Bon appétit ! 津津有味

Dans les « hutong », petites ruelles traditionnelles chinoises, on peut se restaurer à tout moment.

Les vendeurs crient pour appâter le client qui ne se fait pas prier pour acheter l’une de ces délicieuses brochettes à consommer en poursuivant son chemin…

Oui, ce sont bien des scorpions et là vous voyez leurs petites queues redressées parce qu’ils sont VIVANTS ! Bien sûr si vous avez le courage d’en demander on vous les fera griller sur la plaque derrière, mais en attendant ils se tortillent sur leur brochette ce qui les rend pour certains encore plus appétissant et dans mon cas encore plus répugnants !

Si vous avez une grosse faim, vous pouvez opter pour de plus gros scorpions…

Ceux-là sont présentés déjà cuits mais ils attirent tout de même beaucoup de gourmands/gourmets.  Si comme moi, les scorpions vous dégoutent et que vous ne pouvez vous résoudre à y goûter, vous pouvez acheter d’autres sortes de brochettes :

A gauche et à droite ce sont des larves, ou des vers, comme je ne parle toujours pas Chinois je n’ai pas pu me faire expliquer ce que c’était, en même temps je n’avais absolument pas l’intention d’y goûter. Au centre ce sont de très jolis mille-pattes bleus, très certainement délicieux vu le nombre de gens qui en mangeaient en marchant…

Mr Poux pense que les grosses bestioles du milieu sont des chauve-souris, mais toujours à cause de la barrière de la langue, nous n’avons pas pu avoir confirmation d’autant plus qu’à chaque fois qu’on s’approchait, les vendeurs voulaient absolument qu’on achète une de leur spécialité.

Désolée, on ne voit pas très bien mais les répugnantes bestioles sur la droite sont des cafards… je précise qu’à cet endroit là de la rue et malgré les bonnes odeurs de grillades qui nous chatouillaient les narines, je n’avais plus faim du tout !

Oui, vous voyez bien ce sont des tarentules ! Personnellement je les préfère là, bien empalées sur une brochette que la dernière fois que j’en avais croisé, bien vivantes et traversant la route au Mexique à Chichen-Itza dans la région du Yucatán.

J’ai sélectionné ces photos parce qu’elles sont les plus  » surprenantes » pour nous Européens, mais je tiens à préciser que dans cette ruelle il n’y a que des stands de nourriture dont la plupart étaient appétissants : brochettes de viande, Kebab, stands de soupes, de poulet (enfin je crois) mijoté en sauce, stand de pâtes et même si les bestioles affichées plus haut ne nous ont pas ouvert l’appétit, les odeurs de la ruelle étaient fort alléchantes.

D’ailleurs pour terminer sur un touche plus « soft » voici quelques un des desserts que l’on pouvait acheter :

Je vous l’accorde, le maïs n’est pas vraiment un dessert mais les Chinois en raffolent, ils en mangent à toute heure du jour.

Hummm les bonnes fraises recouvertes de sucre !

A priori,  ces pots contiennent du lait, ce dont je ne suis pas sûre c’est si c’est juste du lait ou une sorte de yaourt liquide, c’est l’inconvénient d’être totalement illettrée et de ne rien comprendre aux idéogrammes expliquant la composition des pots.

Ici ce sont des brochettes « fraises-ananas » mais en fait ils proposent toutes sortes de fruits, recouverts de sucre à la façon des pommes d’amour. Il y avait peu de stands de fruit dans ce hutong qui semblait plus destiné aux plats de résistance, mais on peut acheter des brochettes de fruits à peu près partout dans Pékin, sur les grandes avenues, dans les centres commerciaux, à la sortie du métro…

Une fois rassasiés (ou pas !), on pouvait prendre la rue perpendiculaire à celle de la nourriture pour acheter (ou pas !) des souvenirs. Comme vous pouvez le constater, nous n’étions pas vraiment seuls !

Bon alors ? ça vous a ouvert l’appétit ou pas cette petite visite des spécialités chinoises ?

Be Sociable, Share!

14 réflexions sur « Bon appétit ! 津津有味 »

  1. Bizarrement, manger des insectes ne me dérangerai pas. Mais les voir vivants avant, ça, c’est rédhibitoire, c’est sûr >_< Mais il parait qu'il y a plein de vitamines dedans ^^ (après, c'est une histoire culturelle, nous on préfère les bouts d'animaux morts dans une barquette que les animaux vivants et frits devant nous haha)

  2. Je passe mon tour aussi, là c’est l’heure du ptit déj !
    N’empêche, je connaissais cette histoire de scorpion, un copain a bossé 2 ans en Chine, et il ADORE nous raconter comment il s’est retrouvé eu fin fond de la campagne chinoise, seul avec son interprète au milieu d’une assemblée de notables du coin. Très honorés de sa présence, ils lui ont offert un scorpion VIVANT à croquer. Tu penses qu’il n’a pas pu se défiler (je crois qu’après il s’est enfilé une sacrée rasade d’alcool de riz pour faire descendre le tout… et finir de tuer la bestiole, sait-on jamais !)

  3. Ouh, je te laisse imaginer ce que ca donne avec une phobie des asticots/limaces/vers… 🙂
    Je crois qu’en plus, l’odeur me faisait pas du bien non plus… chochotte, quoi. Si tu te lances dans une degustation globale, tu auras mon tres grand respect !

  4. j’adooore tout du « chinois », mais je préfère encore un bon sandwich jambon/mayo à tous ces insectes c’est sùr !!
    J’èspère pour toi qu’il y avait autre chose à manger… Sinon comme le dit Nekkonezumi : respect !

  5. J’ai trouvé ton parcours gastronomique passionnant, mais, même si j’adore les escargots et les grenouilles, les insectes je peux PAS!!:D
    Continue bien ton périple!!

  6. j’ai poussé des petits cris idiots devant chaque brochette de bestiole ! pourtant j’ai déjà vu ça, mes parents sont allés en Chine et ont ramené des monceaux de photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *