatés par ton ingéniosité qu’agacés par le fait que tu bricoles en cours.

Ne t’inquiète pas en technologie tu vas construire plein de choses, continuer à coder, je sens déjà que ce cours va te passionner !

Et enfin … Il va peut-être falloir commencer à bosser !

L’école primaire pendant longtemps c’était ennuyeux puis c’était mieux mais tu rentrais en sachant déjà toutes tes leçons et les révisions ne t’ont jamais pris trop de temps … (et encore quand révision il y avait).

Au collège, tu vas noter beaucoup de choses, il va falloir aller vite, ça va changer toutes les heures et donc, éventuellement, sur un malentendu il faudra peut-être que tu apprennes tes leçons le soir…Enfin ce serait mieux quoi …

Comment ? Tu ne veux plus aller au collège ?

Ça tombe très bien je n’ai pas envie que tu y ailles, on a qu ‘a dire qu’on les aime pas, on commandera des pizzas…

Ah oui , mais non, c’est obligatoire … aller courage, ça va bien se passer … ( perso j’attaque les anxiolitiques tout de suite, car entre le judokado et toi je le sens pas du tout ce collège).

Courage !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lettre à mon collégien

 

Voilà, cela fait deux années que tu es devenu un collégien et tu ne trouves pas ça cool du tout … je dirais même plus: tu kiffes pas !

Déjà tu t’es retrouvé avec tout un tas de profs divers et bizarres au lieu d’un ou une enseignante, aucun ne réagit pareil, ils n’ont pas les même exigences vis à vis de vous, ni la même façon de travailler…

J’ai envie de te dire tant mieux, car comme dans tout métier, il y a des bons et des moins bons et sur la totalité c’est impossible que tu ne tombes que sur des « moins bons ».

J’ai envie de te dire aussi que c’est pareil pour eux, toute la journée ils se retrouvent face à des groupes d’adolescents plus bizarres que divers et je dois t’avouer mon chéri que, comme vous n’êtes pas dans la période la plus « fine » de votre humour, je les admire un peu…

Souvent tu me dis « Le prof de … il m’aime pas », mais enfin mon chéri, de toute façon il n’est pas là pour t’aimer, il est là pour t’apprendre des choses. Et quand tu joues à lancer des colles, des bouts de gommes, ou que tu ricanes avec les copains, demande toi si tu lui envoies vraiment l’image d’un bon ptit gars qu’on pourrait aimer. (Même nous tes parents, nous avons parfois du mal avec l’humour adolescent que tu as développé ces deux dernières années).

Réjouis toi surtout d’avoir un humain en face de toi et pas un robot, un humain qui, après une longue journée à supporter tes pairs va craquer et te mettre à la porte parce que tu ne fais pas « grand-chose de mal » mais que c’est la goutte d’eau. Un robot ne te mettrais pas à la porte certes, mais personnellement si comme toi, j’ai fort peu apprécié le collège, j’y ai rencontré des profs que je porte toujours dans mon cœur.

Si j’aime tant écrire et jouer avec les mots c’est sûrement grâce à mes deux génialissimes profs de Français du collège. (Mesdames Petauton et Hélias, si au hasard du net vous passez pas là c’est de vous que je parle et je sais que génialissime n’existe pas, mais cela vous convient tellement bien).

Bien sûr, tu ne peux pas apprécier chaque prof, de la même manière que jamais tu ne plairas à tout le monde, mais laisse moi te rappeler que tu n’as pour le moment aucune compétence pour juger les leurs et que les avis des copains ne comptent absolument pas pour savoir si tel prof est bon ou pas.

Tu n’as que douze ans, c’est grand et tu changes, tu mûris et pourtant c’est encore tout petit donc à tout moment tu dois respect et obéissance aux professeurs, même si tu trouves leurs demandes saugrenues, injustes ou autre, ton job à toi en tant que collégien c’est de profiter de ces années pour apprendre un maximum de choses qui ne te serviront pas forcément toutes plus tard certes, mais qui feront que tu ne passeras pas pour un couillon qui ne sait rien.

Alors oui, c’est pénible de se faire huit heures de cours et de rentrer avec encore des devoirs et des leçons. Pour rappel tes profs rentrent aussi avec des devoirs puisqu’ils doivent corriger tes copies, et préparer leurs cours. Tu as également vu Papa bosser des week-end entiers, je te souhaite de ne pas avoir un boulot aussi prenant, mais cela fait partie des responsabilités de « grand », on fait ce qu’on a à faire. Certains comme ta Maman attendent souvent le dernier moment pour rendre leur copie mais si cela porte un très joli nom : la procrastination, ce n’est pas dénué de stress…

Bref, mon petit-grand, le collège c’est un passage obligé, tout comme le sera le lycée et j’espère bien, d’autres études ensuite. C’est comme pour tout, il n’y a pas que du négatif, il y a les copains, les «barres de rire », les filles (SIC), le judo mais il y a aussi des obligations : apprendre ses cours, faire ses devoirs et se conduire de manière correcte et respectueuse pendant les cours.

Il n’y a pas de secret, chaque chose de la vie comporte deux facettes : pour prendre du plaisir au judo il t’a fallu travailler, apprendre des techniques, te concentrer et souvent perdre. Pour que tes années collèges se passent le plus correctement possible, il ne faut pas faire de vagues, respecter les règles qui ne sont pas si drastiques (le collège c’est quand même pas la mine) et te faire des souvenirs avec les copains SANS que ça implique le jet d’objets sur les professeurs ou pire, le manque de respect envers eux.

Applique à ta vie de collégien les valeurs que nous t’avons transmises et que je sais acquises (même s’il faut parfois creuser pour les voir), applique aussi les belles valeurs du judo et tout ira bien, et tu verras que tes relations avec les professeurs n’en seront que meilleures.

Loin de moi l’idée de te mettre la pression, mais si tu n’y parviens pas, je te signale juste au passage que ton père est à la recherche d’un collège « militaire » où l’humour est totalement absent et où tu devra oublier tes jolies boucles qu’ils se feront un plaisir de raser.

Toujours pas la pression ? Y’a pas de judo dans les écoles militaires …

Ta Maman qui t’aime

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le mot d’excuse

Etre enseignant ce n’est pas facile tous les jours, déjà tu te tapes les enfants des autres toute la journée, tu es mal vu par tout le monde à cause de tes vacances et en plus tu dois régulièrement supporter les parents.

Du coup, quand j’ai besoin de communiquer avec la maîtresse de Petit Monstrou j’essaie de la faire un peu sourire, au risque de passer pour une folle certes, mais elle ne s’étonne plus, avant Petit Monstrou elle a eu Grand Monstrou dans sa classe.

Voici donc le petit mot de ce matin :

Madame,

Veuillez excuser l’absence de Petit Monstrou ces deux derniers jours. En effet pris d’une pulsion créatrice il a crée plusieurs chefs-d’oeuvre dans notre maison à base d’aliments pré-digérés par la technique de la projection …

Je n’ai malheureusement pas pu photographier ses magnifiques oeuvres l’odeur étant un peu incommodante.

Belle journée.

Et vous quand vous devez écrire à l’enseignant de votre enfant, vous êtes plutôt sobres ou créatifs ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lettre à mon cerveau

 

Salut Ciboulot

Bon, je sais je sais je ne t’utilise pas à la mesure de tes pouvoirs, il parait qu’on n’utilise qu’une partie infime de tes capacités certains neurones étant “endormis” ( attention, le truc des 10 % seulement c’est une grosse arnaque on utilise plus mais oui, on pourrait encore plus).

Je pense qu’en ce moment tu n’es pas mon ami … et pourtant je t’héberge mon gars, sans moi tu n’existerais pas et si je clasme, meurs, décède, ben tu ne seras plus rien !

Alors explique moi .. ça sert à quoi de tourner en PERMANENCE ? Est-ce que tu as bien conscience qu’à 1h00 du matin je n’écris pas, j’essaie juste de dormir ? Est-ce que tu as conscience que toutes les belles idées voire les idées catastrophiques que tu me balances à 2h00 du matin je NE VAIS PAS M’EN SOUVENIR le lendemain ? (En fait si les catastrophiques restent)

Parfois tu me souffles des trucs tellement géniaux que je me concentre à fond pour m’en souvenir, parfois tu me souffles des textes que j’ai toujours rêvé d’écrire, mais quand je trouve enfin le sommeil, c’est à dire quand tu arrêtes de me harceler, j’oublie tout et le lendemain je t’en veux.

Parce que non seulement j’ai mal dormi mais toi tu t’es mis en veille, tu ne veux plus rien me dire sur le super texte dicté en pleine nuit… Nous sommes clairement en décalage horaire, est-ce que tu te rends bien compte que les vrais écrivains écrivent MEME le jour ?

Je t’en veux aussi parce que tu as enregistré depuis fort longtemps ce qu’était une alimentation saine et équilibré, à force de lectures, de recherches, tu sais et je sais ce qu’il FAUT manger pour être non seulement svelte mais surtout en bonne santé…

Alors pourquoi me pousser systématiquement vers le fromage à raclette et la charcuterie dans les magasins ?

Pourquoi est-ce que je SAIS qu’il faut manger surtout des légumes et des fruits ( locaux et de saison évidemment), toi tu m’envoies vers les trucs genre le jambon blanc à l’antibiotique, les plats tout prêts plein de pesticides et autres produits chimiques.

Pourquoi me persuader que j’ai besoin de Kinder/café/clope ?

Ah oui parlons-en de la clope, TU es persuadé que tu as besoin de nicotine et pourtant certains neurones, et puis la société aussi (et ma doctoresse d’amour) me soufflent que c’est un leurre, que cela va me détruire…

Bon mais alors, tu fonctionnes ou pas ? Tu vas bientôt cesser de me souffler que j’ai besoin de ma dose ? On le sait tous les deux, nous n’en avons pas besoin !!!

Toutes les nuits tu me souffles qu’on va faire du sport et perdre cette graisse sur mon ventre déjà bien abîmé par deux césariennes et une coupe verticale de 20 centimètres… mais le problème c’est que comme tu me parles toute la nuit, le matin je suis crevée, l’après-midi je suis crevée…

S’il te plaît mon Ciboulot chéri, tais-toi dans la nuit et interviens le matin… je rêve de pouvoir enfin écrire tout ce que tu me dictes la nuit…

Et cesse de tourner en boucle à propose des gens qui nous ont fait du mal, ne t’inquiète pas le karma les rattrapera, nous n’avons pas besoin de nous encombrer avec cela, même si je sais que tu es hypersensible et que tu as un peu de mal avec les cons, les obtus et les faux-culs… Reste bien droit dans ma tête et ils disparaîtront on ne gardera que les meilleurs, les vrais, les bons !

Enfin, il ne sert à rien de s’inquiéter autant à l’avance, oui les Monstroux se blesseront encore, oui il auront des plaies au cœur, ils feront peut-être de mauvais choix, mais me refiler de longues périodes d’angoisse nocturne à leur sujet ne sert à rien, on ne peut qu’espérer que tout ira bien mais on ne peut pas les emballer dans du papier bulle et les garder rien que pour nous ! (En plus vu la taille du judokado ça coûterait une blinde en papier bulle).

Alors s’il te plait mon p’tit cerveau, calme toi, tourne à fond dans la journée si tu veux mais PAS la nuit !

Ta Béa bien fatiguée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alors l’internat ?

depart

 

Coucou mon chéri,

Tu termines ta seconde semaine loin de nous et tu as l’air de plutôt bien t’adapter.

La preuve, un petit sms rapide le soir et basta… tu es bien occupé, tant mieux pour toi, tant pis pour moi.

Mercredi dernier tu m’as fait le grand bonheur de passer un coup de fil, et oui mon chéri, les téléphones portables ne servent pas que pour youtube et pokémon go, ils ont une fonction « appel ».

Ce n’est pas facile de communiquer car tu n’est pas seul, et j’imagine que tu dois jouer au « fort » pourtant tu m’as raconté que certains appelaient leurs parents tous les soirs…Bon je n’en demande pas tant mais des sms un peu plus détaillés que « oui » « ça va » « bonne nuit » me plairaient bien.

Toi, tu n’as pas trop le temps de parler car après tu vas faire du « renfo » (renforcement musculaire) avec tes copains … ( mon dieu déjà qu’à 9h00 le matin j’ai du mal à faire mes abdos alors le soir après dîner… renforcement musculaire… heuuu). Le pire c’est que vous êtes plusieurs à faire cela, normal, un dortoir de 9 sportifs, 8 judokas, 1 « footeux » (le pauvre) c’est un nid de fous des muscles !

Si je me réjouis que tout se passe bien pour toi, cette deuxième semaine a été d’une longueur inimaginable ! Pourtant tu me connais, je ne m’ennuie jamais, j’ai toujours plusieurs projets en cours, 10 000 choses à faire et j’ai de légères tendances à l’hyperactivité.

Malgré tout, quelque chose me chagrine, pas forcément dans la journée mais vers la fin de l’après-midi, à l’heure ou tu devrais rentrer.

Ce qui est dingue c’est que l’an dernier, j’attendais ton retour du collège avec impatience et assez rapidement on s’engueulait, soit parce que tu avais fait le couillon en classe soit à cause des devoirs.

Tu as pris de bonnes résolutions et donc au collège tout à l’air de bien se passer, tu découvres l’espagnol que tu adores et c’est chouette je vais pouvoir t’aider (même si tu trouves que je n’ai « pas l’accent »).

Bref tu as l’air motivé et ça me plaît, j’espère que ça va durer car l’année va être longue, réveil à 5h30 le lundi matin pour prendre le train, cours normaux toute la journée, 5 heures de judo par semaine, la vie en communauté … tout cela va être bien fatigant sans compter les compétitions qui vont bientôt commencer.

Ce soir tu rentres (enfin) et ma journée en sera illuminée mais je dois faire attention à ne pas trop te chouchouter car dimanche dernier tu n’avais plus trop envie de repartir car « c’est bien à la maison », normal, on t’a foutu une paix royale, tu n’avais que très peu de devoirs et je t’ai câliné dès que je te croisais dans la maison.

Il va falloir que je me force à être un tout petit peu désagréable, afin que tu ne regrettes pas trop la maison (tu me connais, je devrais y parvenir aisément), en même temps, c’est très tentant de te cocooner alors que tu as été loin toute la semaine …

Aller, vivement 17h15 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cher Messieurs Biogaran/Mylan et autre laborantins

Si je vous écris ce soir c’est pour vous faire part d’une information qui va certainement révolutionner votre vie, une sorte de scoop qu’à priori vous êtes les seuls à ignorer…

Pour vous dire la vérité, vous me faites même un peu pitié car même les élèves de cp sont au courant !

Vous êtes prêts ? Je vous propose de vous asseoir confortablement, d’inspirer profondément …

SEUL LE MOIS DE FÉVRIER N’A QUE 28 JOURS (et encore, tous les quatre ans il en a 29 mais vu votre niveau, je ne vais pas vous agresser tout de suite avec la très difficile notion d’année bissextile).

Vous pouvez expirer maintenant… soufflez, soufflez, ça va bien se passer.

Comment je vous prends pour des idiots ? Vous saviez que les autres mois de l’année ont trente voire trente et un jours ? Et depuis longtemps ? (Le cp peut-être)

Vous vous méprenez très chers, loin de moi l’idée de vous prendre pour des nigauds, mais sincèrement je me demande … Si vous le saviez, alors…

POURQUOI EST-CE QUE VOUS FAITES CH… TOUT LE MONDE AVEC DES BOITES DE 28 COMPRIMES ?

Non sérieusement, quand on a un traitement à vie, qu’on doit préparer les comprimés à la semaine, prévoir le manque éventuel, est-ce que vous croyez que ça aide que certaines boites ne soient pas complètes ?

Est-ce que vous avez un accord avec les pharmaciens pour nous forcer à leur rendre visite plus souvent et ainsi consommer les différents produits qu’ils vendent ?

Est-ce que le concepteur de vos boites les a faites trop petites et pour ne pas se faire virer il a convaincu tout le monde que 28 cachets seraient bien suffisants ? Que les patients n’avaient qu’à zapper les deux ou trois derniers jours ?

Non, vraiment je ne comprends pas le concept, quand certains de vos collègues et concurrents parviennent à faire des boites de 30… oui j’ai bien écris 30 mais on arrive mieux à comprendre qu’il est compliqué de faire des boites de 31 … Et puis comme expliqué plus haut, tous les mois n’ont pas 31 jours.

Voilà c’était ma question existentielle du week-end, je voudrais juste savoir POURQUOI …

k1233361

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cher cerveau

Si je t’écris aujourd’hui c’est parce que clairement, ça ne va plus du tout entre nous.

J’ai accepté depuis longtemps ton inaptitude totale aux sciences des mathématiques, en particulier à la géométrie dans l’espace, j’ai géré du mieux que je pouvais cette incompétence que tu as gentiment compensé par ton amour des mots, bons, drôles, doux ou durs. Et surtout comme j’ai terminé l’école, ça va beaucoup mieux de ce côté là. J’ai calculé ma première aire dans la « vraie vie » à 40 ans, juste pour me prouver que tout ce qu’on m’avait infligé en primaire et ensuite, n’était pas totalement inutile ( en même temps il suffisait juste de m’apprendre l’aire vu que je n’ai pas utilisé le reste..hum)

Mais là, je t’avoue que je suis au bord de la demande de divorce en ce qui te concerne.

Qu’est-ce que ça veut dire de mouliner comme un malade tous les soirs au moment où je souhaite dormir ?

20h30 je couche les enfants et je me dis que ENFIN je vais pouvoir me coucher tôt, j’ai attendu ce moment toute la journée parce que je suis crevée, je termine ce que j’ai à faire et 21h30 je saute délicatement (comme une patate donc) dans mon lit.

Comme TU es incapable de me laisser dormir sans que je lise (bon ok, j’aime bien ça aussi), je bouquine un peu et puis, comme je suis vraiment crevée, je suis raisonnable (ne ris pas, ça m’arrive parfois), j’éteins assez rapidement et là, TU commences ta java.

« Est-ce que tu crois que c’était une bonne idée de mettre le lave-vaisselle en route pour la nuit alors que ce matin il a inondé la cuisine ? » « Je serais toi, je me leverais pour vérifier qu’il n’y a pas une piscine dans la cuisine » ( TU n’est pas moi mais je me lève quand même).

« Il ne faut pas oublier de payer la facture de «banane », d’appeler le ramoneur, de trouver les gants d’hiver de Petit monstrou etc… » ( toutes ces choses auxquelles TU devrais me faire penser dans la journée, mais non, tu me fais ça le soir, lorsque je suis couchée, du coup je me concentre pour ne rien oublier le lendemain et je ne m’endors pas)

Comme je te connais bien, je me tourne dans mon lit et je visualise ma place préférée au monde, un endroit où je savais me détendre… voilà j’y suis et tu te tais ENFIN (genre deux minutes quoi)

« Tiens si tu écrivais ça pour le blog ? »

Et là, arrive un texte fluide, bien écrit drôle dont malheureusement je n’aurais aucun souvenir le lendemain (tu le fais exprès ce n’est pas possible autrement). J’ai déjà essayé de me lever précipitamment pour noter, renversant au passage la pile de romans au pied de mon lit, mais évidemment, les mots ne viennent plus aussi facilement, le texte me paraît immédiatement insipide… je me recouche et TU recommences !

« Et pour ton roman, ça serait bien de faire ça et ça » (lequel ? Non parce que les romans je sais les commencer, c’est les terminer qui pose un peu problème et là, clairement TU pourrais filer un coup de main de temps en temps).

« Et pourquoi tu n’écris pas des histoires pour enfants ? » (parce que même ça je n’en suis pas capable connard ! – Oui à ce stade du non-endormissement je suis vulgaire avec mon cerveau-)

A force que mon cerveau mouline dans tous les sens « penser à faire ci » «  tu devrais faire ça » etc je commence à avoir mal à la tête … ça fait deux heures que je suis allongée dans le noir sans pouvoir dormir !

Je sais bien que parmi les idées que tu me souffles, les pensées que tu m’envoies il y a du bon : des projets, des trucs positifs, mais POURQUOI ne fonctionnes-tu pas aussi vite dans la journée ?

Je dois être un animal nocturne en fait …

Parce que les soirs où je m’endors tôt, trop tôt car, épuisée par tes élucubrations permanentes, tu me réveilles vers 3h30.

Là c’est un autre délire, tu me rappelles TOUT CE QUI VA MAL et si par bonheur tout va à peu près bien, tu me suggères TOUT CE QUI POURRAIT ALLER MAL et ça fait un paquet de choses.

Je tourne, je retourne, j’essaie de positiver, je revois les visages de mes monstroux mais paf tu me rappelles à quel point mes relations sont compliquées en ce moment avec Grand Monstrou, ou bien à quel point je suis inquiète pour mon Petit Monstrou qui ne rentre pas dans le moule…

Ensuite tu me rappelle que les gens que j’aime ne sont pas éternels, que Monsieur Poux à force de tirer sur la corde risque gros pour sa santé, que Papounet et Mamina ne sont plus tout jeunes, ou que ma bonne amie qui prenait si bien soin d’elle et de ses enfants, lutte toujours contre les effets secondaires de sa bataille contre la leucémie et que c’est totalement injuste.

