13 ans !

Mon Bébé poussin !

Et oui, même à 13 ans, un corps de grand, des pectoraux, des biscottos etc, tu es encore mon bébé poussin et tu le seras toujours !

Tu prends soin de ton corps c’est très bien, prends aussi soin de ton esprit: apprends sans cesse de nouvelles choses, soit tolérant, bienveillant et ouvert. Essaie de rire chaque jour mais pas aux dépends des autres. Profite autant des petites choses que des grandes, il est important de remarquer aussi les petits gestes, les ptits bonheurs. Croiser un écureuil tout mignon, voir un arc-en-ciel, se réjouir d’une bonne note etc…

Tu as un magnifique sourire, offre le autour de toi, tu verras tu en recevras plein en retour. Tu as de très beaux cheveux certes mais tes yeux le sont encore plus alors ne les cache pas sous tes bouclettes !

Bref, j’arrête là le pathos (tu chercheras dans le dico hein) et je te souhaite un très joyeux anniversaire mon Grand-petit … Mon petit-Grand.

Maman qui t’aime « tout plein tout fort »

Up and down Septembre

Un petit bilan du mois de Septembre que je n’ai pas vu passer

Up : le Judokado est scolarisé dans le collège du village

Down : le Judokado est scolarisé dans le collège du village

D’un côté c’est tellement plus simple sans devoir l’emmener à 80 km de la maison tous les lundis, sans la prise de tête des devoirs et du bouclage de la valise le dimanche. De l’autre, il est un peu fiché “fouteur de bordel” dans ce collège là et surtout il va stagner au niveau technique en judo.

Down : Mon tout-petit, mon bébé ( de 11 ans et demi), Petit Monstrou est entré en 6ème …

Up : Pour le moment il s’y plait beaucoup et oh miracle : il travaille … un peu … il ne force pas trop non plus faudrait pas abuser hein !

Son frère a tellement changé que mon Petit Monstrou je ne le vois pas grandir … en fin d’été, alors que le Judokado était absent, je le choppe devant la télé sur un programme interdit aux moins de 10 ans donc :

– Mais enfin ça ne va pas la tête, tu ne vois pas le logo d’interdiction aux moins de dix ans ? Pourquoi tu regardes ça ? (en le fusillant du regard)

– Mais Maman j’ai onze ans et demi !

– Ha … oui, heuuuu…. Mais ce n’est pas une raison pour regarder des trucs violents non mais ! (et je quitte rapidement la pièce pour garder un semblant de crédibilité).

En parlant du collège …

Down : première leçon de français de 4éme (oui 4éme ceci n’est pas une faute de frappe) : révision de l’imparfait … Are you serious ?

En 6ème on bosse dur : on fait des dictées préparées … comprendre que: 15 jours avant on donne aux élèves le texte de la dictée… Il est bien loin le temps des dictées de mon enfance où l’on ne savait absolument pas sur quel texte on allait tomber, où c’était chaque semaine et dans lesquelles on avait plutôt interêt à connaitre nos conjugaisons et la grammaire…

Après on se demande pourquoi le niveau baisse…

Up : bon du coup à priori ça ne va pas être trop compliqué ni pour l’un ni pour l’autre d’avoir de bonnes notes en Français. Bon ceci dit Petit Monstrou a beaucoup de devoirs en Français et à part donc le coup de la dictée il va falloir qu’il bosse un peu !

Up: j’ai enfin arrêté de fumer …

Down : je croise des fumeurs partout, soient ils puent et ça me gène, soit j’ai juste envie de leur arracher leur clope pour leur piquer… et les kilos on en parle des kilos

Up : du coup j’ai repris une activité sportive : le renforcement musculaire ça me fait un bien fou !