Une fois que tu m’as bien plombé le moral, je me lève, épuisée et bien peu motivée, loin les jolis textes que tu me soufflais la nuit précédente, juste l’idée que A CAUSE de toi, je n’ai encore pas mon compte de sommeil, que je vais me traîner toute la journée, que je vais avoir du mal à être patiente avec les enfants et que la nuit prochaine TU vas me faire culpabiliser pour ce manque là.

Autant te le dire tout de suite, si tu continues ainsi je te divorce et je m’achète un autre cerveau plus sympathique.

Tiens par exemple, un qui ne me fera pas croire que la nicotine est mon amie. Un que je ne serais pas obligée d’endormir de temps en temps à coups d’apéros pour pouvoir me reposer, parce que bon, c’est sûr on dort « mieux » mais ensuite c’est mon foie qui demandera le divorce !

Ah oui et pendant qu’on y est, comment se fait-il que TU saches parfaitement ce qu’il faut manger pour avoir la ligne, et être en bonne santé et que TU me recommandes régulièrement de tomber dans la boite de chocolats, de bonbons, d’ajouter de la crème fraiche etc. ?

Je pense sincèrement que tu n’est pas bien dans ma tête, que tu devais être le cerveau d’une autre personne et que nous ne sommes pas faits pour nous entendre.

Je te vois bien ricaner dans ton coin en te disant que la dernière fois que j’ai voulu changer quelque chose c’était mes lombaires et que la médecine m’a lâchement laissée tomber en m’expliquant que c’était impossible.

Fais gaffe, je vais bien trouver une solution pour te mâter espèce de cerveau hyperactif la nuit et incompétent le jour ! Je vais aller me faire hypnotiser, je vais te reprogrammer, te faire enfin fonctionner, pas comme tu le devrais mais comme JE le souhaiterais !

Non mais oh !! c’est qui le chef ici ?

Béa l’insomniaque, épuisée…

conference-cerveau-villecresnesCher

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le SAV du boxerfou

Madame,

Je pense vous renvoyer votre Boxerfou car il n’est absolument pas conforme !

Déjà ses poils ne tiennent pas sur son corps et circulent partout dans la maison … je viens d’en retrouver sur la plaque à induction c’est inadmissible.

Ensuite, ce toutou est totalement décalé, quand je dors, il fait le bazar, dévorant tout ce qui lui tombe sous les crocs et quand je tente de me concentrer, il RONFLE !

Enfin, il a vraiment un gros problème de caractère, quand je dis viens, il part, quand je dis « marche au pied » il me fait décoller du sol tant il tire fort… j’ai déjà du mal à avoir de l’autorité sur mes Monstroux, moi qui espérait me rattraper avec le toutou il a fallu que je tombe sur une forte tête !

Normalement les boxers sont super doux avec les enfants, celui-ci pense que mes enfants sont des jouets sur pattes et passe son temps à les mordiller.

Ah et puis vous aviez cordialement oublié de me prévenir qu’il allait déféquer dans mon jardin au moins trois fois par jour des trucs énormes en plus !

Alors oui bien sûr, il me fait une fête du tonnerre à chaque fois que j’arrive et Mr Poux ne s’est jamais tortillé avec autant d’enthousiasme à mon retour, même après une longue absence.

Oui bien sûr les enfants l’adorent, mais vous n’êtes pas sans savoir que les enfants ne s’en occupent réellement que le premier mois, qui est donc largement dépassé.

Oui aussi, c’est une sécurité supplémentaire car les éventuels voleurs peuvent avoir peur d’un boxer, sauf que le notre aime tout le monde et aboie en remuant la queue…

Vous constaterez par vous même qu’il y a quand même beaucoup plus de désavantages que de points positifs, et je vous assure que si nous ne l’aimions pas si fort, on vous le renverrais immédiatement par colissimo. (Encore faudrait-il en trouver un suffisamment grand).

Pestouillement

 

Béalapoizon (qui n’a donc pas plus d’autorité sur le boxerfou que sur ses enfants …)

 

Bon et puis franchement c’est quoi cette position ? Vous voyez bien qu’il n’est pas conforme ce chien !

Jazzyfauteuil

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La télésurveillance et moi !

Depuis que nous avons été cambriolés aux USA, nous avons une alarme et donc nous sommes reliés à une société de télésurveillance.