Down : j’ai découvert des muscles qui n’avaient pas servi depuis des années et comment dire : OUILLE

Up : Comme tous les mois de Septembre, Supercopine a réservé un voyage sur blablacar pour venir me voir et c’était toopppp. On s’est fait une soirée filles, rien que nous deux, on a bu du «  coucougnettes » et on a parlé parlé parlé …

Down : Comme toujours c’était trop court… Que c’est dur d’avoir sa meilleure amie à 400 km !

 

Vivement les vacances que je puissse aller la voir à mon tour !

Et pour vous c’était comment ce mois de Septembre ?

Le compagnon de mes nuits

Quand il est arrivé à la maison, séduite par son élégance je l’ai immédiatement invité à dormir avec moi.

Mais clairement ça commençait mal entre nous, non seulement il comptait sur moi pour regarder sa lumière mais en plus il fallait que je fasse attention à ma respiration or, je ne SAIS PAS respirer.

Un des grands regrets de ma vie c’est de n’avoir jamais pu jouer de la flute traversière car dès la fin de la première ligne de la partition je m’étouffais, à moitié violette parce que je ne savais pas reprendre mon souffle par le nez.

Bref, après des années à ne pas pouvoir m’endormir j’ai testé comment s’endormir plus facilement avec Dodow et je suis ravie ! 

Le principe est de regarder les variations de lumière que le Dodow projette au plafond et de respirer profondément en rythme.

Deux soucis pour moi : je ne m’endors jamais sur le dos mais plutôt sur le côté ou encore étalé comme une bouse à plat ventre, et le second donc : je ne sais pas respirer.

Alors oui les premières fois j’ai eu du mal avec la respiration mais je dois reconnaître que le fait de respirer profondément et tranquillement en suivant la lumière permet d’éviter de :

– cogiter en refaisant la journée

– cogiter en pensant à tout ce que l’on doit faire le lendemain

– tourner et retourner avec des idées noires.

D’ailleurs dans ses conseils d’utilisation le Dodow précise bien : il est inutile d’essayer d’arrêter de penser, vous n’y arriverez pas. Ben ça je sais bien après des années d’insomnie je suis parfaitement au courant que mon abruti de  cerveau n’en fait qu’à sa tête (et donc pas à la mienne alors que gentiment je l’héberge dedans).

Il y a deux programmes : un premier de huit minutes et un second de vingt. Optimiste j’ai commencé par le huit mais j’avoue que les premières nuits j’ai du recommencer une seconde fois le programme.

Et puis .. MIRACLE … le dodow a opéré sa magie, le fait de me concentrer sur ma respiration je m’endors maintenant AVANT lui !

Je commence donc ma nuit sur le dos pour profiter au maximum du côté hypnotique de la lumière tout en inspirant et expirant profondément. Pendant que je m’applique à faire cela, je ne pense qu’à cela, ma respiration, mon ventre qui se gonfle et se dégonfle… et puis au bout d’un moment je me tourne et pouf … plus de Béa, plus de cerveau en train de mouliner.

Pour ceux qui comme moi ne s’endorment pas naturellement sur le dos, ne paniquez pas, suivez les conseils de votre dodow et faite l’exercice sur le dos le plus longtemps possible, vous reprendrez votre position favorite quand le sommeil viendra vraiment ( ne vous tournez pas dès les premiers signes de fatigue c’est un leurre).

Il m’a fallu environ une semaine pour bien m’habituer à mon Dodow et m’endormir plus vite et je suis ravie, après des années d’insomnies je n’ai plus cette hantise d’aller me coucher épuisée et de tourner des heures dans mon lit.

Pour tout vous dire, il y a deux jours je me suis même endormie sans mon dodow, juste en respirant calmement.

Du coup je vais pouvoir le prêter à Mr Poux qui lui n’a aucun problème en début de nuit mais ne peux plus se rendormir s’il se réveille à 3 ou 4 heure du matin.

Mon seul regret : ne pas avoir essayé avant !

Produit offert : Merci Dodow et surtout merci pour mes douces nuits !