Il y a quelques mois je reçois un sms le matin au réveil me disant ceci : «  Madame, votre alarme s’est déclenchée cette nuit et comme vous ne répondiez pas au téléphone, nous avons envoyé une équipe d’intervention qui a constaté que toutes les portes étaient fermées. Il y avait un véhicule de marque Chrysler garé dans la cour ».

J’en parle à Mr Poux, qui me confirme ce que je pensais déjà, il est absolument impossible vu la puissance de la sirène de l’alarme qu’aucun de nous quatre ne se soit réveillé. Et quand bien même elle se serait déclenchée uniquement au centre de télé-surveillance et pas chez nous, le téléphone nous aurait réveillés.

Bref… étrange… bizarre…

Quinze jours après la société m’envoie un questionnaire de satisfaction quand à leur soi-disant intervention. Je n’ai pas encore répondu ( je sais mon Chéri, c’est mal, j’avais dit que je le ferais).

Voici la réponse que j’envisage ( vous me direz ce que vous en pensez).

«  Chers télésurveilleurs, ( surveillants ? télépions ?)

Je suis désolée de répondre si tard à votre enquête de satisfaction concernant votre intervention du 15 Janvier 2013, j’ai malheureusement été internée du 16 Janvier à la semaine dernière, en hôpital psychiatrique.

La nuit du 15 Janvier, lorsque mon alarme s’est déclenchée c’est parce qu’un cambrioleur avait pénétré dans la maison et qu’après nous avoir dépouillés, il nous a violés tous les trois, mon mari, le chien et moi !

Je n’ai absolument pas l’habitude de répondre si tard à mes courriers mais vous conviendrez que j’ai quelques excuses, j’étais en état de choc ( surtout de voir mon pauvre chien qui maintenant, hurle à la mort dès qu’il croise un humain).

Je vous remercie malgré tout pour votre « intervention» le Chrysler va bien, je suis rassurée. Ceci dit,et sans vouloir abuser, je voudrais savoir si, en tant que fidèle cliente, je pourrais bénéficier d’un contrat qui vous obligerait à surveiller aussi l’INTERIEUR de ma maison et pas seulement le jardin.

Bien cordialement

Une future EX-cliente.

assurance-agent_~k2378598

( j’adore les gens qui te proposent un parapluie quand il fait soleil et qui ne sont pas là quand il pleut…)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les appels de Bleu ciel…

rouges-telephone-etiquette_~k10230869

– Allo ?

– ….

– Ah bonjour Trucmuche de chez Bleu ciel, mais quelle bonne idée d’appeler à 18h35, je faisais justement une petite pause entre les devoirs les douches et le dîner. Et puis ce n’est pas comme si vous ou l’un de vos collègues m’avait appelée il y a à peine 15 jours.

– ….

– Comment ? Vous avez ENCORE un conseiller dans ma région ? C’est dingue ça, pourtant qu’est-ce que c’est moche par ici, vous êtes sûre qu’il n’a pas une maîtresse dans le coin ?

– ….

– Mais non je ne me moque pas Trucmuche, voyons quelle idée saugrenue !

– …

– Ah mais je vais vous répondre comme il y a 15 jours et 30 jours et 45 jours : NON je ne veux pas d’un bilan énergétique par contre si votre conseiller s’ennuie vraiment la semaine prochaine, il peut passer me couper un stère de bois, ça aiderait à réchauffer ma maison qui est certainement très mal isolée et également très mal chauffée puisque équipée de vieux convecteurs électriques qui nous coûtent un bras dès qu’on les allume !

 

Ces appels de Bleu ciel sont aussi fréquents qu’horripilants et pourtant nous sommes sur liste rouge, mais ils ont notre numéro puisque nous sommes clients chez eux.

Alors du coup je me disais que, puisque nous utilisons très peu notre ligne fixe, je ferais bien un petit renvoi d’appel de mon numéro vers leur service dépannage… les conseillers pourraient se parler entre eux, comparer leurs salaires, s’organiser des sorties.

Et nous, on ne serait plus dérangés car vraiment les appels de Bleu ciel sont une véritable nuisance, une perte de temps, d’énergie, de ma patience déjà malmenée par les monstroux…

Si vous appelez chez moi et que vous tombez chez EDF c’est que l’heure de la vengeance aura sonné, n’hésitez pas à leur proposer un bilan de tout ce qui vous passe par la tête !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !